Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Révolution dans le domaine de la microscopie ?



  1. #1
    Yoyo
    Bonjour,

    Une equipe du CNRS a mis au point un nouveau proceder permettant d'augmenter de 100X la sensibilite des microscopes optiques!
    CE sont des surfaces de visualisation appelees "surf". Qui sont composées de plaquette de Silicium (4cm<sup>2</sup> ) recouverte par un empilements de couches organiques et minerales (me demander pas les quelles j'en sais rien )
    Les proprietes de reflexion de la lumiere de cet ensemble permet de remplacer avantageusement les lames de verre utilisees en microscopie optique.
    Le seul "probleme" est que les surf ne sont utilisables qu'une seule fois et qu'ils coutent 100 euros l'unite! d'un autre cote ils permettent d'obtenir des resolution comparables a celles d'un microscope électronique!!!

    Alors amis scientifiques imaginez ce que vous pourriez faire avec une telle resolution sous la main

    Yoyo

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Igothigh
    Citation Envoyé par Yoyo
    Bonjour,

    Une equipe du CNRS a mis au point un nouveau proceder permettant d'augmenter de 100X la sensibilite des microscopes optiques!
    CE sont des surfaces de visualisation appelees "surf". Qui sont composées de plaquette de Silicium (4cm<sup>2</sup> ) recouverte par un empilements de couches organiques et minerales (me demander pas les quelles j'en sais rien )
    Les proprietes de reflexion de la lumiere de cet ensemble permet de remplacer avantageusement les lames de verre utilisees en microscopie optique.
    Le seul "probleme" est que les surf ne sont utilisables qu'une seule fois et qu'ils coutent 100 euros l'unite! d'un autre cote ils permettent d'obtenir des resolution comparables a celles d'un microscope électronique!!!

    Alors amis scientifiques imaginez ce que vous pourriez faire avec une telle resolution sous la main

    Yoyo
    Bonjour,

    J'ai juste une question: quelles sont les avantages par rapport a la microscopie electronique?

    Je ne connais pas ce procede (et s'il y a plus d'info, je suis preneur), mais outre le fait que le cout d'utilisation parait exorbitant, il fait encore appel a des traitements important des cellules pouvant toujours aboutir a des artefacts. Peut etre qu'un jour, on pourra connaitre les proprietes des proteines, lipides, complexes proteiques etc dans les cellules vivantes ainsi que leurs modifications en temps reel sans meme a avoir a les toucher si ce n'est les poser sous un microscope. Science fiction ? Peut-etre pas. Des projets sont en cours pour combiner microscopie et "signatures vibrationnelles" des molecules. Ca s'appele CARS microscopy ( Coherent Anti-stokes Raman Scattering microspcopy). L'ojectif ultime serait de suivre le comportment d'une molecule ou d'un groupe de molecule dans une cellule de par son spectre, sa signature, ses proprietes magnetiques (comme vous voulez)...

  4. #3
    seb
    Merci yoyo et Igothigh pour ces infos!
    Faire de l'immunofluorescence avec la résolution d'un microscope électronique c'est très tentant, mais 100euros la lame ! T'as pas intérêt à rater ton marquage !
    Les surfs sont adaptables à tout types de microscopes ?

    Quant au CARS c'est assez intriguant, je suivrai ça de près...

    Et dire que je me met à peine à faire du confocal...

    seb, qui rêve de spectroscopie par corrélation de fluorescence pour dans 3 ans

  5. #4
    sai
    moi j'utilise un microscope a force atomique. on obtient une resolution au nm sans probleme, et c'est non destructif ( si on l'utilise en Tapping ). et puis une pointe AFM coute plutot 15€ et peut servir plusieurs fois!! de plus, on peut imager tout type de surface. Le seul probleme est la limitation en terme de surface observée: au maximum 10µ * 10µ
    mais c'est deja pas mal
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  6. #5
    Steph
    Salut,

    Moi sceptique car la résolution d'un microscope dépend d'abord de la source lumineuse utilisée. Si le microscope élect. (ME) donne une meilleure résolution, c'est d'abord parce que la longueur d'onde des é est beaucoup plus petite que celle d'un photo. Ensuite elle dépend de l'optique et particulièrement de la qualité des lentilles objectifs. Vraiment le support objet doit intervenir en dernier là-dedans, si seulement il intervient.

    sai: je crois qu'on va bien s'entendre nous deux. Te sens-tu capable de repérer un ARN viral qui sort de la capside lors du déshabillage d'un virus?

    Stéphane

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    sai
    steph a dit:je crois qu'on va bien s'entendre nous deux. Te sens-tu capable de repérer un ARN viral qui sort de la capside lors du déshabillage d'un virus?

    et en francais ca donne quoi???
    franchement ca depend de la taille de ton ARN.

    Si tu me dis a quoi ca doit ressembler, et que c'est visible ( ie pas enfermé dans une cellule ou je ne sai quoi ) ca devrais pouvoir se faire.
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  9. Publicité
  10. #7
    Yoyo
    salut,

    Dites je voudrais pas paraitre pessimiste, mais ca me semble difficile de voir un ARN avec un microscope avec une resolution aux alentours du nm!
    Meme en cryo EM (resolution aux alentours de 10 A) c'est pas evident!

    Yoyo

  11. #8
    sai
    salut!

    yoyo, une resolution à 10 angstroms ou au nanometre, c'est completement la meme chose ( 10 A = 1nm ).

    mais il est calir que si cet ARN fait moins d'un nm, je ne pourrais sans doute pas le voir avec mon AFM...
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  12. #9
    Yoyo
    Citation Envoyé par sai
    salut!

    yoyo, une resolution à 10 angstroms ou au nanometre, c'est completement la meme chose ( 10 A = 1nm ).
    ops: ops: ops:
    En revanche donc ca doit etre suffisant pour voir un ribosome
    et ca m'interesse beaucoup, car j'essaye de faire de la cryoEM sur le ribosome, mais c'est pas tres facile! Tu pourrais nous preciser comment ca marche la microscopie AFM ? sur quel genre de materiel? etc...

    d'avance merci
    Yoyo

  13. #10
    sai
    ok
    alors, un microscope a force atomique, AFM ( pour atomic force microscopy ) a un principe de fonctionnement pas banal. en effet, dans le mode le plus courament utilisé, une pointe vibre a frequence donnée audessus de la surface a imager ( a quelque 5-6µm pour etre exact ). l'amplitude de la vibration est elle aussi controlé. De plus, un faisceau laser est envoyé sur la pointe qui le reflechi dans la direction d'un photorecepteur.
    La vibration de la pointe est perturbée par les forces de capillarites, les force de Van Der Waals, les forces elctroniques, ...
    De plus, l'echantillon a analyser est placer sur un piezoelectrique.
    Ainsi tout un systeme electronique permet de maitenir la pointe vibrante a un dsitance fix de la pointe en actionnant le piezoelectrique. Et les mouvements du piezo sont traité afin de remonter a une image.
    Ce principe de fonctionnement permet d'imager n'importe quelle surface ou objet, mais les images obtenues sont souvent soumises a interpretations. en effet, au vue des forces mises en jeu, des perturbations peuvent venir fausser l'image. de ce fait, il faut generalement ce que l'on veut voir pour regler les parametres de l'appareil le plus finement possible.

    image du principe de fonctionnement:

    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  14. #11
    Igothigh
    Bonjour,
    Comme l'a tres bien explique sai, il faut bien garder a l'esprit que le microscope AFM n'image que des surfaces ce qui, a mon sens, limite considerablement son application en biologie.

  15. #12
    sai
    ben j'ai vue des images AFM de Chromosomes... elles sont tres jolies d'ailleurs. je vais essayer d'en trouver..
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  16. Publicité
  17. #13
    sai
    alors j'en ai trouvé deux pour l'instant:

    une en 2D :
    trouvée sur :http://spm.phy.bris.ac.uk/research/c...hromosome.html
    et une en 3D:

    trouvée sur :http://www.chembio.uoguelph.ca/educm...m/applicat.htm
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  18. #14
    Steph
    Citation Envoyé par sai
    et en francais ca donne quoi???
    franchement ca depend de la taille de ton ARN.

    Si tu me dis a quoi ca doit ressembler, et que c'est visible ( ie pas enfermé dans une cellule ou je ne sai quoi ) ca devrais pouvoir se faire.
    Salut,

    Taille du génome: 7.5 kb
    Le deal c'est de reconnaître l'ARN viral qui sort de la capside lors de la dénaturation du virus. Le plus serait de marquer une protéine virale (immuno) associée à l'extrémité 5' de l'ARN afin de savoir par quel "bout" l'ARN sort.

    Stéphane

  19. #15
    sai
    Taille du génome: 7.5 kb
    euh c'est des kilo bit???? ca fait quoi en metres??
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  20. #16
    Yoyo
    salut
    Kb =kilo base
    donc 7.5Kb = 7500 nucleotides

    Maintenant je connais pas la tailles des nucleotides A, U, C et G donc je peux pas convertir ca en metres! mais ca va pas etre tres grand a mon avis bien en dessous du nm!

    Yoyo

  21. #17
    sai
    oki,
    mais si c'est en dessous du nanometre, il est clair que j'aurais du mal a voir ce qui se passe avec un AFM...
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  22. #18
    Igothigh
    Citation Envoyé par sai
    oki,
    mais si c'est en dessous du nanometre, il est clair que j'aurais du mal a voir ce qui se passe avec un AFM...
    Je crois effectivement qu'esperer voir un ARN en AFM ou microscopie electronique est illusoire, surtout si on souhaite le voir dans le virus. Je ne parle meme pas de le voir sortir d'une particule virale par ces techniques Pour le moment, en imaginant un systeme assez ingenieux d'amplification de signal in vivo (comme ce que suggerait Steph, un couplage a une proteine fluorescente ou inserer des bases modifiees pour une detection ulterieure) couple a la microscopie confocale ou mieux, 2 photons, on pourrait peut etre esperer detecter quelque chose :?
    Pour avoir un ordre de grandeur voici les tailles de certains virus. Et pour avoir une idee a quoi ressemble un virus comme HIV (retrovirus, genome 9 kb environ) en microscopie electronique, voici un site . L'ARN est dans la masse foncee, la nucleocapside (ensemble d'ARN et de proteines).

  23. Publicité
  24. #19
    sai
    ouais, effectivement, c'est pas super clair...
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  25. #20
    xorl
    Bonjour à tous!

    Je suis interessé par les surfs et j'aurais bien voulu en savoir plus

    serait-il possible d'obtenir des infos dessus?

    D'avance merci

    :P

  26. #21
    Steph
    Salut,

    En TEM, l'observation de microstructures comme les fibres d'ADN, ARN ou actine sont quand même devenues habituelles, mais si ca reste de la haute voltige. Ma question concernait l'AFM, et elle a recu réponse, merci sai.


    Stéphane

  27. #22
    sai
    je t'en pris mon cher!

    mais l'avantage certain de l'AFM par rapport a la microscopie electronique est que l'on peut imager n'importe quelle surface, alors que la microscopie electronique requiert une surface conductrice!
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 23/09/2007, 16h34
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 27/06/2007, 19h22
  3. La révolution de l'énergie dans l'espace ?
    Par EspritTordu dans le forum Astronautique
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/04/2005, 14h57