Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Origine (semi)aquatique de l'Homme?



  1. #1
    jeanmiusa

    Origine (semi)aquatique de l'Homme?


    ------

    Bonjour,

    Est-ce que certains d'entre vous connaisent cette théorie (A.A.T pour Aquatic Ape Theory)?

    En deux mots, suite à la découverte de Toumai dejà bipède 3 millions d'années avant les Australopithèques, il y a autant de chance que les singes soient "montés" dans les arbres que les hommes soient "descendus" de ceux-ci...
    Partant de là, l'AAT suppose que l'ancêtre commun était bipède et vivait dans un milieu semi-aquatique, un premier groupe s'est ensuite adapté aux arbres (l'australaupithèque semblant être un intermédiaire) tandis que d'autres seraient restés plus longtemps pour finalement donner l'Homme.
    Cette théorie donne la justification à diverses caractéristiques humaines:
    1-
    L'humain est le seul primate vivant à ne pas avoir de poils; deux habitats seulement amènent ce phénomène: souterrain ou aquatique. L'apilosité aurait évolué dans un environnement aquatique ou semi-aquatique préalable à celui de la savane, puisqu'elle est un inconvénient pour les primates terrestres (transport des plus jeunes et nourrissons).
    2-
    L'humain est de loin le primate le plus gras, avec dix fois plus de cellules lipidiques que pour les autres primates. Deux sortes d'animaux seulement montrent cette tendance: ceux qui hibernent (graisse saisonnière), et les animaux aquatiques (graisse tout au long de l'année, comme chez les humains).
    Les mammifères terrestres ont plutôt tendance à stocker la graisse à l'intérieur du corps, surtout autour des reins et intestins; les mammifères aquatiques - et nous - stockent la majeure partie de leur graisse juste en-dessous de la peau. Notre tendance à prendre du poids serait ainsi un vestige d'une phase aquatique antérieure à notre état présent.
    3-
    Nous avons le contrôle de notre système respiratoire – comme les mammifères aquatiques (phoques, dauphins, ...) qui en ont besoin pour estimer la quantité d'air nécessaire à une plongée; et contrairement à la plupart des mammifères terrestres. On peut penser que sans ce contrôle nous n'aurions pas pu apprendre a parler.
    Ledit système respiratoire a aussi la particularité, en commun chez les mammifères avec le lion de mer et le dugong seulement (deux mammifères marins), est la 'descente du larynx'. Les autres mammifères doivent faire descendre leur larynx pour émettre un appel – une fois l'appel fini, leur larynx remonte. Même nos propres enfants naissent ainsi: le larynx descend dans la gorge quelques mois après la naissance, ce qui amène l'entrée vers les poumons au même niveau que celle vers l'estomac et nécessite un système compliqué de déglutition. Ceci est vraisemblablement une adaptation aquatique puisque nous pouvons ainsi respirer par la bouche aussi bien que par le nez, donc avaler de l'air plus vite que par un seul orifice. Les seuls oiseaux qui respirent uniquement par la bouche sont des plongeurs comme le pingouin, pélican ou similaires.
    4-
    Nous suons avec des glandes sudoripares épidermiques différentes de celles des autres mammifères. Notre système perd une grande quantité d'eau et de sels minéraux. Il est très peu probable que ce système de sudation ait évolué dans la savane, où ces deux denrées sont rares.
    5-
    Nous avons des millions de très grosses glandes sébacées, huilant toute la surface de notre corps (souvent nos jeunes adultes souffrent d'acné). Celles des singes sont vestigielles. On n'a aucune idée de l'utilité de ces énormes glandes sébacées. Chez les autres animaux la seule fonction connue est celle d'imperméabiliser la peau ou la fourrure.
    6-
    Les acides gras Oméga-3, matière première pour les tissus du cerveau, sont abondants en milieu marin mais relativement rares en milieu terrestre. Puisque un gros cerveau est un avantage évolutif, pourquoi un seul des hominidés l'a-t-il acquis (et non pas plusieurs des candidats potentiels)? Ce pourrait être parce qu'un seul avait dans sa chaîne alimentaire une pléthore du matériel nécessaire.
    7-
    L'humain conduit souvent l'acte de reproduction ventre-à-ventre, ce qui est expliqué par la bipédie. Le bonobo fait de même. Ce comportement est très rare parmi les animaux terrestres. Par contre il est courant chez les mammifères aquatiques: dauphins, castors, loutres... Notre trait commun est d'avoir l'épine dorsale et les membres postérieurs alignés – ce qui affecte la position des organes sexuels.

    Qu'en pensez-vous?

    jeanmi

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mtheory

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Troublant, Jacques Mayol en parlait beaucoup dans

    http://www.amazon.fr/Homo-Delphinus-.../dp/2723407322

    mais je ne suis ni biologiste ni médecin donc...
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  4. #3
    Guillmot

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    J'espère que Mayol en parle mieux que celà parce que certains arguments développés en post #1 m'ont fait hurler de rire !

    L'humain est le seul primate vivant à ne pas avoir de poils
    C'est la ruine annoncée des salons d'épilation

    Puisque un gros cerveau est un avantage évolutif, pourquoi un seul des hominidés l'a-t-il acquis (et non pas plusieurs des candidats potentiels)?
    C'est vrai que chez l'Homme de Néanderthal le cerveau avait la taille d'un grain de blé ...

    Notre système perd une grande quantité d'eau et de sels minéraux. Il est très peu probable que ce système de sudation ait évolué dans la savane, où ces deux denrées sont rares
    Oui c'est bien connu, la savane n'a pas de saison des pluies, pas de plans d'eau, a la pluviométrie d'un désert, et bien entendu les organismes y vivant sont exceptionnellement très très pauvres en sels minéraux ...

    Et j'en passe des vertes et des pas mûres.

    En tout cas, ce n'est pas ce genre de texte qui va me convaincre !
    Compte à supprimer

  5. #4
    mtheory

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Il y a un article long et assez complet sur wikipedia anglais,avec les pours et les contres...
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. #5
    Gwyddon

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    En tout cas certains arguments avancés prêtent effectivement à sourire, à commencer par la pilosité humaine.

    Ceci dit, la théorie sous-jacente est peut-être intéressante.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mtheory

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    En tout cas certains arguments avancés prêtent effectivement à sourire, à commencer par la pilosité humaine..

    En fait je ne vois pas pourquoi:
    -l'adaptation au millieu marin aurait juste été débutante,donc pas de perte complète de la pilosité.
    -on est quand même beaucoup moins poilus qu'un singe .



    Pour le reste ,c'est intriguant, mais difficile de se prononcer

    Que pensent les biologistes du forum ?
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  9. Publicité
  10. #7
    SK69202

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Bonsoir,

    Moi non plus
    je ne suis ni biologiste ni médecin donc...
    Seulement mon avis.

    1- Est-on sûr que les autres espèces du genre Homo n'étaient pas elles aussi glabre ? Pour s'adapter rapidement mieux vaut piquer la peau d'un autre que d'attendre que l'évolution vous donne ce qu'il faut.

    2- Notre espèce, de primate, est il me semble, la seule a avoir été chatouiller les glaciers et le gras est aussi une bonne garantie quand le froid impose la diète. En hiver, dés que la nourriture est disponible, il faut l'exploiter à fond, alors aujourd(hui ou elle est, pour nous, illimitée c'est sûr on s'empate. Les macaques du Japon passe l'hiver dans l'eau chaude avec des poils et sans gras.

    3- Le nourrisson peut respirer et têter en même temps, ce qui doit faciliter sa survie, pour les adultes la maîtrise de la paroles est un avantage majeur des Hommes, pour la transmission du savoir.

    4- On n'a pas de poils, c'est normal que le système soit différent.

    5- Pas d'avis, mais il faudrait comparer aux autres mammifères glabres vivant au froid.

    6- L'engouement, actuel pour les oméga 3 vient du fait que l'on veut mourrir vieux et avec toute sa tête.
    En millieu naturel, l'alimentation est équilibrée, la vie moins longue etc. La pêche par les primates ne se conçoit qu'en périphérie des cours d'eau ou de la mer, ce qui limite de toute façons la quantité de poissons disponible. Les populations actuelles qui ne mangent pas de poisson ne sont pas plus "bête" que nous.

    7- La culture, on se reconcilie facilement nous les Hommes, comme les Bonobos. A confirmer, j'ai lu ça il y bien longtemps, la position "en levrette" est celle qui optimise les chances de grossesse.

    8- J'ai lu aussi autrefois que l'on pouvez froncez les sourcils à cause de notre passé aquatique, on peut voir venir les prédateurs face au soleil sur un plan d'eau.


    On ne sait pas naturellement nager, marcher est déjà dur à apprendre mais spontanément on se lève, mais si on ne vous met pas en confiance dans l'eau on n'apprend pas à nager.

    Mon avis. @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  11. #8
    Guillmot

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    J'ai lu aussi autrefois que l'on pouvez froncez les sourcils à cause de notre passé aquatique, on peut voir venir les prédateurs face au soleil sur un plan d'eau.
    Salut !

    Pas besoin de la réverbération sur un plan d'eau pour devoir froncer les sourcils, suffit de marcher face au soleil en plein été
    Compte à supprimer

  12. #9
    jeanmiusa

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Citation Envoyé par Guillmot Voir le message
    J'espère que Mayol en parle mieux que celà parce que certains arguments développés en post #1 m'ont fait hurler de rire !



    C'est la ruine annoncée des salons d'épilation



    C'est vrai que chez l'Homme de Néanderthal le cerveau avait la taille d'un grain de blé ...



    Oui c'est bien connu, la savane n'a pas de saison des pluies, pas de plans d'eau, a la pluviométrie d'un désert, et bien entendu les organismes y vivant sont exceptionnellement très très pauvres en sels minéraux ...

    Et j'en passe des vertes et des pas mûres.

    En tout cas, ce n'est pas ce genre de texte qui va me convaincre !
    lol

    Je ne défends pas corps et âme cette théorie, mais si les points qui te boquent sont que les Hommes ont une pilosité moins dévellopée que les grands singes et qu'il y a moins d'eau et de minéraux dans la savane que dans un marais, je pense que tu dois être difficile à convaincre...
    Quant à l'homme de Néandertal, c'est un bon point mais il vivait il y a quelques dizaines de milliers d'année. La séparation avec les grands singes datant d'au moins 5-10 millions... Donc le point est le même, étant lui aussi bipède et morphologiquement voisin de l'homme moderne, il peut lui aussi avoir une partie de ses ancêtres qui vivaient dans des marais...

  13. #10
    jeanmiusa

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir,

    Moi non plus
    Seulement mon avis.

    1- Est-on sûr que les autres espèces du genre Homo n'étaient pas elles aussi glabre ? Pour s'adapter rapidement mieux vaut piquer la peau d'un autre que d'attendre que l'évolution vous donne ce qu'il faut.

    2- Notre espèce, de primate, est il me semble, la seule a avoir été chatouiller les glaciers et le gras est aussi une bonne garantie quand le froid impose la diète. En hiver, dés que la nourriture est disponible, il faut l'exploiter à fond, alors aujourd(hui ou elle est, pour nous, illimitée c'est sûr on s'empate. Les macaques du Japon passe l'hiver dans l'eau chaude avec des poils et sans gras.

    3- Le nourrisson peut respirer et têter en même temps, ce qui doit faciliter sa survie, pour les adultes la maîtrise de la paroles est un avantage majeur des Hommes, pour la transmission du savoir.

    4- On n'a pas de poils, c'est normal que le système soit différent.

    5- Pas d'avis, mais il faudrait comparer aux autres mammifères glabres vivant au froid.

    6- L'engouement, actuel pour les oméga 3 vient du fait que l'on veut mourrir vieux et avec toute sa tête.
    En millieu naturel, l'alimentation est équilibrée, la vie moins longue etc. La pêche par les primates ne se conçoit qu'en périphérie des cours d'eau ou de la mer, ce qui limite de toute façons la quantité de poissons disponible. Les populations actuelles qui ne mangent pas de poisson ne sont pas plus "bête" que nous.

    7- La culture, on se reconcilie facilement nous les Hommes, comme les Bonobos. A confirmer, j'ai lu ça il y bien longtemps, la position "en levrette" est celle qui optimise les chances de grossesse.

    8- J'ai lu aussi autrefois que l'on pouvez froncez les sourcils à cause de notre passé aquatique, on peut voir venir les prédateurs face au soleil sur un plan d'eau.


    On ne sait pas naturellement nager, marcher est déjà dur à apprendre mais spontanément on se lève, mais si on ne vous met pas en confiance dans l'eau on n'apprend pas à nager.

    Mon avis. @+
    Tes point sont très intéressants...

    Pour la graisse, il me semble cependant (enfin on ne sait jamais), que l'homme ne s'est aventuré dans les zones froides que récemment (<2M) bien après la différenciation avec les grands singe. On peut donc supposer que c'est l'inverse, ayant grâce à une adaptation antérieure développé des capacité de stockage adipeuse sous la peau, il a pu s'aventurer dans des zones moins hospitalière...

    Qu'en pensent les biologistes?

  14. #11
    Guillmot

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Les acides gras Oméga-3, matière première pour les tissus du cerveau, sont abondants en milieu marin mais relativement rares en milieu terrestre.
    Pour info les oméga-3 font partie des vitamines F. Les besoins sont de l'ordre de 2 à 3 g par jour (doses journalières recommandées par la FA0).

    Les teneurs, comme tu peux le voir, ne sont pas négligeables chez les végétaux terrestres :


    -Huile de lin (5 mL) (1 c. à thé) : 3 250 mg
    -Graines de lin broyées (15 mL) (1 c. à table) : 1 950 mg
    -Saumon rose en conserve (100 g) : 1 300 mg
    -Huile de canola (15 mL) (1 c. à table) : 1 300 mg
    -Noix de Grenoble ou graines de citrouille (15 mL) (1 c. à table) : 430 mg
    -Sardines ou Thon en conserve (100g) : 500 à 650 mg
    -Légumes verts (mâche, choux, laitues) (100g) : 200-375 mg

    D'ailleurs, les poissons les plus riches cités sont des poissons marins, qui ne se pêchent donc pas en marais...

    Les graines, fruits secs n'étaient certainement pas bannis de l'alimentation non plus ! Bref comme le dit SK69202 ce n'est pas un argument mais un effet de mode.
    Compte à supprimer

  15. #12
    Guillmot

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Les mammifères terrestres ont plutôt tendance à stocker la graisse à l'intérieur du corps, surtout autour des reins et intestins; les mammifères aquatiques - et nous - stockent la majeure partie de leur graisse juste en-dessous de la peau. Notre tendance à prendre du poids serait ainsi un vestige d'une phase aquatique antérieure à notre état présent.
    Second problème soulevé: l'hypoderme, ce tissu conjonctif s'intercallant entre les muscles et la peau (enfin, derme et épiderme). Or les Cétacés et les Pinnipèdes sont loin d'avoir le monopole de l'hypoderme. Citons aussi les cochons, les bovins, les ours ... Celà commence à faire beaucoup. Et si l'hypoderme servait avant tout à abriter l'organisme du froid ? En plus ça colle avec les mammifères marins aussi
    Compte à supprimer

  16. Publicité
  17. #13
    jeanmiusa

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Citation Envoyé par Guillmot Voir le message
    Second problème soulevé: l'hypoderme, ce tissu conjonctif s'intercallant entre les muscles et la peau (enfin, derme et épiderme). Or les Cétacés et les Pinnipèdes sont loin d'avoir le monopole de l'hypoderme. Citons aussi les cochons, les bovins, les ours ... Celà commence à faire beaucoup. Et si l'hypoderme servait avant tout à abriter l'organisme du froid ? En plus ça colle avec les mammifères marins aussi
    En Afrique?

  18. #14
    invité576543
    Invité

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Citation Envoyé par Guillmot Voir le message
    Et si l'hypoderme servait avant tout à abriter l'organisme du froid ?
    Bonjour,

    Du coup ce point est peut-être directement corrélé avec la perte des poils longs. Si on accepte une autre hypothèse pour la glabreté, la graisse sous-cutanée passe avec...

    Question annexe, les gorilles semblent bien enveloppés... C'est dû à autre chose que de la graisse sous-cutanée?

    Cordialement,

  19. #15
    Guillmot

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    En Afrique?
    Facile mais d'une part, les taux de graisse varient en fonction, pourquoi faire trop de réserves de graisse sous toute la peau si on vit dans un environnement chaud ! Et d'autre part, à ton avis pourquoi les mammifères aquatiques ont de la graisse justement sous la peau ?

    Du coup ce point est peut-être directement corrélé avec la perte des poils longs. Si on accepte une autre hypothèse pour la glabreté, la graisse sous-cutanée passe avec...
    Une augmentation des réserves de graisse de l'hypoderme ayant permis une diminution de la pilosité tu veux dire ? Dans un sens j'ai envie de dire que durant les glaciations avoir et de la graisse et une pilosité développée était un plus non négligeable (?)

    Question annexe, les gorilles semblent bien enveloppés... C'est dû à autre chose que de la graisse sous-cutanée?
    Je pencherais pour de beaux muscles bien développés
    Compte à supprimer

  20. #16
    invité576543
    Invité

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Citation Envoyé par Guillmot Voir le message
    Une augmentation des réserves de graisse de l'hypoderme ayant permis une diminution de la pilosité tu veux dire ? Dans un sens j'ai envie de dire que durant les glaciations avoir et de la graisse et une pilosité développée était un plus non négligeable (?)
    Bien d'accord, mais ça s'applique à Home Neanderthalensis par exemple, pas nécessairement à Homo Sapiens, qui semble avoir évolué entièrement en milieu tropical avant de s'aventurer, avec vêtements, dans des régions froides!

    Une de mes élucubrations personnelles est d'ailleurs que neander était justement poilu (et pas habillé!). (Ca pourrait au passage expliquer que les femelles neander n'étaient pas très attractive pour les mâles sapiens, et réciproquement!)

    On peut s'amuser à faire d'autres hypothèses pour la glabreté, par exemple que ça permet de se refroidir (par la sueur) lors d'une course d'endurance (homo sap n'est pas bon en sprint, comparé à ses cousins, mais très bon en endurance... reste à expliquer l'intérêt de l'endurance). La faculté d'avoir de la graisse hypodermique compense alors la perte d'isolation que représente la perte du pelage.

    Autre point: homo sap à un fort métabolisme pour son poids, en partie à cause de la consommation du cerveau --> augmentation du problème de refroidissement lors d'une course d'endurance.

    Aussi au passif, la perte d'eau et de sels minéraux que représente le refroidissement par la sueur, mais ça se compense par un choix de vie avec accès facile à l'eau, ce qui n'implique pas nécessairement vie aquatique.

    Je pencherais pour de beaux muscles bien développés
    Peut-être... Mais le "look" ne va pas dans ce sens... Une confirmation serait utile...

    Cordialement,

  21. #17
    Guillmot

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Hein hein pas mal ton raisonnement mmy, l'endurance permettrait aussi de couvrir de plus larges distances justement en se fatiguant moins, pour rallier une zone de chasse, de cueillette ou un point d'eau par exemple

    D'ailleurs une origine aquatique aurait-elle donné cette endurance ? J'en doûte. Pourquoi être capable de se déplacer beaucoup quand on doit rester dans une zone humide ?
    Compte à supprimer

  22. #18
    Laure103

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    je ne suis pas une experte dans ce genre de discussion. Mais je pense que si un bipéde doit se déplacer dans l'eau, il doit alors avoir un besoin d'énergie important (regardons quand on se déplace dans une piscine avec l'eau au niveau des genoux) . Ainsi, cette demande d'énergie nous fait pensé qu'il ya du y avoir développement de la force musculaire et du fait du besoin d'énergie donc du besoin d'apport d'oxygéne, un développement poussé de la cage thoracique. Ce développement de la cage thoracique aurait permis une meilleur endurance d'un point de vue terrestre. De plus si on estime que l'ancétre de l'homme a vécu dans un milieu semi aquatique , on estime que l'étendu du milieu semi aquatique était vaste et permettait une étendu de chasse importante.

    Voilà pour une idée !

    cordialement

  23. Publicité
  24. #19
    da23real

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Je cherchais voir s'il y avait déjà une discussion sur ce forum car depuis que je l'ai lu dans un livre sur les océans j'avoue que j'avais été assez convaincu. Il y avait aussi comme argument le fait que la vie dans les marais aurait favorisé l'allongement des pattes arrières.
    Et puis ça pourrait expliquer le chaînon manquant si les hommes ont évolué dans un milieu peu propices à la conservation des restes ?

    En tout les cas ça me convainc plus que l'hypothèse que je lis à la fin de "le père de nos père" que je finis de lire

    Je suis en tout cas curieux que cette hypothèse ne soit pas plus connue et débattue ??
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  25. #20
    Flyingbike

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Déterrage de presque 12 ans, félicitations !
    La vie trouve toujours un chemin

  26. #21
    jiherve

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Bonsoir
    pour un truc de paleo c'est de regle!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  27. #22
    JeanBaMac

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    - on a des poils même s'ils sont moins abondants que dans d'autres espèces.
    - l'être humain au fil des migrations a évolué et s'est adapté à différents climats, un Européen n'a pas la même génétique qu'un Aborigène d'Australie par exemple.
    - omega 3 => peut-être que l'homme a longtemps vécu de la pêche?
    Le reste je sais pas trop.

  28. #23
    da23real

    Re : Origine (semi)aquatique de l'Homme?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Troublant, Jacques Mayol en parlait beaucoup dans

    http://www.amazon.fr/Homo-Delphinus-.../dp/2723407322

    mais je ne suis ni biologiste ni médecin donc...
    Mince c'est idiot depuis le temps que j'étais impatient de le lire j'ai fait commander "l'homme dophin" à la bibliothèque de Nanterre... aussi au nom de Jacques Mayol alors que c'est sa biographie ecrite par 2 auteurs... Ils auraient pu choisir un titre qui prête moins à confusion
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Mammifères] Le plus ancien mammifère semi-aquatique
    Par Eragon dans le forum Paléontologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 15/02/2008, 20h39
  2. [Identification] Bête aquatique
    Par Yllens dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/09/2007, 23h47
  3. [Paléo Humaine] Origine de l'Homme moderne (Terminale)
    Par Ben59 dans le forum Paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/10/2006, 23h45
  4. L'homme est il un danger pour l'Homme ?
    Par hiram dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 19
    Dernier message: 30/08/2004, 12h23