Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Mission d'entrainement pour voyages spatiaux habités



  1. #1
    JF JAFFEUX

    Mission d'entrainement pour voyages spatiaux habités


    ------

    En suivant le chemin inverse de la Terre autour du soleil, on peut faire du sur place. Au bout d'un an la Terre revient et on peut obtenir le retour d'expérience de ce vaisseau spatial, qui devra marcher en autonomie alimentaire, énergétique, médicale... Autant tout prévoir avant d'envoyer des voyageurs. Qu'en pensent les membres?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jeanmiy

    Re : Mission d'entrainement pour voyages spatiaux habités

    ...que ça marche pas !

    Si le vaisceau est immobile, il va être attiré par le soleil, et s'écraser dessus... Gasp...

    Ce qui empêche la terre de se rapprocher su soleil, c'est sa vitesse sur trajectoire, qui créer une force centrifuge s'opposant à l'attraction du soleil...

    Donc, il faut que ce vaisceau vole à cette même vitesse pour rester à cette orbite, que ce soit dans le sens de la terre (vol en patrouille avec la terre) ou en sens inverse, auquel cas on va le recroiser au bout de 6 mois...

    Par contre bonjour le propulseur pour l'envoyer en sens inverse !!!
    "J'aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour penser de travers" (Montesquieu)

  4. #3
    JF JAFFEUX

    Re : Mission d'entrainement pour voyages spatiaux habités

    Immobile, c'est une façon de parler, quand on sait que la Terre avance sur son orbite autour du soleil à plus de 30 km/s, ce qui correspond à peu près à la vitesse de libération d'un engin s'extirpant de l'attraction de la Terre.

    Avant de faire un voyage sans retour aux confins de l'espace, je pensais que rester sur la même orbite que la Terre n'entraînerait pas une plongée vers le soleil aussi fatale: tant pis pour moi!

    Même avec des voiles solaires et des moteurs ioniques de stabilisation?

  5. #4
    jeanmiy

    Re : Mission d'entrainement pour voyages spatiaux habités

    La terre maintient son orbite stable (globalement...) autour du soleil grace à sa vitesse de 30km/s pour un rayon d'orbite de X millions de km, ce qui crée une certaine force centrifuge.

    Pour que ton vaisceau se maintienne immobile en un point de l'espace à ce même rayon, il faut qu'un moteur pousse de manière constante pour s'opposer à l'attraction du soleil (sans parler de sa stabilisation). Cette pousée a justement la valeur de la force centrifuge calculée plus haut.

    Et cette valeur est collossale ! Sans avoir fait le calcul je peux mettre ma main à couper que le plus puissant des moteurs fusées disponible actuellement n'est pas capable de fournir cette poussée, et en plus seulement pendant quelque instant (alors qu'il faut 1 an pour ton expérience...)

    Donc :

    Désolé...
    "J'aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour penser de travers" (Montesquieu)

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Le rayonnement cosmique : une préoccupation majeure pour les vols habités
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/10/2006, 07h44
  2. Changement de concept pour les futurs véhicules spatiaux de la NASA
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/08/2005, 15h57
  3. Possible extension de mission pour Deep Impact
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/07/2005, 17h26
  4. Modules spatiaux gonflables : Bigelow lancera une première mission en 2006
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/04/2005, 22h30