Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Energie, masse et effet gyroscopique



  1. #1
    Mailou75

    Energie, masse et effet gyroscopique


    ------

    Bonjour à tous,

    La petite question du jour pour vous faire rire, ou pleurer...

    Si j'ai bien compris, l'energie statique equivaut à la masse et l'energie cinétique à la masse relativiste, l'addition des deux donnant l'inertie (masse totale) d'un objet...
    Se déplacer par rapport à un objet c'est augmenter son énergie potentielle par rapport à lui (augmentation de niveau d'energie relatif + perte de transmission d'energie redshift)
    Bref je m'égare ...

    La question est : Si on considère l'atome classique noyau + electrons, pensez vous que le nombre d'électrons (exit les isotopes) et les diamètres variables (* voir plus haut) de leurs orbites puisse être à l'origine d'un effet gyroscopique qui tend à s'opposer au déplacement dudit objet, autrement dit augmenter son inertie, sa "masse totale" ? Plus simplement, la masse peut elle originer de la rotation des electrons et l'augmentation de masse de leur changement d'orbite ?

    (NB : La masse est au facteur et à la virgule près égale nombre de charges, hors isotopes)

    Pardon d'avance pour l'inexactitude des termes et l'absurdité s'il en est de la question
    Et merci d'avance pour vos réponses

    Mailou

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    doul11

    Re : Energie, masse et effet gyroscopique

    Bonsoir,

    les électrons ne tournent pas autour de l'atome.
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  4. #3
    gammler

    Re : Energie, masse et effet gyroscopique

    Ben oui, la représentation "planétaire" de l'atome est aujourd'hui largement battue en brèche. Dommage, c'était bien essayé...
    Bonsoir.

  5. #4
    Mailou75

    Re : Energie, masse et effet gyroscopique

    Ca fait plaisir de reflechir avec vous... j'ai bien précisé vision "classique" de l'atome pour simplifier l'explication mais si vous y tenez : la dualité ca vous parle ?
    L'electron fait le le tour en empruntant tous les chemins possibles (Freymann, nuage), l'inertie/masse en devient multidirectionnelle pas seulement perpendiculaire à un plan de rotation (pour un electron)...
    Bref soit on est constructif soit on est critique, mais toute critique non argumentée ne vaut rien... si vous pensez calmer mes ardeurs et démonter mes convictions en une phrase bateau (qui de plus ne m'apprend rien) faudra repasser ...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Energie, masse et effet gyroscopique

    Salut,

    Je vais être plus gentil

    Citation Envoyé par Mailou75 Voir le message
    La question est : Si on considère l'atome classique noyau + electrons, pensez vous que le nombre d'électrons (exit les isotopes) et les diamètres variables (* voir plus haut) de leurs orbites puisse être à l'origine d'un effet gyroscopique qui tend à s'opposer au déplacement dudit objet, autrement dit augmenter son inertie, sa "masse totale" ?
    Non. Car l'effet gyroscopique ne s'oppose pas au déplacement d'un objet, seulement a sa rotation (autour d'un axe différent de l'axe gyroscopique).

    De plus, pour certains atomes (exemple l'hydrogène) le moment angulaire total est nul (en dehors du spin, mais tu peux prendre l'hélium 4, la aussi le spin total est nul). En quelque sorte (pour reprendre ta description des intégrales de chemin) l'électron tourne dans tous les sens et autour de tous les axes. Son orbitale est sphérique.

    Le moment angulaire intervient dans l'énergie totale mais très faiblement. L'énergie principale est l'énergie de liaison qui est... négative !!!! Donc, la rotation ne saurait pas expliquer, même de loin, la masse des particules. L'essentiel de la masse mesurée est la masse propre (moins un bout d'énergie de liaison nucléaire, également négatif et nettement plus important que pour l'électron, sauf pour l'hydrogène, et non négligeable = le "défaut de masse" pour les physiciens nucléaires).

    Note que ta tentative s'apparente à ce qu'on appelle "masse effective". Ca existe bien (par exemple la masse effective des électrons et des trous dans un semi-conducteur) mais pas dans le cas que tu as considéré.
    Keep it simple stupid

  8. #6
    Mailou75

    Re : Energie, masse et effet gyroscopique

    Merci,

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Non. Car l'effet gyroscopique ne s'oppose pas au déplacement d'un objet, seulement a sa rotation (autour d'un axe différent de l'axe gyroscopique).
    Arg, je le savais en plus

    Donc ca pourrait s'opposer à la rotation de l'atome, mais ca veut pas dire grand chose ça ...

    Tant pis, je retourne cogiter...
    Encore merci

    A+
    Mailou

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Effet gyroscopique
    Par clinon dans le forum Physique
    Réponses: 65
    Dernier message: 27/07/2016, 16h59
  2. Bobine et effet gyroscopique
    Par nonos78 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/06/2011, 20h47
  3. Effet gyroscopique
    Par arowana2 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/01/2011, 07h42
  4. effet gyroscopique
    Par mb4 dans le forum Physique
    Réponses: 34
    Dernier message: 18/06/2007, 10h55
  5. effet gyroscopique
    Par alexcmoi dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/04/2006, 08h21