Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Virus et carottage dans les poles



  1. #1
    max37
    Invité

    Virus et carottage dans les poles


    ------

    Bonjour

    Je recherche des avis et surtout des infos sur la sécurité prise en matière de prélèvements dans les couches de glace en artique ou antartique.
    Par exemple lors de l'extraction d'une carotte, est ce que cela se fait sous atmosphère contrôlée ou non ? Leur manipulation est elle aussi méticuleuse que dans un labo P4 ?, leur acheminement etc...
    Merci de votre aide par avance

    Je trouve peu d'info à ce sujet sur le net dans les sites français et rarement claires.

    max37

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gab

    Re : Virus et carottage dans les poles

    j'ai peur de comprendre où tu veux en venir et ça ferait un bon film catastrophe..
    Bonne réalisation Spleilberg!

  4. #3
    acuna_matata

    Re : Virus et carottage dans les poles

    Bonjour max!

    En effet, l'extraction de carottes glaciaires n'est pas simple.
    Tu trouveras, sur ce site, des détails sur les extractions du lac Vostok, un forage des plus intéressant en paléoclimatologie. Les chambres dans lesquelles ont entasse les carottes sont, en moyenne, à une température de -23 celsius. Pour les labo p4 on repassera, mais il est vrai qu'un minimum de sécurité, de rigueur dans les manipulations est requise pour éviter la contamination des échantillons.
    Aucun problème

  5. #4
    max37
    Invité

    Re : Virus et carottage dans les poles

    Merci, je ne connaissais pas cette page, j'ai réussi à récolter des articles un peu partout mais pas vraiment explicites sur les méthodes d'extraction et de sécurité.

    Voici l'une des rares photos que j'ai trouvé :
    L'équipe scientifique d'EPICA au travail

    Une qui exprime ce que je recherche était sur ta page indiquée :
    Stokage Vostok

    Les scientifiques s'intéressent aux formes de vie possibles dans l'espace sous forme d'acides aminés :
    - Des acides aminés obtenus dans des conditions mimant celles de l'espace interstellaire
    - Des sucreries dans l'espace

    D'autre part, les études bactériologiques prouvent que certaines bactéries sont thermo-résistantes, se mettant en sommeil sous certaines conditions, c'est pour cette raison que je mene une étude sur la sécurité entreprise lors d'extraction de corps pris dans les glaces. Les carottes ressorties des couches glaciaires sont soumises à l'environnement de surface, entrainant je pense des modifications dans ce qui pourrait être stocké à l'intérieur. Hors tout ce que j'ai pu lire jusqu'à présent ne démontre aucune sécurité.

    J'ai faim, je suis fatigué de forer, je prends donc un bonbon acidulé. De la salive coule sur mon gant de travail qui sera plus tard à un instant T en contact avec une carotte. Comment savoir que ce qui était dans la carotte ne réagira pas à ce contact ?

    Je prends l'exemple d'un bonbon en comparaison avec des choses que l'on trouve dans toute maison. Prises indépendamment les unes des autres, ces choses sont inoffensives, pourtant en utilisant un certain dosage on obtient un gaz ou une explosion chimique.

    Alors je recherche le pourquoi de travailler ces forages sans protection, existe-t-il une raison ?
    - Pourquoi ne craignons nous pas un réveil brutal et/ou une mutation ?
    - Peut on trouver une étude démontrant le risque nul sur ces méthodes ?
    - Des scénarios ont-ils été envisagés et si oui, où peut on les trouver ?
    Je suis preneur de toute info, merci

  6. #5
    acuna_matata

    Re : Virus et carottage dans les poles

    Bonjour max !
    En fait, les scientifiques qui prélèvent les carottes de glace (les glaciologues) ne touchent pas l’échantillon sur le terrain ; il reste enfermé dans un tube métallique. Tu pourras constater les détails de l’extraction et de l’analyse (on analyse l’intérieur de l’échantillon en le sciant) sur le vidéo suivant : carottes glacières (2 minutes avant d’entrer dans le vif du sujet, te décourage pas !). Personnellement, je crois que l’état de glace permet une certaine stabilité. En effet, rare son les réactions instantanée s’effectuant dans la nature sous le point de congélation.
    Pour ce qui est de « réveiller des bactéries thermo-résistantes», je suis sceptique. Les bactéries extrêmes (halophiles, acidophiles, thermo-résistantes, etc.) sont adaptées à leur environnement et non pas à tous les environnements ; un bain d’eau tiède les tuerait. Je m’inquiéterais davantage des virus qui, eux, ne sont pas vivant et donc peuvent résider dans la glace des millions d’années en attendant le milieu favorable pour « envahir » un organisme !
    Aucun problème

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    max37
    Invité

    Re : Virus et carottage dans les poles

    Effectivement la vidéo est sympa, comme les morceaux de glace mis dans des sacs plastiques aux lueurs du soleil, evidemment sans tenir compte des effets que peut produire même sur une courte durée cet emballage.
    J'ai parlé de bacteries mais se sont bien aux virus que je pensais, enfin surtout à la mutation possible puisqu'elle est incontrolable.

    Pour bien connaitre les actions de la glace, je dirai que oui cela ne risque rien normalement tant qu'elle reste à température d'origine (chaine du froid) mais au moindre écart de température sur l'alimentaire peut permettre un réveil et un développement rapide. Alors de la glace, qui était dans le noir à plusieurs centaines de metres de profondeur, qui est remontée à la surface (différence de température créée par le contact de l'air extérieur et intérieur), emballée dans des sacs plastiques ou tubes en fer, il reste un contact des rayons du soleil dessus et un contact d'environnement plus simplement (humain, air, particules en suspension...)

    J'ai refouillé un peu le net hier mais toujours pas d'info sur le pourquoi de cette non-sécurité. Je pense écrire à un mail que j'ai trouvé sur un des sites, je verrai bien.

    En tout cas, que ce soit une cellule, un acide aminé, un virus, une bactérie ou un protozoaire à poil dur, s'il a quelques années de plus que nous, je ne sais pas si on est capable de prévoir les réactions.
    Titan est appelé "terre primitive", est ce qu'une forme datant de l'époque primitive réagirait identiquement à l'air de cette époque par rapport à l'air de maintenant ?
    J'aimerai bien avoir l'avis de scientifiques ici pour m'aiguiller un peu.

    Parcontre dire qu'un virus n'est pas vivant, je n'ai jamais été d'accord là dessus (avis personnel), s'il est capable de se réveiller il est dormant. La notion de "Mort" à mes yeux empêche toute activitée future telle quelle soit.

  9. Publicité
  10. #7
    max37
    Invité

    Re : Virus et carottage dans les poles

    Personne d'autre n'a d'infos pour moi svp ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Evolution] où s'attachent les virus dans l'arbre du vivant?
    Par invite986312212 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/12/2007, 14h42
  2. Carottage
    Par BernardP dans le forum Technologies
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/06/2007, 16h08
  3. Les migrations des pôles nords
    Par dody88 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/04/2007, 13h48
  4. Un premier bilan sur les Pôles de Compétitivité
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/01/2007, 12h13
  5. Les gorilles sauvages porteurs d'un virus SIV proche du virus du SIDA
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/11/2006, 09h34