Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.



  1. #1
    darkriku

    Question Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.


    ------

    Bonjour, et merci d'avance pour vos réponses, malgré la longueur du titre.

    J'ai un problème en ISI, on a un projet avec mes deux copains, c'est de concevoir et fabriquer un dirigeable à hélium avec caméra embarquée, le fait, c'est que le prof demande des connaissances qu'on est loin d'avoir sans nous donner d'indices ou de formules...

    Alors, j'aimerais un peu d'aide et je poserai des questions au fur et à mesure, mais j'en ai déjà, serais-ce possible de m'indiquer la masse qu'un litre d'hélium peut soulever à 246 mètres d'altitude, avec détail des calculs, ou au moins de me donner la formule (poussée d'archimède) et de m'expliquer comment je me débrouille avec?

    Merci encore pour votre aide éventuelle.

    -----
    Aujourd'hui, c'était demain, hier...

  2. Publicité
  3. #2
    Cougar_127

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    Ouaou, mais tu sais qu'il faut utiliser Archimède... Alors Google est ton ami: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pouss%C3%A9e_d'Archim%C3%A8de

    La, t'as la formule P=rho*V*g, avec rho la masse volumique du fluide DEPLACE, ici, l'air, V le volume de fluide déplacé (donc le volume de ton dirigeable) et g, ben l'accelération de la pesanteur. Ca c'est la force qui tire ton dirigeable vers le haut. Cette force doit etre supérieure au poids du dirigeable, que tu sais calculer je pense.

    La variable altitude intervient dans la masse volumique de l'air. Elle varie avec l'altitude. T'as la loi de variation ici:http://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_volumique_de_l'air (encore goolge, c'est terrible ce truc non?)

    Vola!
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  4. #3
    darkriku

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    Donc si je comprends bien, pour avoir le nombre de kilos que mon dirigeable peut porter, je dois:
    -multiplier la masse volumique de l'air(même si il marche à l'hélium le dirigeable?) par le volume en mètres cubes que j'utilise (ici un litre puisqu'on devra donner les chiffres pour un litre dans notre rapport) par 9.81
    -à partir de là, j'ai un chiffre en newtons et je dois diviser par 9.81 pour en avoir un en kilos.

    C'est ça ou j'ai tort? (si j'ai tort, me montrer où svp)
    Merci.
    Aujourd'hui, c'était demain, hier...

  5. #4
    darkriku

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    Ce serait pour un UP.
    Aujourd'hui, c'était demain, hier...

  6. #5
    Cougar_127

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    alors, ce qui compte dans archimede, c'est le volume de fluide DEPLACE!!! Ici, c'est l'air que tu déplaces, donc VI, c'est la volume de ton dirigeable multiplié par la masse volumique de l'air multiplié par 9.81. tu obtiens une force, en newtons. Si tu divises par 9.81, ca te donne des kg.

    Pourquoi faire un dirigeable en hélium alors? Ben parce que l'hélium, c'est leger! Le but est de déplacer un gros volume d'air, donc faire un gros ballon. Si tu déplaces un litre d'air avec de l'hélium, ou un litre d'air avec du plomb, la force d'archimede sera la même. Par contre, le poids de ton dirigeable sera différent! un litre d'hélium, c'est moins lourd qu'un litre de plomb!!!!!! Du coup, avec l'hélium, ca peut voler, parce que la force d'archimede compense le poids, mais avec un litre de plomb, ca ne marche pas, ton dirigeable est trop lourd.

    PS: dsl pour le retard... chuis en vacs
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    darkriku

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    Merci, donc je dois enlever le poids de mon dirigeable à ma poussée d'archimède pour avoir un poids qui est celui que mon dirigeable peut porter?
    Aujourd'hui, c'était demain, hier...

  9. Publicité
  10. #7
    Cougar_127

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    ouep!
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  11. #8
    darkriku

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    Sympa de ta part, il me faut maintenant trouver la masse volumique de l'air à mon altitude :246m
    Aujourd'hui, c'était demain, hier...

  12. #9
    Cougar_127

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    j't'ai déjà répondu à cette question, tout est ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_volumique_de_l'air
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  13. #10
    darkriku

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    Je sais, seulement, il me manque des données comme la pression atmosphérique.
    Aujourd'hui, c'était demain, hier...

  14. #11
    doryphore

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    En fait, il faudrait retrancher la masse d'hélium et la masse de toile et autre charge de l'aérostat.
    Et ne pas oublier de dire que la masse volumique de l'air ne varie pas beaucoup entre 0 et 300 m.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  15. #12
    Cougar_127

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    En fait, il faudrait retrancher la masse d'hélium et la masse de toile et autre charge de l'aérostat.
    Mais ça, ça fait parti de la masse du dirigeable... La charge utilie, c'est la force de poussée d'archimède moins la masse "à vide"... Non?

    Pour la masse volumique, tu n'as qu'à utiliser ces formules suivantes, elles st utilisées pour les calculs de prédimensionnement en aéro par exemple. C'est une formule APPROCHEE, mais elle fonctionne bien. A toi de voir si tu veux un truc ultra précis ou pas...

    rho(altitude h)=rho(niveau de la mer)*(T(altitude h)/T(niveau de la mer))^4,256

    Sachant que T(altitude h)=T(niveau de la mer)-6,5*h/1000, ce qui en clair veut dire que tu perds 6,5°C quand tu montes de 1000m. (h=ton alitude en metres, altitude= hauteur par rapport au niveau de la mer)

    Par convention (atmosphère ISA), la température au niveau de la mer vaut 15°C, la pression au niveau de la mer vaut 1013,25 hPa, et la masse volumique au niveau de la mer, dans ces conditions vaut 1,225kg/m^3


    En espérant avoir été assez clair... Euh, dsl, je sais pas me servir de Latex...
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  16. Publicité
  17. #13
    darkriku

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    Ok, mais c'est quoi rho ici, sans vouloir être embêtant?
    Aujourd'hui, c'était demain, hier...

  18. #14
    Ouk A Passi

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    Bonjour,

    mais c'est quoi rho ?
    Désolé, j'aurais dû apporter cette précison sur l'autre post:

    Masse volumique de la phase gazeuse (1,013 bar et 15 °C) :

    (Air) = 1.202 kg/m3
    (He) = 0.169 kg/m3


    est donc la masse d'un volume de 1m3 du fluide considéré (i.e. : masse volumique).


    Certes, l'image que j'avais utilisé:
    Imaginons un grand cube de masse NEGLIGEABLE
    de un mètre d'arrête.
    Cela représente un volume de 1 m3
    n'a pas été très "parlante".

    En espérant avoir répondu à la question

  19. #15
    plasci 2

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteau

    En gros 1m3 d'hélium va te lever 1Kg

    Pour connaitre le volume d'hélium suffisant il faut prendre en compte la masse de :
    - l'enveloppe du dirigeable,
    - de la ficelle reliant la ballon à la nacelle (chaîne de vol)
    - la nacelle avec caméra, batterie...

    Tu obtiens un ballon équilibré est statique. Si tu veux qu'il monte, il faudra un peu plus de gaz. En pratique, 0m ou 300m ça va rien changer, ton ballon arrivé à 246m va continuer à monter. Il faut donc ajouter de la masse pendant le vol pour arriver à équilibre. Une simple ficelle dont tu auras préalablement pesé sa masse au mettre te permettra d'équilibrer ton dirigeable à 246m. Au début du vol, la ficelle va reposer au sol, le ballon n'aura donc pas à la tracter. Au fur et a mesure de son ascension, chaque mètre de corde lever va ajouter une force de traction en direction du sol. Il faut dimensionner la corde pour qu'arriveé à 246m, la traction de la corde vers le bas compense la traction du ballon. Bien sur nous somme dans un monde ou il n'y a pas de vent.

  20. #16
    AMAP

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Bonjour,
    je suis également en ISI et j'ai moi aussi un dirigeable comme projet.Cependant nous n'avons pas trouver les matériaux afin de construire le ballon que nous voulons remplir d'helium également.
    Pouriez-vous nous aidez svp?

    merci

  21. #17
    BigAl

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Salut à tous,

    Un excellent docu sur les dirigeables à
    http://inter.action.free.fr/publicat...irigeables.pdf
    attention il "pèse" 11.9M.

    Ensuite pour le matériau du ballon , il y en a de multiples voir PET,Mylar, etc
    PET sur http://en.wikipedia.org/wiki/PET_fil...ially_oriented) " In English please !!! " Tout dépend de l'utilisation !

    Bon courage et n'oublie pas : Qui cherche trouve !!!

  22. #18
    plasci 2

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Quelqu'un connait les conditions de sécurité a réspecter pour mettre en oeuvre un dirigeable ? Que se passe t il si l'amarre du dirigeable cède et que cela provoque un accident (du à la rencontre fortuite avec un avion ou lors de la retombé de la nacelle) ?

  23. Publicité
  24. #19
    AMAP

    Question Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Merci pour les 2 adresses. Le polyéthilène térephtalate est une sorte de polyester . Le polyester est utilisé pour les couvertures de survie mais est ce que je pourrais remplir d'hélium une couverture de survie ? Nous voulons fabriquer un dirigeable avec seulement 50 € mais l'hélium coûte très cher. Merci de répondre le plus vite possible.

  25. #20
    f6bes

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Citation Envoyé par plasci 2 Voir le message
    Quelqu'un connait les conditions de sécurité a réspecter pour mettre en oeuvre un dirigeable ? Que se passe t il si l'amarre du dirigeable cède et que cela provoque un accident (du à la rencontre fortuite avec un avion ou lors de la retombé de la nacelle) ?
    Bjr à toi,
    Chacun est RESPONSABLE de ses actes (meme s'ils ne sont pas "voulus" !)
    Faut donc prendre des ASSURANCES qui certes n'empéchent pas "l'accident".
    Un dirigeable peut etre DIRIGE.
    Un ballon libre avec nacelle, NON .

    Lorsqu'on effectue des lachers de ballon, il y a des CONTRAINTES administratives à respecter.
    Autorisation de lacher , date, heure, météo, traçé prévisionel du parcours.... l'espace aérien est REGLEMENTE.

    A+

  26. #21
    plasci 2

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Merci pour la réponse mais la première partie de ma question était tournée sur les conditions a remplir pour éviter les problèmes. Doit on avoir 1, 2 , 3 amares à l'enveloppe ; doit il y a voir un quelconque système de sécu (valve...) pour éviter que l'enveloppe ne prenne de l'altitude...
    Dans quel catégorie se classe les dirigeables captifs ?

  27. #22
    f6bes

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Bjr à toi,
    "eviter les problémes" ,ça t'en sais RIEN.
    Meme avec 3 amarres , rien ne t'ASSURE qu'il n'y aura pas "probléme" !!

    Pour mémoire Jean Louis Etienne a perdu le dirigeable qui devait lui permettre de survoler le pole Nord. Je pense que des précautions d'amarrage avait été prises .... (vue le cout de l'engin) .....et pourtant ....la catastrophe est arrivée !!

    D'autre part ton "engin" il fait quoi comme envergure ?? 1m ou .....100 m ?
    Faut savoir dans quelles "cours" tu joues ?
    "dirigeables " (BALLONS) captifs : faudrait causer de l'altitude envisager ??

    Un coup de Google "réglementation ballons captifs" et hop:http://pagesperso-orange.fr/ballonso...ementation.htm
    A+
    Dernière modification par f6bes ; 09/10/2008 à 16h29.

  28. #23
    plasci 2

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Bon pour l'histoire des amares, je donne une comparaison à la _ _ _. En cas d'effraction chez moi, je suis couvert par mon assurance si entre autre j'ai 3 points d'ancrage (gond) à ma porte même si l'intrus à utilisé la fenetre pour passer. Si ma porte n'a que 2 gonds, l'assurance estime je ne me m'étais pas suffisaments protégé.

    D'autre part ton "engin" il fait quoi comme envergure ?? 1m ou .....100 m ?
    Faut savoir dans quelles "cours" tu joues ?
    Je joue pas dans la cours mais au dessus lol.

    Le ballon sert a lever un nacelle photo. Son envergure dépend du volume qui dépend de la masse de la charge utile... donc environ 2-3 Kg (sans les amares). L'idée est de mener cette nacelle le plus haut possible sous les 150m

  29. #24
    f6bes

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Bjr plasci2 ,
    T'es donc dans la catégorie: "ballons captifs inhabités".
    Suffit de demander la REGLEMENTAION via Google par exemple:
    http://pagesperso-orange.fr/ballonso...n4m-captif.htm

    A+

  30. Publicité
  31. #25
    Gabarch

    Questions

    Pourquoi faire un dirigeable en hélium alors? Ben parce que l'hélium, c'est leger!

    Le but est de déplacer un gros volume d'air, donc faire un gros ballon. Si tu déplaces un litre d'air avec de l'hélium, ou un litre d'air avec du plomb, la force d'archimede sera la même.

    Par contre, le poids de ton dirigeable sera différent! un litre d'hélium, c'est moins lourd qu'un litre de plomb!!!!!! Du coup, avec l'hélium, ca peut voler, parce que la force d'archimede compense le poids, mais avec un litre de plomb, ca ne marche pas, ton dirigeable est trop lourd.


    Ma question est donc : qqun peut il confirmer cela:
    L'hélium contenu dans un dirigeable compte il dans la masse du dirigeable ? Je dirais que oui puisqu'il est soumis à la gravité au meme titre que le dirigeable qui le contient

    Deuxième question :
    Qqun saurait il comment fonctionne le système de ballast sur un dirigeable.
    Je comprends le système pour un sous marin : on prend de l'eau pour alourdir l'appareil, l'eau compresse l'air contenu initialement dans les ballasts.
    Mais dans un dirigeable : On charge de l'air qui compresse l'hélium ?

    Merci !

  32. #26
    plasci 2

    Re : Questions

    Ma question est donc : qqun peut il confirmer cela:
    L'hélium contenu dans un dirigeable compte il dans la masse du dirigeable ? Je dirais que oui puisqu'il est soumis à la gravité au meme titre que le dirigeable qui le contient
    Je ne pense pas, le principe utilisé est celui d'Archymède. A savoir que 900 l d'hélium peuvent porter 1 Kg. Tu calcules l'ensemble de la charge à lever (nacelle+dirigeable). si le Dirigeable n'est pas motorisé, il faut ajouter un peu plus de gaz pour créer une force ascensionnel.




    Deuxième question :
    Qqun saurait il comment fonctionne le système de ballast sur un dirigeable.
    Je comprends le système pour un sous marin : on prend de l'eau pour alourdir l'appareil, l'eau compresse l'air contenu initialement dans les ballasts.
    Mais dans un dirigeable : On charge de l'air qui compresse l'hélium ?
    Pour faire monter ou descendre un ballon, il faut jouer sur la masse de la nacelle ou sur la masse volumique du gaz.
    Pour une montgolfière, on fait monter ou descendre la ballon en chauffant ou libérant l'air. Le ballon étant ouvert, l'air peu rentrer de nouveau dans le ballon
    Pour un ballon à gaz fermé, pour le faire monter, on allège la nacelle en libérant de la masse (sac de sable, passager..) pour descendre, on relâche du gaz.
    Pour un dirigeable motorisé, il est en équilibre, il ne monte ni ne descend. Se sont les actions des moteurs qui permettent de le piloter

  33. #27
    reptilien

    Re : Travail théorique sur un dirigeable à hélium, rien à voir avec le post de siteauludo.

    Pourquoi 246 m?

Discussions similaires

  1. Fabrication d'un dirigeable à hélium, radiocommandé
    Par siteauludo dans le forum Astronautique
    Réponses: 29
    Dernier message: 01/12/2008, 10h00