Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Mort d'une cellule



  1. #1
    Chrysander

    Mort d'une cellule

    Salut à tous !

    Je sais, c'est une question un peu bizar, mais qu'est-ce qui ferais mourrir une cellule placée dans un milieu complet? Un milieu disont... comme le corps humain. Merci

    -----

    L'Univers est assez grand pour que rien ne soit impossible

  2. Publicité
  3. #2
    Eilura'
    Invité
    Il existe un mécannisme de mort programmée appelée apoptose, mais je crois que ce mécannisme agit pour des cellules appartenant à un organisme pluricellulaire.
    A mon avis il faut aussi voir quelles cellules ont veut considérer (cellule bactérienne, ...)
    Il est évident qu'une cellule appartenant à un organisme intérragit avec ses voisines et je ne sais pas quelles seront les conséquences du fait de l'en séparer.

  4. #3
    coco
    Bonjour,
    ça dépend de la cellule, mais si elle est étrangère, il y a d'abord, le système immunitaire...

  5. #4
    Chrysander
    Oui ! j'avais oublié de préciser cela ! Donc, je vais reformuler ma question : On prend des cellules que l'on met dans un milieu complet. Ensuite, disont tout les 3 jours, on fait un repiquage. Qu'est-ce qui va faire que les cellules vont mourrir?
    On m'a dis que si les cellules mourrait lorsqu'on ne faisait pas de repiquage, c'est parce qu'une fois arrivé à confluence (cad quand elle remplissent toute la boite), cela voulais dire pour elle que "l'organe" été complet. Mais, en fait, je ne vois pas le rapport. Parce que si on l'appliquais à l'Homme, cela voudrais dire qu'une fois que le bras est formé, on le coupe...

    Citation Envoyé par Eilura'
    Il est évident qu'une cellule appartenant à un organisme intérragit avec ses voisines et je ne sais pas quelles seront les conséquences du fait de l'en séparer.
    Oui, c'est vrai. Il y a une histoire de facteurs de croissance dans l'histoire. Une cellule à besoin des facteurs de croissance de ces voisines pour se dupliquer. Si ceux si sont absent, elle meurt. Soit dit en passant, ce n'est pas le cas des cellules cancéreuse.

    Chrysander
    L'Univers est assez grand pour que rien ne soit impossible

  6. #5
    Eilura'
    Invité
    Oui pour les cellules cancéreuses il y a un truc avec la télomérase (ADN en fin de chromosome) qui empêche la mort cellulaire. J'avais des trucs là dessus mais je ne les ait pas sous la main.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    TuNiZiAnO
    la mort des cellules est programées dans les zones situées aux extrémités des chromosomes ( les télomères ). A chaque division cellulaire il y a un raccourcicement de ces zones, qui est compensé par les enzymes dont tu parlais ( les télomérases ) qui ajoute des séquences répétitives sur les télomères, cependant au bout de 30 ou 40 divisions en moyenne cette activitée est stoppée et la cellule ne peut plus se diviser.

    je crois que chaque type de cellules est destinées a ce reproduire un certains nombres de fois et qu'une fois leur cycle de vie achevée, elle ne se duplique plus et finisse par mourir naturellement...

    En ce qui concerne la remarque sur les cellules cancéreuses, je crois qu'elles ont la capacité de régénerer cette activité télomérasique et ainsi de permettre a la cellule infectée de ce multiplier presque indéfinimenent

  9. Publicité
  10. #7
    Igothigh
    Citation Envoyé par Chrysander
    On m'a dis que si les cellules mourrait lorsqu'on ne faisait pas de repiquage, c'est parce qu'une fois arrivé à confluence (cad quand elle remplissent toute la boite), cela voulais dire pour elle que "l'organe" été complet.
    Comme il l'a ete dit, les cellules normale ne peuvent se diviser indefiniment a cause, entre autre, du raccourcissement des telomeres. Un caractere des cellules cancereuses (et des cellules souches!) est d'avoir une activite telomerase accrue. Mais ce n'est qu'un parametre.
    Pour ce qui est du "repiquage", lorsque les cellules arrivent a confluence, il y a inhibition de contact. Les cellules stoppent leur croissance et entre en quiescence, mais ne meurent pas systematiquement. Il ne faut pas oublier que la culture cellulaire est artificielle et que les cellules ne poussent virtuellement qu'en 2 dimension et dans un milieu optimise, pas forcement "parfait". C'est utile mais malgre tout assez loin des conditions rencontrees dans un organisme.

    Citation Envoyé par TuNiZiAnO
    cependant au bout de 30 ou 40 divisions en moyenne cette activitée est stoppée et la cellule ne peut plus se diviser
    Ca me parait beaucoup... meme si c'est tres dependent des types cellulaires et de leur "niveau" de differenciation. Le cas extreme etant les cellules souches qui peuvent se diviser indefiniment.

  11. #8
    seb
    Citation Envoyé par Igothigh
    Ca me parait beaucoup...
    ...ou peu
    J'ai déjà travaillé sur des cellules ayant vaillamment passé le cap des 250passages...
    En fait la plupart des lignées cellulaires qu'utilisent les biologistes ont été rendu immortelles (souvent par trnasformation virale) et peuvent se diviser quasimment indéfiniment.
    Par contre si on parle de lignées primaires (cellules non-transformées issues directement d'un organisme) alors le nombre de passage est plus limité...une dizaine max....

    A+

  12. #9
    Steph
    Citation Envoyé par Chrysander
    Salut à tous !

    Je sais, c'est une question un peu bizar, mais qu'est-ce qui ferais mourrir une cellule placée dans un milieu complet? Un milieu disont... comme le corps humain. Merci
    L'ennui?

    Stéphane

  13. #10
    Chrysander
    Citation Envoyé par Steph
    L'ennui?
    Lol ! N'empeche, on ne sais jamais ! c'est une piste à suivre de près ! Je suis sur que l'absence totale de stress quelconque (chez l'Homme, on appel ca un divertissement, selon les cas) dans un environement entièrement synthétique et complet (disont, chez soi, le soir, dans le canapé) peut conduire certaines cellules à un état tout d'abord de "dérive" (cad le type assis dans son canapé, une bierre à la main, observant la traejectoire d'une poussière) puis de mort cellulaire (c'est la fin...). Lol.

    Plus sérieusement, l'absence de "stress" (je crois avoir compris que ce terme désigne aussi bien un stress dans le genre déficit hydrique que quelque chose de bien qui arrive, comme un petit apport de glucose supplémentaire) peut elle être une cause?

    Chrysander, qui se dit qu'il devrait arreter de se taper des délires !
    L'Univers est assez grand pour que rien ne soit impossible

  14. #11
    Igothigh
    Citation Envoyé par seb
    En fait la plupart des lignées cellulaires qu'utilisent les biologistes ont été rendu immortelles (souvent par trnasformation virale)
    Le "souvent" me parait un peu excessif. C'est un moyen d'y arriver mais l'immortalisation en culture arrive spontanement pour un cetain nombre de type cellulaire. Il suffit de les cultiver jusqu'a la senescence. Un paquet vont mourir apres ce stade mais sur la quantite, certaines cellules vont passer la crise et s'immortaliser. Ensuite le nombre de passage est virtuellement infini...

    Citation Envoyé par Chrysander
    l'absence de "stress" ... peut elle être une cause?
    Une cause de quoi?

  15. #12
    Doctor Z
    Salut à tous !

    Es-tu vraiment sûr de cela Igothigh ?
    Je ne met nullement ta parole en doute, simplement,
    c'est intéressant de s'interroger la dessus ! Un pas
    vers l'immortalité ?
    Deus gosta do povo português.

  16. Publicité
  17. #13
    Chrysander
    Citation Envoyé par Igothigh
    [quote:267521d7a4="Chrysander"]l'absence de "stress" ... peut elle être une cause?
    Une cause de quoi?[/quote:267521d7a4]

    De mortalité cellulaire.
    L'Univers est assez grand pour que rien ne soit impossible

  18. #14
    Yoyo
    Bonsoir,

    Tout d'abord je confirme en effet ce que disait igothigh sur l'immortalisation spontanée des cellules. Ceci etant dit il me semble que tous les types cellulaire ne s'immortalise pas.

    Pour ce qui est de l'absence de stress, si tu definis le stress comme tu le fait (c'est a dire un changement brutale de conditions) je ne pense pas que l'absence de stress puisse engendrer une mort cellulaire.

    en revanche pour les neurones une absence de stimuation provoque une perte d'efficacité (je pense que ca se joue plus au niveau des synapses que de la cellule elle meme). c'est pour ca qu'on conseille de faire travailler sa memoire

    Yoyo

  19. #15
    chafouin
    C'est peut-être pas exactement dans le fil de l'idée de départ, mais j'aimerais quan même citer un des plus "fameux" exemple de mort cellulaire programmée : la formation de la main. Au commencement du commencement, la main est comme une moufle ! Et quand le foetus décide de se faire des doigts, il tue tout simplement les cellules se situant entre ses futures doigts.

    C'est domage de limiter la mort cellulaire au racourcissement des télomère. En fait, cette histoire des télomères ça aide à expliquer ce qui se passe lorsque l'organisme vieillit, mais aujourd'hui on sait quand même que la mort cellulaire est un phénomène utilisé par l'organisme pour se construire et... survivre !
    Chez l'animal la mort cellulaire programmée est largement utilisée pour la formation d'organes ou pour limiter la présence de certaines cellules. Chez les végétaux, c'est un moyen de limiter la progression de pathogènes.
    Donc dire que les cellules meurent parce que leurs télomères sont trop courts, pourquoi pas... mais n'ont-elles pas d'autres raisons ?

    Pour le stress, hélas on ne saura jamais !!! Il y a fort à parier que le simple fait de s'assoire stress un maximum les cellules de notre arrière-train ! Et les cellules ne sont pas en manque d'idées pout les stress : quand on regarde une plante, on peut se dire que ça a l'air cool et que ça ne s'en fait pas trop pour la vie, et pourtant... Quand elle manque d'eau, une plante stress de peur de ne plus jamais en avoir, mais quand on lui en met, elle stress parce qu'elle se demande bien ce qu'elle va faire de toute cette eau qui arrive d'un coup ! Maintenant on prend cet exemple et on le multiplie par le nombre de types cellulaires et le nombre de signaux recevables et on se dit qu'on a encore du pain sur la planche !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] Taille d'une cellule ?
    Par HelpMee dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/11/2009, 11h57
  2. Vie et mort d'une planete
    Par damlenéophite dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/05/2007, 20h44
  3. La journée d'une cellule
    Par invite654345 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/12/2006, 16h24
  4. LA mort d'une abeille reine
    Par M.Bretelle dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/05/2006, 23h29
  5. mouvement à l'intérieur d'une cellule...
    Par Amon GAIA dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/04/2006, 00h49