Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Prolifération




  1. #1
    vovo

    Prolifération

    Bonjour , j'ai un petit probléme :

    La question que je me pose est la suivante :
    lorqu'on fais un test de proliferation en immuno , par exemple test en mesurant l'incorporation de thymidine.

    1)Si on met notre pathogéne + cellule de rate de souris qui n'ont jamais vu ce pathogéne === il n'y a pas de prolifération

    2)par contre Si on met notre pathogéne + cellule de rate de souris qui ont deja vu ce pathogéne(immunisé) === il n'y a prolifération.

    Ma question pose sur le premier point , je ne comprend pas pourquoi il n'y a pas de proliferation lors de ce premier contact!!!!
    Pourquoi la cellule ne répond pas contre ce pathogéne?


    Merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mantOs

    Re : proliferation

    Dans ta population de cellules de rate, lors de la premiere exposition au pathogène, celles ci sont toutes naives, alors que la deuxieme exposition elle se fait en présence de cellules mémoires qui vont pouvoir proliferer immédiatement.
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  4. #3
    vovo

    Re : proliferation

    Citation Envoyé par mantOs Voir le message
    Dans ta population de cellules de rate, lors de la premiere exposition au pathogène, celles ci sont toutes naives, alors que la deuxieme exposition elle se fait en présence de cellules mémoires qui vont pouvoir proliferer immédiatement.
    Donc la premiére fois , les cellules proliférent , mais pas immédiatement , c'est cela?


  5. #4
    geonain

    Re : Prolifération

    En réalité, les cellules immunitaires (notamment les Lymphocytes B) sont capable de reconnaitre une grande variétée de pathogène comme tu dis (resumons ca plus clairement par un antigène).

    Avec plus ou moins une sensibilité importante selon leur reconnaissance à l'antigène. Il faut prendre en compte également l'adaptabilité des Lymphocytes à l'antigène qui produiront des anticorps "plus performant"

    Dans le cas de tes souris, pour celle qui nont jamais vu l'antigène : il y a forcément une prolifération sauf et je dis bien sauf si l'antigène a été déjà pris en charge par d'autres cellules immunitaires (comme les phagocytes et autres macrophages) qui en ont éliminé une bonne partie toutes seules et sans l'aide de personne.
    Dans le cas de tes souris, pour celle qui ont vu l'antigène : elles possèdent encore des anticorps en nombre suffisament élevé dans leur organisme pour "combattre" l'antigène sans que cela nécessite une prolifération.
    Cela dépend de leur dernière exposition a l'antigène et de la durée entre la 1er et la 2e exposition à l'antigène.

    Toutefois, il y a toujours plus ou moins une prolifération mais vu la production des GB par la moelle et autres facteurs elle n'apparait que plusieurs jours plus tard

  6. #5
    mantOs

    Re : Prolifération

    Citation Envoyé par geonain Voir le message
    En réalité, les cellules immunitaires (notamment les Lymphocytes B) sont capable de reconnaitre une grande variétée de pathogène comme tu dis (resumons ca plus clairement par un antigène).

    Avec plus ou moins une sensibilité importante selon leur reconnaissance à l'antigène. Il faut prendre en compte également l'adaptabilité des Lymphocytes à l'antigène qui produiront des anticorps "plus performant"

    Dans le cas de tes souris, pour celle qui nont jamais vu l'antigène : il y a forcément une prolifération sauf et je dis bien sauf si l'antigène a été déjà pris en charge par d'autres cellules immunitaires (comme les phagocytes et autres macrophages) qui en ont éliminé une bonne partie toutes seules et sans l'aide de personne.
    Dans le cas de tes souris, pour celle qui ont vu l'antigène : elles possèdent encore des anticorps en nombre suffisament élevé dans leur organisme pour "combattre" l'antigène sans que cela nécessite une prolifération.
    Cela dépend de leur dernière exposition a l'antigène et de la durée entre la 1er et la 2e exposition à l'antigène.

    Toutefois, il y a toujours plus ou moins une prolifération mais vu la production des GB par la moelle et autres facteurs elle n'apparait que plusieurs jours plus tard
    Ce que tu décris là, de façon maladroite, n'est pas dans le cadre d'un test de proliferation.

    Ce que dit vovo c'est la mise en présence de cellule de rate uniquement (organe lymphoide) .

    Dans ce cas là aucun anticorps n'intervient. Encore moins de mutation somatiques chez les LB.

    Pour revenir sur son test: dans la rate tu va avoir tes lymphocytes.

    Si tes lymphocytes ont été au préalable stimulés par les cellules présentatrices de l'antigène (CPA), il va avoir production de cellules mémoires qui vont dans le cadre d'une exposition ultérieure permettre une proliferation plus rapide et une réponse plus efficace.

    Si tes lymphocytes sont naif, il ne répondront pas contre ton antigène.

    Désolé pour l'explication un peu rapide, j'suis au boulot. Si t'as d autres questions essaye de détailler ta demande qu'on puisse répondre précisement.
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] prolifération des cellules germinales
    Par bionadir dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/11/2007, 00h20
  2. [Biologie Cellulaire] prolifération et expression cellulaire
    Par Victorinox dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/11/2007, 17h14
  3. [Biologie Cellulaire] prolifération et différenciation cellulaire
    Par mina3083 dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 01/08/2007, 20h26
  4. La prolifération du nucléaire
    Par hassani amine dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/10/2006, 10h32
  5. TPE Levures : facteurs de la proliferation
    Par esquale dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/04/2005, 16h54