Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Protéines



  1. #1
    dext

    Question Protéines

    Bonsoir tout le monde,
    Je m'entraine à quelques exercices sur le chapitre de la synthèse des protéines et je ne comprends pas bien la synthèse d'un exercice, portant sur la régulation de la synthèse des protéines.
    On m'y explique " les oestrogènes se fixent de façon spécifique sur des récepteurs intracellulaires présents sur des gènes des cellules de l'utérus (jusque là je comprends). Cette fixation entraine l'activation de gènes codant pour des protéines, responsable de la transcription d'un des brins de la molécule d'ADN en ARNm." Je ne comprends pas bien cette fin de phrase. Pourriez vous m'éclairer svp?

    Une autre petite chose qu'apelle t-on un ARN de transfert et un ARNm de transfert Acides Aminés?

    Encore une chose: un gène se définie comme une séquence de nucléotides d'un brin d'ADN déterminant la séquence en Acides Aminés d'un polypeptide donné.
    Donc un gène est une séquence de nucléotides,mais est ce un brin entier de la molécule d'ADN?
    Mais comment par exemple des gènes peuvent il gouverner la synthèse de l'hémoglobine puisque ce ne sont que des séquences de nucélotides?

    Merci de m'aider car je mélange et je ne comprends pas beaucoup de choses meme après avoir appris et réappris des corrections

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Balavoine

    Re : Protéines

    Bonsoir,

    Je vais tenter d'éclairer ta lanterne.
    En ce qui concerne ta première question, il s'agit de l'épigénétique.
    En fait, les œstrogènes se fixent à des récepteurs (qui sont des protéines) contrôlant le niveau d'expression des gènes, ces récepteurs étant fixés sur l'ADN. La fixation sur ces récepteurs va faire changer de conformation un certain nombre de ces protéines, ce qui va activer la transcription de la séquence codante du gène (l'ADN) en ARNm.

    Un ARNt (ARN de transfert) est un ARN spécifique d'une séquence nucléotidique.
    Il entre en scène lors de la traduction de l'ARNm en protéine : on a un ribosome qui se fixe sur l'ARNm et qui se déplace de codons en codons (un codon correspondant à 3 bases nucléotidiques, ne pas oublier que l'ARNm est simple-brin). À chaque déplacement, c'est-à-dire à chaque codon, un ARNt spécifique de ce codon (et, très important, transportant un acide aminé correspondant à ce codon particulier) se fixe dans une sorte de cavité à l'intérieur du ribosome. Il se produit alors une réaction qui fait que l'acide aminé est capté par le ribosome.
    Et ainsi de suite, de codons en codons, un ARNt pour chaque codon = un acide aminé pour chaque codon.

    En ce qui concerne la définition d'un gène, qui je crois est toujours débattue dans le monde scientifique, celle que je vais te donner est une possibilité de définition :
    "Un gène est une séquence nucléotidique permettant la synthèse d'un (ou de plusieurs) produit(s) (ARN ou protéines) ayant une fonction dans la cellule. Un gène est constitué de la séquence transcrite ainsi que des séquences qui permettent de réguler cette transcription "(cf. la première réponse que je t'ai donné).
    Je ne connais pas ton niveau d'études mais la définition que tu as donné est juste, bien qu'incomplète.
    Tu peux trouver plusieurs gènes sur une même molécule d'ADN, sur un brin comme sur l'autre (l'ADN étant double-brin).

    De quoi parles-tu au juste lorsque tu dis "brin entier de la molécule d'ADN" ?

    Les gènes gouvernent la synthèse de protéines grâce à des séquences régulant leur niveau d'expression (de transcription).
    Mais ce sont souvent des facteurs externes, des signaux tels que les œstrogènes (qui sont des hormones) entre autres, qui "activent" la transcription des gènes.

    J'espère m'être exprimé clairement, car je n'ai jamais l'impression que c'est le cas.
    Si tel est le cas, j'essayerai d'expliquer plus simplement peut-être, ou bien quelqu'un de plus compétent répondra à ma place

    Cordialement.

  4. #3
    Znomjo

    Re : Protéines

    Ici, il ne s'agit pas d'épigénétique, c'est simplement l'activation d'un gène en réponse à un signal, ce qui est tout à fait commun.

    Les phénomènes épigénétiques concernent des modifications héritables d'expression génétique sans modifier la séquence des gènes (les principales modifications épigénétiques concernent le code histone et la méthylation de l'ADN). Dans le cas présent, ce n'est que l'activation d'un gène par un signal cellulaire.
    There is no Theory of Evolution, just a list of creatures Chuck Norris allows to live

  5. #4
    dext

    Re : Protéines

    Merci pour vos explications, c'est très gentil car je ne suis qu'en 1ère S et mes questions peuvent sembler anodines. Je lirai tout bien demain matin car il faut quand meme du temps pour bien comprendre l'SVT, et si je ne saisie toujours pas bien certaines choses je vous réecrirai. Merci beaucoup en tout cas.

  6. #5
    Balavoine

    Re : Protéines

    Ah d'accord, donc l'épigénétique ne concerne que le phénomène dominant/récessif des allèles ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    piwi

    Re : Protéines

    Il y a quand même quelques imprécisions quant aux récepteurs des œstrogènes. Il s'agit d'un facteur de transcription inductible par son ligand. Présent dans le cytoplasme il change de conformation et peut alors pénétrer dans le noyau où il se fixe sous la forme d'hétérodimère sur ses éléments de réponse (l'ADN). Il recrute alors toute une série de molécule qui vont permettre l'activation de la machinerie transcriptionnelle. Il ne s'agit pas d'une réponse épigénétique mais d'un élément trans-activateur des gènes.

    Une définition toute simple du gène et qui rend bien compte de la réalité est qu'un gène est une séquence d'ADN qui permet la synthèse d'un ARN.
    Rien de plus.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  9. Publicité
  10. #7
    dext

    Re : Protéines

    Mais alors je ne comprends pas bien: l'ARNm est alors un gène?? Les gènes codants pour des protéines sont bien l'ARNm non?
    Vraiment le gène ça m'embête et c'est dommage car on ne parle que de ça

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Protéines
    Par mathoune dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2008, 01h40
  2. [Biologie Cellulaire] Protéines
    Par Sky60 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/04/2008, 15h09
  3. Protéines
    Par -Tupac- dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/09/2007, 22h50
  4. Protéines
    Par boucane dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/04/2007, 17h35
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 24/11/2004, 19h22