Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Miroir télescope



  1. #1
    quetzal

    Miroir télescope

    salut,

    une petite question..

    pour qu'elle raison les mirroir des telescope sont-ils tous en verre??

    après tout c'est une matière assez lourde et plutôt sensible a la deformation..
    l'interet du verre peux se comprendre sur des lentilles, mais sur un mirroir de telescope la surface est enduite d'une couche reflectrice en aluminium.. l'interet de la clarté cristaline du verre, et du matériaux sous cette couche ne semble necessité que d'avoir une très bonne resistance, une grande légèreté, et un coeficiant très faible de dilatation/déformation..

    qu'a donc le verre plus que la fibre de carbonne par exemple qui remplirais sans doute mieux ce rôle. une couche d'enduit spatial spécial pour telescope pret a polir (un metal anti-ductile par exemple) et au final la couche d'aluminium.. les mirroirs pourrais ainsi gagner en taille sans gagner en poid et etre plus facilement réalisable sans les contraintes de refroidissement draconnien du verre??

    alors qu'a donc le verre comme propriété necessaire a un mirroir.. propriété innimitable.. est-ce la materiaux permettant la pus grande finesse de polissage?? après tout un mirroir n'est qu'un plan parrabolique,avec une couche refléchissante dessus, et avec un trou au millieu pour les cassegrains

    franchement, je vois pas le rapport necessaire, mirroir => verre ..

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    michelc687

    Re : mirroir telescope

    Le verre ne serait -il pas la couche protectrice de l'aluminium pour qu'il ne s'oxyde pas ?

  4. #3
    Gilgamesh

    Re : mirroir telescope

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    salut,

    une petite question..

    pour qu'elle raison les mirroir des telescope sont-ils tous en verre??

    après tout c'est une matière assez lourde et plutôt sensible a la deformation.
    On n'utilise pas du verre ordinaire mais un verre borosilicaté aka Duran aka Pyrex
    Son principal intérêt est son faible coefficient de dilatation thermique.
    Densité 2,23. C'est pas très dense.


    l'interet du verre peux se comprendre sur des lentilles, mais sur un mirroir de telescope la surface est enduite d'une couche reflectrice en aluminium.. l'interet de la clarté cristaline du verre, et du matériaux sous cette couche ne semble necessité que d'avoir une très bonne resistance, une grande légèreté, et un coeficiant très faible de dilatation/déformation..

    qu'a donc le verre plus que la fibre de carbonne par exemple qui remplirais sans doute mieux ce rôle. une couche d'enduit spatial spécial pour telescope pret a polir (un metal anti-ductile par exemple) et au final la couche d'aluminium.. les mirroirs pourrais ainsi gagner en taille sans gagner en poid et etre plus facilement réalisable sans les contraintes de refroidissement draconnien du verre??


    alors qu'a donc le verre comme propriété necessaire a un mirroir.. propriété innimitable.. est-ce la materiaux permettant la pus grande finesse de polissage?? après tout un mirroir n'est qu'un plan parrabolique,avec une couche refléchissante dessus, et avec un trou au millieu pour les cassegrains
    Tu l'as dit : le polissage. Plus la possibilité de moulage + centrifugation lente qui permet de fabriquer une parabolle facilement. C'est un matériaux parfaitement homogène et très dur, contrairement à la fibre de carbone (qui est résistante et non dure, qui n'est pas homogène et qui n'existe pas à l'état liquide).

    a+
    Parcours Etranges

  5. #4
    Gilgamesh

    Re : mirroir telescope

    Citation Envoyé par michelc687 Voir le message
    Le verre ne serait -il pas la couche protectrice de l'aluminium pour qu'il ne s'oxyde pas ?
    Non. L'alu est déposé sous vide sur le verre poli

    http://serge.bertorello.free.fr/vide...#metallisation





    a+
    Parcours Etranges

  6. #5
    Gilgamesh

    Re : mirroir telescope

    Remarque je lis également :

    "L'aluminure des miroirs du commerce est souvent protégée par une fine couche de Silice (SiO2) "

    Donc tu as à moitié raison

    a+
    Parcours Etranges

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    quetzal

    Re : mirroir telescope

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    On n'utilise pas du verre ordinaire mais un verre borosilicaté aka Duran aka Pyrex
    Son principal intérêt est son faible coefficient de dilatation thermique.
    Densité 2,23. C'est pas très dense.




    Tu l'as dit : le polissage. Plus la possibilité de moulage + centrifugation lente qui permet de fabriquer une parabolle facilement. C'est un matériaux parfaitement homogène et très dur, contrairement à la fibre de carbone (qui est résistante et non dure, qui n'est pas homogène et qui n'existe pas à l'état liquide).

    a+
    oui, mais bon il n'y a que la surface a générer.. le kevlar sert pour des mirroirs liquide, l'on coule un plan parrabolique en kevlar, sechage 1 journée (donc facile de fabrication, très résistant, et pas besoin de polissage extrème.. la couche de mercure qui est posé dessus a une réolution a l'angstrom.. )

    ensuite poser d'autre couche auto-durcissante polymetalique sur ce plan ne doit pas etre bien complexe. et finalement le finir avec une couche d'alu guere moins compliqué(enfin a la mesure de la compléxité du polissage du verre)

    je trouve cela un peu bizzare, comme si utilisé encore du verre aujourd'hui etait un peu une habitude, plus qu'une réelle nécéssité..

  9. Publicité
  10. #7
    Gilgamesh

    Re : mirroir telescope

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    oui, mais bon il n'y a que la surface a générer.. le kevlar sert pour des mirroirs liquide, l'on coule un plan parrabolique en kevlar, sechage 1 journée (donc facile de fabrication, très résistant, et pas besoin de polissage extrème.. la couche de mercure qui est posé dessus a une réolution a l'angstrom.. )

    ensuite poser d'autre couche auto-durcissante polymetalique sur ce plan ne doit pas etre bien complexe. et finalement le finir avec une couche d'alu guere moins compliqué(enfin a la mesure de la compléxité du polissage du verre)

    je trouve cela un peu bizzare, comme si utilisé encore du verre aujourd'hui etait un peu une habitude, plus qu'une réelle nécéssité..
    C'est bien possible (qu'on puisse remplacer le borosilicate), mais pour passer de l'idée à la réalisation bienvenue dans l'industrie et ses longues années de recherche & développement

    L'habitude ça existe, mais faut pas non plus imaginer que y'a que des billes à concevoir ce genre d'instrument surtout quand on part sur des budget explicitement innovant et plus de 100 millions de dollars à la clé

    a+
    Parcours Etranges

  11. #8
    f6bes

    Re : mirroir telescope

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    ....
    plus que la fibre de carbonne par exemple qui remplirais sans doute mieux ce rôle. ............. les mirroirs pourrais ainsi gagner en taille sans gagner en poid et etre plus facilement réalisable sans les contraintes de refroidissement draconnien du verre??

    ..
    BJr Quetz.......
    Pas de probléme, ils y ont pensé !!!

    http://www.sat-net.com/spnews/articl...hell-1801.html

    J'avais un autre lien avec des réalisations AMATEURS, mais je retrouve plus !
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  12. #9
    quetzal

    Re : mirroir telescope

    cool F6bes, merci pour le lien..

  13. #10
    Gilgamesh

    Re : mirroir telescope

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    BJr Quetz.......
    Pas de probléme, ils y ont pensé !!!

    http://www.sat-net.com/spnews/articl...hell-1801.html

    J'avais un autre lien avec des réalisations AMATEURS, mais je retrouve plus !
    Cordialement
    Ah alors la fibre de carbone est polissable ? J'aurais pas cru...

    --> va se cacher

    a+
    Parcours Etranges

  14. #11
    Gilgamesh

    Re : mirroir telescope

    C'est rigolo :


    Les premiers miroirs céramiques de Boostec destinés au spatial voleront en février 2004 sur la sonde Rosetta (à l'intérieur de l'instrument Osiris) et sur le satellite d'observation taiwanais RoCSat 2.

    La céramique SiC n'est pas un développement nouveau pour l'industrie spatiale, bien au contraire, c'est un produit industriel qui a largement trouvé sa place sur Terre, notamment dans l'industrie automobile, pour les joints de pompe à eau – les fameux « joints de culasse » - et dans l'industrie chimique, car il résiste à toutes les corrosions. "Nous faisons un transfert de technologie dans le sens inverse de ce qui se fait d'habitude" note Pierre Deny, l'un des dirigeants de Boostec. La céramique SiC se prête particulièrement bien aux applications spatiales en combinant légèreté, stabilité mécanique et thermique et simplicité de polissage.
    Parcours Etranges

  15. #12
    f6bes

    Re : mirroir telescope

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Ah alors la fibre de carbone est polissable ? J'aurais pas cru...
    --> va se cacher
    Bjr Gigalm..
    Non , ne te caches pas !!

    En l'occurence le lien ne "cause pas" fibre carbone.

    Me pose aussi des questions sur le polissage car en instrumentation pro je suppose que l'état de surface doit etre sacrément RIGOUREUX.
    Lorqu'on arrive à lambda/12 ou sur 16 en milieu amateur, on est bien content.
    Et lambda n'est pas épais , on va dire 500 nanométres en moyenne.
    Ce qui améne les plus grosses "bosses" à environ 40 nanométres.
    Sais pas la fibre carbone peut "suivre" .
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  16. Publicité
  17. #13
    Gilgamesh

    Re : mirroir telescope

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr Gigalm..
    Non , ne te caches pas !!

    En l'occurence le lien ne "cause pas" fibre carbone.
    Si si, mais en passant

    Après avoir envisagé un miroir en aluminium et une solution américaine en fibre de carbone, le choix s'est porté sur une céramique de carbure de silicium (SiC).

    Ça prouve à l'évidence que c'est possible de faire des miroirs en FdC

    Me pose aussi des questions sur le polissage car en instrumentation pro je suppose que l'état de surface doit etre sacrément RIGOUREUX.
    Lorqu'on arrive à lambda/12 ou sur 16 en milieu amateur, on est bien content.
    Et lambda n'est pas épais , on va dire 500 nanométres en moyenne.
    Ce qui améne les plus grosses "bosses" à environ 40 nanométres.
    Sais pas la fibre carbone peut "suivre" .
    Je sais pas non plus, mais a priori ça doit se concevoir sinon le projet n'aurait pas été examiné.

    a+
    Parcours Etranges

  18. #14
    f6bes

    Re : mirroir telescope

    Bsr à tous,
    Ca y est j'ai retrouvé mon lien (mais c'est pas des Amateurs!)
    Ben oui ça marche :
    http://www.compositemirrors.com/Opti...inParabola.htm
    Bonne soirée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physique] [L1] miroir liquide pour telescope !
    Par .:Spip:. dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/09/2007, 07h41
  2. Actu - Un télescope à miroir liquide de 100 m de diamètre sur la Lune ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 17
    Dernier message: 27/06/2007, 22h42
  3. Miroir mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle
    Par gab dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/08/2006, 16h11
  4. miroir télescope
    Par Granadalf68 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/12/2005, 16h25
  5. Télescope à lentille et miroir
    Par Condensat_B-E dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/05/2005, 09h49