Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Galaxies spirale et disques d'accrétion



  1. #1
    scrubs

    Galaxies spirale et disques d'accrétion


    ------

    Bonjour à tous,

    je cherche quelques renseignements au sujet des disques d'accrétion et des galaxies spirales. N'étant absolument pas expert dans le domaine, je me permet de faire appel à vous afin de m'éclairer un petit peu les idées.

    En fait, j'aimerais comprendre le lien entre un disque d'accrétion et les galaxies (s'il y en a un !!). Il semble que les disques d'accrétions soient des structures formées par des matériaux chutant dans un puit gravitationnel (des trous noir quoi). Or il semble aussi que le centre de nombreuses galaxies est occupé par un trou noir.

    Si j'ai bien compris, le trou noir, qui est un puit gravitationnel, attire (ou aspire) les étoiles en son coeur de telle sorte que les "jeunes" étoiles sont à la périphérie de la galaxie tandis que les étoiles "vieilles" sont plus proches du trou noir.

    Par conéquent, je ne vois absolument pas quelle est la différence entre les galaxies spirales et les disques d'accrétion. Les galaxies spirales sont des amas d'étoiles qui tournent autour du trou noir et le disque d'accrétion est la structure formée par ces mêmes étoiles chutant dans le trou noir ?? C'est bien ça ?? Si quel qu'un pouvait m'aider, ce serait sympathique de sa part. Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    scrubs

    Re : Galaxies spirale et disques d'accrétion

    En me relisant, je ne pense pas avoir été suffisamment clair.

    En fait, je pense que l'appellation disque d'accrétion est générale à plusieurs situations lorsque des matériaux chutent dans des puits gravitationnels. Mais les disques d'accrétion ne sont pas propres aux galaxies (j'imagine qu'il doit exister d'autres situations similaires)

    Les galaxies sont des amas d'étoiles. Toutes les galaxies ne présentent pas systématiquement de trou noir en son centre (je pense, j'en sais rien en fait !). Et donc galaxie est l'appellation générale pour tous les amas d'étoiles.

    Cependant, lorsque une galaxie présente un trou noir en son centre, j'aimerais savoir si dans ce cas, l'amas d'étoile, qui forme la galaxie, et qui s'enroule autour du trou noir, correspond également à un disque d'accrétion ?? Voilà. Merci beaucoup.

  4. #3
    scrubs

    Re : Galaxies spirale et disques d'accrétion

    Tiens, d'ailleurs, une autre petite question me turlupine. J'aimerais savoir si les galaxies spirales sont forcémenrt des galaxies qui présente un trou noir en leur centre ?

    J'aurais envie de dire que oui, puisque l'allure spiralée de la galaxie est liée à l'aspiration des étoiles par le trou noir. Mais j'en suis pas sûr non plus.

    Merci et désolé pour les messages multiples.

  5. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Galaxies spirale et disques d'accrétion

    Hello,

    il ne faut absolument pas commencer par se représenter les galaxies comme des disques d'accrétion de trou noir. Il y a 5 ou 6 ordre de grandeur entre le disque d'accrétion d'un TN galactique et une grande galaxie.

    C'est tout petit un trou noir. Et même les plus gros n'atteignent pas 0.1% de la masse de la galaxie qui les abrite. Il ne s'agit quand même pas d'épiphénomène, parce que le puissant rayonnement des coeur actifs de galaxie semblent influer sur la dynamique de formation stellaire. Mais il ne faut pas changer l'ordre des termes. D'abord une galaxie, cad un effondrement gazeux formant une collection d'étoiles, ensuite la fusion des tn formés a partir de la fin des plus massives dans les zones de fortes densité, et enfin, dans le coeur encore très riche en gaz, la naissance d'un disque d'accrétion et d'un jet bipolaire autours du big monster qui au rythme de croissance de 1 à 10 masses solaires/an fini par cumuler une masse considérable.

    Et pas à chaque fois. Dans certaines galaxies seulement.

    salut

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    scrubs

    Re : Galaxies spirale et disques d'accrétion

    OK

    Tu veux dire que le trou noir et le disque d'accrétion qui compose une galaxie sont de très petite taille par rapport à la taille de la galaxie ?? C'est bien ça ?

    Mais le mouvement en spirale des étoiles autour du trou noir est bien initié par le disque d'accrétion, non ?

    Sans disque d'accrétion, les étoiles tourneraient-elles autour du trou noir ?

    edit : non, ma dernière phrase est idiote puisque la présence d'un trou noir engendre forcément un disque d'accrétion, je pense !!!

    edit 2 : Mais, en fait, j'y pense, un disque d'accrétion est similaire (pas forcément identique) à l'écoulement de l'eau dans un lavabo qui se vide, non ???
    Dernière modification par scrubs ; 02/07/2006 à 22h06.

  8. #6
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Galaxies spirale et disques d'accrétion

    Citation Envoyé par scrubs
    OK

    Tu veux dire que le trou noir et le disque d'accrétion qui compose une galaxie sont de très petite taille par rapport à la taille de la galaxie ?? C'est bien ça ?
    C'est bien ça.

    le disque d'accrétion de quasar c'est qq mois lumière. Une grande galaxie, c'est 100 000 al...


    Mais le mouvement en spirale des étoiles autour du trou noir est bien initié par le disque d'accrétion, non ?
    Du tout.


    Sans disque d'accrétion, les étoiles tourneraient-elles autour du trou noir ?

    edit : non, ma dernière phrase est idiote puisque la présence d'un trou noir engendre forcément un disque d'accrétion, je pense !!!
    Les étoiles d'une galaxies tournent autours... de leur propre masse. Au sein de ces étoiles, se forment des trous noirs. Dans les régions de très fortes densités stellaire, au centre, les astres sont en interaction gravitationnelle si fréquente et si proche qu'il se produit une forme d'évaporation avec échappement gravitationnelle. EN gros, quand tu as trois astres qui interagissent, l'un des trois, le plus léger peut se trouver éjecté "à l'infini" (sa vitesse dépassant la vitesse de libéartion), emportant avec lui une partie du potentiel, les deux autres se rapprochant dans une orbite plus resserée. De millions d'années en million d'années, les corps les plus massifs vont "couler" au centre, justement là ou la densité est la plus grande, ce qui pour un TN signifit une zone de miam-miam garantie. Il y a du gaz, rout d'abord, d'autant plus que le galaxie est jeune. Et puis des étoile. Une étooile en interaction proche avec un TN va perdre de l'énergie gravitationnelle par effet de marée (elle se deforme et dissipe de l'énergie par frottement interne), donc inexorablement se rapprocher jusqu'a etre completement disloquée par effet de marée, et son gaz absorbé.

    Bref, tout ceci fait partie de la cuisine interne d'une galaxie déjà constitée.

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 02/07/2006 à 22h26.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 15/12/2007, 16h22
  2. Spirale logarithmique
    Par carop89 dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/10/2007, 02h59
  3. Les disques d'accrétion : les freins stellaires des jeunes étoiles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/07/2006, 11h46
  4. Engrenage spirale
    Par cedbont dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/01/2005, 10h54
  5. equation de la spirale
    Par keguira dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/12/2004, 09h58