Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

module lunaire



  1. #1
    mec6290

    module lunaire


    ------

    Lors de la descente du module lunaire ( par exemple d'apollo 11); sachant que ce module ne peut pas quitter l'orbite sous l'action de la force de gravitation lunaire .Ce module a besion des forces supplementaires.
    Quelles sont ces forces supplementaires ?
    -à un ou des parachutes ?
    -à des moteurs fusees?
    -à des retrofusees ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : module lunaire

    Bjr mec6290,
    "..sachant que ce module ne peut pas quitter l'orbite sous l'action de la force de gravitation lunaire.."

    Ben si (si on laisse faire la gravitaion lunaire) elle finira par lui faire quitter son orbite et il sera attiré inexorablement par la lune.
    Le probléme est de ne pas arriver à la vitesse GRAND "v".
    Donc en phase finale c'est les rétros fusées.

    Un détail qui a du t'échapper: penses tu qu'il y ait une atmosphére sur la Lune qui fasse qu'un parachute soit UTILISABLE ???
    Bonne soirée
    Ben ça marche!

  4. #3
    mec6290

    Re : module lunaire

    Merci
    Sa masse se varie pendant la descente.
    Dans quel sens et pourquoi ?

  5. #4
    Steph-astro

    Re : module lunaire

    Citation Envoyé par mec6290 Voir le message
    Merci
    Sa masse se varie pendant la descente.
    Dans quel sens et pourquoi ?
    La masse diminue (consommation d'ergols).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mec6290

    Re : module lunaire

    Merci
    Mais pouvez vous m'expliquer les retrofusées s'il vous plait ?

  8. #6
    Apolloman

    Re : module lunaire

    Citation Envoyé par mec6290 Voir le message
    Merci
    Mais pouvez vous m'expliquer les retrofusées s'il vous plait ?
    Une Rétrofusée est un moteur de fusée utilisé pour fournir une poussée opposée au sens de mouvement d'un véhicule spatial, causant ainsi sa décélération. Lorsque le véhicule est ralenti, son orbite décroit jusqu'au point ou les forces aérodynamiques freinent à leur tour le mouvement du véhicule, lui permettant alors d'atterrir.

    En ce qui concerne le LM Apollo

    le freinage final et le vol stationnaire au dessus du sol lunaire sont assurées par le moteur de l'étage de descente DPS (Descent Propulsion System). Construit par TRW Systems, il est à poussée variable (475 à 4480 kg) et réallumable 20 fois pour une durée totale de fonctionnement de 910 secondes. Sa tuyère orientable à +-6° permet un pilotage en douceur. L'originalité de ce moteur est son système d'injecteur cylindrique pour le combustible et radial pour le comburant limitant les pertes d'ergols. Les ergols étant hypergoliques, il n'y a pas de système d'allumage. Le LM embarque 5020 kg de péroxyde d'azote et 3170 kg d'aérozine 50 pressurisé avec de l'hélium. Pour la mise en marche en apesanteur, une brève impulsions des moteurs de contrôle d'attitude permet de rassembler les ergols au fond des réservoirs
    Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde...

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Futur module lunaire Lockheed Martin
    Par Bip dans le forum Astronautique
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/09/2006, 21h59
  2. Cratére Lunaire
    Par Le_Gourou dans le forum Archives
    Réponses: 17
    Dernier message: 29/08/2006, 22h37
  3. Dessin lunaire
    Par jbfe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/03/2006, 10h06
  4. filtre lunaire
    Par hammadi dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/03/2006, 19h11
  5. phénomène lunaire
    Par matra dans le forum Archives
    Réponses: 54
    Dernier message: 09/02/2006, 15h15