Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

l'egyptologie



  1. #1
    Schamdheublay

    l'egyptologie


    ------

    Bonjour,

    Je me présente, je m'appelle Jérôme, j'ai 16 ans et je suis en seconde année de Bac Professionnel Système Électronique et Numérique.

    Depuis longtemps, je suis passionné par le monde de l’Égypte ...

    Et je voulais savoir si il m'était possible de poursuivre mes études vers l’égyptologie/archéologie une fois que mon j'aurais terminé mon BAC Pro' ? (Si tous ce passe bien, je l'aurais terminé en cour d'année 2013.)


    Merci

    Cordialement.
    Jérôme

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    X-aël

    Re : l'egyptologie

    Bonjour!
    Pour intégrer l'université, tout ce qu'il faut c'est avoir le niveau bac (ou équivalent). Il n'y a pas de discrimination quant à la filière suivie pour y parvenir.

    Tout ce que je peux conseiller pour un projet comme le tien, c'est de t'intéresser aux langues (vivantes et anciennes en général) et à l'archéologie (les fouilles, les techniques, les enjeux). Tu trouveras dans ta région et partout en France des chantiers dits "école" qui permettent de se faire la main pendant les vacances/grandes vacances. On y touche au terrain, mais aussi à la saisie des données récoltées par informatique, à la conservation, avec un peu de gestion du patrimoine etc... C'est très intéressant et ça te préparerait bien à l'entrée en Fac d'Archéologie (à laquelle est rattachée l’Égyptologie en général).

    Un excellent chantier-école : http://www.lattara.culture.fr/index....05.xml&ver=acc

    Bon courage pour tes études, et n'hésite pas à me poser des questions si tu en as.

  4. #3
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    Bonjour,

    Je vous remercie de m'avoir répondu.

    Donc si j'ai bien compris, avec un bac pro comme le miens ou un bac général, je peux avoir la possibilités dans tous les cas de rentré dans une université d'Archéologie.

    Le tous, est de bien maitrisé les langue vivantes comme l'anglais, l'allemand, l'espagnol etc.. ?

    Mais qu'entendez vous par langue ancienne ? les Hiéroglyphe, le Latin etc ?

    Merci encore de m'avoir répondu.

    Jérôme

  5. #4
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    J'avais également d'autre questions si sa ne vous dérange pas.

    Je voulais savoir si les études pour parvenir à ce but étaient compliqué ?

    Les offres d’emplois dans ce secteur sont elles très limité ?


    Jérôme

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    X-aël

    Re : l'egyptologie

    Alors.
    Concernant les langues, l'Anglais et l'Allemand sont indispensables pour l'Archéologie en général, les autres langues dépendront du pays qui t'intéresse. Pour l’Égypte ce sera donc l'Arabe.
    S'intéresser aux langues anciennes et surtout à leurs structures grammaticale (même si tu n'en pratiques pas activement) ainsi que la culture qui les a vues naître te permettra d'avoir l'esprit entrainé et réactif : mine de rien, il est difficile pour nous "modernes" de comprendre la pensée des peuples anciens. Plus tu apprendras de choses sur les Grecs, les Latins, les Égyptiens, les Sumériens etc... mieux tu les comprendras... ou du moins tu verras le fossé culturel qui nous sépare.
    L'égyptien est difficile à apprendre tout seul, tu pourras attendre d'en faire à la fac.

    En ce qui concerne les études, c'est difficile à dire, car tout dépendra de ton but final. Si tu veux être enseignant-chercheur en Université, ou chercheur au CNRS, ce sera très dur et très long (et cher car seul le/la premier(e) de la classe dans le meilleur des cas verra son Doctorat financé. J'ai des amis qui font ça, c'est très fatigant (quantité énorme de travail et presque pas de débouchés) mais ils sont vraiment passionnés et se battront jusqu'au bout pour y arriver. Ils devront sans doute trouver un poste de chercheur à l'étranger, ce qui est très enrichissant personnellement.

    Si tu veux surtout fouiller en Égypte, vivre sur le terrain, faire partie d'équipes multiculturelles et internationales motivées qui vivent dans le sable et la sueur avec l'immense plaisir de découvrir de vrais objets anciens, c'est beaucoup moins long et dur, mais aussi beaucoup plus ingrat. Mais il y a (un peu) plus de postes. Un Master d’Égyptologie (ou équivalent) et un Master pro' d'Archéologie préventive suffiront. Il y en a de très bien dans plusieurs universités de France, et les gens que je connais qui ont suivit cette voie en sont très contents. Plusieurs travaillent désormais en Égypte.

    Au pire, avec un Master pro' d'Archéologie, tu pourras trouver des chantiers ailleurs qu'en Égypte s'il le faut, y compris en France.

    Dans tous les cas, les débuts seront les mêmes : Licence d'Archéologie avec option d’Égyptologie. C'est après, arrivé en Master, que tu feras ton choix.

  8. #6
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    "Si tu veux surtout fouiller en Égypte, vivre sur le terrain, faire partie d'équipes multiculturelles et internationales motivées qui vivent dans le sable et la sueur avec l'immense plaisir de découvrir de vrais objets anciens, c'est beaucoup moins long et dur, mais aussi beaucoup plus ingrat. Mais il y a (un peu) plus de postes. Un Master d’Égyptologie (ou équivalent) et un Master pro' d'Archéologie préventive suffiront. Il y en a de très bien dans plusieurs universités de France, et les gens que je connais qui ont suivit cette voie en sont très contents. Plusieurs travaillent désormais en Égypte."

    C'est exactement sa, je suis (beaucoup) plus intéressé par les fouilles archéologique sur le "terrain"

    Quand vous dites que les études sont beaucoup moins longue et dur, pourriez vous m'en dire d'avantage ?


    Merci.
    Jérôme

  9. Publicité
  10. #7
    X-aël

    Re : l'egyptologie

    Et bien, pour être Chercheur il faut un Doctorat, donc bac+8 (qui devient très rapidement +10 avec des post-doc' et est rarement rémunérateur avant d'avoir passé 30 ans). Pour être Archéologue de terrain, un bac+5 suffit (en réalité pour l'Egyptologie ce sera souvent bac+6 comme je l'ai dit : 2 ans de Master d'Egypto' et 1 an de Master pro' mais encore, ça dépend des Fac).

    De plus, ils ne gardent en Doctorat que les meilleurs éléments car les places sont très limitées (en gros : minimum 15/20 sur le mémoire de fin d'année). Il n'y a pas ce type de sélection en Master pro', bien que les places soient relativement limitées.

    Enfin, si c'est le terrain qui te passionne, tu peux commencer à pratiquer (en France ou à l'étranger) dès maintenant via les chantiers-écoles dont je t'ai parlé. Ce petit plus d'expérience est un véritable atout pour ton futur...

  11. #8
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    j'ai fais une courte recherche sur le métier de chercheur et j'ai trouvé ceci

    Ce que dit le site est t-il en accord avec ce que vous m'aviez dit ?

    Ce n'est pas le même secteur que je citais ci-dessus, mais celui-ci m’intéresse également.

    Que pensez vous de ce document ?

  12. #9
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    Merci pour vos réponses
    Dernière modification par Schamdheublay ; 07/08/2011 à 16h32.

  13. #10
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    Ne prenez pas compte de second messages en partant de la fin, merci.

    Jérôme.

  14. #11
    X-aël

    Re : l'egyptologie

    Houlalalaaaa non rien à voir!

    A moins de travailler pour le CNRS (ces 10 dernières années, dans l'institut d’Égyptologie de Montpellier qui est un des - si ce n'est LE - meilleur de France - seuls deux jeunes docteurs ont pu y trouver une place), les salaires sont plus bas (entre 1800€ et 2500€), et il y a très peu d'évolution professionnelle. A part peut-être pour le directeur de la chaire, mais il s'agit là du top du top.
    De plus, encore une fois à moins de faire partie du CNRS, il s'agit de postes d'enseignant-chercheur. Donc : de professeurs d'université qui font de la recherche en marge de leurs cours. Bien sur, ils ont des périodes réservées à leurs sujets de prédilection et font souvent le voyage en Égypte. Et encore, il est très difficile d'avoir un de ces postes.
    Plus communément, une fois jeune docteur en Égyptologie/Archéologie, on se retrouve chercheur associé. Cela signifie qu'on travaille ponctuellement avec l'équipe de recherche en fonction de leurs besoins, et qu'on a donc une sorte de CDD renouvelable ou non avec eux. La plupart de ceux que je connais ont un travail à côté (souvent prof' d'histoire remplaçant, bibliothécaires, ce genre de choses) pour payer leurs temps de recherche.

    Ici un exemple d'équipe, à l'institut d’Égyptologie de Montpellier : http://recherche.univ-montp3.fr/egyp...hp?page=equipe

    La seule chose véritablement en commun entre un doctorat de sciences dures (physique, chimie, biologie...) et de sciences humaines (lettres, archéologie, histoire...), c'est qu'il s'agit d'un diplôme BAC+8. Durant les 3 à 5 ans maximum que durera le doctorat (après le Master 2 donc), il faut rédiger une thèse qui expose les recherches sur lesquelles on travaille.
    Et il vaut mieux être financé par son école doctorale (donc en Égyptologie : être LE meilleur de sa classe), à moins de travailler à côté ou d'avoir des parents qui paient toute ta scolarité...8 à 10 ans d'études en tout, voire un peu plus, c'est long. Très.

    C'est entre autre pour cela que moi, j'ai arrêté (quelques uns de mes amis y sont encore).

    En revanche, avec un Master pro' (donc 5 à 6 ans d'études), on peut avoir un poste tout de suite, sur le terrain. Tu as encore beaucoup de temps pour y réfléchir... Mais je peux déjà te dire que devenir chercheur, c'est vraiment difficile, qu'il faut vraiment le vouloir.
    Courage donc!

  15. #12
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    Bonsoir,

    Donc je ferais mieux de me maintenir sur l'Archéologie/Égyptologie.

    Merci de m'avoir précisé toutes ces informations mais, sa reste quand même assez flou au niveaux des études à faire.

    Les langues vivante comme l'anglais et l’allemand sont nécessaire mais également les langages anciens.

    Jérôme.

  16. Publicité
  17. #13
    X-aël

    Re : l'egyptologie

    Je ne vois pas bien ce qu'il y a de flou?

    D'ici le bac, tu essaies de faire anglais + allemand (ou au moins un des deux) avec un bon niveau, et pour ta culture tu t'intéresses au latin et au grec.
    Puis une fois le bac (pro ou général) en poche, tu t’inscris en Licence d'archéologie/égyptologie dans une des facs de France qui le propose. Le reste (Master, Master pro', et Doctorat), tu auras le temps de le voir une fois rendu là. ^^

    Bonne continuation.

  18. #14
    Rome135

    Re : l'egyptologie

    Je ne connais pas les conditions liées à la fouille en Egypte par des fouilleurs français, mais je ne suis pas sur que celà soit rémunéré.
    Autant en France, il est possible de travailler en tant que fouilleur (technicien de fouille) alors qu'en égypte je suis plus sceptique, la fouille semblant être quasi-systématiquement assuré par du personnel local.

  19. #15
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    Bonsoir,

    Merci Xaël pour vos réponses qui mon beaucoup aidé.

    Rome135, je n'es pas très bien compris ce que vous avez essayé de me dire

  20. #16
    Brisecous

    Re : l'egyptologie

    Au pire, avec un Master pro' d'Archéologie, tu pourras trouver des chantiers ailleurs qu'en Égypte s'il le faut, y compris en France.
    Pourquoi "au pire" ? L'archéologie préventive est un travail à part entière, pas seulement une voie de garage pour chercheurs désoeuvrés

    Comme on n'en a pas trop parlé, je me permets de te faire quelques précisions sur l'archéologie préventive, Scham.

    En France il y a 5 "grands" débouchés pour trouver un emploi :

    - CNRS : Le CNRS recrute sur concours ; il faut souvent avoir un doctorat, de nombreuses publications, ou un Master avec une spécialité très "pointue". C'est très difficile d'y rentrer.

    - L'université : Très peu de débouchés car ce sont des postes très demandés. Il faut souvent avoir une grosse expérience, de nombreuses publications, et... du piston.

    - Les musées : En passant les concours de l'administration, il y a possibilité de devenir conservateur de musée, par exemple. Je ne connais pas bien cette branche donc j'éviterai de te dire des âneries.

    - La médiation culturelle : C'est la sensibilisation et les activités auprès du public, par exemple guide, démonstrateur, animateur. Il y a des débouchés en archéologie mais j'ai cru comprendre que c'était pour des contrats courts et mal rémunérés. Cependant je sais aussi que des gens arrivent à en vivre et obtiennent des CDI dans certains musées par exemple qui tournent bien, ou en travaillant dans des collectivités territoriales.

    - Et bien entendu, l'archéologie préventive qui représente peut-être 80% de l'emploi des archéologues en France. L'archéologie préventive consiste, lorsque de grands travaux sont prévus, à fouiller le site menacé de destruction par lesdits travaux. Comme il y a une législation claire et que c'est l'aménageur (le constructeur) qui paye, il y a beaucoup de travail : 2000 archéologues environ vivent en France d'archéologie préventive. Un petit topo sans prétention que j'avais fait et qui peut t'éclairer un peu : http://indefectible.free.fr/archeost...preventive.php

    Ce que je peux te conseiller, c'est de t'inscrire dans l'association d'archéologie de ton département : Il y en a une dans tous les départements normalement. Va à des conférence, fais des prospections, des fouilles. Personnellement ma vision de l'archéologie a changé radicalement à partir du moment où je suis rentré à la fac, où j'ai eu des cours et où j'ai fait des fouilles. Je voulais avant ça être Egyptologue, comme toi, parce que je ne connaissais rien d'autre. Alors que maintenant... maintenant je suis archéologue dans le préventif, c'est clairement ce qui me plaît et l'Egyptologie est loin désormais d'être ce qui m'intéresse le plus.

    Si tu veux être sur le terrain, l'archéologie préventive est ce qu'il te faut. Et pour savoir ce que tu veux et trouver du travail plus tard, il faut que tu aies l'esprit ouvert, que tu rencontres des gens, que tu fasses des stages, expérimentes plein de choses, apprennes... Là tu auras mis toutes les chances de ton côté

    Un petit topo sur "trouver un emploi" en archéologie qui pourra te servir. Il n'est pas fini mais peut-être que la lecture te permettra de mieux cerner le métier. http://indefectible.free.fr/archeost...rcheologie.php
    Votre moteur de recherche fait des miracles ; servez-vous en !

  21. #17
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    L'archéologie préventive est la chose qui m’intéresse le plus.

    Si je reprend les études donnée par Xaël, s'accorde t-elle avec l'archéologie préventive ?

    Une petite chose m'inquiète quand même :

    J'ai lu sur divers forum qu'un Bac Littéraire est nécessaire pour rentré en fac.

    Je suis actuellement en Bac Professionnel Système Électronique Numérique qui est, comme son nom l'indique, basé sur de l'informatique et du Numérique.

    Mon Bac actuelle s'accorde t-il avec le ou les bacs requis pour entrer en faq ?

    Xaël ma dit que le bacs importait peux, qui a tort ?

  22. #18
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    J'ai effectué également une recherche sur une association d'archéologie dans ma région et j'ai trouvé ceci

    Cela correspond t-il a ce que vous faisiez part ci-dessus ?

  23. Publicité
  24. #19
    Rome135

    Re : l'egyptologie

    Dans ma promo(licence 3 archéo), j'avais un pote qui avait un bac STI, comme quoi

  25. #20
    X-aël

    Re : l'egyptologie

    Brisecous : pardon, le "au pire" ne visait absolument pas à dénigrer l'archéo' préventive et l'archéo' française. C'était en rapport à la demande initiale de Schamdheublay de faire de l'Egyptologie en fac, et peut-être de la recherche (et comme j'en viens, je connais bien). Il est vrai que ma formulation pouvait être comprise comme péjorative...ce qu'elle n'est pas.

    Schamdheublay : Je t'ai déjà tout expliqué, comment joindre les chantier-écoles qui font partie des assos' dont les autres t'ont également parlé, comment faire tes études dans ce domaine etc...
    Pour faire de l'archéologie préventive tout en ayant un diplôme et des études correspondant, il te suffit de faire un Master d'archéologie, d'égyptologie, de préhistoire (ce que tu voudras) et/ou un MASTER PRO' qui forme précisément à l'archéo' préventive (avec le deuxième semestre de chaque année réservé aux stages de fouilles").
    De même, je t'ai déjà dit que NON il ne fallait pas obligatoirement faire un bac littéraire. Tous mes amis ont fait un bac S, je suis la seule à avoir faire L. Et plein d'autres ont un bac pro/techno' etc... Ce qui sera déterminant, ce sera ta motivation et ton sérieux.

    Et comme t'a dit Brisecous, il faut que tu sois curieux, que tu rencontres des gens, que tu précises ton projet... Ce n'est pas facile de trouver un job dans ce domaine, c'est encore plus difficile d'être chercheur en archéo'. Donc si tu es passionné, tu va avoir des années pour te familiariser avec ce monde, apprendre à t'y faire une place, etc.

    Bon courage, et bonne découverte!
    ps : sur le site que tu nous a mis en lien, il y a cette page : http://aapcarcheo.free.fr/index.php?task=activites qui indique un peu quelles activités ils organisent. Si tu veux, tu peux les contacter pour voir s'ils font des chantier-école ou des chantiers ouverts au public. C'est ce qui est le plus formateur (fouilles durant minimum 1 semaine - parfois 2 mois!).

  26. #21
    X-aël

    Re : l'egyptologie

    Citation Envoyé par Rome135 Voir le message
    Je ne connais pas les conditions liées à la fouille en Egypte par des fouilleurs français, mais je ne suis pas sur que celà soit rémunéré.
    Autant en France, il est possible de travailler en tant que fouilleur (technicien de fouille) alors qu'en égypte je suis plus sceptique, la fouille semblant être quasi-systématiquement assuré par du personnel local.
    Alors, sur les détails je ne suis pas à jour (et le terrain ne m'a jamais intéressé concernant l’Égypte - alors que j'ai adoré le terrain surtout fin de la période gallo-romaine/début moyen-âge), mais je sais que plusieurs de mes anciens collègues bossent là-bas, les mains dans le sable. Comment? Je l'ignore. Je peux éventuellement poser la question à d'autres qui sont plus au courant.
    Il y a un couple aussi qui s'est fait embaucher comme profs' d'histoire dans un lycée français au Caire, et je sais qu'ils y fouillent pour leur loisirs. C'est une autre possibilité... ^^

  27. #22
    Brisecous

    Re : l'egyptologie

    J'ai lu sur divers forum qu'un Bac Littéraire est nécessaire pour rentré en fac.
    C'est de la connerie. Il ne faut pas croire tout ce qu'on lit
    Le principe même de l'université c'est qu'elle est ouverte à tout le monde, sous réserve que l'on ait validé un niveau BAC ou équivalent. Je ne connais pas les divers palliatifs et passe-droits existants pour ceux qui n'ont pas le BAC (il existe des diplômes équivalents, des passerelles, des formations permettant l'accès à l'université des non bacheliers, mais je ne les connais pas). Mais une chose est sûre, on peut aller à la fac (avec un C, comme faculté, et non pas avec un q, comme FAQ qui veut dire foire aux questions) avec n'importe quel BAC.
    Votre moteur de recherche fait des miracles ; servez-vous en !

  28. #23
    Schamdheublay

    Re : l'egyptologie

    Bonsoir,

    Merci à vous tous pour vos réponses précise qui mon beaucoup avancé sur mon choix d'orientation.

    Pour le moment, je rentre en première.
    Il faut déjà que je décroche mon BAC avant tous ^^

    Ensuite comme me la précisé Xaël, je pense, plus tard m'orienter vers une FAQ (licence histoire de l'art) ensuite, on verra ^^

    Merci encore pour votre aide

    Bonne continuation.

    Jérôme

  29. #24
    Egypteforever

    Re : l'egyptologie

    Bonjour,

    Je suis moi même un passionné de l’égyptologie depuis l'enfance et j'aimerais en faire mon métier.
    J'ai consulté aussi ce sujet :
    http://forums.futura-sciences.com/ar...yptologue.html

    Je suis en première S et je voulais savoir si, vraiment, l'allemand serais inévitable à apprendre puis si vous avez des précisions à m'apporter...

    Donc, voila :
    Je suis en première scientifique, je fais option grec depuis 2 ans, et option latin depuis 5 ans. LV : Anglais et Espagnol.
    Je me suis renseigner pour mes futures études et j'en ai conclu celà :
    Il me faut apprendre le hiéroglyphe égyptien.
    J'ai donc rechercher les facultés d'égyptologie en France.
    Seul les facultés suivantes étaient à la hauteur de mes attentes :
    - Paris IV Sorbonne (en partenariat avec l'Ecole du Louvre)
    - Montepellier III P.Valéry (en partenariat avec l'Institut Daumas)

    Sachant que Paris est très cher (loyer) et très prisé, je pense aller à Montpellier qui, à mon gout, me correspond plus car l'Egyptologie est plus poussée en master avec la spécialité "Egypte Dynastique, helléniste et romaine" et l’institut Daumas qui fait des fouilles en Egypte.

    Je pense donc aller dans cette université, pensez vous que c'est la meilleure ?
    -> J'aimerais être un égyptologue de terrain et non de laboratoire.

    Pour le moment, j'ai rencontrer quelques archéologues et va faire un chantier cet été (domaine néolithique) mais aucun dans la profession de l’égyptologie.
    C'est dur, je sais, mais c'est aussi un challenge pour moi.

    Seul l'allemand me bloquera je pense car l'université demande beaucoup de travail à coté (recherches...) et apprendre le hiéroglyphe et m'améliorer nettement en anglais sera déjà difficile, pensez vous réellement que l'on peut fouiller en Égypte professionnellement parlant sans parler un mot d'allemand ?

    Si non, je suis dégoûte d'avoir pris espagnol alors ! C'est que cette année que je me suis rendu compte de ma grave erreurs...

    De plus, les maths, l'SVT et la physique de TermS aide-elle à l'archéologie ??? (c'est un peu barbant les maths !).


    Ensuite, une archéologue m'a parlé de bi-licence qui combine deux licences, malheureusement j'ai su qu'aucunes bi-licence d'archéologie/histoire hésite à ce jour (2012/13) et c'est dramatique.
    En effet, je crois qu'un master d'archéologie ne permet pas d'avoir les connaissances requises pour tenter le concours de professeur d'histoire-géo au lycée.
    Il faut faire master d'histoire ou géo, et donc faire une autre licence à part (dans bi-licence), ce qui est très compliqué (2x40H de travail/semaine).

    Y a t il une solution ?
    Cette bi-licence serait une roue de secours "au cas où" j'échouerais à l'examen de Docteur en Archéologie (Doctorat) et donc de devenir prof d'histoire...

    Si vous avez d'autres informations qui compléterait mes lacunes, j'aimerais vraiment être bien renseigné pour ne pas aller dans une mauvaise direction...

    Cordialement,

    Louis

  30. Publicité
  31. #25
    etnosus

    Re : l'egyptologie

    En ce qui concerne les cursus, je ne pourrais vous répondre.
    Quand à la langue de Goethe, elle n'est pas primordiale (à l'exception de quelques ouvrages spécialisés), l'anglais est incontournable , tant sur le terrain qu'avec une partie de la population. Idem avec les ouvrages hiéroglyphiques (cf le Gardiner).
    Quelques notions d'arabe ne sont pas à négliger (vous serez amené à travailler avec la population locale) et la compréhension des écrits égyptiens inclut aussi des notions de hiératique et de domotique.
    Bon courage dans vos démarches !

  32. #26
    Egypteforever

    Re : l'egyptologie

    Donc je résume :
    - Français (ne sert strictement à rien en égypte...)
    - Anglais (incontournable : dans chaque métier de nos jours)
    - Arabe (je l'apprendrais surement sur le terrain mais essayerais d'avoir quelques notions dès le master)
    - Hiéroglyphes égyptiens (je vais l'apprendre dès ma 2è année de licence à PVIII de Montepellier), le grec et le latin m'auront-ils aidés ?
    - Allemand si j'ai le temps...

    Qu'est ce que la hiératique et le domotique ? -> Une sous branche des hiéroglyphes ?

    Pourrais-je savoir qui me répond ? (spécialiste en égyptologie, journaliste, ou autre...)

    Louis.

  33. #27
    hathorx

    Re : l'egyptologie

    Ayant été étudiante en égyptologie à Paris IV, je peux te dire qu'à part pouvoir lire les quelques livres et articles en allemands pour tes études, l'allemand autrement ne te servira à rien sur le terrain.

    Une amie égyptologue, connaissant l'anglais et apprenant les hiéroglyphes à la fac, a surtout appris l'arabe de son côté pour pouvoir se débrouiller en Egypte.

    Après je pense qu'il faut surtout se renseigner sur les débouchés de ce métier puisque les places sur le terrain sont rares et même quasi-nulles vu le contexte actuel en Egypte. La seule fouille francaise en Egypte que je connaisse est à Tanis. Et maintenant si j'ai bien compris le gouvernement limite les autorisations de fouille aux étrangers.

    Pour le hiératique, c'est une version simplifiée des hiéroglyphes que les scribes utilisaient et qui est enseigné à la fac au niveau master si je me souviens bien.

    Voilà j'espère t'avoir aidé!

  34. #28
    Egypteforever

    Re : l'egyptologie

    Bonjour !

    Merci beaucoup hathorx pour tous ces renseignements.
    Disons que cela me soulage de me dire que je n'est pas fait le "mauvais choix" en 4è en prenant Espagnol.
    En outre, je pense aussi prendre l'arabe en LV3 en fac, qui me sera très utile sur le terrain.
    En effet, les places sont très rares mais cela n'affecte pas ma détermination à devenir un égyptologue, une passion depuis l'enfance !

    Pour moi, dernière ligne droite avant la fac, étant en term S !
    Me conseilleriez vous Paris IV Sorbonne ? J'ai eu des oui-dire comme quoi cette fac est très poussée sur la théorie et un peu "bobo"... qu'en ai-t-il ?
    Facile d'y entrer en étant d'une autre région ou c'est sur dossier ?

    Si non, je me suis renseigné et Montpellier III dispense d'une spécialité égyptologie assez poussée, ce qui m'intéresse aussi car il y a l'institut Daumas (partenariat avec l'Egypte).

    De plus, je suis en contacte avec une égyptologue française travaillant sur le site de Taposiris Magna.
    D'autre part, je sais que l'IFAO recrute régulièrement deux ou trois doctorants par an... espérons que dans dix ans cela soit pareil .

    Oui, je me suis renseigner cet été sur le hiératique et j'ai appris que c'était du hieroglyphe simplifié .

    Sans indiscrétion, tu est toujours dans un cursus égyptologie ?

Discussions similaires

  1. Quelle LV3 choisir pour étudier l'égyptologie?
    Par NayaLea dans le forum Archéologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 05/08/2011, 01h48
  2. Possibilité de faire de l'egyptologie apres un doctorat d'archeologie autre?
    Par seb35000 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/05/2008, 13h38
  3. [Egypto] Livre sur l'Égyptologie
    Par pastou dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/02/2006, 16h05