Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Le role du coeur dans les comportements




  1. #1
    yaqawi

    Talking Le role du coeur dans les comportements

    Salut à tous!!! et...felicitations aux nouveaux bacheliers du forum,sans m'autofeliciter puisque je suis un d'eux

    Cete année quand on a etudié le cerveau,j'ai cru comprendre scientifiquement ce ki declenchait les sentiments(amour,haine,frayeur ,joie...),la famine,etc:
    c'est l'hypotalamus,partie du cerveau siège de toutes ces sensations.
    Mais,je suis encore un peu divisé car les imageries populaires accordent beaucoup plus au coeur ce qui concerne les sentiments
    Ben...je ne sais pas si cela est du au fait qu'on a comme l'impression que le dialogue interne(monologue) serait "logé" dans le coeur.Cependant le pharynx ou larynx(je doute un peu,corriger svp) source de la voie est prohe de là.
    Alors pour tout membre pouvant m'eclaircir un peu,quelle role joue le coeur dans des faits comme le monologue,les remords,les regrets?
    comment l'hypothalamus est en relation avec le monologue?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    aquilegia

    Re : Le role du coeur dans les comportements

    Bonjour,
    le siège des sentiments et des pensées est le cerveau, et non pas le coeur.
    On s'en rend bien compte lorsque des substances agissent sur le cerveau, ou dans le cas de maladies ou traumatismes touchant le cerveau : les sentiments sont altérés, de même que les souvenirs.

    Par contre, le coeur n'est pas étranger à la naissance de ces sentiments, puisque la modification du rythme cardiaque est détectée par le système nerveux, qui transmet l'information au cerveau, lequel analyse cette modification comme le résultat d'un sentiment.
    Ainsi, les personnes les plus "cardioperceptives" seraient aussi les plus sensibles.

    un exemple avec la peur :
    http://tatoufaux.com/spip.php?articl...echerche=coeur

    un article en anglais :
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/en..._uids=17543405
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  4. #3
    hexapat

    Re : Le role du coeur dans les comportements

    Hello à vous,

    On se retrouve à la croisée des chemins ( comme souvent en bio, et c'est ça qui est palpitant !!! ).
    En effet cette prédominance de l'organe cardiaque dans le siège et le lieu d'origine des sentiments est purement littéraire ( on touche à la philo, et l'interprétation de notre corps ).
    Si tu imagine des situations extrêmes, on te retire ton coeur et on le remplace par une machine, est-ce que tes sentiments auront disparus ??

    Les modif du rythme cardiaque qui accompagnent nombre de nos expériences sociales, sont plutôt des conséquences de la commande du système nerveux et non l'inverse ! Pour moi, si le coeur n'est pas étranger à l'expression de nos sentiments mais pas à leur naissance !

    Mais quand quelque chose me touche, en positif, comme en négatif, il est vrai que le premier ressenti corporel est une palpitation cardiaque nette !! Alors qu'on n'a rien ressenti de ce qui s'est passé dans notre cerveau !!!

    C'est sûrement une des raisons qui font que le coeur est encore perçu comme le siège des sensations ?


  5. #4
    aquilegia

    Re : Le role du coeur dans les comportements

    Citation Envoyé par hexapat Voir le message
    En effet cette prédominance de l'organe cardiaque dans le siège et le lieu d'origine des sentiments est purement littéraire ( on touche à la philo, et l'interprétation de notre corps ).
    Si tu imagine des situations extrêmes, on te retire ton coeur et on le remplace par une machine, est-ce que tes sentiments auront disparus ??

    Les modif du rythme cardiaque qui accompagnent nombre de nos expériences sociales, sont plutôt des conséquences de la commande du système nerveux et non l'inverse ! Pour moi, si le coeur n'est pas étranger à l'expression de nos sentiments mais pas à leur naissance !
    Bonjour,
    comme je l'expliquais plus haut, c'est plus compliqué, car la naissance des sentiments viendrait justement en partie de l'interprétation que fait le cerveau du rythme cardiaque (et les personnes qui ont le plus de capteurs, qui ressentent le mieux leurs battements cardiaques, seraient aussi les plus "sensibles", et émotives).

    SI ton coeur battait toujours à la même vitesse (ou si on le remplace par une machine), il y a gros à parier que tes sentiments, sans disparaître bien sûr, changeraient (moins de peur par exemple).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  6. #5
    hexapat

    Re : Le role du coeur dans les comportements

    bonsoir Aquilegia,
    Voilà ce que j'ai cru comprendre !!!!!!!!!!!!
    La peur engendrée par une situation quelconque, serait "ressentie" ou "enregistrée", par le coeur lui-même ( tissus nodal je suppose ? ) puis le rythme cardiaque ainsi modifié informe ou suscite dans le cerveau la notion même de peur ?????

    J'avoue que ça me perturbe !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    piwi

    Re : Le role du coeur dans les comportements

    Bonsoir,

    L'hypothalamus est plutôt à comprendre comme un centre effecteur neuro endocrinien. Le centre des affects serait plutot le système limbique mesolimbique dopaminergique (qui est effectivement en communication avec l'hypothalamus)

    Je suis conscients que l'information apporte en complexité sans pour autant modifier les bases de la discussion. Mais autant partir sur des bases justes.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  9. #7
    yaqawi

    Re : Le role du coeur dans les comportements


    Salut
    Ben,j'suis d'accord;le coeur n'a rien à voir avec les sentiments,mais li reste un problèmes sans m'accrocher
    ou nait le monologue et qu'est ce qui le controle?

  10. Publicité
  11. #8
    yaqawi

    Talking Re : Le role du coeur dans les comportements

    [QUOTE=piwi;1221466]Bonsoir,
    Le centre des affects serait plutot le système limbique mesolimbique dopaminergique (qui est effectivement en communication avec l'hypothalamus)

    Salut
    Sans ètre tres certain,le systeme limbique met en relation les infos reçues par l'organisme avec la memoire?
    c'est pas cela??

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Rôle majeur de neuf facteurs de risque dans les décès par cancers
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2008, 12h18
  2. [Physiologie] Mécanisme et rôle de la peau dans les organes du sens ??
    Par marimar dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 10/12/2007, 20h46
  3. rôle des transfo HF dans les onduleurs
    Par zani dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/10/2007, 10h52
  4. le rôle de la moelle épinière dans les réflexes
    Par Mary28 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/10/2007, 10h51
  5. Rôle joué par les montagnes dans la stabilité relative de l'écorce terrestre
    Par scientistgirl dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/01/2005, 13h12