Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Disques d'accrétion autour d'une étoile de la séquence principale



  1. #1
    Arcturus

    Disques d'accrétion autour d'une étoile de la séquence principale

    Voilà ma question est très précise. Cela concerne l'évolution d'un système binaire en variable cataclysmique et pas en binaire X.
    Tout d'abord on a un système avec deux étoiles dont l'une (appelons-là A) a une masse plus élevée que l'autre (appelons-là B). mA est donc supérieur à mB vous l'aurez compris et cependant inférieure à 1,4 masses solaires (seuil de Chandrasekhar à ne pas franchir si on veut devenir une naine blanche). A évolue plus vite car elle est plus massive et consomme son hydrogène plus vite. Au bout d'un moment elle quittera la séquence principale pour devenir une géante rouge. Suite à cela :
    Est-ce que A déborde systématiquement de son lobe de Roche pendant son évolution?
    Et si cela arrive est-ce possible qu'il y ait un disque d'accrétion en formation (ou une simple colonne) autour de B qui est une étoile de la séquence principale (à ce stade de l'évolution du système binaire)?
    Voilà j'espère que vous pourrez m'aider.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Calvert

    Re : Disques d'accrétion autour d'une étoile de la séquence principale

    Salut!

    mA est donc supérieur à mB vous l'aurez compris et cependant inférieure à 1,4 masses solaires (seuil de Chandrasekhar à ne pas franchir si on veut devenir une naine blanche).
    Tu peux même pousser plus loin; c'est le coeur de l'étoile qui ne doit pas dépasser 1.4 masses solaires, les couches externes étant éjectées en fin de vie.

    Est-ce que A déborde systématiquement de son lobe de Roche pendant son évolution?
    Non, cela va évidemment dépendre de l'écartement du système.

    Et si cela arrive est-ce possible qu'il y ait un disque d'accrétion en formation (ou une simple colonne) autour de B qui est une étoile de la séquence principale (à ce stade de l'évolution du système binaire)?
    Oui, j'imagine que si la première composante dépasse son lobe de Roche, alors de la matière sera transférée vers la deuxième (avec aussi un transfert de moment cinétique et une éventuelle accélération de la rotation de la secondaire.)

  4. #3
    Arcturus

    Re : Disques d'accrétion autour d'une étoile de la séquence principale

    Salut!
    Merci à toi pour ces réponses qui ammènent d'autres questions

    Citation Envoyé par Calvert Voir le message
    Tu peux même pousser plus loin; c'est le coeur de l'étoile qui ne doit pas dépasser 1.4 masses solaires, les couches externes étant éjectées en fin de vie.
    Il me semblait que c'était la masse initiale de l'étoile qui ne devait pas dépasser la limite des 1,4 masses solaires. Est-ce que cette valeur limite s'applique à l'étoile avant qu'elle ne devienne une naine blanche ou après qu'elle en soit devenue une ? Les couches externes ont elles une masse significative? En effet la géante rouge se transforme en nébuleuse planétaire et les éjecte donc normalement si leurs masse était importante le noyau pèserait moins.

    Citation Envoyé par Calvert Voir le message
    Non, cela va évidemment dépendre de l'écartement du système.
    Dans mon système de variables cataclysmiques, il y a un débordement du lobe de roche par la deuxième composante lorsqu'elle évolue en géante rouge. Le système doit donc être assez proche.

  5. #4
    Calvert

    Re : Disques d'accrétion autour d'une étoile de la séquence principale

    Il me semblait que c'était la masse initiale de l'étoile qui ne devait pas dépasser la limite des 1,4 masses solaires. Est-ce que cette valeur limite s'applique à l'étoile avant qu'elle ne devienne une naine blanche ou après qu'elle en soit devenue une ? Les couches externes ont elles une masse significative? En effet la géante rouge se transforme en nébuleuse planétaire et les éjecte donc normalement si leurs masse était importante le noyau pèserait moins.
    Non, c'est bien la masse du coeur. Il reste actuellement légèrement incertain, il dépend beaucoup de facteurs comme la convection et les phanomènes de transports interne, donc de la rotation. Les couches externes ont une masse significative (quelques dizaines de % de la masse totale).

  6. #5
    Arcturus

    Re : Disques d'accrétion autour d'une étoile de la séquence principale

    Merci beaucoup.
    Tu ne serais pas doctorant en astrophysique par hasard ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Calvert

    Re : Disques d'accrétion autour d'une étoile de la séquence principale

    Tu ne serais pas doctorant en astrophysique par hasard ?
    Si! (blabla pour arriver à 10 caractères...)

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Définition - Séquence principale
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/10/2007, 23h00
  2. Définition - Étoile de la séquence principale
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/10/2007, 23h00
  3. Découverte inédite autour d'une étoile à neutrons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 14/09/2006, 13h10
  4. Les disques d'accrétion : les freins stellaires des jeunes étoiles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/07/2006, 11h46
  5. Galaxies spirale et disques d'accrétion
    Par scrubs dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/07/2006, 22h22