Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Bloquer les rayonnements fossiles d'une étoile



  1. #1
    Monsieur_Leland

    Bloquer les rayonnements fossiles d'une étoile


    ------

    Bonjour,

    Quand nous percevons la lumière d'une étoile, celle-ci a mis tellement temps à nous parvenir que l'étoile elle-même est probablement morte au moment où on la découvre.

    Maintenant, est-il possible que le rayon lumineux émis par une étoile à une distance acceptable de la Terre (disons 10 années lumières) ne nous parvienne jamais à cause de nuages de gaz sur son chemin, etc? Si oui, y'a t-il d'autres procédés envisageables pour "bloquer" notre perception du rayon lumineux, et empêcher la detection de l'étoile depuis la Terre?

    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Calvert

    Re : Bloquer les rayonnements fossiles d'une étoile

    Salut !

    Maintenant, est-il possible que le rayon lumineux émis par une étoile à une distance acceptable de la Terre (disons 10 années lumières) ne nous parvienne jamais à cause de nuages de gaz sur son chemin, etc?
    Pas sur des distances aussi courtes. Mais à plus grande distances (plus de disons 1000 parsecs, et aussi dépendant de où on regarde), le gaz interstellaire peut fortement absorber la lumière des étoiles. C'est particulièrement problématique dans le visible, moins dans l'infrarouge.

  4. #3
    Monsieur_Leland

    Re : Bloquer les rayonnements fossiles d'une étoile

    Gloups cela nous amènerait donc à une distance minimale de 3264 années lumières pour voir disparaître l'émission de lumière fossile d'une étoile dans le gaz interstellaire. Du coup, il serait quasiment impossible de ne pas detecter une étoile dans un rayon de 10 années lumières?

    Dans ce cas, existe-il un gaz interstellaire avec suffisamment de densité pour bloquer le rayon lumineux? Ou alors un nuage de poussière pourrait-il également réaliser une telle prouesse?

  5. #4
    Calvert

    Re : Bloquer les rayonnements fossiles d'une étoile

    Gloups cela nous amènerait donc à une distance minimale de 3264 années lumières pour voir disparaître l'émission de lumière fossile d'une étoile dans le gaz interstellaire. Du coup, il serait quasiment impossible de ne pas detecter une étoile dans un rayon de 10 années lumières?
    Si, il "suffit" qu'elle soit peu lumineuse...


    Dans ce cas, existe-il un gaz interstellaire avec suffisamment de densité pour bloquer le rayon lumineux? Ou alors un nuage de poussière pourrait-il également réaliser une telle prouesse?
    Oui, gaz, poussière, tout est à prendre en compte. Mais cela dépend énormément de la direction dans laquelle on regarde... En direction du centre galactique, par exemple, il y a une énorme extinction. Alors que si on regarde perpendiculairement au disque, on peut voir très loin sans être gêné...

    Je ne comprends pas très bien quelle est la question derrière la question, s'il y en a une.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Bloquer les rayonnements fossiles d'une étoile

    Citation Envoyé par Monsieur_Leland Voir le message
    Bonjour,

    Quand nous percevons la lumière d'une étoile, celle-ci a mis tellement temps à nous parvenir que l'étoile elle-même est probablement morte au moment où on la découvre.
    Non, la durée de vie d'une étoile se chiffre couramment en centaines de millions d'années (quelques dizaines de millions pour les plus massives, et plusieurs dizaines voire centaines de milliards pour les moins massives), et les distances auxquelles on les observe représentent quelques dizaines à quelques milliers d'années-lumière.

    Maintenant, est-il possible que le rayon lumineux émis par une étoile à une distance acceptable de la Terre (disons 10 années lumières) ne nous parvienne jamais à cause de nuages de gaz sur son chemin, etc? Si oui, y'a t-il d'autres procédés envisageables pour "bloquer" notre perception du rayon lumineux, et empêcher la detection de l'étoile depuis la Terre?
    En ordre de grandeur, l'extinction interstellaire est de l'ordre d'une magnitude par kiloparsecs, mais comme dit par Calvert, cela dépend énormément de la direction dans laquelle tu regardes. Ensuite cela dépend de la sensibilité de ton télescope, et dans quelle longueur d'onde tu travailles. L'absorption par le milieu interstellaire provoque un rougissement du spectre ce qui signifie que l'extinction sera bien plus importante en dans les bleu / UV que dans le rouge / IR.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 24/08/2015 à 16h01.
    Parcours Etranges

Discussions similaires

  1. Transformateur triphasé étoile étoile
    Par mehdi_128 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/04/2015, 14h13
  2. Rayonnements β+ et β-
    Par member31 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2012, 11h39
  3. L' étoile la plus brillante dans le ciel étoilé.
    Par Kev62590 dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/01/2012, 07h20
  4. TPE ; vitesse de rotation d'une étoile et masse d'une étoile
    Par nenel dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/02/2006, 19h00
  5. les rayonnements
    Par soulcrusher dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/05/2005, 20h34