Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

l'univers : quête d'information ...!



  1. #1
    Boson_2_higgs

    l'univers : quête d'information ...!

    L'univers est réglé par un mécanisme semblable à celui qui fait que la fonction sinus varie insensiblement entre 0 et 1 ...Comment se peut il qu'une telle rigueur soit le fait du hasard ? A moins en effet que le hasard et la perfection ne fassent qu'un !
    Comment se fait il que la formule de l'énergie cinétique soit donné par la relation : Ec = 1/2 m v ² ..et non pas 1/3 ou 1/384 ...Ceci entre autres prouve , et c'est ma thèse , que l'univers est algébrique . En mathématiques , un nombre algébrique est par opposition aux nombres transcendants ( tels que Pi ou Phi ) un nombre qui est solution d'une ou plusieurs équations polynomiales .
    L'univers est construit sur le même schéma , il est somme d'une infinité de données et d'équations mathématiques qui ont permi par leur précision exceptionelle l'apparition de étoiles , de la vie , et de nous mêmes . En clair , notre faible connaissance de l'ensemble qui nous entoure ne nous permet pas de comprendre d'ou nous venons et pourquoi nous sommes là ! sur Ce bonne réflexion et répondez nombreuX !

    Le Boson_2_Higgs

    -----


  2. #2
    Lostin

    Re : l'univers : quête d'information ...!

    Malgré tout ce qui parait tenir du miracle dans le fait qu'un univers soit régi par des lois strictes on pourra toujours t'opposer que si des esprits dit "intelligents" s'interrogent à son sujet, leur existence tient du miracle.

    C'est une question sans fin, nous sommes là, conscients à nous interroger mais à notre connaissance il n'existe qu'un univers. Du coup entre tenants du déterminise et du hasard seul un être omniscient pourrait trancher.
    Je suis contre la corrida, les taureaux sont des êtres humains comme les autres. Stephanie de Monaco

  3. #3
    kognou

    Re : l'univers : quête d'information ...!

    Bonjour.

    A mon humble avis, il ne faut pas confondre modèle et réalité. Ce n'est pas l'univers qui est composé d'équations mais les modèles que les scientifiques inventent pour le décrire qui le sont.
    Aussi, quand vous dites :
    Citation Envoyé par Boson_2_higgs
    Comment se fait il que la formule de l'énergie cinétique soit donné par la relation : Ec = 1/2 m v ² ..et non pas 1/3 ou 1/384 ...Ceci entre autres prouve , et c'est ma thèse , que l'univers est algébrique.
    Remarquez que Ec = 1/2mv² est souvent fausse en relativité. Relativité qui décrit mieux la réalité que la théorie « classique » pour certains phénomènes. Vous voyez, tout dépend du modèle.
    Aussi, pour moi, le modèle mathématique n’est pas la réalité, il ne prétend que la décrire ou parfois l’expliquer, voir amener à des prédictions observationnelles. Mais il reste une construction mathématique.
    Votre affirmation ne montre pas que l’univers « est » algébrique. Vous avez simplement mis en lumière le fait que, souvent, des modèles mathématiques décrivent bien des observations. (C’est d’ailleurs pour cela que les scientifiques les établissent, ces modèles).

    Quant à savoir pourquoi les mathématiques sont si efficaces pour décrire la réalité ? C’est une bonne question On peut dire que si ça n’était pas le cas, on aurait du mal à appliquer la méthode scientifique.


    Mieux qu’un long discours, citons Isabelle CUCHET
    Sans nul doute, les mathématiques sont efficaces. D'abord, parce qu'elles sont capables de prédire les résultats d'expérimentations. N'ont-elles pas su prévoir, dans le cas de la théorie de la relativité, la courbure des rayons lumineux au voisinage d'une étoile ? Les mathématiques sont efficaces aussi parce qu'elles savent encadrer des résultats à l'intérieur d'un certain formalisme (c'est la naissance d'une théorie), ou encore parce qu'elles parviennent à ramener plusieurs phénomènes différents à un très petit nombre de principes (les « chances » d'être frappé par la foudre ou bien de gagner au loto peuvent se calculer toutes les deux grâce à la théorie des probabilités).
    Mais d'où vient cette efficacité ? Si on considère les « maths » comme une suite de symboles abstraits qui s'appuient sur des axiomes tout droit sortis de quelques cerveaux humains, comment sont-elles capables de si bien décrire le monde ? Cette question, les mathématiciens se la posent depuis des siècles, et personne n'a encore trouvé de réponse définitive. En 1960, le physicien Eugene Wigner a même fait scandale en qualifiant cette efficacité de « déraisonnable »!
    De nombreuses interprétations philosophiques ont tenté, au cours des siècles, d'établir le pourquoi de l'efficacité des mathématiques. Pythagore, par exemple, pensait que la structure même du monde était mathématique. Aristote, quant à lui, considérait que les mathématiques avaient été créées pour imiter la nature (c'est l'empirisme). Dans ces deux cas, leur efficacité est évidente.
    Mais d'autres théories naissent encore à notre époque. Pour les platoniciens, comme l'Américain Kurt Gödel, les mathématiques représentent un monde d'idées indépendant du monde réel. D'après les formalistes, où l'on retrouve le mathématicien français Nicolas Bourbaki, les mathématiques ne sont qu'un jeu de symboles et de règles logiques. Selon ces deux conceptions, il est très difficile de comprendre pourquoi les mathématiques savent si bien expliquer la nature.
    Avec les progrès des neurosciences, les naturalistes ont proposé une nouvelle philosophie. Pour eux, les mathématiques sont directement liées aux capacités neurophysiologiques de l'homme. L'évolution est responsable de l'activité mathématique de notre cerveau et, à la limite, les mathématiques sont une sorte d'extension de notre capacité perceptive. Dans ce cas, elles sont efficaces parce qu'elles formalisent ce que nous percevons de la nature.
    Vous êtes donc plutôt Pythagoricien. Personnellement, je penche plutôt pour la dernière interprétation évoquée par Isabelle CUCHET, à savoir que les mathématiques sont une « sorte d'extension de notre capacité perceptive ». Ce qui explique d’une part leur efficacité, et d’autre part « évite » à l’univers de devoir résoudre des équations pour calculer sa propre évolution .

    Cordialement.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Débutant en quête d'aide !
    Par Lavardin dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 14
    Dernier message: 18/10/2006, 06h47
  2. Infographiste en quete d'information
    Par kalth dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/04/2006, 16h28
  3. infographiste en quete d'information ^^
    Par kalth dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/03/2006, 09h53
  4. En quête de perfection...
    Par juanita dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 14
    Dernier message: 22/04/2005, 09h30