Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Myopathie de Duchenne et phosphocréatine



  1. #1
    Chrysander

    Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Salut a tous !

    Voila mon probleme. Mon prof nous a décrit un peu a quoi était du la myopathie de Duchenne. Elle touche les garçons essentiellement : elle est due au fait que une région du chromosome X a été déplacée sur un autosome (je me souviens comment on appel ce genre de mutation). Or, se trouve précisément a cette endroit le gène de la dystrophine. La dystrophine est une molécule présente dans les cellules musculaire. Elle est fixée aux intégrines de la membranes et aux filaments d'actines (ainsi que aux α-actine). Les filaments d'actines permettant la contraction de la cellule musculaire, il est donc logique qu'une mutation de la dystrophine entraine une myopathie.
    Or, voila. Mon prof nous a dit aussi que les femmes qui était hétérozygotes pour la mutation (c'est a dire possedant un chromosome X délété d'une région et un chromosome normale) présentent un fort taux de phosphocréatine kinase. C'est la que je comprend pas. Parce que la phosphocréatine intervient dans la formation d'ATP a partir de phospho-créatine et de ADP. Je sais que la phosphocréatine kinase est présente que dans le muscle, mais, je ne vois pas le rapport avec la dystrophine...
    Est-ce que quelqu'un saurait quelle est le rapport entre ces deux proteines? Merci

    Chrysander

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Neutrino

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    La phosphocréatine a la particularité d'être une enzyme ancrée au cytosquelette si ma mémoire est bonne.

    Je tiens tout de même à préciser une chose : la dystrophine ancre l'actine exasarcomérique à la membrane. Ca veut dire l'actine que la cellule musculaire a en tant que cellule eucaryote comme une autre.
    Les filaments d'actine sarcomériques, faisant partie de l'appareil contractile, sont ancrés via les costamères, pas par la dystrophine.
    Ce sont deux actines homologues (l'actine de l'appareil contractile dérive génétiquement d'un duplicata de l'actine eucaryote standard) mais différentes.

    Les problèmes du myopathe sont dus au fait que sans cet ancrage de l'actine corticale à la membrane, à chaque contraction musculaire, il n'y a pas réparation immédiate par l'exocytose locale de membrane comme rustines. Ca tue progressivement les fibres musculaires, même si leur contractilité individuelle n'est pas (ou pas trop) atteinte.

    Je vais faire des recherches pour voir la relation de causalité...
    Dernière modification par Neutrino ; 25/05/2004 à 21h56.

  4. #3
    kurosawa

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Salut,

    Le plus simple est... de demander à ton prof ! Il est là pour ça !!!
    Sinon, es-tu sur qu"il s'agit de la myopathie de Duchenne et pas d'un autre type de myopathie (moi je pencherai pour une myopathie mitochondriale...) ?

    http://www.apf-moteurline.org/aspets...myopathies.htm

  5. #4
    Chrysander

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Citation Envoyé par kurosawa
    Le plus simple est... de demander à ton prof ! Il est là pour ça !!!
    Le probleme, c'est que mon prof est assez occupé, et vu que c'est la fin des cours, je ne sais pas ou le trouver...


    Citation Envoyé par kurosawa
    Sinon, es-tu sur qu"il s'agit de la myopathie de Duchenne et pas d'un autre type de myopathie (moi je pencherai pour une myopathie mitochondriale...) ?
    Apperement, l'augmentation du taux de phosphocréatine kinase a lieu dans toutes les myopathies (source).


    Citation Envoyé par Neutrino
    il n'y a pas réparation immédiate par l'exocytose locale de membrane comme rustines
    C'est quoi une rustine?

  6. #5
    Neutrino

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Une rustine c'est un dispositif pateux assez vulgaire pour applique pour réparer une chambre à air d'un pneu de vélo. C'est ce qui se passe avec les vésicules dans la fibre musculaire : elles sont exocytée pour apporter un excès de membrane qui comble spontanément la déchirure.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kurosawa

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Salut !

    Bon, je recommence (après quelques recherches supplementaires et parce que ton prof est "assez occupé"):

    — L'élévation du taux sérique de la créatine kinase (CK) est le reflet de la nécrose des fibres musculaires mais elle n'a aucune spécificité. Elle peut manquer dans d'authentiques myopathies. A l'inverse une élévation modérée (2 à 3 fois la normale) chez un sujet totalement asymptomatique est rarement le reflet d'une maladie musculaire.
    http://www.uvp5.univ-paris5.fr/CAMPU...ly/2700faq.asp

    - dosages des enzymes musculaires (créatine kinase, LDH, aldolases) : l'élévation du taux de ces enzymes est extrêmement variable d'une myopathie à l'autre à tel point que la normalité de ce dosage n'exclut pas forcément l’existence d’une myopathie. Cependant, en cas d'élévation franche (au moins deux fois la normale), il s'agit d'un indice diagnostic déterminant. A noter que ce dosage doit être réalisé à distance d'un E.M.G., d'une chute ou d'un effort inhabituel qui peut augmenter le taux de ces enzymes parfois de façon très significative.
    http://cri-cirs-wnts.univ-lyon1.fr/P...rologie-7.html

    A mon avis (verifie encore) tu as ta réponse : l'augmentation des taux de CK ou PCK seriques sont revelateurs de maladies musculaires en général (myopathies, dystrophies...). Ces maladies sont souvent accompagnées d'une nécrose des tissus musculaires qui libèrent alors leur CK/PCK... Bref, je pense qu'on utilise ces enzymes parce qu'elles sont specifiques des muscles, presentes en quantités suffisantes et faciles à doser. Mais comme précisé plus haut, il peut arriver que certaines myopathies ne soient pas accompagnées de nécrose : donc le dosage de CK/PCK n'apporte rien...

  9. Publicité
  10. #7
    Chrysander

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Je comprend mieux. Mais, y'a un truc qui va pas avec mon cour: mon prof a dit que c'été les femmes hétérozygotes pour le gène de la dystrophine qui présentaient un fort taux de PCK. Or, elles ne sont pas malades, donc, comment peuvent t'elles avoir des necroses cellulaire?!

    En fait, si je ne demande pas directement a mon prof, c'est parce que il y a beaucoup de chose que je devrait lui demander en même temps à propos de son cour. Par exemple, quand il dit clairement dans son cour que seul les cytosines sont méthylable dans l'ADN, on peut se poser des questions...

    C'est une question qui peut sembler stupide de la part d'un néophyte, mais, pourquoi ne pas augmenter la prolifération des cellules musclulaire chez les myopathes? Histoire qu'il y ai toujours des cellules musculaires en bonne état, même si elles sont voué à la nécrose plus rapidement qu'une cellule normal...

    Chrysander

  11. #8
    Neutrino

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Pour la cytosine, je pense que c'est une question de... matériel enzymatique! Les cellules n'ont que le système de méthylation et reconnaissance de méthylation des cytosines suivies d'une guanine (en fait on devrait parler de méthylation des CG).

  12. #9
    Chrysander

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Le seul probleme, c'est que l'adénine est méthylé après la réplication... (cf Yoyo ici) et que le prof été affirmatif la dessus...

  13. #10
    Neutrino

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Ce n'est pas la même méthylation, là il s'agit de discriminer brin ancien et brin néotranscrit, alors que pour CG il s'agit d'inactivation de gènes sur de longues durées. Chimiquement c'est aussi une méthylation mais génétiquement ça n'a pas la même valeur.

  14. #11
    Yoyo

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    Citation Envoyé par Chrysander
    Je comprend mieux. Mais, y'a un truc qui va pas avec mon cour: mon prof a dit que c'été les femmes hétérozygotes pour le gène de la dystrophine qui présentaient un fort taux de PCK. Or, elles ne sont pas malades, donc, comment peuvent t'elles avoir des necroses cellulaire?!
    Je te rappelle que chez les femmes un des deux chromosomes X est inactivé. Que cette inactivation se fait aléatoirement au cours du developpement. Donc certaines cellules possederont l'allele muté inactivé (elles seront donc "normales", d'autres possederont l'allele sauvage d'inactivé (elles seront "mutantes"). Donc en fait tu te retrouves avec une mosaique. Ca explique pourquoi les femmes heterozygotes ont un taux plus eleves que la normal pour la PCK. Ca montre aussi que la notion de phenotype dépends de l'échelle (notion essentielle a comprendre). Car ces personnes ne sont pas malades => phenotype "sain", mais si tu regardes au niveau moleculaire elles ont bcp de PCK =>phenotype "malade"...
    En fait, si je ne demande pas directement a mon prof, c'est parce que il y a beaucoup de chose que je devrait lui demander en même temps à propos de son cour. Par exemple, quand il dit clairement dans son cour que seul les cytosines sont méthylable dans l'ADN, on peut se poser des questions...
    En effet c'est un raccourcit un peu rapide. Mais comme l'a dit neutrino la methylation de C joue un role dans la regulation des genes, c'est sans doute ca qu'il voulait mettre en evidence. D'ailleurs ce n'est pas vrai chez tous les organismes.
    C'est une question qui peut sembler stupide de la part d'un néophyte, mais, pourquoi ne pas augmenter la prolifération des cellules musclulaire chez les myopathes? Histoire qu'il y ai toujours des cellules musculaires en bonne état, même si elles sont voué à la nécrose plus rapidement qu'une cellule normal...

    Chrysander
    C'est deja plus facile a dire qu'a faire
    Ensuite a partir d'un moment ou les cellules n'expriment pas la dystrophine (79 exons tout de meme! il fait tout de meme 2,4MB!!!) tu auras beau produire plus de cellule cela ne compensera pas l'absence de la proteine.

    Yoyo

  15. #12
    cornelia

    Re : Myopathie de Duchenne et phosphocréatine

    je suis une femme et mon taux était un peu élevé par rapport C Kinase !
    il se trouve que là on m'a fait une biopsie, et une dystrophie musculaire s'est révélée, je dois en refaire une autre car le service où j'étais on rater la moitié de l'examen. Mais après un on m'a refait un examen sanguin, il se trouve que C Kinase est redevenue normale ? Sauf que mon mal mais douleurs sont toujours présentes comment expliqué ça ? Pensez -vous que malgré ça ils vont me refaire une biopsie ?

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. myopathie de Duchenne et les recherches du docteur yousef abou baker
    Par fazoo dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/07/2011, 19h55
  2. [Génétique] myopathie de duchenne
    Par miminou dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/12/2009, 10h18
  3. [Divers] Myopathie de Duchenne
    Par Nienna25 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/10/2007, 18h32
  4. Veuillez Me Repondre Svp Msg.myopathie De Duchenne...
    Par fazoo dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/06/2006, 03h21
  5. la myopathie de Duchenne
    Par Canelle27 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2005, 18h58