Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Baikal et X-33



  1. #1
    Space cowboy

    Baikal et X-33


    ------

    bonjour a tous!!! j'ais vu il y a quelque années que les Russes avait un projet de booster réutilisable nommé le Baikal c'était un booster a ergol liquide transformé en drone apres son largage (ailes, GPS pour revenir a la piste, réacteur de MIG 29, train d'atterrissage...) la maquette est sortie au Bourget 2001 puis plus rien faute de budget...

    si on combinait ces boosters avec une nouvelle navette ultra légere (a réservoir interne comme le X-33 de Lockheed) est ce qu'on ne pourrait pas obtenir
    un lanceur bi-étage a moteur fusée 100 % ré-utilisable? c'est bien ça le vieux reve des constructeurs de fusée non? si on va dans cette direction on dirait que la technologie est prete pour un lanceur totalement réutilisable...
    il semblerait d'ailleurs que l'idée du biétage 100% réutilisable a moteur fusée ait été le concept originel de la navette américaine en 1969 (avant les réductions budgétaires de 1970-1972)
    http://www.abo.fi/~mlindroo/SpaceLVs/Slides/sld030.htm

    donnez votre avis la dessus merci!!!!!!!!!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Glpilot

    Re : Baikal et X-33

    A mon avis, pour optimiser l'efficacité des booster, il ne faut pas qu'ils soient prévus pour revenir de façon autonome jusqu'à une base de récupération.
    Il serait plus réaliste que ces boosters retombent dans l'océan (chute ralentie par des parachutes, évidemment!) pour être ensuite récupérés... Le retour autonome nécessite toute une série d'équipement, lourds et encombrants, qui augmentent le coût et réduisent sensiblement l'efficacité des ces boosters...

    Encore une chose: un booster est par définition prévu pour accélérer fortement au décollage la fusée ou la navette qu'il assiste. Dès lors, pourquoi absolument rechercher à les faire tourner avec des ergols liquides alors que des ergols solides sont beaucoup plus faciles à stocker et à manipuler et se prètent parfaitement à la libération rapide mais brève d'une très grande puissance (càd ce qu'on demande à un booster)
    Il ne faut pas non plus perdre de vue que toute fusée se doit d'être un minimum "économiquement viable" et qu'il est dès lors plus intéressant d'utiliser des boosters à ergols solides qui sont efficaces, suffisament sûrs et très bon marchés...
    si l'envie de travailler te prend, assied toi et attend que ça passe

  4. #3
    Space cowboy

    Re : Baikal et X-33

    c'est vrai ce que tu dit sur les SRB et c'est bien pour ça que la NASA les a choisis (le 15 mars 1972) pour propulser la navette...
    Par contre pour la sécurité c'est bien connu ils ont de gros défauts notamment que tant qu'ils ont de la poudre, ils brulent et tant qu'ils brulent et bien on ne peut ni les éteindre ni les larguer ce qui sur la navette empeche toute manoeuvre de sauvetage (RTLS) entre 0 et 2 minutes...
    c'est vrai que la masse des dispositifs de retour ça fait quincaillerie pesante
    je trouve quand meme que le concept du Baikal mériterait d'etre mis a l'épreuve si Krounitchev avait des thunes...
    j'avais vu un article dans air&cosmos en 2001 ils disaient que ce booster pouvait etre adapté a plein de lanceurs de Ariane V a la navette Delta IV Atlas V etc.
    La NASA avait également étudié le concept en 1996 pour la navette (Liquid-Flyback-booster)

  5. #4
    Space cowboy

    Re : Baikal et X-33

    en gros si j'ais bien compris ce que l'ont reproche au moteurs a ergols liquide c'est d'etre moins puissants que les SRB (aussi : plus complexe donc plus cher) et surtout de mettre plus de temps a donner toute la puissance...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Glpilot

    Re : Baikal et X-33

    Je dirais surtout leur coût et les problèmes liés aux ergols liquides (stockage difficile, manipulation difficile, conditions de fonctionnement extrèmement rudes pour l'ensemble de l'appareillage propulsif en raison des énormes écarts de température entre les différents éléments...)
    si l'envie de travailler te prend, assied toi et attend que ça passe