Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

La rétrogradation de Pluton ?



  1. #1
    Aonir

    Question La rétrogradation de Pluton ?


    ------

    Voilà, je fais un sondage sur ce que vous pensez de la rétrogradation de Pluton, de la part de boby la pointe. Merci d'y participer !!

    Aonir

    -----
    "La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l'infini"
    Ernest Renan

  2. Publicité
  3. #2
    Geb

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    Moi personellement je trouve cette rétrogradation logique. Pluton est (dans les derniers modèles de formation du système solaire) considéré comme le plus gros objet de la ceinture de Kuiper découvert à ce jour... Pluton ce serait rapproché progressivement du centre. Je ne sais pas si la rétrogradation est déjà effective mais c'est possible. Dans tous les cas je trouverais ça normal. Il faut maintenant que les astronomes nous donne une véritable définition du vocable de planètes, sur des bases scientifiques.

  4. #3
    Keorl

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    je suis d'accord que Pluton n'a plus à être condidérée comme une planête, car,
    1)elle fait partie de la centure de Kuiper
    2) son orbite est exentrique, éloignée, tres penchée par rapport au plan de l'écliptique.
    3)ou alors il faut considérer la no je ne sais plus combien comme une planéte, vu qu'elle est plus grosse (planétoide de la centure de Kuiper découver récemment).

    Je suis aussi d'accord avec Geb qu'il faudrait une définition précise de "planète", c'est un minimum pour savoir ce qu'on cherche avec les exoplanêtes, qui sont relativement à la mode chez les astronomes.

  5. #4
    chuisfatigue

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    Citation Envoyé par aze555666
    Je suis aussi d'accord avec Geb qu'il faudrait une définition précise de "planète", c'est un minimum pour savoir ce qu'on cherche avec les exoplanêtes, qui sont relativement à la mode chez les astronomes.
    en effet le terme de planete devrait revenir aux astres ayant quelques particularites minimum tel que atmosphere et/ou volcanisme ou toute autre transformation veritable . on elimine ainsi les simples cailloux .

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Geb

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    Pour répondre à ce dont je suis sur je peux t'éclairer sur ce que les "chasseurs de planètes" (c'est ainsi que l'on appel les astronomes et astrophysiciens qui se consacrent à l'étude des exoplanètes)...

    Ce que les planétologues définissent comme une planète est un corps plus gros qu'un corps cométaire et qui n'a pas les caractéristiques d'une étoile...

    Je m'explique : d'abord le terme d'astéroide s'applique à un corps qui n'a qu'une faible vitesse de libération (il faut seulement quelques centaines de mètres par seconde pour quitter leur surfaces). Il y a malheureusement d'autres définitions (étant donné que Cérès serait alors considéré comme une petite planète). Evidemment ces corps sont nommés différemment en fonction de leur position et leur composition chimique dans le système solaire (ce qui complique l'utilisation de telles vocables dans d'autres systèmes stellaires)

    Ensuite, il y a le concensus sur le terme de planète. Corps qui pour commencer peuvent etre scinder en deux groupes: planètes rocheuses (ou telluriques) et gazeuses (ou joviennes). Les corps ayant une masse supérieure à 8,4.10^25 kg sont considérés comme ayant de grandes chances de devenir des planètes géantes (type Jupiter). Les corps dont la masse minimale est comprise entre 1,5.10^28 kg et 2,5.10^28 kg sont appelés naines brunes. Ce sont en quelque sorte des étoiles ratés ou temporaire... Je veux dire par là qu'elles ont en leur coeur des réactions de fusion nucléaire mais temporaire ou pendant leur jeunesse seulement. C'est ce qui les distingues alors des planètes véritables puisqu'elles sont capables de rayonné une énergie supérieure à celle qui leurs parvient de par le rayonnement de leurs étoiles.

  8. #6
    Eleo*

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    bonjour, afin d'étudier la rétrogradation si tardive de Pluton, car depuis longtemps son statut de planète était en débat, j'aimerai trouver une chronologie des différentes découvertes des caractéristiques de la planète ( au niveau physique, de son orbite...) , pour montrer ainsi que grâce à l'avancée progressive des connaissance on affine les définitions. Pourriez vous m'aider à trouver une telle chronologie .? merci

  9. Publicité
  10. #7
    bibal

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    Citation Envoyé par Eleo* Voir le message
    pour montrer ainsi que grâce à l'avancée progressive des connaissance on affine les définitions. Pourriez vous m'aider à trouver une telle chronologie .? merci
    à la trouver non, mais google le peut

    c'était juste pour dire que l'autre jour andré brahic disait sur france culture que lorsqu'on place sur un graphique les différentes estimations de la masse de pluton (en ordonnée) et les années où sont faites ces estimations (en abscisse) et que l'on extrapole cette courbe on trouve que la masse de pluton est nulle en 2006

    je verifierai bien ce truc pour voir, en tout cas c'est assez drole. et ça m'a l'air pas mal pour illustrer ce que tu veux démontrer

  11. #8
    Gabriel

    Arrow Re : La rétrogradation de Pluton ?

    Je ne suis pas d'accord pour la rétrogradation de PLUTON, ni de CERES et autres petites planètes situées dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter.
    Le système solaire est un tout, une grande famille, avec des enfants vigoureux et d'autres rachitiques. Peu importe.
    Par contre je préfererai que soit développé la notion de "planète-équivalente" : Par exemple, la somme de toutes les mini-planètes entre mars et jupiter, céres, plallas, vesta, etc, égale une planète virtuelle de telle masse et tel diamètre. Cette 5ème planète virtuelle du système solaire ne s'est pas agrégée à cause des perturbations gravitationnelles de jupiter.
    De même, pour le couple Pluton + charon = 10ème planète virtuelle, de telle masse, ..., ne s'est pas agglomérée, car ... ????

  12. #9
    Eleo*

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    Citation Envoyé par bibal Voir le message
    c'était juste pour dire que l'autre jour andré brahic disait sur france culture que lorsqu'on place sur un graphique les différentes estimations de la masse de pluton (en ordonnée) et les années où sont faites ces estimations (en abscisse) et que l'on extrapole cette courbe on trouve que la masse de pluton est nulle en 2006
    bonjour j'ai lu avec attention votre message, et je toruve en effet que c'est une excellente idée d'illustration. J'ai cherché ou je pouvais toruvé ces dates en fonctions des années mais je n'ai rien trouvé mis a part la date officielle. Savez ou peuvent etre publiés de telles données. Ou même si vous avez deja vu ce graphique quelque part ?! mici

  13. #10
    bibal

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    moi j'ai rien vu de semblable, mais si brahic le dit, ça a des chances d'être vrai

    y a des indications sur l'article pluton de wikipedia
    - premiere estimation : 2/5 de la masse de neptune
    - seconde estimation : 2 fois la terre
    - ensuite pas de chiffre précis mais on l'estime plus lourde qu'elle ne l'est parce qu'on n'a pas encore découvert charon.

    j'ai tenté de faire une courbe à partir de ça et je me souviens plus comment on gère les puissances alors j'ai laissé tomber

  14. #11
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : La rétrogradation de Pluton ?

    Citation Envoyé par Gabriel Voir le message
    Je ne suis pas d'accord pour la rétrogradation de PLUTON, ni de CERES et autres petites planètes situées dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter.
    Le système solaire est un tout, une grande famille, avec des enfants vigoureux et d'autres rachitiques. Peu importe.
    Oui, voila, je pense que c'est précisément de ce magma moralo-inconséquent (les corps rayonnants sont une grande famille, quasar, étoile... peu importe) qu'il a fallu se dégager.

    Il faut des définitions pratiques, qui servent à faire de la science, a lieu de se les trainer comme des boulets.

    Assimiler la Terre a Jupiter c'est déjà limite. On serait parfaitement fonder à établir deux familles d'objets (ce qui est fait du reste...). Mais vouloir faire rentrer Pluton ou Céres dans le lot au secour.

    Par contre je préfererai que soit développé la notion de "planète-équivalente" : Par exemple, la somme de toutes les mini-planètes entre mars et jupiter, céres, plallas, vesta, etc, égale une planète virtuelle de telle masse et tel diamètre. Cette 5ème planète virtuelle du système solaire ne s'est pas agrégée à cause des perturbations gravitationnelles de jupiter.
    De même, pour le couple Pluton + charon = 10ème planète virtuelle, de telle masse, ..., ne s'est pas agglomérée, car ... ????

    Et là d'acord. Ben si tu l'as lu c'est bien que c'est enseigné, non ?

    Pour Pluton et Charon, on ne sait pas, voila tout.

    a+

Discussions similaires

  1. Rétrogradation de Mars
    Par Co-90 dans le forum Archives
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/11/2007, 19h03
  2. pluton ?
    Par pinx dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/09/2007, 18h15
  3. pluton
    Par haddadou dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/10/2006, 14h43
  4. Pluton
    Par petitepuce dans le forum Archives
    Réponses: 23
    Dernier message: 02/06/2006, 13h28
  5. Pluton
    Par Gabriel dans le forum Astronautique
    Réponses: 41
    Dernier message: 27/04/2006, 11h39