Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

hormone de la foi




  1. #1
    omi

    Exclamation hormone de la foi

    il se trouve qu'il existe des hormones pour chaque sentiment que nous éprouvons, je citerai par exemple, la dopamine (bonheur), l'ocytocine ( l'amour),l'adrénaline ( la peur) etc...
    tout ceci pour dire , que finalement tout sentiment ou émotion que nous avons , a pour cause une sécrétion d'hormone.
    ma question la voici: n'y aurai t il pas une hormone qui caractériserai le sentiment de foi ?
    ma question n'est pas sans fondement , il se trouve qu'un de mes camarade,m'a dit une foi que la peur de dieu est induite par la sercretion d'une substance dans le cerveau , plus il y'a présence de cette substance , plus notre peur pour dieu augmente. d'après lui il a lu dans une revu scientifique ( sans doute recherche,science avenir ou S&V).

    amicalement OMI

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Jyscall

    Re : hormone de la foi

    Bonsoir,

    J'en doute très sérieusement, et par curiosité, j'aimerais avoir la référence de l'article en question.

    De plus, en précisant que les molécules citées ne sont pas toutes des hormones, il n'y a pas une hormone pour un sentiment. On retrouve bien certaines molécules impliquées dans certaines émotions, là aucun doute, mais elles ne sont pas spécifiques.

  4. #3
    omi

    Re : hormone de la foi

    la est mon probleme je voudrai retrouver l'article d'ou ma question,pour les molecule en effet , mais c'est a titre d'introduction
    amicalement OMI


  5. #4
    invite431

    Re : hormone de la foi

    Citation Envoyé par omi Voir le message
    il se trouve qu'il existe des hormones pour chaque sentiment que nous éprouvons, je citerai par exemple, la dopamine (bonheur), l'ocytocine ( l'amour),l'adrénaline ( la peur) etc...
    tout ceci pour dire , que finalement tout sentiment ou émotion que nous avons , a pour cause une sécrétion d'hormone.
    ma question la voici: n'y aurai t il pas une hormone qui caractériserai le sentiment de foi ?
    ma question n'est pas sans fondement , il se trouve qu'un de mes camarade,m'a dit une foi que la peur de dieu est induite par la sercretion d'une substance dans le cerveau , plus il y'a présence de cette substance , plus notre peur pour dieu augmente. d'après lui il a lu dans une revu scientifique ( sans doute recherche,science avenir ou S&V).

    amicalement OMI
    La dopamine n'est pas une hormone, mais un neurotransmetteur
    L'adrénaline n'est pas une hormone, mais un neurotransmetteur
    L'ocytocine est une hormone, présente chez la femme enceinte au moment de la délivrance (reste à savoir si c'est ton cas actuellement)

    Depuis quand la dopamine est-elle le vecteur du bonheur ?
    Depuis quand l'adrénaline est-elle le vecteur de la peur ?
    Je préfère ne rien dire sur la stupidité de ocytocine => amour ?

    Et puis argument imparable, quelles que soient les hormones ... pour avoir peur de dieu , .... il faut d'abord y croire.

    Citation Envoyé par omi Voir le message
    d'après lui il a lu dans une revu scientifique ( sans doute recherche,science avenir ou S&V).
    Si une seule de ces trois revues a osé publier une telle stupidité, il lui reste juste à fermer boutique

  6. #5
    Anetheron

    Re : hormone de la foi

    Salut,

    La vision "une hormone = un sentiment" est vraiment très simpliste, voire erronée.
    Un sentiment va déclencher la libération de plusieurs hormones ou neuromédiateurs, et un médiateur peut-être libéré par le ressenti de plusieurs émotions différentes.

    Parmi les exemples que tu as cité, la dopamine n'est pas liée directement au bonheur, elle stimule le système nerveux central, d'où son implication dans des phénomènes tels que le contentement, des sentiments de fierté, mais aussi des choses plus inattendues telles que la vigilance, la prise de parole (phénomènes stimulés par la dopamine), et même une implication dans les phénomènes de nausée (qui n'ont rien à voir avec le bonheur!).
    Elle a aussi des effets moins ressentis au niveau émotionnels, comme par exemple une augmentation de la tension par le biais de la diminution de la synthèse d'une autre hormone.
    Autant de phénomènes qui montrent bien que son rôle n'est pas unique!

    De la même façon, on libère de l'adrénaline lors qu'on ressent de la peur, mais aussi lors d'un stress, lors d'un effort physique... Les rôles et implications multiples sont moins flagrants qu'avec la dopamine mais ils sont là quand même.

    Quant à l'ocytocine, je ne suis pas du tout spécialiste de ce domaine, mais il me semble que c'est une hormone qui est impliquée dans les accouchements (à vérifier), je ne sais pas exactement quel est son rôle. Tu confonds peut-être avec les endorphines, qui déclenchent du plaisir et de la détente.

    Donc pour répondre à ta question, que ne pense pas que la foi déclenche la libération d'une hormone particulière et uniquement celle-là. De forts sentiments peuvent faire libérer une multitude de molécules à droite à gauche dont une hormone ou un médiateur particulier, mais de là à dire qu'elle caractérise le sentiment, il y a un sacré pas à franchir (ce que je ne ferai pas ).

    Cordialement,


    edit: et en effet l'adrénaline et la dopamine ne sont pas des hormones.
    Dernière modification par Anetheron ; 12/12/2008 à 19h23.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jyscall

    Re : hormone de la foi

    Oui, mais admettons qu'il y ait un lien, je doute que ce soit cette molécule qui soit responsable, on ne peut associer une molécule à une unique émotion. Je reprends la dopamine, elle à surtout une autre grosse implication dans la motricité, et bien d'autres encore, ce qui dépasse le plaisir.

    Et surtout en plus de l'article, il faudrait voir la publication. J'aime bien les découvertes chocs mais il y a souvent des arnaques.

    Edit : arf tu m'as devancé, et t'es plus précis, merci à toi

  9. #7
    omi

    Re : hormone de la foi

    je viens de trouver l'article
    Science & Vie - N°1055 - août 2005 - (page 19 )
    Notre cerveau est programmé pour croire (Nicolas Revoy)
    l'article se trouve facilement sur le net
    Amicalement OMI

  10. Publicité
  11. #8
    Jyscall

    Re : hormone de la foi

    Merci de tes indications.

    Il y a même une réponse à ta question: La sérotonine ne serait pas la seule "molécule de la foi"

    Enfin, ça n'engage que moi, mais je trouve que cet article ne nous emmène pas bien loin.

  12. #9
    Anetheron

    Re : hormone de la foi

    Je n'ai pas trouvé l'article complet, juste un extrait (http://atheisme.free.fr/Revue_presse...t_vie_1055.htm), mais j'ai trouvé un commentaire de ce dernier qui est vraiment tout sauf flatteur.

    http://www.pseudo-sciences.org/spip....id_article=466

    ""Le dossier de Science & Vie, mêlant subtilement vérités et contrevérités, est le prototype affligeant de ce qu’est devenue une partie de la presse dite de vulgarisation scientifique en France : titres accrocheurs, juxtaposition de données sans aucun sens de la synthèse, développement de données de base pointues pour faire savant mais sans en maîtriser les tenants et aboutissants, affirmations péremptoires…""
    Et surtout un truc qui me choque un peu:

    ""L’expérience a consisté à confronter le taux de récepteurs 5HTA1 de 15 volontaires à leur degré de religiosité. ""
    Difficile d'évaluer objectivement le "degré de religiosité" d'un individu (rien que le concept me fait froncer les sourcils).
    Et surtout difficile d'extrapoler les statistiques obtenues sur 15 personnes à une population de plus de 6 milliards de gugus!
    Il ressort de ces travaux que l’homme paraît "programmé pour croire en Dieu"
    (extrait de l'article)
    => Athée = non-humain?

    Enfin bref, si le commentaire de l'article dit vrai (ce que je ne peux pas contrôler étant donné que je n'ai pas trouvé l'article entier, si quelqu'un a un lien je suis preneur :/), ces pages n'ont vraiment aucune valeur scientifique...

    J'ai lu un peu en diagonale mais beaucoup de passages sont démontrés comme un peu crétin (cf le tableau de comparaison de l'espérance de vie en fonction de degré de religiosité du pays, où S&V se garde bien de faire intervenir la différence de niveau économique entre la Mongolie et la France... Incroyable ><).

    Et enfin, la "molécule" en question, qui serait apparemment la sérotonine, est un médiateur fondamental impliqué dans tellement de mécanismes différents que ce n'est même plus la peine de compter.

    En conclusion, le magasine a plutôt bonne réputation, mais là les résultats sont apparemment obtenus de façon très discutable tant sur le plan de l'objectivité que de la reproductibilité, et ils sont partiels et erronés vu que des paramètres ultra-importants sont visiblement mis au placard. À prendre avec beaucoup de précautions, donc.

Discussions similaires

  1. hormone LH
    Par guismo1er dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/05/2006, 02h45
  2. big-bang et foi
    Par marina00 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 40
    Dernier message: 31/10/2004, 17h29