Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

méthylation de protéines histones



  1. #1
    Lucette

    méthylation de protéines histones

    Bonjour à tous,

    Séminaire oblige, j'ai été absente à un cours de physio et me voila avec le cours d'une autre et un pps pas super bien expliqué.
    Je travaille actuellement sur le stress, réponse endocrinienne et du sna.

    On a vu dans une étude de phénomènes épigénétiques et comportements, réalisée chez des rats (nombreuses portées étudiées) que si, dans les 12 heures après la naissance, la mère n’assure pas la toilette de ses petits (léchage, nettoyage) alors les ratons deviennent particulièrement anxieux en grandissant.
    Cette anxiété est associée à une diminution de l’expression du gène
    codant pour un des récepteurs aux glucocorticoïdes.
    Le gène présentait une hyperméthylation => faible taux de transcription
    du gène, ADN compacte.
    Mais cet effet est reversible, par méthylation des protéines histones (ouais ouais) lol, apparament en ajoutant un groupement méthyl CH3. Mais cela change quoi alors?
    Et les protéines histones, ce sont celles qui donnent à l'ADN cette forme d'hélice? C'est partie bien loin tout ça, j'ai honte.

    Merci de votre aide.

    -----


  2. #2
    dieu_x

    Re : méthylation de protéines histones

    la méthylation est souvent liée à l'inhibition des genes (formation d'hétérochromatine) mais ce n'est pas toujours le cas. Je pense que ca dépend de l'histone qui est méthylée mais également de l'acide aminé de cette histone (cf code histone).

    Les histones (principalement H1, H2A, H2B, H3 et H4) permettent à l'ADN d'etre sous forme chromatine.
    2(H2A-H2B)+2(H3-H4) : collier de perles (nucléosome)
    avec H1 : strucure en zig-zag voire en solenoide si la force ionique est importante (bcp de modeles existants)
    Ma vocation est d'être chercheur, trop longtemps je n'ai été qu'un savant...

  3. #3
    Lucette

    Re : méthylation de protéines histones

    Citation Envoyé par dieu_x Voir le message
    la méthylation est souvent liée à l'inhibition des genes (formation d'hétérochromatine) mais ce n'est pas toujours le cas. Je pense que ca dépend de l'histone qui est méthylée mais également de l'acide aminé de cette histone (cf code histone).

    Les histones (principalement H1, H2A, H2B, H3 et H4) permettent à l'ADN d'etre sous forme chromatine.
    2(H2A-H2B)+2(H3-H4) : collier de perles (nucléosome)
    avec H1 : strucure en zig-zag voire en solenoide si la force ionique est importante (bcp de modeles existants)
    Merci pour la réponse mais lol, j'ai rien compris (je viens de me rendre compte de mes faibles connaissances en bio, quelle honte lol)
    En gros, la méthylation permet aux gènes de s'exprimer? Ce qu'ils ne pouvaient pas faire auparavent? Désolé, c'est simpliste mais on ne voit pas ça dans le détail.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] La methylation de l'ADN
    Par riskeur dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/12/2007, 21h15
  2. Méthode de méthylation
    Par lylynette dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/12/2007, 14h21
  3. Methylation
    Par Vallee13 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/02/2007, 14h32
  4. methylation de l 'aniline
    Par Gin' dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/11/2005, 08h33
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 24/11/2004, 19h22