Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Comprendre l'univers par analogie.



  1. #1
    jojo17

    Comprendre l'univers par analogie.


    ------

    Bonjour,
    il s'agit pour moi de comprendre par analogie la relativité, autant que cela soit possible, car je ne possède pas toutes les connaissances mathématiques requises (niveau bac).
    De ce que je comprends, lorsque l'on à pris comme objet d'étude l'univers dans son ensemble en lui appliquant les équations de la RG, puis en inversant le cours du temps, on s'est aperçu que celui-ci se condensé jusq'à atteindre un point critique au-delà duquel les équations n'aviaent plus de sens.
    Peut-on faire une analogie entre la lumière et un miroir.
    Puisque ce que nous voyons et l'image du passé, à l'échelle de l'univers. Je pense la lumière comme miroir de l'espace-temps. Plus on se rapproche du centre du miroir(mur de planck), plus on remonte dans le temps, avec comme étalon la constante c.
    Mais voilà, et c'est là ma question : n'y a t-il pas une grossière erreur d'interprétation?

    Merci.
    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mariposa

    Re : Comprendre l'univers par analogie.

    Citation Envoyé par jojo17 Voir le message
    Bonjour,
    il s'agit pour moi de comprendre par analogie la relativité, autant que cela soit possible, car je ne possède pas toutes les connaissances mathématiques requises (niveau bac).
    De ce que je comprends, lorsque l'on à pris comme objet d'étude l'univers dans son ensemble en lui appliquant les équations de la RG, puis en inversant le cours du temps, on s'est aperçu que celui-ci se condensé jusq'à atteindre un point critique au-delà duquel les équations n'aviaent plus de sens.
    oK

    Peut-on faire une analogie entre la lumière et un miroir.
    Puisque ce que nous voyons et l'image du passé, à l'échelle de l'univers. Je pense la lumière comme miroir de l'espace-temps. Plus on se rapproche du centre du miroir(mur de planck), plus on remonte dans le temps, avec comme étalon la constante c.
    Mais voilà, et c'est là ma question : n'y a t-il pas une grossière erreur d'interprétation?

    Merci.
    Cordialement
    Ton idée de trouver une analogie est excellente, mais je ne comprends le principe de ton analogie.
    .
    Qui est qui?
    Qui fait quoi?

  4. #3
    Rhedae

    Re : Comprendre l'univers par analogie.

    salut Jojo17,

    L'observation du passé en astronomie n'a pas de rapport avec la relativité générale . Celle ci decrit un espace courbe qui explique la gravitation des astres . L'observation du passé s'explique par une vitesse de la lumiere relativement lente par rapport aux grandes distances qui separent les corps celestes .

    Si un mirroir etait installé à 32.5 millions d'années lumiere de la terre , avec un telescope tres puissant braqué sur lui , nous pourrions observer l'instinction des dinosaures (il y a 65 millions d'années). LA lumiere emise lors de l'instinction des dinosaures mettrait 32.5 million dannée pour frapper le mirroir et 32.5 million d'années pour etre refletée vers la terre , nous observerions donc bien une image qui c'est passée il y a 65 millions d'années .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  5. #4
    jojo17

    Re : Comprendre l'univers par analogie.

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Qui est qui?
    Qui fait quoi?
    Et bien, imaginons un observateur évoluant dans l'espace-temps selon le cours du temps (flèche), et plaçons devant lui un miroir (lumière), ce qu'il voit est l'espace-temps derrière lui et donc il semble progresser du passé vers l'avenir (flèche du temps) en voyant ce qui est passé, comme présent.
    Est-ce plus claire ?

    Rhedae, cela n'a-t-il vraiment aucun rapport avec la RG

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Rhedae

    Re : Comprendre l'univers par analogie.

    Citation Envoyé par Jojo17
    Rhedae, cela n'a-t-il vraiment aucun rapport avec la RG
    Il me semble que non, car sans la RG , en se referant a un espace temps newtonien , on arriverait au meme resultat nonobstant certaines trajectoires courbes des photons a proximité d'astres massifs . Il me semble aussi que tu faits un amalgame entre relativité generale et relativité restrainte . Tape paradoxe des jumeaux de Langevin dans Google tu auras une idée de ce qu'est la relativité restreinte . Je suis pas un specialiste, je pense que certain participants pourraient mieux t'eclairer sur le sujet .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  8. #6
    jojo17

    Re : Comprendre l'univers par analogie.

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Il me semble aussi que tu faits un amalgame entre relativité generale et relativité restrainte .
    C'est fort possible car je n'ai pour l'instant essayé d'aborder que la RR, bien que je me hasarde en RG (grâce à FS ) en partant du principe que c'est la RR généralisée à l'univers (tous les référentiels possibles).

  9. Publicité
  10. #7
    jojo17

    Re : Comprendre l'univers par analogie.

    Bonjour,
    après quelques jours de détente, je voudrais reformuler mon idée.
    Il s'agit d'une représentation 3D de l'univers depuis la singularité (c'est comme cela que l'on dit je crois?) Big Bang.
    Dans mon idée, le présent est représenté par la base d'un cône. Cette surface représente les dimensions spatiales, dont les caractéristiques sont données par le rayon et pi
    La hauteur du cône représente le temps, et le sommet représente le Big Bang.
    Le volume du cône représente l'univers visible.
    Pour ce faire une idée de ce que cela représente en 4D, On peut se dire que le cône et une succession continue de la vue en coupe d'une sphère dont le volume augmente (expansion).
    Mais cette sphère est la poupée russe d'une plus grande, l'univers dans son ensemble, en expansion(l'expansion de l'un(e) induit l'expansion de l'autre).
    Le taux d'expansion serait compris dans la relation mathématique qui lie le rayon de la base du cône et la hauteur de celui-ci.
    L'analogie dont je voulais parler (c'est là pour moi où ce n'était pas clair) est celle de l'effet miroir de la théorie du Big Bang.
    Pour moi, mais vous me direz si je me trompe, dans cette théorie, c'est comme si l'on regardé le temps dans un miroir.
    Pouvez-vous me dire si en me représentant les choses comme ça, je fais une erreur d'interprétation, autre que celles forcéments induites par les analogies?

    Merci.
    Cordialement.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

Discussions similaires

  1. Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 74
    Dernier message: 10/02/2016, 10h54
  2. l'univers elastique: une façon de comprendre l'univers
    Par azguards dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/10/2009, 22h37
  3. Aéronautique : mieux comprendre la cassure par fatigue du métal
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/03/2007, 01h25
  4. matiere noire : carte 3D de l'univers par l'esa
    Par acropole dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/01/2007, 20h46