Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

[biochimie] Antiseptiques, désinfectants




  1. #1
    Burnny

    Antiseptiques, désinfectants

    Bonjour ou bonsoir.
    J'aimerais savoir si les antiseptiques ou les désinfectants sont des produits complexes ou sont constitués de molécules relativement simples.
    Si possible également, j'aimerais savoir ce que sont les ammoniums quaternaires (petit rappel sur cette classification qui mène vers l'appellation "quaternaire"., pourquoi également le nom de diaminides, de biguanides, pourquoi les produits iodés ont-ils des propriétés antiseptiques, tout comme les produits chlorés. Pourquoi la catégorie des chlorés, alors que la chlorhexidine est classé dans la catégorie des biguanides.

    A mon stade de connaissance, je sais que certains produits sont plus actifs sur certains types de germes (virus, bactéries 'gram+, gram-', virus, spores), que l'on réserve certains produits à l'usage de plaies externes. Je constate qu'à l'hôpital, cela se résume en pratique courante à quelques produits seulement. Mais j'aimerais donc si possible en savoir un peu plus sur le mode d'action de ces produits les uns par rapport aux autres et aussi l'explication de leurs dénominations.
    Merci à celles ou ceux qui auront la gentillesse de m'expliquer pédagogiquement ces notions. Très grand merci d'avance.

    -----

    Dernière modification par piwi ; 02/03/2008 à 12h03.

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo
    Bonsoir,
    tout d'abord, quelle différence y a-t-il entre antiseptique et désinfectant ? L'antiseptique s'utilise sur les tissus vivants, le désinfectant s'utilise sur les matériaux inertes.
    Comme tu le dis, Les antiseptiques peuvent agir sur trois types de germes : bactéries, champignons microscopiques et/ou virus. Certains d'entre eux tuent les germes : ils sont bactéricides, fongicides ou virucides. D'autres en inhibent la croissance, laissant au système immunitaire l'occasion de débarrasser l'organisme de l'invasion microbienne. Ce sont les bactériostatiques et les fongistatiques.
    (Attentiion, il est déconseillé d'associer un antiseptique tuant le germe à un autre inhibant sa croissance, car l'inhibition de la croissance met le germe à l'abri de l'agent destiné à le tuer).
    Un effet indésirable des antiseptiques est le déséquilibre qu'ils peuvent induire au sein de la population microbienne naturelle de la peau et des muqueuses (les flores cutanées, buccales et vaginales).

    Pour les differentes categories, voici un recapitulatif rapide:
    Halogénés : Agissent rapidement par oxydation et destruction des protéines structurales et enzymatiques des germes. Très efficaces, même en présence de sang.
    Exemples :
    * Teinture d'iode: Bactéricide, Fongicide et sporicide, Virucide
    * Polyvidone iodée: Bactéricide, Fongicide et sporicide, Virucide

    Alcools : Agissent par dénaturation des protéines. Action très rapide mais nécessite la présence d'eau, ce qui rend les alcools purs moins efficace que leurs dilutions. Très utiles en tant que désinfectants.
    Exemples :
    *Alcool éthylique (dilué à 70% pour une application brève, et à 50% pour une application prolongée. Utilisé le plus souvent avec 3% d'éther, pour former l'alcool dénaturé. Bien toléré, mais pique fortement. ) : Bactéricide, Fongicide, Virucide dans une certaine mesure

    Oxydants : Agissent par oxydation et destruction des protéines structurales et enzymatiques des germes. Aussi utiles comme désinfectants.
    Exemples :
    * Eau oxygénée (Tel quel, à dix volumes (=3%). Utilisé pour décaper les dermatoses ulcérées. Utile aussi pour les plaies souillées de terre à cause de son activité contre les bactéries anaérobies. Instable.): Bactéricide léger, Fongicide léger, Virucide léger
    * Permanganate de potassium (Son action est malheureusement inhibée en présence de tissus organiques.) : Bactéricide, d'avantage sur les bactéries Gram (-) que Gram (+).

    Tensioactifs anioniques/Cationiques : Perturbent la membrane cytoplasmique.
    * Laurylsulfate sodique : Bactériostatique à spectre étroit (bactéries Gram (+))
    * Benzalkonium : Bactériostatique à spectre étroit (d'avantage les bactéries Gram (+); Faiblement fongistatique; Destruction des virus enveloppés et aucune action sur les virus nus.

    Chlorexidine : Lèse la membrane cytoplasmique des bactéries. A plus forte concentration, précipite les protéines et les acides nucléiques.
    Utilisation : Antiseptique très utilisé, notamment en clinique. Se fixe sur la peau. En solution ou en poudre (talc imprégné de Chlorhexidine). Les solutions à plus de 0,02% peuvent être irritantes pour les muqueuses. Peut rarement entrainer une sensibilité cutanée. C'est un Bactéricide à large spectre, très rapide à partir de 0,1mg/ml; Léger fongicide; inactif sur les spores et les mycobactéries; Inactif sur les virus.

    Pour terminé il ya aussi le "mercurochrome". Il est très allergisant, peut être toxique et est depuis longtemps supplanté par des molécules plus "modernes". L'éosine elle, n'est que faiblement antiseptique et sert surtout en tant qu'agent "asséchant".

    J'espere que ca te conviendra.
    Yoyo

  4. #3
    Burnny
    Merci, c'est gentil à toi. Tes précisions complètent bien mes notes de cours. Cependant, quelques questions posées à l'origine de cette discussion demeurent encore sans réponse, notamment l'ammonium quaternaire, les biguanides. Veux-tu bien m'expliquer pourquoi on les nomme ainsi? Merci d'avance.


  5. #4
    Yoyo
    Bonsoir,

    De rien ca a ete un peu long a mettre en page
    Bon pour l'ammonium quternaire, le nom viens du fait que la molecule possede des groupements NH<sup>4+</sup>, d'ou le "quaternaires".

    Pour le biguanide, j'aurai tendance a penser que c'est la meme chose (mais j'en suis pas sur) il ets probable que la structure de cette molecule contienne deux groupement guanides! (j'essaye de verifier)

    Yoyo

  6. #5
    Burnny
    Merci encore. Je vois également que toi aussi tu classes les halogènes séparément des oxydants, mais par ailleurs, tu dis que les halogènes agissent par oxydation, alors peut-on dire que les halogènes font partie des oxydants?
    Et en ce qui concerne l'éosine dont on vante davantage l'action asséchante de la peau, peux-tu me donner quelques exemples pratiques pour lesquels on appliquerait l'éosine? Merci d'avance?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoyo
    Citation Envoyé par Burnny
    Merci encore. Je vois également que toi aussi tu classes les halogènes séparément des oxydants, mais par ailleurs, tu dis que les halogènes agissent par oxydation, alors peut-on dire que les halogènes font partie des oxydants?
    les halogénés tirent leur noms du fait qu'il contiennent un atome faisant parti des "halogènes" (l'Iode en l'occurence). Ils agissent aussi (mais pas tous) par oxydation, donc tous les oxydants ne sont pas des halogènes!

    Citation Envoyé par Burnny
    Et en ce qui concerne l'éosine dont on vante davantage l'action asséchante de la peau, peux-tu me donner quelques exemples pratiques pour lesquels on appliquerait l'éosine? Merci d'avance?
    Un exemple "classique" est celui des boutons de varicelle. Bon les taches rouges n'etant pas tres esthetique on a tendance a remplacer l'eosine par d'autres molecules incolores.

    Yoyo

  9. #7
    Ariane
    Citation Envoyé par Yoyo
    Bon pour l'ammonium quaternaire, le nom viens du fait que la molecule possede des groupements NH<sup>4+</sup>, d'ou le "quaternaires".
    Je ne suis pas d'accord avec ton explication, Yoyo, mais j'avoue ne pas être spécialiste en chimie organique.
    Pour moi, l'ammonium quaternaire est un cation (ion chargé positivement pour ceux qui ne le savent pas) formé d'un azote (N) central dont les 4 liens (c'est pour ça que c'est un cation, car la "coque de l'azote est formée d'un doublet non liant et de trois "bras" libres, alors qu'ici il y a 4 liaisons d'atomes) sont réalisés avec un "radical" R, constitué d'une chaîne carbonée. L'ammonium quaternaire le plus simple est donc, je crois, N positif lié à 4 CH3 (pas facile d'expliquer la structure d'une molécule sans avoir accès aux indices et exposants...). Bien entendu, les 4 groupements carbonés liés à l'azote ne sont pas forcément identiques.

    Bon, j'espère qu'un(e) spécialiste tranchera...

  10. Publicité
  11. #8
    Damon
    Bonjour,

    Il est parfaitement possible d'utiliser des<sub>indices</sub> ou des <sup>exposant</sup> sur ce forum il suffit d'utiliser les balises HTML dédiées.
    [code:1:18933cf0fb]&lt;sub&gt;indice&lt;/sub&gt;
    &lt;sup&gt;exposant&lt;/sup&gt;[/code:1:18933cf0fb]


    Et pour revenir dans le vif du sujet deux photos montrant la formation d'un sel d'ammonium quaternaire.
    http://www.ac-nancy-metz.fr/


    http://www.univ-tln.fr/


    Damon
    Qui tenait vraiment à pouvoir utiliser les balises citées.
    Un EeePc ça change la vie !

  12. #9
    Burnny
    Chouette, en plus du partage des connaissances, nous allons apprendre à utiliser les balises afin de rendre nos formules plus claires.

    Merci pour les schémas relatifs à l'amonium quaternaire. Mais si les liaisons de l'azote sont ainsi prises, comment expliquer son action désinfectante?

    Par ailleurs, peux-tu m'en dire un peu plus sur le bout de phrase :
    "Eau oxygénée (Tel quel, à dix volumes (=3%)", que veux-tu exactement dire?

    Merci d'avance.

  13. #10
    Yoyo
    Bonjour;

    Au temps pour moi!...je sais pas trop ou j'avais la tête :? Merci d'avoir corrige!
    Je vais quand meme m'aventurer a donner une explication :
    Je suis pas certain que l'activité desinfectante soit directement liée à l'ammonium queternaire (si c'est le cas cette reactivité viens probablement de la charge positive portée par l'azote). Cette activite pourrait provenir des groupement attachés. Je vais essayer de trouver une explication.

    Pour l'eau oxygénée, celles utilisées en médecine sont notées à 10 volumes ( http://www.biam2.org/www/Spe1226.html )(c'est-à-dire capable de libérer dix fois son volume d'oxygène gazeux.), mais contiennent 3g de peroxyde d'hydrogène pour 100 ml de solution. Ce qui donne une concentration en produit actif à 3%.

    Yoyo

  14. #11
    Yoyo
    Bon pour les ammoniums quaternaires, c'est bien le groupement N+ qui lui confere son activité.

    PROPRIETES
    : il s'agit de produits tensio-actifs cationiques . Ce
    groupement cationique confère à la molécule le pouvoir de se
    fixer sur des surfaces inertes
    I
    SPECTRE D'ACTIVITE
    : relativement étroit. Plus actifs sur G
    +
    que sur G
    -
    . Inactifs sur mycobactéries et spores. Actifs sur les
    virus enveloppés (ex. virus de la rage).
    I
    les virus nus sont totalement insensibles à ces désinfectants
    I
    souvent associés à d'autres désinfectants:
    cetrimide + chlorhéxidin
    J'ai trouve ca sur un document qui a l'air bien fait et qui devrait t'interesser:
    http://www.hcuge.ch/Pharmacie/ens/co...tisept2002.pdf

    Yoyo

  15. #12
    Burnny
    Vraiment, merci beaucoup. Le site, format en pdf est intéressant, je viens de l'enregistrer et il me sera certainement utile pour compléter l'ensemble des notions sur le domaine.
    N'hésite pas à me faire part d'éventuelles anecdotes sur le sujet.
    Bonne fin de week-end.

  16. #13
    Burnny
    Citation Envoyé par Yoyo
    (Attentiion, il est déconseillé d'associer un antiseptique tuant le germe à un autre inhibant sa croissance, car l'inhibition de la croissance met le germe à l'abri de l'agent destiné à le tuer).
    Yoyo
    Pourquoi inhiber sa croissance le met-il à l'abri de l'action germicide? Merci

  17. #14
    Burnny
    Citation Envoyé par Yoyo
    Alcools : Agissent par dénaturation des protéines. Action très rapide mais nécessite la présence d'eau, ce qui rend les alcools purs moins efficace que leurs dilutions. Yoyo
    Pourquoi la présence d'eau est-elle nécessaire? Merci

  18. #15
    Burnny
    Citation Envoyé par Yoyo
    *Alcool éthylique [i](dilué à 70% pour une application brève, et à 50% pour une application prolongée. Utilisé le plus souvent avec 3% d'éther, pour former l'alcool dénaturé.

    Yoyo
    L'appelle t-on dénaturé parce que simplement il est mélangé à un autre produit? L'action de l'éther ? Merci

  19. #16
    Yoyo
    bonsoir,

    Je te reponds rapidment car j'ai un acces 'lent' au forum actuel (et cher)

    1. Si tu empeche tes bacteries de se developper, alors ton produit bactericide sera moins efficace (ca depends de quel type de produit) mais la plus part interferent soit avec l'ADN soir avec la membrane plasmique. Si la bacterie est au repos elle sera plus resistante a ces produits (surtout si elle peut sporuler). d'ou le conseil d'eviter de melanger les deux.

    2. l'eau permet d'eviter le choc osmotique. si tu mets de l'acool pur, tu vas deshydrater ta bacterie, qui ne sera donc pas detruite (enfin moins facilement detruite), en revanche en mettant de l'eau tu attenues ce phenomene, donc l'alcool destabilise la membrane plasmique et boum tout explose.

    3. j'ai pas de renseignement sur sur l'ether, je dirai un role stabilisateur... mais sans conviction.

    J'espere que ca repondra a tes questions.

    YOyo

  20. #17
    Damon
    Citation Envoyé par Yoyo
    3. j'ai pas de renseignement sur sur l'ether, je dirai un role stabilisateur... mais sans conviction.
    Le rôle de l'éther dans l'alcool éthylique n'est pas d'ordre biologique mais économique.

    En effet son rôle principal est de rendre l'alcool non-consommable et donc d'éviter sa taxation (accises sur l'alcool) ce qui en fait un désinfectant bon marché.

    Le choix de l'éther s'explique par sa forte miscibilité avec l'éthanol, le méthanol pourrait tout aussi bien remplir se rôle, mais se révèle sans doute trop toxique, il serait également intéressant de regarder du côté des points d'ébullition (éviter la distillation).

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  21. #18
    Burnny
    Yoyo:
    Peut-être une bonne idée si ta connexion est lente serait de concocter à ton aise tes réponses sur Word (ou autre) hors ligne et de pratiquer un copié-collé en ligne. Qu'en penses-tu?
    J'avoue que je ne trouve pas de réelles explications dans tes réponses. Excuse-moi si je suis embêtant...

    Damon:
    Merci, c'est fou ce qu'il faut faire pour éviter les taxes...

  22. #19
    Yoyo
    salut,

    ne t'inquiete pas ce n'est que provisoire (je suis en congres) des la semaine prochaine tout rentre dans l'ordre je prendrais le temps de repondre plus avant a tes questions, mais precise ce que tu ne comprends pas dans mes derniers reponses.

    Yoyo

  23. #20
    Burnny
    Je ne doute pas que tu as raison, mais tu ne donnes pas réellement d'explication. Ce n'est pas parce que je stérilise (par exemple) des fourmis, que mon insecticide sera moins efficace! Bon, on ne peut certainement pas transposer le raisonnement, mais tu ne donnes pas d'explications logiques qui puisse expliquer pourquoi un type de produit gêne l'autre.

    Et en ce qui concerne l'alcool dilué, là également, tu m'expliques que l'alcool pur va déshydrater la cellule sans la tuer, tandis qu'en ajoutant un peu d'eau, cela va "atténuer" le phénomène...donc énoncé comme tel, je comprends qu'il ne se passe toujours rien.

    Je ne doute pas qu'il s'agit d'un problème d'énoncé, la phrase ne résonne pas de la même façon dans mon cerveau que dans le tien au moment où tu l'as composée.

    Merci d'avance pour ta patience.

Discussions similaires

  1. Biochimie
    Par bird12358 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/12/2006, 15h16
  2. colorants désinfectants
    Par booster dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 20/03/2006, 10h13
  3. débouchés biochimie et SDV parcours biochimie??
    Par rmaria dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/03/2006, 18h25
  4. débouchés biochimie et SDV parcours biochimie, la meme chose??
    Par rmaria dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/03/2006, 16h29
  5. biochimie
    Par dna2006 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/01/2006, 12h58