Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Renouvellement de l'épiderme



  1. #1
    Abd3lkader

    Renouvellement de l'épiderme

    Bonjour,

    Quels sont les inconvénients et les avantages ( si il y en a ) d'un renouvellement de l'épiderme de 3 à 4 jours au lieu des 28 jours d'un organisme humain "normal" ?

    Y a t-il un lien entre ce renouvellement et les cicatrices, je précise que je ne parle pas de cicatrisation, car la cicatrisation est dans le domaine des tissus et des organes.

    Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Edelweiss68

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Bonjour,

    En inconvénient, il y a le psoriasis dû justement à un renouvellement trop rapide de l'épiderme entrainant des inflammations et une accumulation de ces cellules épidermiques.
    Chez les animaux, des mues trop fréquentes sont souvent le signe d'une pathologie sous jacente (ex. anomalie de la thyroide).

  4. #3
    fabien.che

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Citation Envoyé par Abd3lkader Voir le message
    Y a t-il un lien entre ce renouvellement et les cicatrices, je précise que je ne parle pas de cicatrisation, car la cicatrisation est dans le domaine des tissus et des organes.
    La peau est un organe, vital qui plus est.

  5. #4
    Abd3lkader

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Citation Envoyé par fabien.che Voir le message
    La peau est un organe, vital qui plus est.
    Dois-je en conclure à une cicatrisation plus rapide lors d'un renouvellement de 3/4 jours de l'épiderme ? Car c'est en cela qu'était ma question.

    Y a t-il des avantages ?

  6. #5
    Abd3lkader

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Je remets à jour ce sujet, cela m'interesse pour plusieurs raisons.

    Une réponse à propos des avantages que pourrait avoir le fait d'un renouvellement de l'épiderme d'un temps égale à 3/4 jours seriat agréable de votre part.

    Merci d'avance,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LXR

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Je ne suis pas sûr que cela confère un avantage. Lors d'une plaie, les cellules épithéliales au voisinage de la lésion sont en contact avec des facteurs de croissance avec lesquels elles ne sont pas en contact dans un contexte sain. Cela induit leur prolifération mais aussi leur différenciation en cellules mésenchymateuses (transition épithélio-mésenchymateuse : EMT) qui ont la propriété d'être plus mobiles que les cellules épithéliales. Ce changement phénotypique leur permet de migrer dans la brèche formée par la lésion, de la coloniser puis de proliférer afin de reconstituer le tissu lésé. Ensuite elle se redifférencie en cellules épithéliales (transition mésenchymo-épithéliale : MET), la cicatrisation est terminée (abstraction faite des étapes de revascularisation....).

    Lors de ce processus, la prolifération des cellules est forte, des facteurs de croissance sont sécrétés, je pense qu'on tend vers une limite maximale de prolifération cellulaire localisée. Donc que cela se fasse dans un contexte sain de renouvellement rapide (donc prolifération forte) ou pas (prolifération plus faible), c'est négligeable je pense.

    Je pense que le potentiel de cicatrisation d'un épiderme provient plutôt de sa capacité à mobiliser efficacement les acteurs de ce processus physiologique, ainsi que du microenvironnement (présence de progéniteurs à proximité par exemple).

    Greg

  9. Publicité
  10. #7
    Abd3lkader

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Citation Envoyé par LXR Voir le message
    Je ne suis pas sûr que cela confère un avantage. Lors d'une plaie, les cellules épithéliales au voisinage de la lésion sont en contact avec des facteurs de croissance avec lesquels elles ne sont pas en contact dans un contexte sain. Cela induit leur prolifération mais aussi leur différenciation en cellules mésenchymateuses (transition épithélio-mésenchymateuse : EMT) qui ont la propriété d'être plus mobiles que les cellules épithéliales. Ce changement phénotypique leur permet de migrer dans la brèche formée par la lésion, de la coloniser puis de proliférer afin de reconstituer le tissu lésé. Ensuite elle se redifférencie en cellules épithéliales (transition mésenchymo-épithéliale : MET), la cicatrisation est terminée (abstraction faite des étapes de revascularisation....).

    Lors de ce processus, la prolifération des cellules est forte, des facteurs de croissance sont sécrétés, je pense qu'on tend vers une limite maximale de prolifération cellulaire localisée. Donc que cela se fasse dans un contexte sain de renouvellement rapide (donc prolifération forte) ou pas (prolifération plus faible), c'est négligeable je pense.

    Je pense que le potentiel de cicatrisation d'un épiderme provient plutôt de sa capacité à mobiliser efficacement les acteurs de ce processus physiologique, ainsi que du microenvironnement (présence de progéniteurs à proximité par exemple).

    Greg

    Très très intéressant, malgré le fait que je sois déçu par le bilan ( je ne parle pas de la rédaction, mais du bilan en lui-même , les informations qu'il indique ) .

    Mais petite question, j'ai toujours cru que les cellules mésenchymateuses étaient des cellules osseuses, que viennent t-ils faire dans le domaine de la peau ?

    Puis seconde question, mise à part la cicatrisation, y a t-il un domaine dans lequel il y aurait avantage à avoir un épiderme qui se renouvelle en 3, voir quatre jours ?

    Et je vous remercie de votre réponse.

  11. #8
    LXR

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Les cellules qui se situent en-dessous de la lame basale (fibroblastes par exemple) sont des cellules mésenchymateuses.

    Le renouvellement rapide d'un épiderme est peut-être avantageux pour l'adaptation rapide de cet épiderme à de nouvelles conditions (température, frottements par exemple), et éventuellement pour maintenir ses capacités optimales (élasticité, protection du derme,...).

    Greg

  12. #9
    Abd3lkader

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Citation Envoyé par LXR Voir le message
    Les cellules qui se situent en-dessous de la lame basale (fibroblastes par exemple) sont des cellules mésenchymateuses.

    Le renouvellement rapide d'un épiderme est peut-être avantageux pour l'adaptation rapide de cet épiderme à de nouvelles conditions (température, frottements par exemple), et éventuellement pour maintenir ses capacités optimales (élasticité, protection du derme,...).

    Greg
    Bonjour,

    Je tenais à vous remercier encore une fois pour vos différentes réponses, elle furent précises, adéquates et bénéfiques.

    Merci encore

  13. #10
    Katie20012

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Hello à tous;
    Et bien le mésenchyme est un tissus peu différencié des vertébrés, généralement d'origine mésodermique, qui donne naissance aux tissus de soutien (tissu conjonctif, cartilage, os), aux muscles, aux vaisseaux, au tissu hématopoïétique et à une grande partie des viscères (mais pas à l'épithélium des muqueuses et des glandes digestives).
    Le mésenchyme jeune est formé de cellules étoilées et anastomosées en réseau dans une matrice pauvre en fibres conjonctives.
    Au cours du développement, la plupart de ses celles s'orientent irréversiblement dans une voie de différenciation et perdent leurs autres potentialités.
    Le tissu conjonctif adulte comprend cependant des cellules mésenchymateuses qui peuvent se différencier en fibroblaste ou, lors de la régénération des petits vaisseaux, en cellules musculaires lisses.
    Une partie des tissus mésenchymateux de la tête et du cou n'est pas d'origine mésodermique, mais dérives des crêtes neurales.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  14. #11
    Abd3lkader

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Bonsoir et merci pour votre éclaircissement Katie.

    Une toute autre question, cela va vous sembler barbare et simpliste à l'écrit, mais vu que l'origine du renouvellement très rapide de l'épiderme est du à un nombre élevé de kératinocytes, est - ce que des Anti-Kératinocytes ( Anti-KG ) pourraient diminuer la vitesse de migration de celles-ci ?

    Merci d'avance.

  15. #12
    Katie20012

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Et bien théoriquement je dirais oui, mais n'étant pas une spécialiste de l'épiderme j’ai trouvé quelques articles qui pourront mieux vous renseigner et surtout le premier:
    http://www.nature.com/jid/journal/v9.../5612700a.html
    http://www.john-libbey-eurotext.fr/f.../article.phtml
    http://vet.sagepub.com/content/37/5/496.full
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  16. Publicité
  17. #13
    Abd3lkader

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Citation Envoyé par Katie20012 Voir le message
    Et bien théoriquement je dirais oui, mais n'étant pas une spécialiste de l'épiderme j’ai trouvé quelques articles qui pourront mieux vous renseigner et surtout le premier:
    http://www.nature.com/jid/journal/v9.../5612700a.html
    http://www.john-libbey-eurotext.fr/f.../article.phtml
    http://vet.sagepub.com/content/37/5/496.full
    Cordialement,
    Katie.

    J'ai trouvé le temps de lires vos sources, je vous remercie. elle furent très fructueuses !

    Encore une fois merci

  18. #14
    Katie20012

    Re : Renouvellement de l'épiderme

    Je vous en prie, je suis contente que cela vous ai été utile.
    Bien à vous,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Renouvellement du réticulum...
    Par babaz dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2009, 21h02
  2. [Divers] Rôles de l'épiderme.
    Par svt18 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/10/2009, 13h31
  3. [Biologie Cellulaire] enveloppe cornée de l'épiderme
    Par filorette dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/07/2009, 09h59
  4. [Divers] durcir l'epiderme
    Par Nàyöth dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2007, 16h44
  5. Question sur l'epiderme d'oignon
    Par sylvain78 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/10/2005, 00h08