Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Eternuements



  1. #1
    papy-alain

    Eternuements


    ------

    Bonjour à tous.
    J'arrive avec une bête question, mais j'aime comprendre ce qui me semble étrange.
    Il m'arrive, comme la plupart des gens, d'attraper de temps à autre un rhume assorti de nombreux éternuements. Mais apparemment, on n'éternue jamais en dormant. Comment cela se fait il ?

    -----
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Eternuements

    Bjr à toi,
    Ce n'est pas parce qu'on a un rhume...qu'on éternue !
    Il me semble que c'est du genre... une "réaction " nasale au froid.
    Il m'arrive d'éternuer 3 , 4 fois ou plus de suite SANS pour cela etre enrhumé.
    Exemple si je sors (peu couvert) dans une ambiance de fraicheur.

    En dormant on est en génral dans un lit bien douillé et à l'abri de brusque changement
    de température.
    C'est ce que j'ai pu constaté, mais je ne suis pas médecin.
    (bréve venue sans suite de ma part sur Futura)
    Bonne journée
    Dernière modification par f6bes ; 05/12/2019 à 08h43.

  4. #3
    saacha007

    Re : Eternuements

    Très bonne question.
    Qui mérite une réponse éclairée ! (précisions sur le conditionnement neuro-végatif / état circulatoire en état de veille / sommeil ; qualité de l'air (poussières, T°c),...)
    Réponse que j'attends à vos côtés...

  5. #4
    jiherve

    Re : Eternuements

    Bonsoir
    je suis, depuis l'age de 20 ans, sujet à des crises d’éternuement démentielles (jusqu’à 20 d'affilée) et cela n'est pas corrélé à un rhume mais à des changements de température au niveau nasal , chaud, froid ou simplement en me baissant mais aussi à l'ingestion de certains vins blancs(là c'est dur tout de même).
    Mais effectivement il faut être éveillé, je n'avais jamais fait le rapprochement.
    bon çà nettoie les bronches.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    myoper
    Modérateur

    Re : Eternuements

    Bonjour à tous.
    A priori, la différence entre le jour et la nuit est due à l'activité cérébrale (ainsi que la baisse de l'activité neuromusculaire induite).
    Pour éviter de se taper toute la physiologie des cycles du sommeil dans le détail, il y a un résumé de résumé de cette théorisation:
    https://www.popsci.com/sneeze-sleep/...efault&src=syn
    https://www.science-et-vie.com/quest...possible-51187
    Pangolito et Pangolita sont dans un bateau...

  8. #6
    saacha007

    Re : Eternuements

    Merci c'est intéressant, le cycle circadien conditionne le ralentissement des activités (sécrétions hormonales, neurotransmetteurs, etc) Ok !

    JR, avez-vous déjà noté l'incidence de la consommation des produits laitiers sur l'intensité des symptômes ?

    "Je ne peux pas la sentir celle-là !" Allez savoir si ce symptôme dans une telle force ne trouve pas ses fondations dans l'histoire, et son impact émotionnel.
    (ce n'est pas vous en particulier qui m'y faites penser ! je réfléchis à doigts pianotant !)

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. éternuements bruyants
    Par bunicu dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/05/2010, 19h30