Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Bactéries pourpres phototrophes



  1. #1
    goldenshalimar

    Question Bactéries pourpres phototrophes

    Bonjour,

    Je me pose les questions suivantes: Comment une bactérie pourpre produit-elle son énergie et est-ce que la production d'énergie par le système photosynthétique de cette bactérie serait affectée par une baisse du pH des océans?
    Merci d'avance pour vos réponses.

    -----


  2. #2
    goldenshalimar

    Re : Bactéries pourpres phototrophes

    Personne n'a de réponse à me proposer?

  3. #3
    Katie20012

    Re : Bactéries pourpres phototrophes

    Hello goldenshalimar ;
    Alors pour les bactéries pourpres non sulfureuses, elles font partie d’un groupe hétérogène de bactéries phototrophes anoxygéniques, photo-organotrophes, riche en caroténoïdes, utilisant en conditions anaérobies un substrat organique (comme l'acétate et le lactate) comme source d'électrons et de carbone. Certaines espèces peuvent aussi utiliser l'ion sulfure, le thiosulfate ou l'hydrogène moléculaire comme donneurs d'électrons.
    pour les bactéries pourpre sulfureuses, elles font partie de la famille de bactéries phototrophe anoxygéniques, riche en caroténoïdes, capables de croissance photoautotrophe en utilisant comme source d'électrons le sulfure(éventuellement le soufre, le thiosulfate ou l'hydrogène). L’utilisation de sulfure entraine la formation transitoire de globules de soufre intra- ou extracellulaires, mais le produit final d'oxydation est principalement le sulfate.

    Le photosystème des bactéries pourpres est un complexe transmembranaire assez semblable au photosystème II des phototrophes oxygéniques: les électrons du centre réactionnel(Ex.P870) sont transférés d'abord à la bactériophéophytine (analogue de la phéophytine)et aboutisse à une quinone, l'ubiquinone, qui est réduite en ubiquinol(UQH2).
    Il en diffère cependant par deux caractères: le centre réactionnel comprend des bactériochlorophylles dont le maximum d'absorption se situe dans l'infrarouge; le complexe P+ n'est pas assez oxydant pour décomposer H2O en O2 et H+.
    La bactérie ne peut effectuer qu'une phosphorylation cyclique: les électrons d'UQH2 retournent au centre réactionnel en passant par un complexe bc1 avec transfert de H+ à l'extérieure de la membrane plasmique; la différence de potentiel électrochimique de H+ est le moteur de la synthèse d ATP.
    Les électrons nécessaires aux biosynthèses ne proviennent pas du photosystème parce que l'ubiquinol n'est pas assez réducteur pour réduire le NADP+;la bactérie utilise l'énergie de la différence de potentiel électrochimique de H+ généré par photophosphorylation cyclique pour réduire le NADP+ par une NADPH:ubiquinone réductase de la membrane plasmique, et un donneur exogène d'électron régénère l'ubiquinol.

    Et voici deux liens en complément:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bact%C3...pre_sulfureuse
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_du_soufre
    Voila j’espère que cela te sera utile.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

Discussions similaires

  1. Actu - Des bactéries pour lutter contre les bactéries !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/01/2009, 11h41
  2. Dossier - Les Ailes Pourpres : le mystère des flamants
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/12/2008, 10h25
  3. [Microbiologie] bactéries phototrophes
    Par merins dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/12/2007, 11h59
  4. [Microbiologie] bacteries pourpres non sulfureuses (production primaire)
    Par imen130 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2007, 18h19
  5. TPE BACTéRIES -->bactéries dans l'alimentation --> yaourts
    Par joey1411 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 18
    Dernier message: 25/10/2007, 14h32