Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Le sang qui "monte au cerveau"



  1. #1
    Bloud

    Le sang qui "monte au cerveau"

    Salut à tous!

    J'ai une petite question : on m'a toujours dit, en tous cas j'ai toujours entendu, que si l'on restait trop longtemps la tête vers le bas, le sang "montait" au cerveau. Cela est dangereux dans le mesure où il s'y accumule. Je n'ai jamais mis cette affirmation en doute car :
    - si on s'amuse à le faire, notre tête rougit : j'en déduis que c'est à cause de la quantité de sang
    - je trouvais cela logique car je me disais que la gravité jouait son rôle.

    Mon problème vient du deuxième tiret. En me réveillant ce matin, je me suis rendu compte que dans l'autre sens (i.e debout) cela ne marche plus. En effet on n'évite pas de rester debout afin que le sang ne s'accumule pas dans les pieds (ou tout du moins dans le bas des jambes). J'en conclus donc que la gravité n'est pas la seule à jouer un rôle ou qu'elle n'en joue pas (ou encore qu'on m'a toujours menti et que l'on peut rester à l'envers le temps que l'on veut ).
    J'écarte également le fait que le sang puisse circuler à une assez grande vitesse pour ne pas subir l'influence de la gravité car, dans ce cas, pourquoi ce n'est plus vrai quand nous avons la tête à l'envers ? Quels paramètres je ne prend pas en compte ?

    Merci d'avance pour votre réponse.

    -----

    I was born intelligent...education ruined me!

  2. Publicité
  3. #2
    CitizenBaban

    Re : Le sang qui "monte au cerveau"

    C'est tout simplement parce que nos veines inférieures sont munies de valvules, qui permettent de faire remonter le sang sous la contraction des muscles notamment. La puissance des muscles faciaux ne permettent pas le retour su sang quand tu te promènes la tête en bas, rien de + simple.

  4. #3
    Bloud

    Re : Le sang qui "monte au cerveau"

    Merci beaucoup.
    I was born intelligent...education ruined me!

  5. #4
    Akïn

    Re : Le sang qui "monte au cerveau"

    Bonjour,

    Info complémentaires:

    La pression exercée au niveau de tes pieds lorsque tu marches provoque une remontée de ton sang vers le haut du corps. Le réseau veineux est en effet très dense au niveau du talon

    Enfin, concernant les valvules, certaines personnes (des femmes en majorité) voient cette remontée de sang altérée car si celles-ci s'altèrent, le sang a beaucoup de mal à remonter. C'est en général là qu'apparaissent les varices.

    Akïn

  6. #5
    zombiedupont

    Re : Le sang qui "monte au cerveau"

    Citation Envoyé par Bloud Voir le message
    Salut à tous!

    je me suis rendu compte que dans l'autre sens (i.e debout) cela ne marche plus. En effet on n'évite pas de rester debout afin que le sang ne s'accumule pas dans les pieds
    Bonjour!

    cela n'est pas tout à fait exact. Si on reste debout trop longtemps immobile, le sang à tendance à stagner vers le bas du corps. Il y a alors l'apparition d'une légère hypotension qui fait......que l'on tombe dans les pommes. Ce processus est très bon, car le fait de tomber dans les pommes nous fait nous allonger, dons remise en circulation du sang de manière uniforme et donc rétablissemnt normale de la tension.

    C'était juste un petit complément, bonne journéeà tous!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Bloud

    Re : Le sang qui "monte au cerveau"

    Citation Envoyé par zombiedupont Voir le message
    Bonjour!

    cela n'est pas tout à fait exact. Si on reste debout trop longtemps immobile, le sang à tendance à stagner vers le bas du corps. Il y a alors l'apparition d'une légère hypotension qui fait......que l'on tombe dans les pommes. Ce processus est très bon, car le fait de tomber dans les pommes nous fait nous allonger, dons remise en circulation du sang de manière uniforme et donc rétablissemnt normale de la tension.

    C'était juste un petit complément, bonne journéeà tous!
    Effectivement, je le savais. Mais merci de la précision. Disons que l'on peut quand même rester beaucoup plus longtemps debout qu'à l'envers
    I was born intelligent...education ruined me!

  9. Publicité
  10. #7
    Corazon

    Re : Le sang qui "monte au cerveau"

    Citation Envoyé par zombiedupont Voir le message
    Bonjour!

    cela n'est pas tout à fait exact. Si on reste debout trop longtemps immobile, le sang à tendance à stagner vers le bas du corps. Il y a alors l'apparition d'une légère hypotension qui fait......que l'on tombe dans les pommes. Ce processus est très bon, car le fait de tomber dans les pommes nous fait nous allonger, dons remise en circulation du sang de manière uniforme et donc rétablissemnt normale de la tension.

    C'était juste un petit complément, bonne journéeà tous!
    Personnellement ce que je n'y comprends pas, c'est qu'étant donné que la position debout est dans les faits un effort constant des muscles contracteurs vs fléchisseurs, il devrait y subsister une bonne circulation sanguine. J'y vais par la logique, mais physiologiquement probablement que je me trompe.

    Et en l'absence d'un problème veineux x, l'activité artérielle devrait garantir l'activité veineuse dans une certaine mesure.

    Et le SNS n'aurait-il pas également un rôle à jouer dans ce type d'évanouissement?

    Ce n'est pas une affirmation là. J'essaie de comprendre.

  11. #8
    javiou

    Re : Le sang qui "monte au cerveau"

    l'activité artérielle devrait garantir l'activité veineuse dans une certaine mesure.
    Cette mesure est faible, car cela ne joue que sur les capillaires.

    position debout est dans les faits un effort constant des muscles contracteurs vs fléchisseurs, il devrait y subsister une bonne circulation sanguine.
    La station debout demande la contraction des muscles, en effet. Mais comme ils restent contractés, il y a une difficulté pour le sang de circuler. La contraction musculaire n'est bénéfique pour la circulation sanguine que lorqu'elle est alternée avec un relachement, c'est à dire pendant une activité.

  12. #9
    Corazon

    Re : Le sang qui "monte au cerveau"

    Donc, l'évanouissement à la suite d'une position stationnaire debout prolongée est possible même en l'absence d'une quelconque atteinte physiologique et/ou pathologique (ex. varices). Mais la question étant si d'autres facteurs fonctionnels déclencheurs autre que l'hémodynamique entrent en ligne de compte, par exemple au niveau nerveux, ou si de tels facteurs sont exclus dans l'explication du déclenchement de ce type d'évanouissement. Merci.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"
    Par apple.aav.i dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 27/02/2010, 17h16
  2. Lien ADN - "sang chaud ou froid" ?
    Par Hedgehog dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/07/2006, 17h27
  3. Des dinosaures " à sang chaud " au Crétacé ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/06/2006, 10h12
  4. tp mpi "AO monté en comparateur"
    Par Nessbeal dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/04/2006, 20h12