Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Transcription et traduction des gènes



  1. #1
    jess88

    Transcription et traduction des gènes


    ------

    Bonsoir,

    J'ai quelques questions en génétique concernant la transcription et traduction du géne.
    D'abord, si on prend un même géne, y a t il une ou plusieurs transcription?
    Y a t il un chevauchement concernant les génes a transcrire chez les être humains, ce que je veux dire c'est est ce qu'une partie d'un géne peut faire partie d'un autre géne?
    Est ce que la transcription et l'épissage se déroule en même temps ou avec un décalage?
    Et enfin concernant la traduction d'un géne, je sais que le géne peut être traduit a plusieurs reprises, qu'est qui fait que la traduction s'arrete au bout d'un certain nombre de fois, y a t il une relation avec la coiffe ou le poly A??

    Voila merci d'avance, et j'aimerai bien avoir des animations de transcription et traductions pour celui qui en a .

    Merci d'avance
    Jess

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Borh

    Re : Transcription et traduction des génes

    Citation Envoyé par jess88 Voir le message
    D'abord, si on prend un même géne, y a t il une ou plusieurs transcription?
    Plusieurs. La quantité d'ARNm produite dépend des gènes. (grosse quantité pour les gènes de ménage par exemple)

    Y a t il un chevauchement concernant les génes a transcrire chez les être humains, ce que je veux dire c'est est ce qu'une partie d'un géne peut faire partie d'un autre géne?
    C'est pas la règle mais ça existe (gènes mitochondriaux ou dans certains loci complexes comme ceux liés à l'empreinte)


    Est ce que la transcription et l'épissage se déroule en même temps ou avec un décalage?
    Voilà ce que j'ai appris il y a quelques années : l'épissage se déroule dans un deuxième temps. (l'ARN transcrit s'appelle le transcrit primaire, la modification des extrémités le transforme en préARNm, puis l'épissage en ARNm). Aujourd'hui ce mécanisme est remis en cause il semblerait que la maturation débute alors que le transcrit est encore en cours de synthèse.

    Et enfin concernant la traduction d'un géne, je sais que le géne peut être traduit a plusieurs reprises, qu'est qui fait que la traduction s'arrete au bout d'un certain nombre de fois, y a t il une relation avec la coiffe ou le poly A??
    Les ARNm ne sont pas des molécules stables. Les RNAses les dégradent avec une rapidité qui dépend de l'ARNm. Il me semble que la queue poly A joue effectivement un rôle dans la stabilité.

  4. #3
    jess88

    Re : Transcription et traduction des génes

    Merci Borh pour ta réponse.
    Concernant le dernier point, j'ai pensé a la coiffe et au poly A car ils protégeaient l'ARNm des exonucléase, donc de la dégradation, forcément si on enlevait ces 2 parties l'ARNm sera dégradé, peut être que je me trompe, mais c'est ma propre déduction, si quelqu'un pouvait me confirmer, ça serait sympas .

    Juste une question Borh par apport a ce que t'as dit concernant le chevauchement, est ce que cela veut dire qu'un promoteur d'un autre géne va faire partie d'un autre géne?? Et le terminator est également différent?

    Et une dernière question svp, comment les ribosomes arrivent a différencier le codon qui correspond a la méthionine initiatrice et celle qui fait partie de la protéine? Est ce que la méthionine initiatrice se retrouve dans la structure finale de la protéine ou est elle clivée a la fin de la traduction?

    Voila, et merci d'avance .

    Jess

  5. #4
    Borh

    Re : Transcription et traduction des génes

    Citation Envoyé par jess88 Voir le message
    Concernant le dernier point, j'ai pensé a la coiffe et au poly A car ils protégeaient l'ARNm des exonucléase, donc de la dégradation, forcément si on enlevait ces 2 parties l'ARNm sera dégradé, peut être que je me trompe, mais c'est ma propre déduction, si quelqu'un pouvait me confirmer, ça serait sympas .
    C'est ce qu'il me semble aussi.

    Juste une question Borh par apport a ce que t'as dit concernant le chevauchement, est ce que cela veut dire qu'un promoteur d'un autre géne va faire partie d'un autre géne?? Et le terminator est également différent?
    En ce qui concerne la mitochondrie, il n'y a qu'un seul promoteur par brin. Pour l'ADN nucléaire, les locus concernés sont assez complexes et y a pas de règle. Fais une biblio sur le locus GNAS sur le chromosome 20, ça te donnera un exemple.

    Et une dernière question svp, comment les ribosomes arrivent a différencier le codon qui correspond a la méthionine initiatrice et celle qui fait partie de la protéine? Est ce que la méthionine initiatrice se retrouve dans la structure finale de la protéine ou est elle clivée a la fin de la traduction?
    La methionine initiatrice de la traduction est incluse dans la séquence de Kozak :
    GCCACCAUGG
    En gros plus la séquence qui entoure une methionine ressemble à cette séquence, plus elle aura de chance d'être reconnue comme initiatrice de la traduction.
    A noter que dans certains gènes, plusieurs méthionines différentes peuvent servir de début de traduction (site d'initiation de la traduction alternatif) et donner des protéines de tailles différentes.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jess88

    Re : Transcription et traduction des génes

    Encore merci Borh , surtout concernant la méthionine, j'avais bloqué a ce niveau la .

    Bonne soirée
    Jess

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] délai de temps entre la transcription et la traduction
    Par sarra672 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/11/2007, 10h16
  2. [Génétique] transcription/traduction et polycistronie (procaryotes)
    Par elims dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2007, 19h21
  3. [Génétique] Activité des gènes/gènes multiple
    Par kowainski dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/09/2007, 19h34
  4. gènes et transcription
    Par Soo dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/02/2007, 16h03
  5. La 'génomisotopie' pour l'identification des produits des gènes orphelins
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/02/2007, 11h29