Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Distance des étoiles



  1. #1
    ocombien

    Distance des étoiles


    ------

    Bonjour,

    Je suis un néophyte en astronomie mais je m'y intéresse. Un article d'un astronome amateur m'a particulièrement interpellé et j'aimerais vous soumettre son analyse pour obtenir vos commentaires.

    Un astrophysicien lui a fourni la distance entre une étoile double située dans la constellation d’Andromède qui est 50 gamma. Il donna 1040 unité astronomique entre les deux ou 138 heures 1/2.
    "Comme on connaissais la séparation en seconde d’arc de ces deux étoiles qui est de 10″, en se servant de la trigonométrie et des tables des logarithme valeure naturelle, j'obtiens une distance lumière de nous de 9.5 année seulement. C'est loin des 245 A.L. donné dans le guide du ciel ou des 326 A.L. de celui indiqué dans le sky catalogue ou des 355 mentionnée dans le livre des Constellations."

    Pourquoi une si grande différence dans les distances répertoriées et surtout avec l'estimation de cet astronome amateur?

    Merci

    -----

  2. #2
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Distance des étoiles

    Citation Envoyé par ocombien Voir le message
    Bonjour,

    Je suis un néophyte en astronomie mais je m'y intéresse. Un article d'un astronome amateur m'a particulièrement interpellé et j'aimerais vous soumettre son analyse pour obtenir vos commentaires.

    Un astrophysicien lui a fourni la distance entre une étoile double située dans la constellation d’Andromède qui est 50 gamma. Il donna 1040 unité astronomique entre les deux ou 138 heures 1/2.
    "Comme on connaissais la séparation en seconde d’arc de ces deux étoiles qui est de 10″, en se servant de la trigonométrie et des tables des logarithme valeure naturelle, j'obtiens une distance lumière de nous de 9.5 année seulement. C'est loin des 245 A.L. donné dans le guide du ciel ou des 326 A.L. de celui indiqué dans le sky catalogue ou des 355 mentionnée dans le livre des Constellations."

    Pourquoi une si grande différence dans les distances répertoriées et surtout avec l'estimation de cet astronome amateur?

    Merci
    J'ai lu rapidement, mais il me semble que ce petit paragraphe répond à ta question :


    http://www.astrosurf.com/mesetoiles/andromede.htm

    Gamma Andromedae : Almach

    a : 2 h 03 m 54 s d : 42° 19' 47" Sp : K2 III et B9,5 V T(A) : 4500 K (BC : -0,7)
    m = 2,33 et 5,02 M = -2,85 et -0,16 L = 1200 et 100 p = 9,19 Dist : 350 a-l
    double visuelle (quadruple + une)

    "Près de vous, madame, oubliant les cieux,
    "l'astronome étonné se trouble.
    "C'est dans l'éclat caressant de vos yeux
    "qu'il avait cru trouver l'étoile double." (C.Flammarion)

    Il avait cru, cet astronome langoureux... Nous avons cru, nous aussi, astronomes passionnés.... trouver l'étoile double. Soyez attentifs, vous tous qui admirez cette "jambe" gracieuse = "Almach", mieux son "cou-de-pied". Le talon d'Achille des astronomes ! car entre la principale A et la secondaire B, écartées de 9"8 seulement, un abîme divisait le couple : l'étoile B plongeait dans l'espace à 300 a-l de sa prétendue compagne, si bien qu'il semblait impossible de les lier l'une à l'autre. Gamma Andromède, une double optique ? "Oui", disaient les uns, "non" s'offusquaient les autres. Jusqu’à « Hipparcos », l'heureux satellite, qui vient de secourir l'étoile en perdition. Le couple est uni, n'en doutons plus, situé désormais à 350 a-l. L'étoile principale, celle que l'on croyait plus proche encore, a vu sa luminosité grimper à 1200 soleils, son rayon atteindre 75 soleils, sa masse dépasser 8 masses solaires. Ouf ! les apparences sont sauves...

    Qu'en est-il de l'étoile secondaire ? Un monde de complexité ! sous son apparente simplicité. Deux soleils dans son unique rayon. Unique, pas pour tous évidemment, puisque l'astronome lithuanien Struve, dès 1842, dédoublait cette étoile dont le demi-grand axe de l'orbite vraie ne dépasse pas 0"3 (32 UA). Bravo ! Leur révolution s'étire sur 61,1 ans.
    Mais l'aventure de cette dernière ne s'arrête pas là. Cet "unique" rayon recèle un troisième corps qui gravite en 2,67 jours autour du plus brillant, décelé au spectroscope. 2,67 jours, quelle célérité ! Pour sûr les étoiles se frôlent : moins de 10 millions de km les séparent (voyez Algol). L'éclat total de ces trois corps s'élève à 100 soleils. Tout ce beau monde a opté résolument pour la couleur bleue.

    Quant au couple AB – celui que l’on voit au télescope - il n'a pas bougé depuis qu'on l'observe. 9"8 : écartement considérable, vu l'éloignement de cette étoile, 350 a-l rappelons-le. Alors patientons...
    A 27"9 une étoile, très faible (m = 15), semble frapper à la porte du système. Est-elle à compter parmi ce monde complexe qui compterait alors cinq étoiles ?...
    Parcours Etranges

  3. #3
    ocombien

    Re : Distance des étoiles

    Dois-je comprendre que les différentes distances entre les différents bouquins provient d'une mise à jour des données astronomiques ?

  4. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Distance des étoiles

    Citation Envoyé par ocombien Voir le message
    Bonjour,

    Je suis un néophyte en astronomie mais je m'y intéresse. Un article d'un astronome amateur m'a particulièrement interpellé et j'aimerais vous soumettre son analyse pour obtenir vos commentaires.

    Un astrophysicien lui a fourni la distance entre une étoile double située dans la constellation d’Andromède qui est 50 gamma. Il donna 1040 unité astronomique entre les deux ou 138 heures 1/2.
    "Comme on connaissais la séparation en seconde d’arc de ces deux étoiles qui est de 10″, en se servant de la trigonométrie et des tables des logarithme valeure naturelle, j'obtiens une distance lumière de nous de 9.5 année seulement. C'est loin des 245 A.L. donné dans le guide du ciel ou des 326 A.L. de celui indiqué dans le sky catalogue ou des 355 mentionnée dans le livre des Constellations."

    Pourquoi une si grande différence dans les distances répertoriées et surtout avec l'estimation de cet astronome amateur?

    Merci

    En fait, le problème il est dans le calcul on dirait La mention "en se servant de la trigonométrie et des tables des logarithme valeure naturelle" est assez louche Le calcul est élémentaire en fait.


    Une longueur L est observée à une distance D avec un angle a = L/D (pour les petits angles)

    Pour
    a = 10" (à convertir en radian a = 10 * 1/3600 * pi/180 radian)
    et
    L = 1040 UA
    je trouve
    D = L/a = 340 années lumières.


    a+
    Parcours Etranges

Discussions similaires

  1. Distance aux étoiles par la parallaxe annuelle
    Par troug6 dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/03/2010, 22h37
  2. Mesure de la distance des étoiles
    Par Astro Cuvier dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/01/2009, 20h10
  3. Mesurer la distance des étoiles
    Par Astro Cuvier dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/10/2008, 20h51
  4. Actu - Des étoiles polluées par des débris planétaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/07/2007, 15h40
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 13/11/2006, 20h14