Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

définition scientifique d'accouplement



  1. #1
    congeline67

    définition scientifique d'accouplement

    Bonjour,
    Je voudrais si quelqu'un connait la définition d'accouplement.
    Est ce le rapport sexuel entre deux partenaires ou simplement le contact physique entre ceux-ci ? ( car on parle d'accouplement des grenouilles alors qu'il n'y pas pas de rapport sexuel il me semble...)
    Merci !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    aquilegia

    Re : définition scientifique d'accouplement

    Bonjour,
    pour les grenouilles, on parle d'amplexus.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  4. #3
    nemesis92

    Re : définition scientifique d'accouplement

    On parle généralement d'accouplement quand il y a rapprochement des partenaires sexuels avec rapprochement des orifices génitaux.

    Dans le cas de la grenouille, notre prof de Biologie animale a plutôt parlé de "pseudo-accouplement" car la fécondation est externe et le mâle asperge son sperme sur le dos de la femelle...

    Si je me suis trompé, merci de me corriger, le sujet m'intéresse aussi !

  5. #4
    aquilegia

    Re : définition scientifique d'accouplement

    Citation Envoyé par nemesis92 Voir le message
    Dans le cas de la grenouille, notre prof de Biologie animale a plutôt parlé de "pseudo-accouplement" car la fécondation est externe et le mâle asperge son sperme sur le dos de la femelle...
    Comme je le disais juste au dessus, il y a un mot précis pour désigner l'"accouplement" chez les anoures... justement parce que ce n'est pas vraiment un accouplement
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Amplexus
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  6. #5
    nemesis92

    Re : définition scientifique d'accouplement

    Merci pour la précision aquilegia !

    Et comment feraient les œufs expulsés par la femelle pour se retrouver sur son dos...?

    Ou alors le sperme coulerait sur son corps et finirait par atteindre les œufs ? (pas très efficace comme mode de reproduction dans ce cas...)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Apus apus

    Re : définition scientifique d'accouplement

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par nemesis92 Voir le message
    Et comment feraient les œufs expulsés par la femelle pour se retrouver sur son dos...?
    Sur le dos de qui? De la femelle ou du mâle? De quelle espèce parles-tu?
    Chez les anoures, lors de l'amplexus, le mâle se trouve sur le dos de la femelle (on parle d'amplexus axillaire si le mâle embrasse la femelle sous les aisselles et d'amplexus lombaire si c'est au niveau de la taille). Généralement, les amphibiens s'accouplent dans l'eau. Les cloaques des partenaires se trouvent plus ou moins en vis-à-vis et lorsque la femelle pond ses oeufs, le mâle libère sa semence qui va se déposer sur la ponte.
    Chez l'Alyte accoucheur (Alytes obstreticans), le petit mâle, aussitôt les oeufs fécondés, les amène sur son dos avec ses pattes postérieures. Lorsque les têtards seront prêts à sortir de leur gangue (formant l'oeuf), papa crapaud les ramène à l'eau pour que sa progéniture poursuive son développement.

    Citation Envoyé par nemesis92 Voir le message
    Ou alors le sperme coulerait sur son corps et finirait par atteindre les œufs ? (pas très efficace comme mode de reproduction dans ce cas...)
    Non, puisque l'accouplement se passe dans l'eau (après il y a peut-être des exceptions). Cela dit, les oiseaux se reproduisent ainsi, par contact cloacal (on parle de "baiser cloacal")... et ça fonctionne! (sélection naturelle oblige).

    Quant à l'efficacité de la reproduction chez les anoures, certaines espèces (comme le Crapaud commun, Bufo bufo) ont misé sur une stratégie "R", c'est à dire une stratégie écologique qui privilégie plus un nombre important de déscendants que des soins parentaux à une moindre progéniture (qu'on appelle startégie "k", un peu comme chez l'Alyte accoucheur). Chez B. bufo, la stratégie R consiste en des milliers d'oeufs pondus*, une portion ridicule de têtards viables à l'éclosion, une portion similairement faible qui atteindra le stade imago (=adulte) (etc.) et au final, une portion minime de crapelets qui deviendront sexuellement matures ...
    Chez les anoures on peut trouver d'autres statégies de reproduction intéressantes, le mâle Rhinoderme de Darwin (Rhinoderma darwinii) par exemple garde ses oeufs dans une poche gastrique et recrache ses têtards à l'éclosion (si mes souvenirs sont bons, à vérifier... parce qu'il y a différentes variantes avec d'autres espèces à ce mode de soin parental).

    Enfin voilà quelques notions générales sur la reproduction.
    Pour la notion "d'accouplement", le mieux est de bien définir ce que l'on entend par ce terme ou d'utiliser les termes spécifiques.


    Apus.


    *En ce qui concerne les mâles en général, le nombre de gamètes explusés est certainement faramineux par rapport au nombre effectif de gamètes fécondants (le nombre de gamètes femelles à féconder étant de toute façon toujours moindre) et/ou par rapport au nombre d'oeuf fécondés viables, mais ça, c'est un peu pareil pour tous les êtres vivants à repoduction sexué (végétaux compris). Les mâles font pas mal de gâchis, on est pas trop efficace de ce côté-là...
    La rencontre des gamètes mâles et femelle est parfois "hasardeuse" (simplement du à un transport passif des éléments -eau, vent) et est alors compensée par le nombre des gamètes mâles (pollen printanier ou autre orgies sous-marines). Dans d'autres cas, la rencontre est facilitée par un transport spécifique (les insectes pollinisateurs), par des phénomènes d'attractions (les gamète mâles remontent un gradient de concentration de molécules sécrétées par le gamète femelle). La rencontre les partenaires sexuels dans le monde animal a réduit les distances pour faciliter la rencontre des gamètes, même si tout n'est pas encore gagné ensuite...
    Bref, il y aurait des milliers d'autres choses à ajouter!
    Nothing in Biology makes sense except in the light of Evolution. (T. Dobzhansky)

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Définition
    Par Rammstein43 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/10/2007, 18h19
  2. Définition
    Par Pompier LD dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/09/2007, 18h00
  3. [définition] Votre définition de l'espèce ?
    Par alli dans le forum Biologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 01/09/2005, 08h44
  4. Définition!
    Par Darklingg dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/04/2004, 17h26