Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Processus d'apprentissage animal



  1. #1
    le chamois

    Question Processus d'apprentissage animal


    ------

    Bonjour,

    j'aimerais savoir par quels moyens on estime que les animaux qui vivent en communauté fortement organisée type fourmi ou abeille apprennent leur rôle au sein de la communauté, comment le choix de la fonction d'un individu est fait et quels sont les moyens de régulations ou de perfectionnement de la dite fonction de la communaute sur l'inidividu ?

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kinette

    Re : Processus d'apprentissage animal

    Citation Envoyé par le chamois Voir le message
    Bonjour,

    j'aimerais savoir par quels moyens on estime que les animaux qui vivent en communauté fortement organisée type fourmi ou abeille apprennent leur rôle au sein de la communauté
    Bonjour,
    Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "apprennent leur rôle au sein de la communauté.

    comment le choix de la fonction d'un individu
    Ca dépend des sociétés. Le "choix" peut être fait de façon génétique, par hasard, par compétition, ou encore par l'âge...


    quels sont les moyens de régulations ou de perfectionnement de la dite fonction de la communaute sur l'inidividu ?
    Là encore je ne comprends pas trop. Tu voudrais dire que la communauté agit sur les individus pour les perfectionner?

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    Castelcerf

    Re : Processus d'apprentissage animal

    Pour éclairer la question kinette avec un exemple.

    Comment une abeille sait qu'elle doit d'abord s'occuper des larves; puis tout d'un coup à un certain age partir butiner.
    Ou comment les guêpes savent elles qu'il est nécessaire de ventiler la ruche quand la temperature deviens trop elevé.
    Mais on peux aussi poser la question pour l'être humain, comment le bébé sait il qu'il doit têter pour survivre.
    Etc...

    En gros la question ou d'ou viennent les instincts (qui ne peuvent par conséquent s'expliquer par mimétisme ou expérience individuel.)

    Je pense que deux pistes s'offrent à nous, mais qu'il est très délicat de savoir laquelle précède l'autre car elles sont forcément lié.

    •Des comportements réagissant à des stimulis prédéfinis, sont écris dans l'ADN.
    •Un esprit inconscient, contenant des informations innée engendre des réactions comportemental grâce au code génétique à disposition.

  5. #4
    le chamois

    Re : Processus d'apprentissage animal

    Bonjour, merci pour les réponses,

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,
    Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "apprennent leur rôle au sein de la communauté.

    Comment ces animaux sociaux apprennent ils leur "métier" ?
    Est ce qu'il y a par exemple des phases d'apprentissage et alors comment se passe-t-elles ? J'ai du mal a imaginer comment un tel processus est possible. Et sinon alors comment les taches sont elles bien réalisées ?


    Là encore je ne comprends pas trop. Tu voudrais dire que la communauté agit sur les individus pour les perfectionner?

    Oui, un peu dans la suite de la question précédente pourquoi l'individu chercherait a augmenter son efficacité dans sa tache puisqu'il n'en ressent pas directement l'intérêt sur son corps. Cependant l'effet de la somme des efforts des individu influe sur la communaute et donc sur chacun, ainsi d'une manière ou d'une autre je me dis que la communauté ou le système doit faire comprendre a l'individu qu'il doit être le plus efficace possible, mais comment ?


    K
    Citation Envoyé par Castelcerf Voir le message
    Pour éclairer la question kinette avec un exemple.

    Comment une abeille sait qu'elle doit d'abord s'occuper des larves; puis tout d'un coup à un certain age partir butiner.

    Ou comment les guêpes savent elles qu'il est nécessaire de ventiler la ruche quand la température deviens trop élevé.

    Oui, merci pour les exemples

    Mais on peux aussi poser la question pour l'être humain, comment le bébé sait il qu'il doit téter pour survivre.
    Etc...

    Alors justement, ça m'interpelle de devoir en conclure un tel rapprochement entre un comportement humain et d'une fourmis ou une abeilles, j'aimerais comprendre. Cependant pour l'humain je pense que tout processus est appris

    En gros la question ou d'où viennent les instincts (qui ne peuvent par conséquent s'expliquer par mimétisme ou expérience individuel.)

    Encore une fois c'est bien vu, pour moi le comportement humain est possible car on est conscient de soi et que l'on peut anticiper le future, on peut savoir des choses, se transmettre des connaissances. Du coup pour les animaux, pour lesquels on s'accorde a ire qu'ils n'ont pas de "conscience" on est oblige d'introduire une notion un peu flou a caractère "magique : "l'instinct", seulement je ne peux m'y faire...

    Je pense que deux pistes s'offrent à nous, mais qu'il est très délicat de savoir laquelle précède l'autre car elles sont forcément lié.

    •Des comportements réagissant à des stimulis prédéfinis, sont écris dans l'ADN.

    Alors, la on l'explication déterministe et concrète. A ce moment la est ce qu'il y a des études sur cela ? Ce que je trouve intéressant en cette faveur c'est que les fourmis par exemples sont issu d'une seule et même reine et qu'il partage alors un patrimoine génétique proche sans quoi la réponse aux stimuli n'aurait pas pu converger sur toute une communauté ou au cours du temps (puisque chaque individu se différencierait par rapport a ses ancêtres et les autres individus de la société). Est ce un caractère partage par toutes les communautés sociales organisées animale ? Des études génétiques dans le domaine ?

    •Un esprit inconscient, contenant des informations innée engendre des réactions comportemental grâce au code génétique à disposition.
    Ici on a l'explication plus "divine" que j'aurais un peu de mal a accepter.

    En plus des questions précédentes je pourrais dire que je ne comprend pas bien comment l'unité de la communauté est préservée. Pourquoi et comment la tache collective et la survie de la communauté est la finalité de chaque individu au lieu de sa propre survie ?
    Bien vite on voit bien que les interrogations et explications devient sur des questions philosophiques (ce qui n'est pas pour me déplaire), cependant si on s'en tient a des études scientifiques que sait-on de la cohésion de ce comportement social et des moyens de transmission de savoir-faire ?

  6. #5
    kinette

    Re : Processus d'apprentissage animal

    Citation Envoyé par le chamois Voir le message
    En plus des questions précédentes je pourrais dire que je ne comprend pas bien comment l'unité de la communauté est préservée. Pourquoi et comment la tache collective et la survie de la communauté est la finalité de chaque individu au lieu de sa propre survie ?
    Bien vite on voit bien que les interrogations et explications devient sur des questions philosophiques (ce qui n'est pas pour me déplaire), cependant si on s'en tient a des études scientifiques que sait-on de la cohésion de ce comportement social et des moyens de transmission de savoir-faire ?
    Bonjour,
    Les questions que tu abordes ont fasciné les biologistes.
    En fait, on pense maintenant qu'il y a plusieurs réponses (qui ne s'opposent pas nécessairement) pour expliquer la socialité.
    La première explication est liée à la proximité génétique entre les individus: si un comportement dirigé vers un individu apparenté permet à un individu de transmettre ses gènes, même si c'est indirectement, ce comportement pourra être favorisé.
    Il y a aussi pas mal de cas où les sociétés sont maintenues par des relations de dominance, quelques individus empêchant les autres de se reproduire (ils n'ont alors pas trop d'autre choix que coopérer).
    L'avantage lié au groupe va aussi favoriser l'évolution de sociétés (efficacité, stabilité, possibilité de stockage...).

    Evidemment, les sociétés sont souvent menacées par les intérêts égoïstes de chaque individu. C'est donc un équilibre assez fragile. On sait par exemple qu'en fin de saison, les colonies de bourdon tournent souvent à l'anarchie, chaque individu essayant de se reproduire, et d'empêcher les autres de le faire.

    Chez des bestioles comme les insectes, une très grande part du comportement est transmis par les gènes.
    Dans les sociétés de vertébrés, on voit aussi apparaître des transmissions culturelles.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invité576543
    Invité

    Re : Processus d'apprentissage animal

    Bonjour,

    Juste pour citer le cas le plus poussé de société avec la reproduction limitée à une toute petite partie : les organismes multi-cellulaires.

    Tout mammifère femelle est composé de dizaines ou centaines milliards de cellules dont au plus quelques centaines peuvent continuer la lignée. Et pour un mammifère mâle, aucune cellule ne perpétuera une lignée cellulaire : seul le génome se perpétuera, et encore seulement partiellement.

    Dans ce cas, personne ne met en doute que c'est le génome lui-même qui impose à la majorité des cellules de suivre une voie qui est nécessairement une impasse reproductive, qui leur impose d'agir au service de la toute petite minorité de cellules en mesure de se perpétuer, et qui ainsi garantit la "cohésion de ce comportement social".

    La principale différence avec les sociétés d'insectes me semble être que le génome n'y est pas 100% identique pour tous les individus, comme dans le cas d'un organisme multicellulaire. Mais il n'y a pas de raison a priori que la proximité génétique suffisante pour que se mette en place la spécialisation à la reproduction soit proche de 100%. Les insectes sociaux montrent simplement que ce n'est pas le cas.

    [Notons que la notion d'intérêt égoïste et de tentative de reproduction anarchique peut être, à l'échelle de la cellule, une interprétation du cancer ou des tumeurs chez les organismes multicellulaires.]

    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    le chamois

    Re : Processus d'apprentissage animal

    Les réponses sont tres intéressantes, car dans mon raisonnement je commençais justement a me demander comment était portée la différenciation cellulaire.

    J'ai l'habitude a priori de considérer que la perpétuation de l'espèce est la perpétuation de chaque individu. Mais ce dernier exemple finalement me rappel qu'a priori c'est un patrimoine genetique qui doit être transmis et qui doit permettre sa propre succession indépendamment de la notion d'integrite de l'individu.

    Dans le cas de certains animaux (vertèbre entre autres visiblement) cela peut passer par l'individu et dans d'autres cas (insectes sociaux) par l'efficacité d'une communauté au service d'une transmission genetique et qui se perpétue, meme si c'est par l'intermédiaire d'un seul individu (la reine).

    Finalement la conscience de soi permet aux humains de ne pas mettre l'efficacité communautaire au services de la transmission genetiques (et le cas humain est d'ailleurs tellement différent des autres sur beaucoup de points). Mais alors dans la sélection naturelle on aurait pu voir une foultitude d'espèce qui mettent la communauté avant l'individu et pourtant j'ai l'impression que ce n'est pas le cas (par exemple le cas des vertebres) et donc je me demande quel sorte de conscience ces animaux ont pu développes pour privilégier un système que l'autre.

    Comme disait kinette cela doit reposer sur "des équilibres fragiles" qui m'échappent un peu.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Méthodes d'apprentissage
    Par mec6290 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/11/2008, 16h52
  2. [Demande] Contrat d'apprentissage licence pro
    Par lilou103 dans le forum Stages
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/07/2008, 09h52
  3. contrat d'apprentissage
    Par stefy2003 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/05/2007, 23h47
  4. contrat d'apprentissage
    Par foulifoulette dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/02/2007, 12h52
  5. Le CNED, bonne voie d'apprentissage?
    Par pierre249 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/02/2006, 20h28