Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

démyélination



  1. #1
    vero0oo

    démyélination


    ------

    Bonsoir (ou bonjour),

    J'aimerais savoir par quels mécanismes moléculaires et cellulaires la démyélination des axones peut provoquer des tremblements.

    Voilà ce que j'ai trouvé / compris (?) pour le moment :
    Une perte de la gaine de myéline entraine une dissipation de courant (à cause de la dispersion dans des courants locaux, au niveau des internoeuds qui ne sont plus isolés ; mais aussi à cause de la forte concentration des internoeuds en canaux K+ démasqués par la perte de myéline, qui dissipent le courrant ... si j'ai bien compris...), mais aussi sans doute un ralentissement, puisque la concentration en canaux Na+ au niveau des internoeuds est 400 fois plus faible que celle des noeuds.
    Donc de noeud en noeud, il y a de moins en moins de courants dépolarisants, et cela prend de plus en plus de temps pour atteindre le seuil de génération d'un potentiel d'action.
    Et comme tous les axones ne sont pas démyélinisés de la même manière, il y a aussi une désynchronisation entre les différents circuits parallèles.

    Est-ce que ce sont cette désynchronisation et ce ralentissement qui entrainent un tremblement (incontrôlé)? La fréquence des potentiels qui arrivent à un temps donné serait trop faible pour induire une grande contraction, et des petites stimulations en permanence entraineraient le tremblement?

    J'ai aussi lu que certaines fonctions requièrent des pics d'activité parfaitement synchrones, notamment la perception des vibrations. est-ce que cela pourrait aussi expliquer le tremblement?

    Voilà mes hypothèses. Mais je dis peut-être des énomités (le bouquin de neurosciences était en anglais, je connais vraiment rien dans ce domaine...) et j'aimerais bien connaitre la vraie raison, si elle existe (j'ai essayé de chercher, sans succès).

    Merci de m'avoir lue, et merci à ceux qui répondront!

    vero0oo

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vero0oo

    autres questions sur la myéline

    Bonjour,

    Je n'ai toujours pas trouvé de réponse à ma question ci-dessus, mais entre-temps, j'ai trouvé d'autres questions !

    J'ai lu un endroit que la myéline centrale ne contient pas de glycoprotéines (contrairement à la myéline périphérique) ; et à un autre endroit que la MAG (Myelin Acidic Glycoprotein) était présente dans le sysème nerveux central. Contradiction? ou est-ce que la MAG sert juste à l'élaboration de la gaine de myéline, sans entrer dans sa composition?

    Est-ce que quelqu'un connait le pourcentage que représentent les protéines suivantes parmi les protéines totales du système nerveux central (ou au moins un ordre de grandeur :1% ou 1ppm ou ...?)
    ou un endroit où je pourrais trouver ces pourcentages?
    Myelin basic protein (MBP)
    Myelin acidic glycoprotein (MAG)
    Glial fibrillary acidic protein (GFAP)
    Synaptophysin (Syp)
    Unc5C aka Unc5h3 (récepteur à la nétrine1)
    et tant que j'y suis, Proteolipid protein (PLP)

    (oui, j'ai de l'espoir! )

    Si quelqu'un peut m'aider, merci d'avance!

  4. #3
    ecumedesjours

    Re : démyélination

    Salut,

    Ton premier message me paraît aller dans le bons sens et expose correctenement les conséquences au niveau de la l'axone du motoneurone d'une démyélinisation :
    il faut savoir que l'adressage des canaux ioniques se fait en fonction de la présence ou non de la myéline (entre autres !).
    Donc effectivement, fuites de courants locaux bcp plus importantes dans les régions découvertes par la myéline car forte densité de canaux potassiques, dits "inward rectifyer", du potentiel de repos et aussi "delayed rectifyer" du potentiel d'action.
    Normalement les canaux sodiques se concentrent au niveau des noeuds (là, pas de canal K) et donc si les noeuds disparaissent, les canaux Na aussi, donc perte du PA et conduction saltatoire peu efficace.
    Par contre, pour interprêter le tremblement, il faut plutôt aller chercher du côté du contrôle plus global de la motricité et exposer la régulation du système pyramidal (motricité volontaire) par le système extrapyramidal, lui aussi normalement en partie myélinisé.

    Par contre, dans ton deuxième message, tu mélanges un peu tout.
    Il faut comparer, dans un premier temps, la composition lipidique et protéique DE LA MEMBRANE d'un neurone myélinisé, amyélinique et d'une autre cellule quelconque non nerveuse.
    En effet si les PLP, MAG et MBP sont bien de la myéline, la GFAP est associée au cytosquelette d'une cellule gliale (donc pas un neurone) : l'astrocyte), tandis que la synaptophysine fait partie de la machinerie d'exocytose synaptique et n'appartient donc pas à l'axone.

    A+, bon courage
    "Dieu ne joue pas aux dés, il préfère les Lego"

  5. #4
    vero0oo

    Re : démyélination

    Merci pour cette réponse rapide et claire!
    j'ai un penser un peu trop au niveau cellulaire, alors merci de m'avoir recadrée dans les systèmes pyramidal / extrapyramidal!

    Normalement les canaux sodiques se concentrent au niveau des noeuds (là, pas de canal K) et donc si les noeuds disparaissent, les canaux Na aussi,
    Comment disparaissent-ils, ces canaux Na+? Ils sont "dilués" sur tout l'axone quand les internoeuds démyélinisés ressemblent aux noeuds?

    Par contre, dans ton deuxième message, tu mélanges un peu tout.
    En fait, je sais bien que seules la MBP, la MAG et la PLP sont des composants de la myéline.
    Je ne voulais pas comparer la composition dans des neurones myélinisés ou non, mais rechercher des différences dans les protéines des cerveaux totaux, de mutants ("inconnus", pour nous en TP) par rapport à des témoins WT.
    En fait, j'aurais besoin de leurs pourcentages en masse dans le cerveau (et non pas dans la myéline, le titre de mon message n'était pas approprié) pour savoir si j'ai des chances de voir des bandes sur gel de polyacrylamide coloré au bleu de coomassie. Rien qu'un ordre de grandeur me suffirait, alors si tu as une idée...

    (et aussi pour la première question: la MAG est-elle exprimée dans le SNC?)

    Merci encore pour a réponse, ecumedesjours (super bouquin, en passant )

  6. #5
    Jiav

    Re : démyélination

    Salut VeroOo,

    Sur les tremblements: la démyélinisation entraîne effectivement un "bruit" du d'une part à une désynchronisation du signal, et d'autre part au fait que la transmission dans chaque fibre devient plus ou moins aléatoire en fonction du degré d'atteinte de chacune. A lui tout seul, ce bruit peut expliquer une diminution de force (la contraction tétanique -comprendre efficace- nécessite effectivement des signaux synchrones) mais pas tellement les tremblements (a part des microtrucs au niveau musculaire quand la contraction n'est pas tétanique). Pour comprendre ceux-ci, il faut voir que le SNC comporte énormément de boucles de rétro-action. Par exemple, il y a des fibres sensorielles provenant des muscles qui projettent sur les motoneurones responsable de la contraction de ces même muscles. En conséquence, un bruit dans l'activation musculaire va se retrouver dans le signal afférent au motoneurones, retourner alors aux muscles, etc. C'est probablement ainsi que le bruit se transforme en tremblement (un bon test: regarder si la période du tremblement correspond au reflexe H. Si c'est plus long il faut alors invoquer des boucles cérébelleuses voir corticales).

    Biochimie: C'est pas mon rayon désolé (Youhou Glast? Youhou Vince?). Tout ce que je sais c'est que la myélinisation du système nerveux périphérique est due aux cellules de Schwann, alors que dans le système nerveux central ce sont les oligodendrovytes qui s'en occupent, ce qui explique très probablement les différences.

    A+,
    G

    EDIT réponse à l'aveugle sur tes deux premirers messages

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ecumedesjours

    Re : démyélination

    Re-salut,
    La réponse de Gamma me fait penser que le niveau de tension musculaire (dite isométrique, à longueur constante) fait intervenir des fibres fusi-motrice...gamma ! Ces fibres appartiennent justement au système extrapyramidal.
    Va faire une tour chez les Neurobranchés :
    http://neurobranches.chez.tiscali.fr...esthesie2.html

    Tu as aussi ce site en anglais sur le contrôle postural et la proprioception (en partie extrapyramidale)
    http://www.mariantoniettafusco.com/e...riocettiva.htm

    Les fibres gamma sont myélinisées et de faible diamètre (3 à 6 µm / 10 à 40 m/s).
    Les atteintes du système extrapyramidal provoquent souvent des tremblements (cf syndrome de Parkinson)

    A+
    "Dieu ne joue pas aux dés, il préfère les Lego"

  9. Publicité
  10. #7
    vero0oo

    Re : démyélination

    Bonjour,
    merci pour vos réponses!
    Le site "neurobranchés" a l'air bien; j'irai voir plus longuement quand j'aurai un peu plus de temps...
    Gamma, merci pour l'explication sur la transformation du bruit en tremblements. Mais je n'ai pas tout à fait compris ce qu'était le réflexe H...

    Je pense avoir trouvé des réponses aux questions de bioch du 2eme message (si jamais ça peut intéresser quelqu'un un jour...):
    -la MAG est bien présente dans le SNC, mais représente moins de 1% des protéines de la myéline et semble jouer un rôle de régulation;
    -les protéines de la myéline représentent environ 7% des protéines totales du cerveau (qui elles-mêmes représentent 10% de la masse du cerveau) ; MBP = 30-40 % / PLP = 40 % de la myéline centrale.

  11. #8
    Jiav

    Re : démyélination

    Citation Envoyé par veroOoo
    Gamma, merci pour l'explication sur la transformation du bruit en tremblements. Mais je n'ai pas tout à fait compris ce qu'était le réflexe H...
    C'est vrai qu'en relisant mon post, je m'aperçoit qu'il sonne plus comme une explication que comme une hypothèse... ce qu'il est. Désolé je ne voulais pas prétendre avoir une connaissance spécialement documentée sur l'origine des tremblements: c'est une opinion personnelle et rien de plus.

    Sur le réflexe H: A la base, c'est le circuit du réflexe myotatique: les afférences proprioceptives en provenance du muscle projetent aux motoneurones, ce qui permet une réponse de contraction suite à un étirement du muscle. Le rélexe H est simplement l'évocation de cette réponse par une stimulation électrique d'un nerf périphérique. C'est très utilisé à la fois en recherche et en clinique.

  12. #9
    vero0oo

    Re : démyélination

    C'est vrai qu'en relisant mon post, je m'aperçoit qu'il sonne plus comme une explication que comme une hypothèse... ce qu'il est. Désolé je ne voulais pas prétendre avoir une connaissance spécialement documentée sur l'origine des tremblements: c'est une opinion personnelle et rien de plus.
    Eh bien merci pour cette hypothèse, qui m'a fait avancer quand même!
    et merci pour la définition du réflexe H, j'avais du mal à trouver qq chose de clair sur internet...

Sur le même thème :