Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Polymérases infidèles....



  1. #1
    Positon !!

    Polymérases infidèles....

    Bonjour,

    Est ce que quelqu'un pourrait m'éclairer sur ces nouvelles polymérases dites aussi "error-prone" (enclines à faire des erreurs) ? Quel est l'intéret d'avoir ce type de plymérases ?
    J'ai cherché sur plusieurs moteurs de recherche sans succès ...
    Merci d'avance

    -----

    Asma

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo

    Re : Polymérases infidèles....

    Bonjour

    J'imagine que ca doit permettre de faire des cycles d'amplification en faisant des erreurs, ce qui permet d'effectuer des mutageneses aleatoires du fragment d'interet.

    YOyo

  4. #3
    synchrotron

    Re : Polymérases infidèles....

    Dans la cellule, les polymérases mutagènes ou comme tu dis encline à faire des erreurs sont des outils de survie pour la cellule. Elles sont utilisées dans la réplication quand il y a un "bug" dans la molécule d'ADN.

    Je vais te donner des exemples concrets pour mieux comprendre. Par exemple les rayons UV provoquent un pont entre deux thymidines adjacentes sur le même brin, on a alors formation d'un cycle cyclobutane. La polymérase delta habituelle bugge sur ce genre d'obstacle et il y a arrêt de la synthèse d'ADN. La cellule a alors deux choix : soit elle provoque son apoptose, soit elle utilise une DNA polymérase mutagène qui va arriver à passer cet "obstacle" au prix d'une mutation. Il faut pas croire que ces polymérases soit une plaie pour la cellule étant donné qu'elles induisent des mutations. En effet, dans l'exemple que j'ai cité, si on ne possède pas cette polymérase, on est un enfant-lune c'est à dire qu'on ne peut pas s'exposer aux rayons UV : conséquence catastrophique sur l'ADN.

    Un autre exemple : la fumée de clope. Les composés de cette fumée sont souvent aromatiques et se fixe sur l'ADN par interaction hydrophobe, on appelle ça des adduits. Ca fait une sorte de protusion sur l'ADN et la polymérase "de base" va là aussi bugger. Donc il y a intervention d'une polymérase mutagène, la polymérase kappa il me semble, qui va passer ce dommage au prix de mutation. A l'inverse de l'exemple du dessus, la polymérase mutagène n'est pas bénéfique dans ce cas, mais là c'est pas la faute de la cellule, ya d'autres moyens de rémédier à ce type de mutations... .

    Voilà, en espérant avoir été clair.
    les hommes veulent tout connaitre de l'univers,les XTsiens se contentent de l'observer

  5. #4
    Positon !!

    Re : Polymérases infidèles....

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses !
    Si j'ai bien compris ce type de polymérase intervient lorsque l'ADN ne peut être réparé ad integrum, évitant l'apoptose; moins fidèles certes mais plus enclines à passer outre les anomalies déjà existantes sur le brin matrice.
    Yoyo, je crois que tu as raison le prof en a parlé dans le cadre des techniques de bio moléculaire.
    synchrotron, est ce que pour les dimères de thymine il n'y a pas le système de réparation par recombinaison homologue qui peut aussi intervenir ( utilisant le chromosome homologue), à moins que les polymérases error-prone n'interviennent dans ce mécanisme ?
    Merci encore
    Asma

  6. #5
    Fainaew

    Re : Polymérases infidèles....

    Il me semble bien que le mécanisme de recombinaison homologue intervient dans la réparation de ce type d'erreur, mais comme tous les mécanismes de réparation, elle est loin d'être efficace à 100%.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réplication ADN polymérases
    Par nathalievtg dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/04/2007, 19h50
  2. polymérases thermostables
    Par kornue dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/11/2006, 13h52
  3. ADN et ARN polymerases
    Par delirium539 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/05/2005, 13h50