Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Limite visuelle de l'expansion de notre univers et vitesse >c de l'espace temps?



  1. #1
    debroglie66

    Limite visuelle de l'expansion de notre univers et vitesse >c de l'espace temps?


    ------

    bonsoir!




    c'est une question que j'avais posée à Hubert Reeves pour le 20ème anniversaire de l'homme de Tautavel et il m'avait répondu que les deux points de vue étaient vrais qu'en pensez-vous?
    voici:
    je me posais la question de savoir si nos telescopes avaient une limite visuelle de grosso modo 15 milliards d'années lumière car au delà le début de l'univers supposé à cette date ou plutot à + 500 000 années avec le rayonnement de fonds qui représente le découplage rayonnement-matière plus rien n'est visible.
    ou alors selon la théorie du pudding-ballon gonflable les galaxies supportées par l'espace temps qui est une exception à la relativité restreinte pour c à 300
    000 km/h,l'espace temps à 15 milliards d'années lumière de distance voyage à un peu plus de c remonte dans le temps au néant et plus rien n'est visible?
    est-ce exact,complémentaire ou contradictoire et en quoi.
    mille merci pour une réponse!


    bien amicalement!

    -----
    le génie est fait de 1% d'inspiration et de 99% de transpiration (Thomas Edison)!

  2. Publicité
  3. #2
    ParSec

    Re : limite visuelle de l'expansion de notre univers et vitesse >c de l'espace temps?

    Bonjour Debroglie66 !

    Je ne suis pas certain de comprendre complètement le sens de ta question, mais voici tout de même une réponse qui pourra peut-être t'apporter un éclairage utile.

    Avec la sonde WMAP, nous avons pu "voir" et analyser le rayonnement de fonds cosmologique émis quelques 400 000 ans après le Big Bang. Avant cette époque l'univers était composé d'un plasma opaque à la lumière. On peut donc dire qu'on peut déjà "voir" jusqu'au bout de l'univers visible. Pour aller plus loin dans le temps et l'espace, il faudrait pouvoir détecter les neutrinos et les ondes gravitationnelles qui ont été émis dans les premiers instants de l'histoire de l'univers.

    Pour ce qui est des structures visibles, galaxies et amas de galaxies, nous avons maintenant accès aux images du Ultra Deep Sky du télescope spatial Hubble qui nous montrent des galaxies dont les plus anciennes remontent à plus de 12 milliards d'années ... ce qui est près de la limite de temps après le Big Bang où l'on pense que ces structures auraient pu se former.

    En résumé, je ne pense pas que nous soyons limités par la vitesse de la lumière en ce qui concerne l'observation et l'analyse des objets les plus anciens de l'univers. Mais je ne suis pas un expert et il existe peut-être des contraintes que j'ignore.

    Bye,
    Michel
    Savoir c'est bien ... comprendre c'est mieux

  4. #3
    Deedee81
    Modérateur

    Re : limite visuelle de l'expansion de notre univers et vitesse >c de l'espace temps?

    Salut,

    Debroglie a raison bien entendu concernant les capacités actuelles de nos télescopes, ils sont grosso modo capable d'observer à peu près jusqu'à 13 M d'AL. Ce qui est excitant car on atteint (enfin) la limite de l'univers observable. Notons qu'on pourra aller plus loin (c'est juste qu'on est enfin arrivé là) mais juste pour mieux voir ce qui se trouve avant puisqu'il y a effectivement d'autres limites.

    Citation Envoyé par ParSec Voir le message
    En résumé, je ne pense pas que nous soyons limités par la vitesse de la lumière en ce qui concerne l'observation et l'analyse des objets les plus anciens de l'univers. Mais je ne suis pas un expert et il existe peut-être des contraintes que j'ignore.
    Non, tu as raison. La vitesse de la lumière constitue bien une limite ainsi que le redshift (qui tend vers l'infini à l'horizon de l'univers observable). Mais en pratique ça n'a pas d'importance puisque l'univers était opaque au début.

    C'est comme se dire : "je ne peux voir à travers ce mur car : je n'ai pas de bon yeux ou parceque la pièce derrière est noire". Ben, non, même si on a besoin de lunettes et d'alumer la pièce derrière le mur, il n'empêche que ce qui bloque la vue c'est le mur
    Keep it simple stupid

  5. #4
    ParSec

    Re : limite visuelle de l'expansion de notre univers et vitesse >c de l'espace temps?

    Bonjour Deedee81 !

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Non, tu as raison. La vitesse de la lumière constitue bien une limite ainsi que le redshift (qui tend vers l'infini à l'horizon de l'univers observable). Mais en pratique ça n'a pas d'importance puisque l'univers était opaque au début.
    Si je comprends bien ta réponse, la suggestion que je faisais d'utiliser les neutrinos et les ondes gravitationnelles pour observer l'univers à une époque antérieure à l'émission de rayonnement cosmologique (RC) n'est pas vraiment réalisable. En supposant bien sûr qu'on puisse un jour développer les technologies nécessaires à leur détection.

    En effet, même si l'univers n'était pas opaque aux neutrinos et aux ondes gravitationnelles avant l'émission du RC, le redshift qui tend vers l'infini à l'horizon de l'univers observable, les rendrait inaccessibles de toute façon puisque la limite de la vitesse de la lumière s'applique également à eux (moins que "c" dans le cas des neutrinos).

    Bye,
    Michel
    Savoir c'est bien ... comprendre c'est mieux

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Deedee81
    Modérateur

    Re : limite visuelle de l'expansion de notre univers et vitesse >c de l'espace temps?

    Citation Envoyé par ParSec Voir le message
    Si je comprends bien ta réponse, la suggestion que je faisais d'utiliser les neutrinos et les ondes gravitationnelles pour observer l'univers à une époque antérieure à l'émission de rayonnement cosmologique (RC) n'est pas vraiment réalisable. En supposant bien sûr qu'on puisse un jour développer les technologies nécessaires à leur détection.

    En effet, même si l'univers n'était pas opaque aux neutrinos et aux ondes gravitationnelles avant l'émission du RC, le redshift qui tend vers l'infini à l'horizon de l'univers observable, les rendrait inaccessibles de toute façon puisque la limite de la vitesse de la lumière s'applique également à eux (moins que "c" dans le cas des neutrinos).
    Si si, ça reste valable. Pas pour la "naissance", mais en tout cas pour la période entre cette naissance (ou du moins un peu après car il y a eut aussi une période opaque aux neutrinos) et l'émission du cmbr. Mais en effet, c'est déjà difficile de détecter les neutrinos.... encore plus avec le redshift. En particulier le rayonnement fossile de neutrinos doit avoir une énergie incroyablement faible (j'avais déjà lu la valeur du redshift correspondant, mais je ne m'en souviens plus).

    C'est mieux pour la gravité : on peut remonter jusqu'à quasi 0. Mais je doute qu'on n'arrive jamais à détecter quoi que ce soit venant de cette époque. Enfin, ne préjugeons pas, qui vivra verra
    Keep it simple stupid

Discussions similaires

  1. Réponses: 101
    Dernier message: 18/08/2014, 11h03
  2. Vitesse de l'expansion de l'Univers
    Par Chaospace dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/12/2007, 15h58
  3. l'expansion et la "discrétion" de l'espace-temps
    Par jojo17 dans le forum Archives
    Réponses: 14
    Dernier message: 09/11/2007, 14h05
  4. La vitesse de l'expansion de l'univers a-t-elle une limite?
    Par Niels Adribohr dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/02/2006, 12h24