Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Sigillée



  1. #1
    taza

    Sigillée


    ------

    Bonjour,

    Tous les 1ers week-ends du mois se déroule à Toulouse une brocante
    j'y vais très souvent flâner et aujourd'hui sur un stand, j'ai vu un cageot rempli de
    tessons de sigillées avec de magnifiques décors.
    il y avait aussi des fossiles, quelques minéraux, une tuile gallo-romaine et ce qui
    ressemble à des pesons. J'ai beaucoup hésité, suis rentré chez moi puis
    suis revenu pour prendre le lot. J'ai demandé au vendeur l'endroit où avaient été trouvé ces objets
    il m'a dit dans le Tarn et Garonne et promis qu'il demanderait à son père plus de précisions.
    Si l'offre est sincère, j'en saurai plus le mois prochain.

    Ma question est simple, est-ce qu'il est permis de poster sur le forum ces objets
    sachant que je considère qu'ils proviennent d'un pillage. Mon hésitation première venait
    du fait que je me posais la question de savoir si par mon achat, je devais considérer
    que je cautionnais ce genre de démarches. Pas évident.
    Si je suis revenu à la brocante, c'est que je me suis dit que cela pouvait quand même
    intéresser des connaisseurs de savoir que dans un même endroit i y avait telle et telle
    productions de potiers (il y a 4 ou 5 signatures à peu près lisibles)

    Voilà en attendant une réponse, je vous souhaite une belle journée

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gunthiern
    Modérateur

    Re : sigillée

    Bonjour,
    Désolé Nous BANNISSONS tout ce qui provient d'un pillage et là il semble que ...
    donc inutile de poster les photos. D'ailleurs le vendeur risque une amende, pour vente illégale. D'autre part ça n'a aucun intérêt le Tarn & Garonne est vaste
    Si ce sont de simples fragments , bof on peut en prendre même au musée de millau , des fac-similiés, par contre des objets quasi entiers, on arrive à déterminer si c'est authentique cela prive un village et ses habitants de son histoire. Là c'est totalement interdit .
    Bien d"avoir dit la provenance , inutile de mettre vos photos

  4. #3
    taza

    Re : sigillée

    Bonsoir Gunthiern,

    Je comprends tout à fait votre réponse puisque je me posais ces
    questions là. Comme vous l'avez compris, je me disais juste que pillé pour pillé
    même si l'expression est maladroite, si le vendeur me donnait à l'avenir un lieu
    plus précis dans le département, je pourrais faire suivre aux autorités compétentes
    sur le lieu avec justement dans l'idée de "rattraper" le pillage.
    C'est quand même surprenant que personne dans ce genre de marchés
    n'intervienne...

    Bonne soirée

  5. #4
    Grandfeb

    Re : sigillée

    Bonsoir,
    Oui, il serait intéressant de connaître l'endroit avec précision. Il ne s'agit peut-être pas de fouilles clandestines mais de ramassages de surface, par exemple chaque année après les labours. J'ai connu des gens qui procédaient ainsi. Evidemment et forcément, à force de ramasser au fil des ans, il se trouve toujours quelques objets intéressants. Ici, les estampilles sur sigillée peuvent compléter un corpus régional, donnant une idée du commerce des céramiques.
    Autrement si ce sont vraiment des pesons de balance, il peut y avoir des indications de poids dessus.
    Si vous obtenez la localisation précise, vous pouvez prendre contact avec les services archéologiques de votre région. Peut-être un petit point en plus sur la carte archéologique.
    Cordialement

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    gunthiern
    Modérateur

    Re : sigillée

    Bonjour taza,

    S'il s'agit de pièces entières elles sont intéressantes mais très rare. D'autre part les revendeurs ne donnent pas la localisation précise et dans ce cas il doit s'agir de ramassage de surface sur de nombreux sites
    Le véritable prospecteur fait un rapport détaillé et envoie le tout au SRA local, il doit y en avoir un dans votre région.
    Les estampilles peuvent être intéressantes, Millau, Lezoux .... etc
    Un archéologue michel feugère ( voir web) s'était intéresse au problème.
    Si ce sont de simples fragments peu de valeur historique , sauf si grande quantité trouvée au même endroit sur un site inédit

  8. #6
    cherallier
    Animateur archéologie

    Re : sigillée

    Citation Envoyé par taza Voir le message
    Bonsoir Gunthiern,

    Je comprends tout à fait votre réponse puisque je me posais ces
    questions là. Comme vous l'avez compris, je me disais juste que pillé pour pillé
    même si l'expression est maladroite, si le vendeur me donnait à l'avenir un lieu
    plus précis dans le département, je pourrais faire suivre aux autorités compétentes
    sur le lieu avec justement dans l'idée de "rattraper" le pillage.
    C'est quand même surprenant que personne dans ce genre de marchés
    n'intervienne...

    Bonne soirée
    Bonjour,
    Je voudrais juste appuyer quelques détails par rapport à ce qui a été dit précédemment par nos amis participants du forum. Votre démarche parait sincère et c'est bien d'en parler. Quand je dis sincère c'est le fait de venir sur le forum pour se renseigner.
    Je voudrais juste revenir sur le détail de la brocante et la vente d'objets à intérêt archéologique, même si ce sont des "déchets" comme des morceaux de tuiles ou des tessons de céramiques sigillée ou non. Le fait, en toute innocence de les acheter peut inciter le vendeur à retourner sur place (puisqu'il y a un marché et de l'argent à se faire) ou à chercher précisément des lieux avec ce genre d'artefacts et de les collecter à nouveau pour à nouveaux se faire de l'argent..... Bref, en pratiquant ainsi on entretien le marché clandestin du pillage. Le vendeur (si ce n'est déjà fait) va s'intéresser au problème et il va quadriller le terrain en faisant disparaître les traces de surface indiquant la présence d'un site archéologique. On entre dans l'engrenage du trafic d'objets archéologiques.
    En archéologie, il n'y a pas de petits objets sans valeur et des "trésors" , tout est lisible, interprétable, justifiable de la présence d'un site archéologique intéressant. Qui dit morceaux de tuiles éparses, tessons de vaisselles(sigillée ou pas..) dit un habitat potentiellement gallo-romain (sigillée), sous ce qui peut paraître être des détritus peut se trouver une villa, une domus, un four de potier....
    Si vous voulez juste un conseil pour rester honnête, évitez ce genre d'achat, il entraine un marché parallèle clandestin, cela motive le pillage et cela contribue à l'effacement des traces du passé.
    S'il n'y a pas d'achat, il n'y aura pas de collecte .

    Je vais juste donner un exemple: Cette année entre deux confinements, j'ai trouvé à deux endroits des scories de réduction du fer en surface (La Tène/Antiquité), c'est rien ! Ce sont des déchets, détritus de fonte, cela n'a aucune valeur en soi, même pas à la revente. Seulement si je les ramasse tous, sans en relever la position et la situation du contexte local, j'enlève l'information de savoir qu'il y avait deux ateliers avec bas-fourneaux qui traitaient le minerai de fer sur cette zone. Et personne ne peut mettre en relation ces deux ateliers métallurgiques avec un camp romain fossoyé (connu) situé à 500m. Avec ces déchets signalés, on peut refaire la vie ou configuration d'habitat d'un secteur d'un petit village et donc son Histoire.
    Il n'y a pas de petit déchet sans intérêt !
    Bon dimanche.
    Dernière modification par cherallier ; 06/12/2020 à 09h04.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Sigillée?
    Par Biface-du-84 dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/11/2011, 17h18
  2. Sigillée ?
    Par MITHRA07 dans le forum Archéologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/05/2009, 19h53
  3. [Antiquité] Origine d'une sigillée
    Par polimus dans le forum Archéologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/03/2008, 18h16
  4. [identification] Sigillée ?
    Par DSP dans le forum Archéologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/09/2007, 19h34