Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

l'ENFER des concubins et parents d'handicapés



  1. #1
    couchard



    La France champione du monde des médicaments et des handicapés fait tout ce qu'il faut pour ceux-ci ; et en particulier bien sûr les médicaments sensés tout guérir .

    Il n'y a plus de sourds, d'aveugles, de fous,d'idiots ...Je vous laisse trouver le corolaire adéquat .

    Les avantages sociaux ( A A H ) les places de stationnement réservés , inutilisées à 90 %,les plans inclinés pour faciliter l'accés dans les banques , ainsi qu'aux gentilles " bandes de jeunes" sont de bonnes mesures, mais dans la vie courante ce sont les proches qui font tout le boulot ,pour leur éviter l'hospitalisation et soulager, à" l'insue de leur plein grés" la sécu, du coût énorme que çà représenterait pour leur prise en charge à long terme et qui n'est pas comparable à une modeste A A H

    Puis il y a les " Docteurs" qui refusent d'interdir la cigarette et le café dans leurs "établissements" psychatriques en prétendant que çà les aide à guérir . Que font ils à part des séances de musicotérapie, de potterie, de peinture sur ( soi ) ou d'atteliers protégés.

    Savent ils leur comportement dans le cadre de la famille ? Savent ils ce que doivent endurer les proches , fumée alcool café sautes d'humeur bougeote oisivetée puis obésité, et malheur à vous si élevez la voix ou si vous ( virez) manu militari ces chers objets responsables de leur maladie .

    Et s'entendre dire par les docteurs ( c'est vous qui êtes fou ) le malade est un client qui a tout les droits et surtout celui de ne pas souffrir .

    Oui la douleur est une bonne t hérapie , faite 20 km à 15 à l'heure par jour et jamais plus rien ne vous agressera jusqu'à votre mort.

    Guy Georges C

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    ces chers objets responsables de leur maladie
    ????
    Puis il y a les " Docteurs" qui refusent d'interdir la cigarette et le café dans leurs "établissements" psychatriques en prétendant que çà les aide à guérir
    Les malades gardent heureusement leurs droits et leur liberté, dont ceux de consommer des produits licites comme la cigarette et le café.

    Et s'entendre dire par les docteurs ( c'est vous qui êtes fou ) le malade est un client qui a tout les droits et surtout celui de ne pas souffrir
    Le malade n'est pas un client, mais il a bien sûr le droit de ne pas souffrir.

    Oui la douleur est une bonne thérapie
    Si tu veux te soigner à la douleur, grand bien te fasse. Mais ne l'impose pas aux autres.

    faite 20 km à 15 à l'heure par jour et jamais plus rien ne vous agressera jusqu'à votre mort.
    J'en connais qui ont fait ça et qui sont tout aussi douillets que n'importe qui.

    Bref, voilà des propos qui m'ont fait une sale impression.

  4. #3
    couchard

    [quote="Cécile"]
    ces chers objets responsables de leur maladie
    ????

    (Le respect de son corps, c'est plutôt ne pas se saoûler continûment, ne pas conduire comme un fou (c'est aussi le respect des autres), manger équilibré, etc. )

    Tu as répondu à tes 3 ??? : en effet ces objets responsables de leur maladie son bien l'acool, la cigarette, le café, mais il ne faut sutout pas parler de ces deux dernier , et c'est tabou de les dénigrer , je suppose donc que tu les consomme régulièrement en tant qu' "accro "





    (Si tu veux te soigner à la douleur, grand bien te fasse. Mais ne l'impose pas aux autres.)

    On voit que tu ne connais pas le grand bien être physique et mental, à la fin d'une sortie d'une heure, et qui se poursuit jusqu'au lendemain .

    Je ne peux l'imposer à qui que ce soit , par contre la télé m'impose les cafés
    et les médicaments . oui le café est une drogue , et il m'arrive d'en prendre une bonne dose avant un marathon , et çà me réussi dans la mesure ou je n'en prends jamais, de même que pour les médicaments !
    dont beaucoup se saoûle continûment.

    Guy Georges C

  5. #4
    coco

    Bonjour,
    Pardonnez-moi, mais je n'est pas bien compris l'objet de ce sujet:
    -Est-ce pour faire prendre conscience de la difficulté d'être parents d' handicapés... auquel cas, je crois qu'il est impossible de ne pas la comprendre, même si, malheureusement, on l'oublie quand on n'est pas concerné...
    -Ou alors, y-a-t-il une question que je n'aurais pas vu?
    Merci d'être précis pour éviter une non compréhension mutuelle...
    Coco

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Steph

    Salut,

    Coco: incompréhension est aussi dans le dico

    Couchard: si ton mode de vie te convient, grand bien te fasse. Mais ne l'impose pas aux autres, et surtout ne les juge pas sans les connaitre!

    Stéphane, qui ne boit ni alcool ni café ni ne fume mais qui...enfin bon passons

  8. #6
    Cécile

    Je n'ai toujours pas compris, Guy, tu parles des handicapés ou tu parles des gens qui fument, boivent de l'alcool et du café ?
    C'est quand même pas pareil.

    On voit que tu ne connais pas le grand bien être physique et mental, à la fin d'une sortie d'une heure, et qui se poursuit jusqu'au lendemain .
    Que connais-tu de moi pour dire ça ? Les courses d'une heure et plus, j'en ai fait bien plus que tu ne le penses. Ainsi que bien d'autres sports, et de l'alpinisme, qui mêle endurance, concentration et amour de la montagne.
    Mais la douleur n'a rien à voir avec le bien être qui suit de tels efforts.

    je suppose donc que tu les consomme régulièrement en tant qu' "accro "
    Encore une fois, qu'en sais-tu ?

  9. Publicité
  10. #7
    couchard

    qu'il est impossible de ne pas la comprendre, même si, malheureusement, on l'oublie quand on n'est pas concerné...

    on peut dire aussi " positivement" il est possible de le comprendre ! pour paraphraser Stéph.


    -Ou alors, y-a-t-il une question que je n'aurais pas vu?
    Merci d'être précis pour éviter une non compréhension mutuelle...
    Coco

    Non il n'y a pas de question , d'ailleurs Stéph et cécile l' on bien compris.
    même s'ils sont contre.

    Il s'agit bien d'une affirmation du laxisme et du laisser aller des ventres mous de la consommation de médicaments qui fera de nous de superbes tarés et des obèses à venir s'ils ne sont dèjà là .

  11. #8
    couchard

    Citation Envoyé par Steph
    Salut,



    Couchard: si ton mode de vie te convient, grand bien te fasse. Mais ne l'impose pas aux autres, et surtout ne les juge pas sans les connaitre!

    Mais je juge qui ? s'il s'agit des handi , je les connais bien c'est le sujet !

    Je ne peux imposer à quiconque de faire un peu de sport, mais je dois te dire que ma vie a changé il y a 20 ans quand j'ai commencé à courrir, je fréquente beaucoup de millieux et je peu voir les différences de comportements, c'est plus qu'évident .


    Stéphane, qui ne boit ni alcool ni café ni ne fume mais qui...enfin bon passons
    Moi non plus... et moi aussi...

  12. #9
    Steph

    Salut,

    Tu as jugé Cécile sans la connaître et tu juges tous les handicapés sans distinctions sans tous les connaître. Je ne discute pas du fond de ta pensée, il est évident qu'une vie d'ascète favorise une meilleure santé mais tes paroles sont un peu abusives, je te recommande la prudence.
    P.ex., dans "handicapés", se trouvent les handicapés mentaux et ceux qui sont victimes d'accidents de la route (de chauffards qui ont bu p.ex) ou de maladies infectieuses graves. Je vois mal où est leur responsabilité dans leur état.
    Enfin, sache qu'une vie d'"ascète" ne mène pas toujours au bonheur, bien qu'elle fasse le mien je le reconnais. Le bien-être et le bonheur ne sont pas des valeurs absolues quantifiables, ce sont des valeurs subjectives, par définition variables d'un individu à l'autre.

    Pour aller plus loin, la fréquentation des milieux sportifs te convient, très bien. Tu y découvres des gens qui ont des comportements qui te conviennent, tant mieux pour toi. Je te comprends d'autant mieux que c'est aussi mon cas. Mais ne fais pas de tes (nos) valeurs des valeurs universelles. Tu peux conseiller aux autres de partager ton bonheur, sans pour autant les vouer aux gémonies s'ils n'obtempèrent pas.

    Stéphane

  13. #10
    Yoyo

    Citation Envoyé par couchard

    Oui la douleur est une bonne t hérapie
    heureusement que tous ne sont pas de votre avis!

    Aujourd'hui L. Schwartzenberg est mort, et j'ai ainsi decouvert une phrase qu'il avait ecrite:
    "Il suffit d'une rage de dents pour voir à quel point la souffrance est inutile, insupportable, destructrice"
    je pense que ca se passe de commentaire.

    Yoyo

Discussions similaires

  1. Please Help: influence de l'inconscient des parents sur leurs enfants
    Par cicile06 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 25
    Dernier message: 03/12/2008, 19h29
  2. question sur l'enfer
    Par goflette dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/01/2007, 22h41
  3. Découverte d'un manuscrit qui tire Judas des flammes de l'enfer
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 12/04/2006, 15h56
  4. Responsabilité et rôle des parents et des enseignants face à l'enfant :
    Par shokin dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 41
    Dernier message: 12/01/2005, 16h41