Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

toxicité de la renouée du Japon



  1. #1
    catherine42000

    toxicité de la renouée du Japon

    Bonjour à tous,

    Je fais actuellement un rapport sur la renouée du Japon, et je vois sur tous les sites que la renouée empêche les autres plantes de pousser (en plus de son grand couvert foliaire) en diffusant des substances toxiques dans les sols. Je cherche le nom de ces molécules. Serait-ce du resveratol? Si quelqu'un en sait plus, merci d'éclairer ma lanterne, cela m'aiderait grandement pour chercher des publi!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    malesore

    Re : toxicité de la renouée du Japon

    Le resveratol est une phytoallexine, c'est à dire un compossé de défense comme les pathogènes (bactérie, champignon). Ce n'est pas cette molécule qui va empêcher le développement d'autres plantes.
    Seul l'étang calme reflète les étoiles

  4. #3
    Mikka

    Re : toxicité de la renouée du Japon

    pourtant a forte dose elle est toxique, alors pourquoi pas?
    Rien n'est poison, tout est poison, seule la dose importe!

    En tous cas ça m'intéresse beaucoup, si tu as la réponse, n'oublie pas de me l'expliquer!

  5. #4
    malesore

    Re : toxicité de la renouée du Japon

    Ben si je me souviens bien le comportement même d’une phytoalexine pourrait paraître contradictoire, voire incohérent, avec le système de défense cellulaire. En effet, la plante synthétisera ce type de molécule, très toxique pour elle, que lorsqu’elle se trouve dans une situation dangereuse. La molécule sera accumulée dans les cellules qui entourent les cellules attaquées provoquant une mort accélérée de celles qui se trouvent dans leur environnement immédiat. Ce suicide cellulaire a pour but de créer une zone de nécrose qui isolera un champignon pathogène par exemple et créera autour de lui une zone toxique. La victoire reviendra à celui des deux (végétal ou champignon) dont le temps de réaction sera le plus rapide. Lorsque la plante est victorieuse elle détoxiquera la plus grande partie des phytoalexines, mais en conservera une certaine concentration sous une forme non toxique.

    Donc es ce que le resvératrol est libéré dans le sol et ne restera pas juste au sein des cellules pour empêcher une prolifération fongique ou bactérienne intracelluliare ?
    Seul l'étang calme reflète les étoiles

  6. #5
    Mikka

    Re : toxicité de la renouée du Japon

    la vigne synthétise le resveratrol qu'en cas de stress, mais qu'en est t'il de la renouée? Vue les quantités bien supérieur de resveratrol, on pourrais croire qu'elle le synthétise en continue.

    Après tout ça ne serai qu'un exemple de télétoxicité parmi d'autres. Certaines plantes s'intoxiquent elles même avec leurs propres sécrétions.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    malesore

    Re : toxicité de la renouée du Japon

    C'est très juste, faut que je fasses des recherches là dessus, c'est intéressant.
    Seul l'étang calme reflète les étoiles

  9. Publicité
  10. #7
    Mikka

    Re : toxicité de la renouée du Japon

    bon, après quelques recherches, le semble que le resveratrol peut être innocenté!

    En effet, vue sa faible solubilité dans l'eau, il parait peut probable qu'il soit excrété dans le sol en quantité suffisante pour avoir un effet toxique sur la flore.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La Renouée du Japon
    Par luneartemis dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 108
    Dernier message: 08/10/2016, 20h40
  2. Déchets verts "Renouée du Japon" ?
    Par Jodeha dans le forum Jardinage
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/10/2008, 12h54
  3. Toxicité
    Par tomtom54 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/12/2007, 17h32
  4. toxicite du PER
    Par Lapegouille dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/11/2007, 19h52
  5. toxicité du manioc
    Par julie2626 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/12/2004, 11h55