Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

[Humour] Amis étudiants, chapeau bas !



  1. #1
    preo45

    [Humour] Amis étudiants, chapeau bas !


    ------

    je vous propose de partager un bon moment de rigolade, trouvé sur le net (http://lemercier-prehistoire.blogspot.com/), retour d'un prof sur le travail des ses étudiants en archéo.....


    quelques courts extraits concernant la dendrochronologie :

    « Chaques années, un arbre indique son âge… »

    « si un objet retrouvé se situait à proximité d’un arbre, on peut essayer de le dater en fonction de l’âge de ce dernier. »
    « Pour un arbre, il suffit d’avoir une coupe horizontale du tronc pour tout savoir de lui sachant qu’une strate est égale environ à une année. »

    « La dendrochronologie est un principe de datation absolue. Cette méthode consiste à procéder à des entailles sur des arbres pour les analyser et dater l’arbre. Il est obligatoire lorsqu’on utilise ce procédé de donner la date de l’abattage de l’arbre. »

    « La dendrochronologie est un principe de datation se rapportant aux raynures contenues dans les trons d’arbres. Selon la quantité plus ou moins importante de ces raynures on peut dater l’arbre et donc de dater différents éléments gravitant autour. Plus les raynures sont distantes les unes des autres et moins nombreuses l’arbre est plus récents que lorsque ces raynures sont plus nombreuses et plus rapprochées. »

    « C’est une méthode de datation très précise, mais hélas en archéologie préhistorique les vestiges en bois sont très rares. »

    « A partir de la dendrochronologie on peut classer les hommes de la prehistoire dans une catégorie. Certains australopitheques sont munient de grosses molaires et leur canines sont petites (c’est ce qui nous renseigne sur leur alimentation. Cela sont végétariens et mange des végétaux coriaces. D’autres hommes préhistoriques ne possedent pas la même dentition. Leur canine sont plus grande ce qui les classe s dans la catégorie omnivor. »

    « Son fonctionnement marche avec les lignes du tronc d’arbre sachant que l’arbre fournit environ un anneau par an. »

    « La dendrochronologie se fait selon l’âge de l’arbre. Le principe étant de compter les cerceaux de l’arbre, chacun d’eux représentant une année de l’arbre. » … « Dans mon exemple [schéma] l’arbre est âgé de 7 ans. »

    « Cette méthode permet donc d’avoir une datation accompagnée d’informations sur les différents changements climatiques qu’a pu subir l’environnement dans lequel se trouve l’arbre, mais aussi des informations sur cet environnement même. »

    « Principes de la dendrochronologie : c’est une étude qui se base sur les ossements d’animaux découverts. On utilise souvent le carbone 14 pour dater ces ossements afin de les insérés dans une chronologie, subdivisée en séries. Elles sont chacune propre à des types, de caractères. La dendrochronologie nous permet également d’observer les évolutions des espèces selon les climats ; et d’interpréter d’éventuels déplacement. »

    « La dendrochronologie… elle se pratique que sur des arbres encore vivants. »

    « le principe fondamental est le comptage des cernes afin d’évaluer son age et a l’époque qu’il a perduré. C’est méthode très précise… »

    « Cette méthode est la plus précise car elle se base sur de vraies années, mais elle a tout de même ses excès : elle ne s’applique qu’à des objets en bois qui est un matériau périssable. »

    « C’est une technique de datation absolue… le seul inconvénient est qu’il faut couper l’arbre… »
    (La dendrochronologie) «De plus, nous pouvons dire que cette méthode fait partie de celles qui n’utilisent pas la radioactivité. »

    « Cependant le bois est périssable donc il se conserve mal. »



    Je vous invite à surfer sur ce site, celà vaut le détour (par ailleurs très sérieux et offrant de nombreux articles/thèses/ rapports sur le néo final/campaniforme)

    bien cordialement

    -----
    Ne jamais faire confiance à un historien...surtout quand il s'agit de Préhistoire.

  2. Publicité
  3. #2
    preo45

    Re : amis étudiants, chapeau bas !

    Je ne résiste pas à l'envie de vous livrer la conclusion :

    « C’est ce vers quoi les indices semblent converger mais comme bien souvent, cela reste une hypothèse, jusqu’à preuve du contraire. »
    Ne jamais faire confiance à un historien...surtout quand il s'agit de Préhistoire.

  4. #3
    hb

    Re : amis étudiants, chapeau bas !

    bonjour,
    c'est vraiment excellent ce florilège digne du bien connu La foire aux cancres! J'ai bien aimé le coup des armatures "en bois de cerf vidé"! (http://lemercier-prehistoire.blogspo...e-par-mes.html )
    Blague à part, ce blog est tout simplement excellent et permet d'accéder à une page de téléchargement libre de divers articles sur le campaniforme (initiative suffisamment rare chez nos chers universitaires nationaux pour être soulignée et saluée!).
    merci Preo45 pour ce lien!
    amicalement,

    Hervé.

  5. #4
    Tenaka

    Re : amis étudiants, chapeau bas !

    Ouf je n'étais pas la session de septembre l'année derniere
    Etudiants de Dijon, revoltons nous et proposons un blog avec toutes les vannes de Mr Lemercier pendant son cours ( qui seraient même sur ses notes, selon la rumeur )

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    eric94

    Re : amis étudiants, chapeau bas !

    bonjour à tous
    c'est vrai que ce blog est exèlent , une bonne tranche de rigolade ...
    ce Mr LEMMERCIER .............au fait !! il à pas une femme qui s'appèle VALERIE ?
    Si oui ils forment vraiment un chouètte couple !
    à+
    eric94

Discussions similaires

  1. Chapeau à celui qui la resoudra celle là ;)
    Par anismemo2003 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/07/2006, 08h46
  2. Nombres dans un chapeau
    Par Sylvestre dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/06/2005, 09h53