Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

prolifération et différenciation cellulaire



  1. #1
    mina3083

    Question prolifération et différenciation cellulaire

    Bonjour,
    j'ai une petite question svp concernant la prolifération et la différenciation cellulaire. je voudrais en fait savoir si l'activation de la différenciation des cellules cause toujours leur prolifération

    merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Vinc

    Re : prolifération et différenciation cellulaire

    Bonjour.
    La différenciation cellulaire est généralement accompagnée d'un ralentissement/arrêt de la prolifération, et vice et versa.

    V.
    Primum non nocere.

  4. #3
    mina3083

    Smile Re : prolifération et différenciation cellulaire

    salut,
    D'abord je vous remercie de m'avoir répondu aussi vite.
    Donc si je comprend bien une cellule qui entame le processus de différenciation arrete sa prolifération. Mais comment se fait-il alors que dans le cas des cellules immunocompétentes (lymphocytes B, par exemple), leur différenciation s'accompagne toujours d'une expansion clonale (prolifération)? je croyait en fait que ces deux mécanismes avaient lieu en meme temps.Et que le déclanchement de l'un induisait systématiquement l'autre.

    merci.

  5. #4
    Vinc

    Re : prolifération et différenciation cellulaire

    Non en fait ce sont les cellules B spécifiques d'antigène (par exemple) qui vont servir de base à l'amplification clonale, donc ces cellules sont déjà différenciées puisqu'elles sont spécifiques d'un antigène (le réarangement VDJ est déjà effectué, etc...). Ensuite les cellules résultantes de cette amplification se différencies effectivement.

    V.
    Dernière modification par Vinc ; 30/07/2007 à 20h09.
    Primum non nocere.

  6. #5
    léo2

    Re : prolifération et différenciation cellulaire

    Je crois que la différenciation est souvent (surement pas tout le temps) associé à un blocage de la prolif. Pour les cancers, on parle de dédifférenciation associé à une stimulation de la prolif et la perte de l'expression de protéines caractéristique de la fonctionnalité du tiss (prot du lait pour cellules cancéreuses mammaires par exemple) et certaines molécules stimulant la (re)différenciation des cellules tumorales bloquent la prolif en G0G1.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Vinc

    Re : prolifération et différenciation cellulaire

    Bonjour.
    Citation Envoyé par léo2 Voir le message
    Pour les cancers, on parle de dédifférenciation associé à une stimulation de la prolif et la perte de l'expression de protéines caractéristique de la fonctionnalité du tissus.
    En effet mais ce n'est pas toujours le cas. Je pense nottement aux syndrômes myéloprolifératifs qui sont associés à une prolifération excesives d'un ou de plusieurs types de cellules de la lignée myéloïde, sans blocage de la différenciation.
    Certaines tumeurs sont associées à un état différencié et sont d'ailleurs souvent de meilleur pronostic. Le blocage de différenciation est quelque fois un accident de la progression tumorale qui n'apporte pas de réel intérêt pour la prolifération mais qui résulte d'anomalies elles mêmes souvent dues à l'instabilité génétique ambiante. C'est nottement le cas de certains sarcome indifférenciés : ces mécanismes de blocage sont particulièrement intéressants.

    Citation Envoyé par léo2 Voir le message
    et certaines molécules stimulant la (re)différenciation des cellules tumorales bloquent la prolif en G0G1.
    Oui c'est en particulier le cas de l'acide rétinoïque qui a été utilisé pour traiter la leucémie aigüe à promyélocytes. Ca fonctionne plus ou moins bien.
    Mais ce n'est pas la prolifération qui est bloquée en G0/G1 mais le cycle cellulaire.

    V.
    Primum non nocere.

  9. Publicité
  10. #7
    léo2

    Re : [Biologie cellulaire] prolifération et différenciation cellulaire

    Il y a également pas mal de publi sur la redifferenciation des cellules tumorales de sein et sur des mélanomes (notamment encore une fois avec ATRA qui fait beaucoup de chose). Mais je sais pas si il y a eu des phases cliniques sur le rationnel de la differenciation de cellules tumorales. Pour en revenir sur l'aspect différenciation et prolif, il me semble que avant la lactation, la differenciation en cellules epithéliales lactantes est précedé par une phase de prolif des cellules de stade moins différenciés puis leurs différenciations. Avant leur différenciation terminales, les cellules embryonnaire ont également une forte capacité à proliférer (il me semble que l'injection de ces cellules embryonnaire à donner des masse avec des caractéristiques tumorales chez la souris). En tout cas, il me parait pas illogique qu'une différenciation soit dans certains cas précédé par une phase de prolif de progéniteurs (peut etre pour assurer un stock suffissant de cellules différenciés qui elles sont en général quiescentes). Désolé pour G0G1, c'est bien entendu le cycle cellulaire.

  11. #8
    léo2

    Re : [Biologie cellulaire] prolifération et différenciation cellulaire

    Bonjour, désolé pour la répétition des messages (je ne suis pas très famillier avec l'informatique et encore moins avec les forums)


    Citation Envoyé par Vinc
    En effet mais ce n'est pas toujours le cas. Je pense nottement aux syndrômes myéloprolifératifs qui sont associés à une prolifération excesives d'un ou de plusieurs types de cellules de la lignée myéloïde, sans blocage de la différenciation.
    Et par curiosité, c'est myéloid, c'est quoi exactement (je suis pas très informé sur les cancers des cellules du système immunitaire), des monocytes tumoraux? Si c'est le cas comment caractériser leurs fonctionnalités, sont ils encore capable d'enclencher des processus de différenciation comme par exemple la transformation en cellules dendritiques par les cocktails de cytokines classiques ou regarde t'on d'autres paramètres

    merci pour ma culture générale
    Dernière modification par Vinc ; 31/07/2007 à 16h59.

  12. #9
    Vinc

    Re : [Biologie cellulaire] prolifération et différenciation cellulaire

    Citation Envoyé par léo2 Voir le message
    Et par curiosité, c'est myéloid, c'est quoi exactement (je suis pas très informé sur les cancers des cellules du système immunitaire), des monocytes tumoraux?
    La lignée myéloïde est le pendant de la lignée lymphoïde et comprend les monocytes, les granulocytes, les mégacaryocytes et les érythrocytes.


    Citation Envoyé par léo2 Voir le message
    Si c'est le cas comment caractériser leurs fonctionnalités, sont ils encore capable d'enclencher des processus de différenciation comme par exemple la transformation en cellules dendritiques par les cocktails de cytokines classiques ou regarde t'on d'autres paramètres
    Oui cela peut-être un moyen de procéder! Les cellules sont bloquées à des stades plus ou moins avancés de la différenciation et la détermination du type cellulaire final peut se faire par détermination des marqueurs membranaires en fonction du stade de blocage, etc...


    V.
    Primum non nocere.

  13. #10
    mina3083

    Thumbs up Re : [Biologie cellulaire] prolifération et différenciation cellulaire

    salut,
    je tenais juste à vous remercier pour toutes les informations que vous m'avez apporter.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] prolifération et expression cellulaire
    Par Victorinox dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/11/2007, 17h14
  2. Différenciation cellulaire
    Par Neutrino dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/03/2007, 14h58
  3. Différenciation cellulaire
    Par abifa dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/01/2007, 22h36
  4. La prolifération du nucléaire
    Par hassani amine dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/10/2006, 10h32
  5. TPE Levures : facteurs de la proliferation
    Par esquale dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/04/2005, 16h54