Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

  1. #1
    Geocroiseur63

    La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Bonjour ,

    Voici une veille photo personnelle datant de : 1961 ..! Plus d'un demi siècle ..!

    Elle représente un piège local issu de la plus haute antiquité. C'est une : " tindéla " , mot occitan pour désigner

    un piège réalisé avec ce que l'on trouve sur place : à savoir une pierre de positionnement du piège à laquelle

    fait face une grosse loze assez épaisse pour tuer l'oiseau que l'on veut capturer ...( ici en Automne et en Hiver

    essentiellement des Tourdres et des Grives... Un gibier de passage dés les premières gelées venues , et très

    apprécié par les habitants de nos Causses ...

    Agriculteurs et vieux bergers avaient leurs lignes de " tindèla " , qui parfois dépassait plus de 1 km de long...

    et qu'ils relevaient tôt le matin ...

    Le gibier qu'ils obtenait donner quelques ressources à leur maigre budget , et offrait un met délicieux et très

    apprécié ...

    Le mécanisme du piège ( très efficace et astucieux ) était constitué de baguettes taillées en pointes qui

    soutenaient la lourde loze en équilibre ... La sensibilité de dèclenchement était réglée par le poseur de piège

    en fonction de son expérience ..( il ne se déclenchait pas pour de petits passereaux de faible valeur ) seules les

    grives étaient recherchées. Ces pièges étaient posés sur le sol , au pieds des genévriers dont les baies attiraient

    les turdidés...Plusieurs extrémités de tiges chargées de baies mûres en faisait l'appât .

    L'oiseau se posait alors sur une des tiges de support du piège , en équilibre instable . La chute de la lourde loze

    , tuait en tombant l'oiseau convoité...

    Les tiges du pièges étaient faites en genévrier , une fois enlevées leurs baies et feuilles ...

    Un piège écologique ..! utilisant les ressources du milieu..!

    Si la " loze " était tombée ,il restait dessous la grive , ce qui facilitait la relève de la ligne de tindèla par le

    chasseur piégeur.

    Géocroiseur63.
    Image (109).jpg

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Grandfeb

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Bonjour,
    Merci pour la description de ce piège. Le sujet à débattre dans ce forum est ... ?
    Cordialement

  4. #3
    gunthiern

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Je connais ce système,
    mon beau père en posait encore en 1990 pour capturer les lapins en zone littorale loisirs pour caravane où les lapins abondent, et il y avait régulièrement des prises quand on allait les relever.

  5. #4
    Geocroiseur63

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Citation Envoyé par Grandfeb Voir le message
    Bonjour,
    Merci pour la description de ce piège. Le sujet à débattre dans ce forum est ... ?
    Cordialement
    Bonjour Grandfeb ,

    Il n'y a pas de sujet à débattre. Placé en Archéologie ( c'est une veille pratique remontant peut être à la fin de la

    préhistoire ). Aujourd'hui elle ne se pratique plus , les grandes exploitations agricoles ont rasé toutes les patures

    à genévriers , parcourues autrefois par de maigres troupeaux d'ovins...

    Et je connaissait nombre de ces pièges placés sur des sites archéologiques anciens Gallo-Romains ou

    préhistoriques ....en retrouver en pratiquant des fouilles ne serait pas surprenant ...

    Géocroiseur63.

    P.S. donc sujet d'histoire des civilisations agricoles disparues...

  6. #5
    Cendres

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Je connaissais ça sous le nom francisé de "tindelles".
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  7. #6
    Geocroiseur63

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Je connaissais ça sous le nom francisé de "tindelles".
    Bonjour Cendres ,

    En français c'est bien sous le nom de "Tindelle" qu'est connu ce piège assommoir , qui bien que rustique en apparence est

    très efficace ..!

    J'ai employé le terme " Tindéla " qui est son appellation en langue occitane que parlaient nos anciens ...

    Aujourd'hui cette langue est peu usitée , et pourtant elle est très imagée ...

    L'occitan de ma région était celui du : "Dictionnaire Occitan Français , selon les parlers languedocien ".

    Auteur Louis ALIBERT . Editions de " l'Institut D'estudis Occitans ".

    Ouvrage N° ISBN : 2-85910-069-5.

    Géocroiseur63.

  8. #7
    Cendres

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    J'avais entendu ce terme dans la région de Meyrueis, étant donné que pendant près de 20 ans nous allions chaque été dans une maison qu'une famille mettait en location à Saint-Sauveur Camprieu.
    Puis je l'ai revu dans un livre sur les Grands Causses, de 2005, incluant quelques recette extraites du livre "La cuisine traditionnelle à Millau" (comme les trénels, les truites de la Dourbie...). On y parlait donc de la saison des tindelles et de la façon de manger, rôties, les grives ainsi capturées, attirées par des branches de genévriers dont on a enlevé les fruits, mis à terre sous la lauze. Déjà (1981), ce livre précisait que cette chasse n'était plus tolérée que "culturellement" et sous certaines conditions.

    Je retrouve ce piège ici: http://serge.larnaudie.pagesperso-or...ire/chasse.htm
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  9. #8
    Geocroiseur63

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Bonsoir Cendres ,

    Merci pour votre post et les figures du piège à grive ( " tindéla " )..
    C'est bien dans la région des Causses et de Millau , le piège à 4 tiges qui était utilisé...
    Les grives étaient vendues aux marchands de gibiers -volaille , ou directement aux restaurateurs.
    En période d'abondance on pouvait en trouver au marché de Millau..

    Un causse très productif était le Causse Noir , avec des lignes de tindélas qui pouvaient dépasser les 500 m...!

    Ces lignes étaient relevées chaque jours , et retendues.

    Une époque aujourd'hui révolue , avec les lois chasse .

    Géocroiseur63.

  10. #9
    gunthiern

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Un peu hors sujet
    mais ado dans ma campagne je posais des pièges en cuivre vendus dans le commerce que je mettais au pied des cerisiers
    une bonne saison printemps c'était 25 grives ou merles , une par jour que ma mère me préparait aux petits pois -maison,
    une époque révolue de la guerre des boutons et de jeux interdits

  11. #10
    Cendres

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Pour élargir sur un autre type de piège: https://www.grives.net/chasse_grive_tenderie.html
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  12. #11
    Geocroiseur63

    Re : La " Tindéla " piège ancien pour capturer les oiseaux ...

    Citation Envoyé par Geocroiseur63 Voir le message
    Bonjour Grandfeb ,

    Il n'y a pas de sujet à débattre. Placé en Archéologie ( c'est une veille pratique remontant peut être à la fin de la

    préhistoire ). Aujourd'hui elle ne se pratique plus , les grandes exploitations agricoles ont rasé toutes les patures

    à genévriers , parcourues autrefois par de maigres troupeaux d'ovins...

    Et je connaissait nombre de ces pièges placés sur des sites archéologiques anciens Gallo-Romains ou

    préhistoriques ....en retrouver en pratiquant des fouilles ne serait pas surprenant ...

    Géocroiseur63.

    P.S. donc sujet d'histoire des civilisations agricoles disparues...
    Voici en images un des anciens site de tindelles...

    Sol calcaire , voir le petit lapiez au premier plan.. Lande à pelouse sèche et végétation arbustive : avec

    nombreux genévriers ...

    En haut de l'image à gauche : grand tumulus de plus de 10 m de diamètre , pour 1 m de hauteur au centre.

    Il était rare avec un ou plusieurs cercles de pierres.

    Aujourd'hui il n'existe plus , il a été rasé par les travaux agricoles..!

    En bas la rudesse des hivers décrite par nos aïeux,longs ,très froids et neigeux a permis la formation de sols

    polygonaux...La faiblesse de l'épaisseur de la terre arable ( quelques centimètre seulement surmontent les

    couches de calcaires en bancs peu épais...)

    Ces calcaires sont gélifs et se débitent en petits blocs , les marnes inter-lits donnent des " frites ".

    Sous l'action du gel- dégel les blocs caillouteux migrent et donnent ces polygones , les touffes végétales

    soulignent la présence de terre.

    On a ici une relique de sols périglaciaires , autrefois bien plus importants ...

    La région d'altitude supérieure à 850 m , ventée, nous permet d'observer , à petite échelle ce phénomène...

    Géocroiseur63.

    Image (131).jpg

Discussions similaires

  1. Actu - Le MIL-101, un piège pour capturer le CO2
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 15/07/2008, 20h04