Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Comète



  1. #1
    Jaina

    Comète


    ------

    Bonjour !

    Je recherche des informations PRECISES sur les comètes, et plus particulièrement sur leur chevelure ( neanmoins, tout m'intéresse ).

    Si quelqu'un pouvait m'indiquer des sites, ou des documents dans lesquels je pourrais trouver ce que je cherche...

    Merci d'avance.

    -----
    Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique

  2. #2
    BioBen

    Re : Comète

    On pense que les comètes se sont formées en même temps que les planètes. Depuis la formation de ces dernières, les comètes ont été reléguées et conservées loin du Soleil, après l’orbite de Pluton.


    Une seule hypothèse valable, conduit à penser qu’il existe un énorme nuage en anneau, de plusieurs milliards de comètes. Le nuage de Oort ..


    L’orbite de ce nuage commencerait 8 milliards de Km du Soleil, et il pourrait s’étendre jusqu’à plus d’une année-lumière. Il pourrait contenir 1000 milliards de comètes, mais représenteraient une masse tout juste égale à celle de la Terre. Sa densité est plus forte aux approches de l’orbite de Pluton.


    La queue d’une comète est double :
    L’une est la queue de plasma, très rectiligne, est exactement dans la direction opposée à celle du Soleil.
    L’autre est la queue de poussière, décrit une courbe et prend une orbite Keplérienne.
    L’autre est la queue de poussière, décrit une courbe et prend une orbite Keplérienne. Ce qu’on appelle la chevelure ( ou coma ), est la tache lumineuse circulaire ( qui entoure le noyau ) dont le diamètre peut atteindre de 200 000, à 2 millions de Km.


    Loin du Soleil, le noyau est froid et nu, invisible, mais quand il s’approche, la vapeur s’échappe rapidement dans le vide environnant, entraînant les particules de poussière en un gigantesque nuage de plusieurs dizaines de millions de Kilomètres de long, éclairé par le Soleil.


    Ce noyau est en rotation sur lui-même, proche du soleil, les jets partent légèrement en spirale, comme ceux d’un tourniquet de jardin.


    Le noyau d’une comète n’est pas solide, certains se brisent en plusieurs morceaux qui suivent des orbites presque parallèles. D’autres donnent naissance à des essaims de météorites que la Terre croise chaque fois qu’elle recoupe l’orbite de l’ancienne comète.
    Connaissant ces orbites, nous pouvons prévoir les nuits où les étoiles filantes seront nombreuses.


    Le nuage de comètes est bien centré autour du Soleil; cependant, à cette distance la moindre perturbation peut décrocher les comètes de leurs orbites.


    Une comète décrochée du nuage de Oort, peut s’approcher très près et repartir jusqu’à son premier aphélie : On dit que c’est une comète à courte période.


    Elle peut aussi s’écraser sur le Soleil, comme l’une d’elle en 1979; comme elle peut aussi être renvoyée dans l’espace vers l’infini.


    D’autres comètes peuvent subir les perturbations dûes aux planètes géantes, et abandonner non seulement leurs périphélie, mais aussi leurs aphélie lointain : On les dit comètes à courte période. Comme la comète de Halley, qui vient nous visiter tous les 76 ans. Des périodes de 5 à 6 ans sont fréquentes, et même de 3 ans et quelques mois pour la comète Enke.


    A chaque passage près du Soleil, la comète perd définitivement une partie de sa masse. On a pu calculer ainsi qu’une comète se consume entièrement entre 100 et 1000 passage au périphélie.
    Plus elle perd de masse, plus elle devient fragile, car en perdant son peu d’attraction gravitationnelle elle se scinde plus facilement en plusieurs morceaux.


    Des études montrent que, outre la disparition des dinosaures, voici 65 millions d’années, des extinctions massives d’espèces animales et végétales avaient lieu régulièrement tous les 26 à 28 millions d’années.
    Ces disparitions peuvent être attribuées presque certainement à des chocs de comètes.


    Contrairement aux astéroïdes qui tournent dans le même sens que la Terre. La moitié des comètes nous arrivent dans le sens rétrograde.


    La seule hypothèse qui explique ces chutes périodiques de comètes, est celle de l’existence d’un compagnon du Soleil, ( petite étoile ou énorme planète presque étoile ) qui se trouverait actuellement à deux années-lumière de nous. Son orbite très excentrique autour du Soleil l’amènerait tous les 28 millions d’années à traverser le nuage de Oort, et à déséquilibrer des milliers de comètes, 20 à 30 d’entre elles pourraient alors frapper la Terre, provoquant des extinctions périodiques.

    PS : Tu pourrais être un peu plus amical dans ton message, pas besoin de mettre en majuscule éprecises" sinon tu peux la faire tout seul ta recherche !

    A+
    Ben

  3. #3
    Jaina

    Re : Comète

    .
    Merci beaucoup pour ta réponse, et désolée pour le ton agresif.
    En fait, je voulais juste mettre le mot en valeur, et pas me montrer impolie...
    Encore désolée, et merci.

    .
    Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique

Discussions similaires

  1. comete
    Par quapatetorbis dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/02/2008, 14h20
  2. Comète McNaugth
    Par ¤Valou¤ dans le forum Actualités
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/01/2007, 19h21
  3. Comète ou pas Comète tel est la question!!!
    Par andromede87 dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/11/2006, 22h23
  4. la comète
    Par quapatetorbis dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/06/2006, 17h19
  5. Comète SW3
    Par chamois dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/05/2006, 08h52