Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Recombinaison homologue plasmide



  1. #1
    guidalf

    Recombinaison homologue plasmide


    ------

    bijour a tous et toute!!!
    je suis actuellement en revision et je revois mes cour et td et j'essai (en vain ) de refaire un TD , que malheureusement je n'est pas pu yassister .
    voici ce td:

    "une souche contenant un allele nul du gene galA est construite par recombinaison homologue.
    Le genotype de cette souche s'ecrit galA ::kan.
    Le phenotype de cette souche est sauvage dans les conditions testées, et elle est notamment, parfaitement capable d'utiliser le galactose com source de carbone.
    Une deuxieme souche contenant un allele nul du gene galZ est construite de la meme facon que precedemment. le genotype de cette souches'ecrit galZ ::tet.
    Le phenotype de cette souche est sauvage dans les conditions testees, et elles est notamment, parfaitement capable d'utiliser le galactose comme source de carbone. Une souche portant les deux mutations est construite par transduction. la souche resultante est inca^pable d'utiliser le galactose.

    Voici les 2 question:
    1) decrire l'experience permettant de construire les souches portant une mutation puis la souche portant les 2 mutations .
    2) que déduisez vous du role physiologique respectif de chacun des deux genes galA et galZ.

    --------

    voila j'ai donc penser a de la recombinaison homologue entre les 2 souches et echange donc de fragments d'ADN conferant un nouveau phenotpe.
    je narrive pas a realiser correctemen mon scema de recombinaison.

    Si parmi vous quelquun comprend il serait mon sauveur merci!!!!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    eije

    Re : Recombinaison homologue plasmide

    hello

    je pense que les gènes que tu étudies, ont été inactivés pas l'insertion du gène de résistance à l'antibiotique à la place. Ce gène de résistance devait porter en 5' et 3' des séquences du gène à inactiver. Ainsi la recombinaison homologue pouvait avoir lieu et l'insertion du gène aussi. du coup ton gène devint inactif.
    pour ce qui est du role de ces gènes : a mon avis il doivent avoir un role similaire donc quand l'un est inactif l'autre prend le relai. mais si les deux sont inactivés ça marche plus.

  4. #3
    guidalf

    Re : Recombinaison homologue plasmide

    merci pour ta reponse eije
    mais cela dit j'arrive pas a saisir au niveau de la recombinaison entre fragments d'ADn entre les 2 souches,comment cette recombinaison s'effectue schématiquement parlant?
    et comment le gene de resistance aux antibiotique peuvent il remplacer un gene classique.
    par excision?

    voilou merci

  5. #4
    eije

    Re : Recombinaison homologue plasmide

    je pourrai pas t'expliquer en détail comment ça marche mais le principe c'est que la recombinase agit au niveau des sites homologues en excisant l'ADN en place puis a fait une ligation pour mettre le nouveau gène. tu fais ça en 3' et en 5' et ton gène est inséré.
    je pense que sur le net tu devrais obtenir des schémas explicatifs plus complet.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    MaliciaR

    Re : Recombinaison homologue plasmide

    Salut,

    Pour inactiver un gène comme c'est décrit dans ton énoncé, on fait une inactivation par cassette portant un marqueur : en l'occurrence, le gène de résistance à la kana. Ce que tu fais est donc construire cette cassette d'une manière telle que le gène de résistance à la kana est entouré par des séquences (5' et 3' respectivement) identiques à celles des extrémités 5' et 3' du gène que tu souhaites inactiver. Cela fait, tu te retrouves avec cette fameuse cassette où ton gène de résistance à la kana est bordé par ces extrémités qui permettront d'effectuer la RH avec le gène visé.
    Voici l'article de protocole si ça intéresse quelqu'un, c'est un peu acrobatique, mais élégant One-step inactivation of chromosomal genes in
    Escherichia coli K-12 using PCR products, Kirill A. Datsenko and Barry L. Wanner, PNAS.

    Pour la production des doubles mutants, on te dit que ça a été fait par transduction avec P1. Tu sais ce qu'est la transduction généralisée par P1, je pense

    Ensuite, il faut bien analyser les résultats et conclure sur l'éventuelle redondance de fonctions de ces deux gènes


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

Discussions similaires

  1. [Génétique] La recombinaison homologue
    Par laurus dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/11/2007, 21h49
  2. [Génétique] Recombinaison
    Par maximeeee dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2007, 16h10
  3. Qu'est-ce qu'un titre d'ingénieur homologué au niveau 1 ?
    Par apwar dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/01/2007, 00h36
  4. Recombinaison homologue
    Par TPE_OGM dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/04/2005, 15h02
  5. Recombinaison homologue
    Par TPE_OGM dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/04/2005, 21h20
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.