Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

enzyme "détruite" à haute température?




  1. #1
    tit64

    enzyme "détruite" à haute température?

    Bonjour!
    Une enzyme peut elle etre "détruite" et non dénaturée à haute température?
    Si oui en moyenne à partir de quelle valeur

    Merci!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    cysto

    Re : enzyme "détruite" a haute température?

    Une enzyme est un biocatalyseur et aussi une molécule thermolabile donc peut être affectée par la chaleur , on estime cette température valoir entre 45°->60°C donc au niveau de cette intervalle , l'enzyme protéique subit une dénaturation thérmique.

  4. #3
    liona fi

    Smile Re : enzyme "détruite" a haute température?

    salut .... l'enzyme ce n'est qu'un protéine
    il s'agit d'un enzyme active si la températeur n'est pas tres élevée
    ;comme il peut etre non active si on éléve la températur
    si on baisse la températur ;l'enzyme sera non active mais il rend active dans la températur moyenne
    mais si on éléve la températur ;l'enzyme sera déteruite et ne peut pas etre active une autre fois .
    Etudiez; le savoir c'est la vie la plus noble;l'ignorance est la plus grand mort


  5. #4
    LXR

    Re : enzyme "détruite" a haute température?

    Bonjour,

    Il y a des exceptions comme les Taq DNA polymérase, qui sont activées par les fortes températures, à 95°C. Cela est adapté aux organismes qui les produisent naturellement (thermophilus aquaticus par exemple, organismes extrémophile vivant dans des sources thermales chaudes).

    Greg

  6. #5
    kinette

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    Bonjour,
    Pour en revenir à la question initiale: une enzyme peut, je suppose, être détruite si la température entraîne une combustion ou une rupture des liaisons entre ses acides aminés. Je suppose qu'on peut aussi parler de destruction (?) pour les enzymes formées de plusieurs éléments qui seraient définitivement séparés par un traitement thermique.

    Cordialement,
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LXR

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    Pour une rupture des liaisons entre les acides aminés par la chaleur, cela est improbable. La liaison peptidique est une liaison covalente particulièrement forte, pour la rompre chimiquement, il faut chauffer à 100°C pendant 1 heure dans de la soude très concentrée à 6M.
    Pour ce qui est de la dénaturation des enzymes multimériques par la chaleur, c'est vrai. Les liaisons entre les différentes sous-unités sont des liaisons faibles de type électrostatiques, hydrophobes, de Van der Waals, qui sont rapidement déstabilisées par la chaleur.

    Greg

  9. #7
    Guillaume69

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    Citation Envoyé par LXR Voir le message
    Pour une rupture des liaisons entre les acides aminés par la chaleur, cela est improbable. La liaison peptidique est une liaison covalente particulièrement forte, pour la rompre chimiquement, il faut chauffer à 100°C pendant 1 heure dans de la soude très concentrée à 6M.
    Pour ce qui est de la dénaturation des enzymes multimériques par la chaleur, c'est vrai. Les liaisons entre les différentes sous-unités sont des liaisons faibles de type électrostatiques, hydrophobes, de Van der Waals, qui sont rapidement déstabilisées par la chaleur.
    Les ponts disulfures sont-ils aussi résistants ?

  10. Publicité
  11. #8
    LXR

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    Je n'en suis pas sûr. Mais chez les eucaryotes, ce sont surtout les enzymes passant par la voie sécrétoire (donc enzymes du RE, Golgi, hydrolases acides du lysosome, endosome, membrane plasmique et sécrétées) qui sont concernées par les ponts disulfures, leur formation étant très défavorable dans le cytosol, elle se fait dans le RE grâce à une enzyme.

    Greg

  12. #9
    kamor

    Re : enzyme "détruite" a haute température?

    Citation Envoyé par LXR Voir le message
    Bonjour,

    Il y a des exceptions comme les Taq DNA polymérase, qui sont activées par les fortes températures, à 95°C. Cela est adapté aux organismes qui les produisent naturellement (thermophilus aquaticus par exemple, organismes extrémophile vivant dans des sources thermales chaudes).

    Greg
    Les Taq pol ne sont pas dénaturées à 95°C mais elles ne sont pas actives (de toute façon l'ADN est dénaturée à une telle température), mais leur température d'activité optimale est de 72°C à la pression de surface.
    La phase initiale dans une PCR d'activation de la Taq à 95°C a pour but de supprimer des mécanismes de protection tel que des antibiotiques ou un protection biochimique.

  13. #10
    LXR

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    Ok je ne savais pas. Est-ce la même chose pour les Hot Start DNA polymérase, comme la KOD? En effet, on parle toujours de phase d'activation à 95°C.

    Greg

  14. #11
    Guillaume69

    Re : enzyme "détruite" a haute température?

    Citation Envoyé par kamor Voir le message
    La phase initiale dans une PCR d'activation de la Taq à 95°C a pour but de supprimer des mécanismes de protection tel que des antibiotiques ou un protection biochimique.
    Et aussi (surtout) de dé-hybrider l'ADN.

  15. #12
    LXR

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    On dérive hors-sujet... Rapidement pour que ce soit clair, la première étape de dénaturation de la PCR est bien plus longue (2-5 minutes à 95°C) que ce qui est nécessaire pour dénaturer l'ADN, 15-20 secondes à 95°C que l'on retrouve dans tous les cycles. La première étape est nécessaire pour activer les Hot Start qui ont l'avantage de ne pas être actives tant que cette étape n'est pas effectuée, elles ne dégradent donc pas les primers avec leur activité correctrice le temps de lancer la PCR. On le fait aussi pour les Taq, mais Kamor vient de préciser qu'il s'agit plutôt d'une déprotection que d'une activation.

    Greg

  16. #13
    kamor

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    Pour répondre à LXR, oui en effet, la plupart (pour ne pas dire toutes) des Taq pol sont à l'heure actuelle protégées comme ils disent. En fait elles sont inactivées par des Anticorps ou des molécules chimiques. Pour les "décrocher" de l'enzyme, on les chauffe à des T° et des temps spécifiques du mode de blocage.
    La dénaturation de l'ADN n'est pas le but de cette étape, il y a toujours une étape de ce type et qui sera répété lors du cycle même. Cette étape d'activation n'a lieu qu'une fois au début de la PCR

  17. #14
    LXR

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    Merci pour ces informations!

    Greg

  18. #15
    tit64

    Re : enzyme "détruite" à haute température?

    je n'en demandé pas autant mais merci a tous pour toute ces infos!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Survie à haute température
    Par Jeuf7984 dans le forum Biologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 08/07/2016, 08h34
  2. HPLC Haute pression et Haute température
    Par ruddichon dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/01/2009, 16h27
  3. hplc Haute pression et Haute température
    Par ruddichon dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/01/2009, 21h12
  4. haute température
    Par /Anonyme/ dans le forum Actualités
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/03/2006, 09h50