Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

rejet d'un greffon



  1. #1
    megaflop

    Question rejet d'un greffon

    Bonsoir,
    Alors je suis en terminale et dans notre cours sur l'immunologie on nous a dit que le rejet d'un greffon est une réponse immunitaire cellulaire et que dans la réponse immunitaire à médiation cellulaire, les LT8 qui vont se différencier en LTc, font une double reconnaissance du complexe HLAI-peptide antigénique pour détruire la cellule infectée or dans le cas d'une allogreffe, les HLA du donneur et du receveur ne sont pas identiques
    Comment font les LTc pour détruire des cellules dont elles ne reconnaissent les HLA ?
    Le rejet d'un greffon est-il dépendant d'un autre mécanisme ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Katie20012

    Re : rejet d'un greffon

    Hello;
    C'est complexe comme question, donc je vais vous faire un petit résumé qui j'espère sera explicite.
    Dans le cas de rejet des allogreffes, le système immunitaire acquis reconnait les produits alléliques des HLA incompatibles exprimés sur les tissus du donneur, il est responsable du rejet.
    Le rejet médié par la cellule T et l'anticorps dépend de la source du tissu pour la greffe,ex: la peau, principalement par rejet cellulaire et pour le rein, rejet humoral et cellulaire.
    Le nombre d'incompatibilités entre le donneur et le receveur (c'est-à-dire les antigènes de transplantation) détermine habituellement la force du rejet.
    Il existe trois types de rejet des allogreffes. Le meilleur exemple étant le rein:
    - Le rejet hyper aigu: qui fait intervenir des anticorps pré-existant (anti-ABO et/ ou anti-HLA);
    - Le rejet aigu: à médiation cellulaire (CD8+ c'est-à-dire lymphocyte Tcytotoxique, CD4+);
    - Le rejet chronique: à médiation cellulaire (CD8+), antigènes anti-tissu.

    Maintenant si vous voulez en savoir plus sur ces types de rejets n'hésitez pas à demander car ceci est un résumé.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  4. #3
    descmarc

    Re : rejet d'un greffon

    Salut

    Très bonne question je me la pose tout le temps celle là aussi.

    Mais j'ajouterai (enfin plutôt j'expliciterai juste un point qu'évoque katie 20012) que ce sont les cellules immunitaire du donneur (du greffon) qui rejette le receveur.

    En effet lors d'une greffe le receveur et sous immunodépresseur donc il est immunodéprimé pour recevoir le greffon.
    C'est donc les cellules immunitaire qui sont dans le greffon (peau etc...) qui rejette le receveur.

    cordialement

  5. #4
    proxyma

    Re : rejet d'un greffon

    Citation Envoyé par descmarc Voir le message
    Salut

    Très bonne question je me la pose tout le temps celle là aussi.

    Mais j'ajouterai (enfin plutôt j'expliciterai juste un point qu'évoque katie 20012) que ce sont les cellules immunitaire du donneur (du greffon) qui rejette le receveur.

    En effet lors d'une greffe le receveur et sous immunodépresseur donc il est immunodéprimé pour recevoir le greffon.
    C'est donc les cellules immunitaire qui sont dans le greffon (peau etc...) qui rejette le receveur.

    cordialement
    Je me suis pose la meme question mais je n'arrive toujours pas comprendre le mecanisme,SVP J'aimrai bien que vous eclairsissez votre idée!

  6. #5
    megaflop

    Re : rejet d'un greffon

    merci à vous tous pour vos réponses mais katie quand tu dis :
    Citation Envoyé par Katie20012 Voir le message
    Hello;
    .......
    Dans le cas de rejet des allogreffes, le système immunitaire acquis reconnait les produits alléliques des HLA incompatibles exprimés sur les tissus du donneur, il est responsable du rejet.
    ........
    - Le rejet aigu: à médiation cellulaire (CD8+ c'est-à-dire lymphocyte Tcytotoxique, CD4+);
    ........
    je n'arrive toujours pas à comprendre comment des LT8 peuvent reconnaitre des HLA incompatibles ? peut être que j'ai mal compris ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    descmarc

    Re : rejet d'un greffon

    c'est à dire que quand on fait une greffe on essaie d'avoir un HLA donneur receveur Identique (rare) voir le plus proche possible...

    Donc les Lt peuvent reconnaitre un HLA très proche, de manière moins efficace surement mais c'est très possible et c'est surement ce qu'il se passe d'ailleurs...

  9. Publicité
  10. #7
    megaflop

    Re : rejet d'un greffon

    hmm ça ne me convainc pas dans ce cas alors pourquoi ne pas chercher des personnes qui ont des HLA les plus différents possible ?

  11. #8
    descmarc

    Re : rejet d'un greffon

    Ha ben nan le principe des greffes c'est qui se ressemble s'assemble.

    Si tu greffe un organe avec un HLA complètement différent le greffon n'est pas compatible....
    Maintenant si tu attends la raison précise du rejet de greffe personne ne te la donneras car personne ne sais...c'est encore un sujet chaud de recherche

  12. #9
    fabien.che

    Re : rejet d'un greffon

    Citation Envoyé par descmarc Voir le message
    Mais j'ajouterai (enfin plutôt j'expliciterai juste un point qu'évoque katie 20012) que ce sont les cellules immunitaire du donneur (du greffon) qui rejette le receveur.

    En effet lors d'une greffe le receveur et sous immunodépresseur donc il est immunodéprimé pour recevoir le greffon.
    C'est donc les cellules immunitaire qui sont dans le greffon (peau etc...) qui rejette le receveur.
    Ce dont tu parles ici c'est de la GVHD, ce n'est pas la même chose que le rejet de greffe. Même sous traitement immunosuppresseur, on empêche pas toujours le rejet de greffe.

    Et ce que tu dis manque un peu de sens, car sous traitement immunosuppresseur, les cellules immunitaires du greffon sont également soumises à cette régulation, il s'agit de traitements systémiques.

    Pour répondre à la question de megaflop, les LT sont effectivement doués d'une capacité de double reconnaissance :
    1) La reconnaissance TCR-CMH (HLA) du soi ou du non-soi, c'est cette reconnaissance qui intervient dans le rejet de greffe. Le fait que les marqueurs HLA soient différents ne veut pas dire que les LT ne sont pas capables de les lier, juste qu'ils les identifient comme un marqueur du non-soi.

    2) Si la reconnaissance TCR-CMH est OK, il y a la reconnaissance peptide soi / non-soi, celle-ci intervient dans la lutte contre l'infection ou contre la cancérisation par exemple.

    Est-ce plus clair ?

  13. #10
    megaflop

    Re : rejet d'un greffon

    Wé un peu mais il y a un autre problème puisque pendant la sélection des LT en l'absence de l'antigène dans le thymus les cellules qui ne reconnaissent pas le HLA du soi sont détruites.
    D'où viennent les LT8 capables de reconnaitre des HLA du non-soi ?

  14. #11
    descmarc

    Re : rejet d'un greffon

    Citation Envoyé par fabien.che Voir le message
    Ce dont tu parles ici c'est de la GVHD, ce n'est pas la même chose que le rejet de greffe. Même sous traitement immunosuppresseur, on empêche pas toujours le rejet de greffe.

    Et ce que tu dis manque un peu de sens, car sous traitement immunosuppresseur, les cellules immunitaires du greffon sont également soumises à cette régulation, il s'agit de traitements systémiques.
    Oui c'est vrai que je parle de la GVHD, désolé, on lis tellement sur sa que j'ai pas fait gaffe.

    Par contre la GVHD et un fait et le receveur et systématiquement sous immunosuprésseur?? Si c'est le cas il faut croire que le traitement systémique ne touche pas ou pas tout de suite les cellules immunitaire du greffon.

    Donc pour me recarder dans le débat "le rejet de greffe", pour moi un Lt qui reconnait le peptide présenté par le HLA mais pas le HLA, s'active....Donc les Lt du receveur reconnaissent des peptides présenté par le HLA du greffon sans reconnaitre son HLA et s'active..reconnaitre quelque chose sans reconnaitre le HLA c'est pas normale et c'est donc étranger.....

  15. #12
    megaflop

    Re : rejet d'un greffon

    donc les LT8 sont capables d'agir sur une cellule en ne reconnaissant que le peptide du non-soi sans reconnaitre le HLA sur lequel il est fixé grâce à leur TCR ?
    ça expliquerait tout

  16. Publicité
  17. #13
    fabien.che

    Re : rejet d'un greffon

    Citation Envoyé par megaflop Voir le message
    les cellules qui ne reconnaissent pas le HLA du soi sont détruites.
    D'où viennent les LT8 capables de reconnaitre des HLA du non-soi ?
    Bon, tu as un problème avec le terme "reconnaissance". En fait, si je reformule plus clairement ce que tu dis : "les cellules qui ne reconnaissent pas le HLA du soi sont détruites", ça donne : Les cellules qui reconnaissent le HLA du soi comme du non-soi (= autoréactivité) sont détruites.

    Les cellules LT8 capables de reconnaitre les HLA du non-soi sont donc toutes celles qui survivent au passage dans le thymus, toutes celles qui sont capables d'identifier le CMH de l'organisme dans lequel ils ont été éduqués comme du soi. Donc, tout ce que ces LT lieront comme CMH structuré par par des molécules HLA différentes de l'organisme en question, sera considéré comme du non-soi, et détruit.

    Et la reconnaissance du peptide antigénique ne peut se faire, pour les LT8, sans l'association au CMH.

    Pour descmarc, le mécanisme immunitaire impliqué dans le rejet de greffe et la GHVD est le même. Et les traitements immunosuppresseurs ne sont pas efficaces à 100% (aucun traitement d'ailleurs). Donc probablement qu'après une greffe, au niveau cellulaire il y a à la fois réaction contre le greffon et réaction contre l'hôte, mais ce n'est pas nécessairement symptomatique. Le problème des traitements immunosuppresseurs c'est de trouver la bonne balance, permettant d'éviter à la fois le rejet de greffe et la GVHD, mais tout en évitant que le patient développe un cancer après avoir été sauvé par un transplant...

  18. #14
    megaflop

    Re : rejet d'un greffon

    Citation Envoyé par fabien.che Voir le message
    Les cellules LT8 capables de reconnaitre les HLA du non-soi sont donc toutes celles qui survivent au passage dans le thymus.
    regarde ici http://books.google.com/books?id=piN...age&q=&f=false

    Role du CMH dans la sélection thymique:
    ......... Les lymphocytes T ne présentant qu'une affinité médiocre ou une incapacité totale avec les molécules du CMH sont négligées et meurent par apoptose ......

    Donc je suis désole mais je n'ai toujours pas compris

  19. #15
    piwi

    Re : rejet d'un greffon

    Je crois que vous faites simplement une profonde erreur de compréhension du système. Le CMH n'est pas un système d'adhésion cellulaire. Quand un LT ne le reconnait pas, il ne passe pas simplement son chemin.

    En fait le CMH n'est absolument pas neutre dans la réaction du LT. Il semble neutre parce que les cellules ont été sélectionnées pour ne pas y réagir. Pour rester neutre, un LT doit trouver sur une cellule une molécule du CMH du soit présentant un peptide du soit. Dans tous les autres cas, il s'active. Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'un qui LT rencontre une molécule de CMH qu'il ne reconnait pas s'active. Peu importe le peptide fixé dessus. Le CMH c'est l'antigène suprême du soit et du non soit. C'est le discriminant radical. Évidemment, dans la vie "normal" il n'y a pas de CMH du non soit, le LT n'en rencontre jamais. Mais dans le cas d'une greffe, soudain c'est différent. Et vous avez grandement intérêt à ce que l'alloCMH soit le moins différent possible du CMH du soit, pour tromper autant que possible les LT. Sinon, ils s'activent et c'est le rejet.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  20. #16
    megaflop

    Re : rejet d'un greffon

    Merci pour ta réponse piwi!
    Je me suis rendu compte que mon problème était au niveau du développement des LT dans le thymus je viens de faire un peu de lecture en ce qui concerne les théories sur le sujet.

  21. #17
    fabien.che

    Re : rejet d'un greffon

    Pardon piwi, mais je me permets de te corriger un point d'orthographe : *soi

  22. #18
    proxyma

    Thumbs up Re : rejet d'un greffon

    on apprend sans cess pour essayer de comprendre... on fini par compendre mais on apprend jamais assez....!!
    merciiiiiiiii bcp piwiiiiiii là je comprends mieux,donc le problème se posé au niveau du thymus (lors de la selection des LT ) celle qui reconnessent le peptide et le HLA du non soi sont celle qui agissent lors du reget de la greff.
    je vou remerci tous toi aussi megaflop (le bac va nous rendre foux)

  23. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Calcul du rejet g.CO2/Km
    Par SK69202 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 71
    Dernier message: 26/11/2015, 18h46
  2. Région de rejet
    Par invite43219988 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/05/2009, 12h44
  3. Greffe - Rejet
    Par gregre22 dans le forum Maladies génétiques et maladies orphelines
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/04/2009, 07h36
  4. [GIMP] Greffon de gestion avancée des couleurs
    Par Philou67 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/02/2009, 08h50
  5. Rejet aigu
    Par kenboi dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/06/2005, 20h41