Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Vivre sur Mars...



  1. #1
    Nagash

    Vivre sur Mars...

    Bonjour tout le monde, je suis inscrit depuis pas mal de temps, je lis le forum depuis plus de temps, mais je poste depuis peu de temps... hmhmm

    bref...

    Alors voilà, j'ai une tite question qui traine dans boyau du crâne...


    Comment fonctionnerait le vieillissement sur Mars ?
    Par exemple sur terre l'espérance de vie d'un homme est en moyenne de 74 ans, si on part sur Mars, l'année marsienne est plus courte (220 jours un truc comme ça, désolé), donc niveau années on dépasserait facilement les 100 ans... mais alors, et c'est là que la question se pose... comment vieillerons-nous ?

    Est-ce que notre vieillissement sera accélérer par le fait d'être dans un monde où les saisons, etc... sont plus rapide que sur notre terre et donc nous ferons notre quota d'années mais en comparaison de la terre nous mourront plus vite, ou bien vieillerons-nous au rythme terrestre... ?

    heu, j'espère que j'ai été clair...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    DonPanic

    Re : Vivre sur Mars...

    Holala, m'en parlez pas, les nouzôtres Martiens avons une espérance de vie excessivement courte, à peine 45 ans

  4. #3
    Nagash

    Re : Vivre sur Mars...

    45 ans ? ayez c'est peu tout de même ...

    Sinon, personne pour m'apporter une réponse avec pleins d'explication compliquées et tout, et tout ?

  5. #4
    Tawahi-Kiwi

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Nagash
    si on part sur Mars, l'année marsienne est plus courte (220 jours un truc comme ça, désolé)
    L'année martienne fait 687 jours (ce qui est normal, est plus loin du soleil. (C'est Vénus qui a 224 jours).
    Donc la réponse de Donpanic est relativement correcte...

    A remarquer que sur Venus, si on peut vivre jusque 100 ans vénusiens; on ne vit également qu'approximativement 90 jours vénusiens.......

    Hors du contexte de mode de vie, ta question de durée de vie ne demande pas de calcul compliqué, c'est juste une durée (exprimée en secondes).....qui est la même sur Terre, sur Mars, ou sur n'importe quoi d'autre. Et comme on est pas encore capable de gambader tout nu à la surface de Mars......

    Cordialement,

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  6. #5
    Nagash

    Re : Vivre sur Mars...

    Heu ? bon ok... me suis planté pour Mars... hmhm

    Merci pour la réponse !

    C'était pour savoir si les mécanisme du vieillissement changeait en rapport avec le cycle d'un nouvel habitat...


    Et autre chose :
    Ca n'avait pas été dit que plus nous sommes loin d'un centre de gravité et plus nous vieillissons lentement, voir plus du tout ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Invite28765432

    Re : Vivre sur Mars...

    Pour ce qui est du processus de vieillissement et d'un âge maximum moyen, voici mes hypothèses :

    L'âge moyen serait un peu moins élevé car :
    - Les risques de cancer seraient plus élevé à cause des rayonnements ionisants, toujours plus intenses quelques soient nos efforts;
    - Le stress sur Mars, zone inconnue et non adaptée à l'homme, sera plus élevé (au moins pour les deux ou trois premières générations [le stress est "contagieux"] si le topic parle de colonies durables);
    - Les accidents sont potentiellement plus dangereux et fréquents que sur Terre;
    - La gravité étant un peu plus faible, des problèmes musculaires et osseux sont peut-être à prévoir à long terme;
    - Le volet Nutrition est aussi à étudier de prêt.

    Je pense enfin que la présence d'un rayonnement cosmique, la gravité plus faible, et le stress participeraient à un vieillissement un peu plus précoce.

  9. Publicité
  10. #7
    DonPanic

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Donc la réponse de Donpanic est relativement correcte...
    C'était à la louche, j'ai eu la flemme de sortir la calculette

  11. #8
    jeremiah-theodorus

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Nagash
    Ca n'avait pas été dit que plus nous sommes loin d'un centre de gravité et plus nous vieillissons lentement, voir plus du tout ?
    Euh moi il me semblait plutot que si on était proche d'une zone où la gravité était forte le temps été ralenti pour nous; par exemple si on s'approche d'un trou noir le temps passe plus lentement que si on reste sur Terre, et si on revient sur Terre après c'est comme si on avait voyagé dans le futur...Mais je ne crois pas que ca affecte notre durée de vie, (enfin sauf peut-etre pour un observateur externe) mais nous on le vit comme si le temps passait normalement.
    Enfin je suis peut-être completement à coté de la plaque, ca fait longtemps que j'ai lu ca

  12. #9
    Tawahi-Kiwi

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par DonPanic
    C'était à la louche, j'ai eu la flemme de sortir la calculette
    Moi aussi ......alors pour donner les rapports exacts :
    686,98 jours terrestre pour Mars; 365,2422 jours terrestres sur Terre; pour 74 ans sur Terre, ça donne 39,34 tours du soleil pour Mars; c'est un peu moins que 45.....

    On vit donc 40 années martiennes sur Mars; tout autre paramètre négligé.....

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  13. #10
    abracadabra75

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Gulf Stream
    Pour ce qui est du processus de vieillissement et d'un âge maximum moyen, voici mes hypothèses :

    L'âge moyen serait un peu moins élevé car :
    - Les risques de cancer seraient plus élevé à cause des rayonnements ionisants, toujours plus intenses quelques soient nos efforts;
    - Le stress sur Mars, zone inconnue et non adaptée à l'homme, sera plus élevé (au moins pour les deux ou trois premières générations [le stress est "contagieux"] si le topic parle de colonies durables);
    - Les accidents sont potentiellement plus dangereux et fréquents que sur Terre;
    - La gravité étant un peu plus faible, des problèmes musculaires et osseux sont peut-être à prévoir à long terme;
    - Le volet Nutrition est aussi à étudier de prêt.

    Je pense enfin que la présence d'un rayonnement cosmique, la gravité plus faible, et le stress participeraient à un vieillissement un peu plus précoce.
    Bonjour à tous.
    Moi je crois au contraire que la durée de vie serait allongée, car
    _il n' y a pas encore de routes ce qui éviterait les accidents de voiture
    -l'atmosphère n'es pas propice aux diverses cultures potentiellement dangereuses, telles que la vigne et le chanvre, ou produits transgéniques
    _la surpopulation des villes etant inexistante (puisque pas de ville) diminution de la criminalité
    - ...

    J' arrête car on peut encore trouver bien d'autres motifs d'allongement de la vie, mais je crains de lasser le lecteur. (A lui de continuer....)
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  14. #11
    Sens interdit

    Re : Vivre sur Mars...

    Je rectifie : la durée d'espérance de vie d'un homme est passé à 80 ans, il était important de le préciser.

  15. #12
    Enaid

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Sens interdit
    Je rectifie : la durée d'espérance de vie d'un homme est passé à 80 ans, il était important de le préciser.
    Par contre, on serait plus grand sur Mars, la gravité étant moindre, les corps s'allongeraient ...

  16. Publicité
  17. #13
    gabylehamster

    Arrow Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par jeremiah-theodorus
    Euh moi il me semblait plutot que si on était proche d'une zone où la gravité était forte le temps été ralenti pour nous; par exemple si on s'approche d'un trou noir le temps passe plus lentement que si on reste sur Terre, et si on revient sur Terre après c'est comme si on avait voyagé dans le futur...Mais je ne crois pas que ca affecte notre durée de vie, (enfin sauf peut-etre pour un observateur externe) mais nous on le vit comme si le temps passait normalement.
    Enfin je suis peut-être completement à coté de la plaque, ca fait longtemps que j'ai lu ca
    oulalala attention, il ne s'agit pas de faible gravité comme la Terre ou Mars ou même Jupiter ou même le Soleil... Il s'agit de TROU NOIR, avec une force de gravité extrême...
    Dans ce cas, le temps ralenti par rapport au temps terrestre. Mais attention, on a la même espérance de vie.
    J'explique => le temps ralenti par rapport à la Terre mais pour l'équipage d'un vaisseau à côté d'un trou noir, le temps s'écoule toujours a la même vitesse, il ne vivront pas plus longtemps.
    C'est juste qu'une heure (comptée avec un chronomètre par ex) à côté du trou noir donnerai par exemple 1 journée sur Terre.

    Le temps subjectif (pour une personne) ne change pas. Le temps relatif (par rapport à un autre endroit de l'univers) ralenti.

    j'espère que j'ai été assez clair

    en tout cas, je pense que sur Mars, pour en revenir au sujet de départ, la gravité étant moindre, les corps seront moins éprouvés physiquement et donc on vivra plus vieux. Pas pour les premières générations, c'est sûr.
    Quand au rayonnement nocif, les habitats et les scaphandres protégeront nos futurs martiens donc pas de problème de ce côté.

    Quand aux problèmes de notre société, si on en invente pas une nouvelle, rien ne changera (je pense), contrairement à l'avis de abracadabra75.

    Voilou

  18. #14
    OKO

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Nagash
    ou bien vieillerons-nous au rythme terrestre... ?
    ta question me stupéfie ...
    tu es en train de demander si le temps de vie d'un être vivant dépend de la durée des jours de sa planète
    De demander si, sur une planète qui tourne deux fois plus lentement, les gens vivrait deux fois plus longtemps (mais le même nombre de jours) par rapport aux habitants d'une planète qui tournerait deux fois plus vite ???
    bien evidemment que non
    Si tu comptes en secondes, c'est pareil (toute autre condition que la durée du jour étant identique par ailleurs), ça fera le même nombre.

    Je ne comprends pas comment tu peux croire que c'est la durée du jour d'une planète qui peut determiner le temps qu'on va vivre .... je vois pas la logique là.

    Qu'est-ce qui t'a amené a une telle supposition ??

  19. #15
    gabylehamster

    Arrow Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par OKO
    Je ne comprends pas comment tu peux croire que c'est la durée du jour d'une planète qui peut determiner le temps qu'on va vivre .... je vois pas la logique là.
    Qu'est-ce qui t'a amené a une telle supposition ??
    je pense que la question parlais plutot de la différence d'environnement de vie... (cf mon post plus haut ^^)

  20. #16
    OKO

    Re : Vivre sur Mars...

    Oui, mais c'est pas toi qui a posé la question, c'est Nagash.
    Et c'est bien ce que Nagash a dit, relis le premier post !

  21. #17
    Slagt

    Re : Vivre sur Mars...

    Je voudrais pas vous embêter, mais il me semble que l'homme s'est adaptés à son environnement, la Terre. Mars est quand même très différents de la Terre, par conséquent, même si on prend en compte tous les paramètres connuent, nombreux seront oubliés.

    On ne peut pas prévoir la réaction d'un corps humains face à la faible gravité. On dit ici et là que le corps sera allongé, plus grand, mais, avant de naître, on fait un petit séjour dans le ventre de sa mère, et c'est plutot cette étape qui est inquiétante pour le développement de l'être humain.

    Pour vous donner un exemple, le Xénope (une sorte de grenouille) se sert de la gravité lors de son développement. Les composants de l'oeuf s'orientent tous de la même façon (le plus dense en bas). Processus beaucoup plus lent sur une planète comme Mars, donc des divisions auraient lieu avant que les oeufs se soient orientés. Catastrophe ! Pour eux hein, nous on a pas besoin de s'orienter, mais on peut tout aussi aisément imaginer que lors du développement, quelque part, on ai besoin de la gravité pour se développer.
    Et comme tout est réglé comme sur du papier à musique, il faut cette gravité là, et pas une autre (avec un petit écart autorisé tout de même).

    Petit rappels, la gravité sur Mars est grosso modo 2,6 fois plus petite que sur Terre.
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  22. #18
    wizz

    Re : Vivre sur Mars...

    Monsieur Dupont habite à Bordeaux, France.
    En France, le système de mesure utilisé est le mètre et le kiligramme....
    Monsieur Dupont mesure 1,78m et 70kg.

    Puis monsieur Dupont fait un voyage à New-York, USA.
    Aux USA, le système de mesure utilisé est le foot, inch et pound....


    QUESTION: A New-York, monsieur Dupont est il plus grand, plus petit, plus lourd, plus léger ou identique qu'à Bordeaux? Bordeaux se trouve sur la mêmem lattitude que New-York.
    (On lui laissera le temps pour se remettre de son voyage. On négligera aussi l'hypothèse accident, crime....)

    Question subsidiaire: Monsieur Dupont vivra t il plus longtemps sur Mars que sur Terre? Peu importe l'unité de durée utilisé sur Terre ou sur Mars....

  23. Publicité
  24. #19
    Nagash

    Re : Vivre sur Mars...

    Hop me revoilà de mes vacances et depuis j'ai bien vieillis... mouarf !

    Bon, apparement ma question pour certains semblent très bête, et le sont surement

    néanmoins, je voulais savoir si, l'être humain que nous sommes, s'il devait être amené à vivre sur une autre planête... disons alors quelques générations plus tard, leurs enfants comment seront-ils ?
    Plus grand, car faible gravité ?!
    Plus tassé et épais car plus grosse gravité ?!
    On peut imaginer dans ce cas, plusieurs "races" humaines dans la galaxy (ca fait science-friction là), certains plus fort, fin, poilus, imberbe... bref adapté à leurs conditions tout comme les différences qu'on connait déjà sur terre, mais dans des environnement beaucoup plus différents ......

    Et pour en revenir au vieillissement... on me demande la théorie ou l'idée qui m'a poussé à croire en cela, alors je répondrait :
    Disons que je me pose cette question sur le rapport de la gravité sur notre organisme, nos cellules, ou autres choses du genre, seraient-ils entrainés différement dans le temps et agirait-il différement sur nous ?

    Et aussi j'ai lu quelque part que le vieillissement était dû à l'oxygène... comment viverions nous sur une planète ayant une autre atmosphère (imaginons vivable) ou bien dans une planète où les villes seraient alimentés artificiellement en oxygène... ?

  25. #20
    DonPanic

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Nagash
    On peut imaginer dans ce cas, plusieurs "races" humaines dans la galaxy (ca fait science-friction là), certains plus fort, fin, poilus, imberbe... bref adapté à leurs conditions tout comme les différences qu'on connait déjà sur terre, mais dans des environnement beaucoup plus différents ......
    C'est fait depuis un bail: lire "Semailles Humaines" de James Blish. On "planètoforme" génétiquement des humains pour les adapter aux conditions de vie de ces planètes.

  26. #21
    Argyre

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Nagash Voir le message
    Plus grand, car faible gravité ?!
    Plus tassé et épais car plus grosse gravité ?!
    Bonjour,

    La croissance des muscles dépend de l'âge mais aussi de l'effort. Ce n'est pas pour rien que des gamins parviennent à nager (par exemple) plus vite que des adultes, à entrainement égal. Leurs muscles se développent en proportion des efforts fournis, alors que pour les adultes, il est trop tard.
    Par ailleurs, les gymnastes sont plus petits que la moyenne car leurs muscles du dos (entre autres) sont très sollicités et empêchent (un peu) les os de grandir.
    Sur une planète avec une gravité plus faible, les muscles sont moins sollicités, donc les os peuvent grandir plus vite. Et réciproquement.
    De plus, la marche ou la course sur une autre planète pourrait conduire à un développement musculaire un peu différent du nôtre, donc à un morphotype différent.
    Mais toutes ces différences seraient cependant acquises. A priori, ce n'est pas cela qui changera les informations génétiques, donc les différences resteraient relativement mineures. Pour qu'il y ait plus de changements morphologiques, il faudrait un isolement éthnique pendant de nombreux siècles, ce qui me paraît difficile.

    Cordialement,
    Argyre

  27. #22
    OKO

    Re : Vivre sur Mars...

    Citation Envoyé par Nagash Voir le message
    Et pour en revenir au vieillissement...
    Et aussi j'ai lu quelque part que le vieillissement était dû à l'oxygène...
    les causes du vieillissement sont multiples, variées et très mal connues dans leurs interactions et leurs influences individuelles.
    On n'a fait, a ce jour, qu'effleurer légèrement le problème, au grand bonheur de l'industrie des cosmétiques qui se fait spécialiste de la vente de creme ou de poudre de perlinpinpin depuis des lustres en prétendant redonner de la jeunesse a des corps inexorablement condamnés a vieillir.
    Actuellement, on ne peut faire que retarder l'ineluctable, et le vivre dans d'un peu meilleures conditions
    ce qui n'est pas si mal diront ces dames ... et maintenant aussi ces messieurs (ca devient aussi a la mode pour les hommes)

    Un exemple frappant sur nos lacunes :
    Une grosse partie, pour pas dire la majeure partie, de notre code génétique est une poubelle.
    Plus exactement une bombe a retardement :
    Si un gène, qui va entrainer une détérioration quelconque de l'organisme, ne s'exprime pas avant l'age de la reproduction, il va être transmis a la génération suivante.
    Obligatoirement.
    Est-ce que tu commence a entrevoir l'énormité des implications ?

    En fait, une bonne partie de notre code génétique est destiné a nous faire mourir car il ne participe pas a la vie du corps, mais au contraire c'est un gène déviant, qui va induire des perturbations dans l'organisme.
    Mais il ne peut pas être éliminé par le processus de selection naturelle.
    C'est avant tout CA vieillir : c'est le reveil progressif de bombes a retardement qui n'ont pas pu être éliminé par la selection naturelle, car ils se reveillent apres la période de reproduction, sans affecter les performances ou l'aspect des reproducteurs avant la période adulte.

    la femelle n'a donc aucun indice qui permet de savoir si cet exemplaire de male va chopper le cancer dans un an ou jamais.
    Et le code poubelle de s'accumuler dans notre patrimoine, sur des millions d'années d'evolution.
    Effrayant non ?

    Guerir la vieillesse, c'est pas pour demain, on ne pourra que retarder les échances, pas indefiniment.
    Il faudrait pouvoir "nettoyer" le code de ses bombes a retardement, mais là ... c'est aussi facile que de terraformer mars ...
    Et ceci est UNE des causes du vieillissement, pas la seule, loin s'en faut.

    Donc parler du vieillissement sur Mars ... sachant que l'adaptation et la modification physiologique obligatoire qu'on va y subir va forcement modifier les dates d'explosion de ces bombes ... c'est vraiment du plan sur la comète.
    Ce genre de connaissance (comment on vieilli sur mars) sera forcement fondé sur ... l'empirisme.

Discussions similaires

  1. Vivre sur un glaçon, un permafrost aquitain!
    Par Jean MEZIERES dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/10/2006, 07h28
  2. Eclipse solaire du 29 mars 2006 : à vivre en direct sur Futura-Sciences
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/03/2006, 13h56
  3. Mars Organic Analyzer : vérifier l'existence d'une forme de vie sur Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/07/2005, 09h16
  4. vivre sur terre ?????????
    Par Brutos dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/02/2005, 14h02
  5. Vivre sur Mars quand et comment ?
    Par MarsManiac dans le forum [Jan]: Dialoguez avec Richard Heidmann
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/01/2004, 15h58