Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Walking on Mars....



  1. #1
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Cool Walking on Mars....


    ------

    Salut à tous....

    Je regardais avant-hier 'Planète Rouge' qui est loin d'être le film le plus bon que j'ai vu....;(c'est vraiment nul). Mais y'a quand même un p'tit truc qui m'a permit de me poser une question. Dans ce film, ils ont 19h pour faire une centaine de kms. En soit, rien d'impossible, ça fait un peu plus que du 5km/h, qui reste un rythme de marche bien entretenu mais correct.....sur Terre.

    Quelqu'un a t-il une idée de la vitesse à laquelle on peut marcher sur les autres planètes (en l'occurence, Mars et la Lune). En réfléchissant un peu au problème, j'en ai déduit qu'on s'épuisait beaucoup moins rapidement avec des gravités faibles (ça c'est logique). mais pour ce qui est de marche, elle consiste en une suite de déséquilibre compensé par le fait qu'on met un pied devant l'autre, légèrement décalé. Le déséquilibre se faisant de manière moins nette avec g<1, est-on toujours capable de marcher aussi vite ou faut-il trainer les pieds pour pouvoir aller vite.

    Quant à la course, manifestement, les techniques diffèrent suivant les gravités et les astronautes. Il suffit de voir les randonnées lunaires pour constater que certains utilisent la technique du sautillement des deux pieds, d'autres courent de coté comme les lémuriens !


    Alors, comment voyez-vous une randonée marsienne. Pourras-t-on aller plus vite ou moins vite que sur Terre (hors combi et tout le tralala) et quel pourrait etre la technique de marche ?

    Tawahi-Kiwi

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Argyre

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Alors, comment voyez-vous une randonée marsienne. Pourras-t-on aller plus vite ou moins vite que sur Terre (hors combi et tout le tralala) et quel pourrait etre la technique de marche ?
    Pour la marche, je pense qu'elle sera à peu près comme sur Terre. Il faudra en effet moins pousser vers le haut, ou alors faire des sautillements.
    Pour la course, c'est plus compliqué. Je pense que l'accélération sera plus longue, du fait que le pied retrouve le sol plus longtemps après, ce qui retarde la poussée suivante. En revanche, une fois acquise une certaine vitesse, et en considérant que le frottement est maximal (pas de dérapage) il devrait être possible d'aller plus vite que sur Terre en raison de la plus faible pression atmosphérique et donc de la plus faible résistance de l'air. Cependant, ça devrait être presque pareil, car il y a des limites à la vitesse de dépliement de la jambe.
    Tout ça sous toute réserve, car il faudrait faire une étude approfondie biomécanique qui doit être complexe.

  4. #3
    arglosse

    Re : Walking on Mars....

    Je présume que la gravité étant moins forte, on doit pouvoir aller plus vite avec la même énergie dépensée. Il faut avoir trouvé la bonne position. Je suppose qu'il convient alors de marcher un peu plus penché vers l'avant pour avoir le bon équilibre.

  5. #4
    rapporteur

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par Argyre
    Pour la course, c'est plus compliqué. Je pense que l'accélération sera plus longue, du fait que le pied retrouve le sol plus longtemps après, ce qui retarde la poussée suivante.
    Bonjour
    Je suis d'accord avec la plus grande partie de ton analyse qui est bien pensée, cependant je ne suis pas tout à fait d'accord avec la phrase ci-dessus.
    En ce qui concerne la forme: tu parles d'une accélération plus longue; est-ce que tu veux dire que l'accélération est plus faible ou la phase d'accélération est plus longue ? Je pense que tu veux dire que l'accélération est plus faible car "les pieds ont moins de contacts avec le sol par unité de temps"
    Effectivement ça serait le cas si on essayait de courir de la même façon que sur terre. Mais étant donné que l'accélération est plus faible on pourrait se pencher plus vers l'avant de sorte qu'on puisse courir avec la même fréquence que sur terre; Bon c'est vrai que je chipote mais c'est par la discussion que vient la lumière.
    A bientot
    J'en apprends de bonnes tous les jours

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    rapporteur

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par rapporteur
    Effectivement ça serait le cas si on essayait de courir de la même façon que sur terre. Mais étant donné que l'accélération est plus faible on pourrait se pencher plus vers l'avant de sorte qu'on puisse courir avec la même fréquence que sur terre; Bon c'est vrai que je chipote mais c'est par la discussion que vient la lumière.
    A bientot
    Bonjour
    J'apporte un bémol à ce que j'ai dit. Pour qu'il puisse courir plus penché pendant la phase d'accélération il faudrait que les frottements soient quand même plus importants que sur terre
    A bientot
    J'en apprends de bonnes tous les jours

  8. #6
    DonPanic

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Alors, comment voyez-vous une randonée marsienne. Pourras-t-on aller plus vite ou moins vite que sur Terre (hors combi et tout le tralala) et quel pourrait etre la technique de marche ?
    Hors combi, ce n'est pas possible. T'auras un vingtaine de kilos de combinaison + les réserves d'air et les systèmes de recyclage, une quarantaine de kilos minimum.
    Tout ça + le poids du bonhomme x 0,38, ça fait moins que le poids du bonhomme en chaussettes sur Terre.
    Si tu traces une route bien droite, tu devrais pouvoir aller assez vite, mais si tu dois slalomer pour éviter de la caillasse, avec le matos t'as une inertie supérieure, et pour garder l'équilibre, t'auras peut-être intérêt à abaisser ton centre de gravité et marcher les pieds assez écartés.

  9. Publicité
  10. #7
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Walking on Mars....

    oui, enfin hors combi, c'était une façon de parler, c'est parce que se balader avec un scaphandre de style lunaire, ce n'est plus comparable . Ma question se limitait principalement au changement de gravité et aux modifications que ça impliquait dans la manière de marcher !
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  11. #8
    DonPanic

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Ma question se limitait principalement au changement de gravité et aux modifications que ça impliquait dans la manière de marcher !
    Bah, tu sais que l'énergie pour accélérer ou ralentir ta masse sera identique que sur Terre

  12. #9
    Argyre

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par DonPanic
    Hors combi, ce n'est pas possible. T'auras un vingtaine de kilos de combinaison + les réserves d'air et les systèmes de recyclage, une quarantaine de kilos minimum.
    Il n'est pas sûr que ce sera si lourd. Il y a déjà des idées qui ont été émises pour des combinaisons qui collent à la peau, pas totalement pressurisées et sans système de refroidissement. Pour les réserves d'air, on peut également utiliser des petites bouteilles pour les sorties courtes et éviter également tous les dispositifs de communication ou d'alimentation. Au total, on peut imaginer des combinaisons futuristes vraiment légères, typiquement moins de 10 kg.
    Pour les premières missions martiennes, en revanche, il est probable que ça sera tout de même plus lourd que ces 10 kg !

  13. #10
    aziz bleu blanc belge

    Re : Walking on Mars....

    Plusieurs parametres doivent entrer en compte.

    1) le type de sol :
    Sur de la poussiere ou du sable, le temps nécessaire a l'atteinte de la vitesse de croisiere "normale sur terre" sera en effet plus long a cause du manque de fermeté du sol.
    2) la gravité :
    Sur terre, le temps d'allongement des muscle de la jambe
    sonts ralentis car le poid est plus important.
    3) la densité de l'atmosphère :
    Sur mars, un vent de 200 km/h pourait a peine faire bouger molement un drapeau. la force de friction de l'air s'opposant au déplacement est donc réduite a quasi rien.
    4) la force physique d'une personne qui aurait fait le voyage terre-mars n'etant certainement pas au top a cause du manque de gravité durant le voyage et a la surface de mars. Lorganisme qui n'a besoin que de 200 kj
    pour parcourir un km sur terre vas s'adapter aux conditions martiennes. D'ou perte de masse musculaire.

    en resumé, au début du sejour sur mars, la personne qui irait se balader pourait "courir" beaucoup plus vite mais avec une acceleration beaucoup moindre que sur terre mais avec une belle economie d'energie due aux foulées plus longue et a la gravité moindre. la force d'inertie dois effectivement etre plus importante aussi >economie d'energie. voila ce que j'en pense.

  14. #11
    DonPanic

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par Argyre
    Il n'est pas sûr que ce sera si lourd. Il y a déjà des idées qui ont été émises pour des combinaisons qui collent à la peau, pas totalement pressurisées et sans système de refroidissement. Pour les réserves d'air, on peut également utiliser des petites bouteilles pour les sorties courtes et éviter également tous les dispositifs de communication ou d'alimentation. Au total, on peut imaginer des combinaisons futuristes vraiment légères, typiquement moins de 10 kg.
    Faudra avoir une tenue qui minimise les rayonnements dangereux, capturer l'humidité due à la sudation, à moins que t'aimes mariner dans ton jus de chaussettes...

  15. #12
    Argyre

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par DonPanic
    Faudra avoir une tenue qui minimise les rayonnements dangereux, capturer l'humidité due à la sudation, à moins que t'aimes mariner dans ton jus de chaussettes...
    Pour les radiations, la meilleure protection, c'est de ne pas rester trop longtemps dehors ...
    Mais pour l'humidité, c'est prévu, il existe des matériaux comme le gore-tex capables de laisser sortir l'humidité mais pas l'air, même dans les conditions de température et de pression martienne.

  16. Publicité
  17. #13
    DonPanic

    Re : Walking on Mars....

    Citation Envoyé par Argyre
    Pour les radiations, la meilleure protection, c'est de ne pas rester trop longtemps dehors ...
    C'est sûr, tant qu'à aller sur Mars à grands frais, autant rester confiné dans le module d'habitation
    Citation Envoyé par Argyre
    Mais pour l'humidité, c'est prévu, il existe des matériaux comme le gore-tex capables de laisser sortir l'humidité mais pas l'air, même dans les conditions de température et de pression martienne.
    Vaut mieux recycler l'humidité en interne dans la combinaison. Perdre de l'eau qui vaporise aussitôt, ça veut aussi dire perdre des calories. T'as pas intérêt à avoir une grosse suée à la suite d'un effort soutenu.
    Remarque, ce sera joli, les combinaisons couvertes de givre
    Dernière modification par DonPanic ; 25/05/2006 à 01h31.

Discussions similaires

  1. mars du 16.09.07
    Par dob250 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/09/2007, 13h31
  2. Mars Express : découvertes inattendues dans le sous-sol de Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/12/2006, 17h33
  3. Mars or not Mars ???
    Par konkombre dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 116
    Dernier message: 19/07/2006, 18h43
  4. Mars
    Par willy dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/11/2005, 11h54
  5. Mars Organic Analyzer : vérifier l'existence d'une forme de vie sur Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/07/2005, 10h16