Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Différenciation cellulaire



  1. #1
    Neutrino
    Grande victoire! ES -> neurones in vitro!
    http://www.futura-sciences.com/sinfo...3.php?sitbar=1

    Voilà, j'en profite pour poser une question: quels sont les mécanismes et phénomènes amenant la détermination d'une cellule sur une voie de différenciation?
    - facteurs de régul de la transcription?
    - épigénèse (acétylation des histones etc.)?

    En fait la question que je me pose est de savoir comment la différenciation est conservée quand la cellule se divise... comment la programmation est elle inscrite sur l'ADN qui a été dupliqué...

    Merci beaucoup

    -----
    Neutrino

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo
    Citation Envoyé par Neutrino
    En fait la question que je me pose est de savoir comment la différenciation est conservée quand la cellule se divise... comment la programmation est elle inscrite sur l'ADN qui a été dupliqué...

    Merci beaucoup
    Salut,

    Je pense que cela s'effectue par le biais des méthylations (notamment au niveau des ilots CpG).

    Yoyo

  4. #3
    Neutrino
    Oki, j'ai vu ça en cours, la méthylase reconnaît le brin ancien et métyle le nouveau en conséquence. Merci beaucoup...
    Mais la méthylation n'est pas un mécanisme d'inactivation?
    Neutrino

  5. #4
    Phil Entropie
    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Neutrino
    En fait la question que je me pose est de savoir comment la différenciation est conservée quand la cellule se divise... comment la programmation est elle inscrite sur l'ADN qui a été dupliqué...
    De mémoire (petite séance décrassage de neurones )
    La différenciation repose sur un jeu d'activation/inactivation de gènes via des cascades complexes de régulation. On ne peut pas considérer une cellule en différenciation individuellement. En effet, son "profil d'expression" dépend de son environnement : interactions cellule-cellule, cellule-matrice. Ce sont ces signaux extra-cellulaires qui vont déclencher les signaux de régulation internes. La mise en place des plans d'organisation d'un embryon de drosophile ou le développement des bourgeons de membres chez la souris sont des modèles bien connus. Dans ces modèles, l'information dite "de position" joue un grand rôle : une substance présente sous forme d'un gradient de concentration dans le milieu extra-cellulaire va déclencher ou non des signaux intra-cellulaires en fonction de la dose à laquelle les cellules se trouvent exposées le long de ce gradient.

    Voilà, c'est un bon début, je pense.

    Citation Envoyé par Neutrino
    Mais la méthylation n'est pas un mécanisme d'inactivation?
    La méthylation s'inscrit parfaitement dans ces mécanismes en tant qu'étape finale, qu'aboutissement d'une suite de signaux extra puis intra-cellulaires.

    Voilà, j'espère avoir réussi en quelques lignes un résumé correct des cours de Biologie Moléculaire et Cellulaire du Développement que j'ai reçu il y a presque 10 ans

  6. #5
    Ethosteph
    La différenciation cellulaire est régulé au niveau de la transcription à l'aide de facteurs de transcription; au niveau de l'épissage alternatif chez les vertebres; au niveau de la durée de vie des ARNm dans la cellule.

    La globalités des facteurs de transcription régule l'expression des gènes. Un seul inhibiteur bloque toute transcription.

    Les méthylations inactivent l'expression des gènes. Elle est maintenue lors de la réplication de l'ADN mais elle peut aussi être facilement deméthylisé.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoyo
    Citation Envoyé par Ethosteph
    La différenciation cellulaire est régulé au niveau de la transcription à l'aide de facteurs de transcription; au niveau de l'épissage alternatif chez les vertebres; au niveau de la durée de vie des ARNm dans la cellule.

    La globalités des facteurs de transcription régule l'expression des gènes. Un seul inhibiteur bloque toute transcription.
    Oui mais la question etait de savoir comment la differenciation etait maintenue au cours des divisions cellulaires. Et pourquoi il n'y avait dedifferenciation a chaque cycle cellulaire. Je pense que les explication de phil entropie resument bien la situation (bravo apres 10 ans 1 ).

    Les méthylations inactivent l'expression des gènes. Elle est maintenue lors de la réplication de l'ADN mais elle peut aussi être facilement deméthylisé.
    Certaines methylation sont reversibles, mais la plus part ne le sont pas. La methylation d'un brin d'ADN signifie dans la plus part des cas son inactivation definitive.
    les exceptions (que je connais) a cela sont:
    - les cellules germinales dans lesquelles la methylation disparait (une sorte de reformattage du genome, afin de lui redonner sa pleine capacite d'expression)
    - les cellules cancereuses.

    Juste pour preciser il existe differents type de methylation (sur different residues) qui jouent different role. Par exemple, une autre serie de methylation a pour but de faire la distinction entre brin parental et brin neosynthetise, lors de la replication de l'ADN. Il n'y a donc pas UNE methylation, mais DES methylations differentes.

    Yoyo

  9. Publicité
  10. #7
    Phil Entropie
    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Yoyo
    Je pense que les explication de phil entropie resument bien la situation (bravo apres 10 ans 1 ).
    Merci Yoyo

  11. #8
    DS
    Oui mais la question etait de savoir comment la differenciation etait maintenue au cours des divisions cellulaires. Et pourquoi il n'y avait dedifferenciation a chaque cycle cellulaire.
    Alors pr tenter de répondre à ta question (enfin, si je l'ai bien comprise :?) : une cellule différenciée est dans un état dit "post-mitotique" càd qu'elle n'est plus capable d'entrer en mitose (donc de se diviser). En fait les cellules souches (adultes) se divisent lentement pour régénérer un tissu X : une cellulle-fille restera cellule souche, l'autre entrera en cycle de division (cellules transientes = grand potentiel de division). En réponse à des facteurs environnementaux (tissu X et pas Y et puis tout ce qui a été dit avant moi), la cellule entrera ensuite en différentiation. Les cellules souches du tissu X ne sont plus capables de donner tous les tissus (perte de la totipotence, que seules les cellules souches embryonnaires (et les cellules végétales) ont), ce qui explique que le tissu soit capable de se régénérer mais sans reconstruire tout un individu.
    Ensuite, au sein d'un tissu il existe différentes différenciations possibles. Quand une cellule transiente se divise, il peut y avoir répartition asymétrique des protéines entre les 2 cellules-filles. Selon les protéines présentes dans une cellule-fille, celle-ce se différentiera en cellules X1 ou X2. C'est le cas pour les cellules intestinales (sécrétoires ou non, par exemple) ou les cellules nerveuses (neurones ou gliales, par exemple). Je suis pas experte la dedans, mais je crois pas avoir dit de bétise.
    Bon si ça se trouve ta question c'était pas du tout ce que j'ai compris, dans ce cas, désolée !!!!

  12. #9
    Yoyo
    salut DS

    une cellule différenciée est dans un état dit "post-mitotique" càd qu'elle n'est plus capable d'entrer en mitose (donc de se diviser).
    Hum :? ca ne te semble pas en contradiction avec ce que tu ecris par la suite?
    Une cellule differenciee est toujours capable de se diviser, suffit de voir les fibroblastes en culture, ou encore les hepatocytes
    Certaines cellules hautement specialisees (comme les hematies) sont en revanche devenus totalement incapables de se diviser (elles ont perdu leur noyaux).

    Yoyo

  13. #10
    DS
    Oui effectivement c'est une grosse boulette que j'ai écrit... ops: Désolée, je pensais effectivement à des cellules très spécialisées...

  14. #11
    nonore32

    Re : Différenciation cellulaire

    je vais en profiter pour poser une question
    alors j'aimerais savoir pourquoi la transformation d'un spermatocyte I en spermatozoïde est un exemple particulièrement démonstratif de différenciation et de spécialisation cellulaires
    merci d'avance

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie cellulaire] Cycle cellulaire
    Par Znomjo dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 27/11/2007, 20h48
  2. [Biologie Cellulaire] prolifération et différenciation cellulaire
    Par mina3083 dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 01/08/2007, 21h26
  3. Différenciation magmatique
    Par clodu2002 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/02/2007, 21h46
  4. Différenciation cellulaire
    Par abifa dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/01/2007, 23h36
  5. differenciation des regulateurs de tensions
    Par ABN84 dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/07/2005, 03h56