Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 51

[génétique] groupe sanguins et paternité



  1. #1
    chrisdu33

    [génétique] groupe sanguins et paternité


    ------

    Bonjour
    voila ma question, lors du deces du pere de mon maris j'ai eu conaissance de son grouppe sanguin B+ et je sais que ma belle mere est B+ or mon maris lui est AB+.Manifestement il y a un probleme, chose que l'on soupçonnait déjà. SVP j'ai besoin de tout les avis et surtout si quelqu"un a une bonne connaissance du sujet .
    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    aquilegia

    Re : groupe sanguins et paternite

    Citation Envoyé par chrisdu33
    Bonjour
    voila ma question, lors du deces du pere de mon maris j'ai eu conaissance de son grouppe sanguin B+ et je sais que ma belle mere est B+ or mon maris lui est AB+.Manifestement il y a un probleme, chose que l'on soupçonnait déjà. SVP j'ai besoin de tout les avis et surtout si quelqu"un a une bonne connaissance du sujet .
    Merci
    Bonjour.
    Apparemment, il y a un problème... mais celà ne peut pas à mon avis prouiver quoi que soit. En effet, de la meme façon que des parents aux yeux bleux peuvent tout à fait avoir un enfant aux yeux marrons contrairement à ce que l'on pense ggénralement, il se passe parfois certaines subtilités (notamment dues à des recombinaisons génétiques) donnant à des enfants des phénotypes inattendus.
    Il faut donc etre extrèmement prudents.
    En cas de doute, rien ne remplace donc le test de paternité....

  4. #3
    Yoyo

    Re : groupe sanguins et paternite

    Bonjour

    tout a fait d'accord avec aquilegia

    Yoyo

  5. #4
    chrisdu33

    Re : groupe sanguins et paternite

    alors que penser de ceci
    Les impossibilités:
    Ne sont pas nombreuses
    - Deux parents O ne peuvent avoir d'enfant d'un autre type que O
    - Deux parents A, ou un parent A et un parent O, ne peuvent avoir d'enfant B, ni AB
    - Deux parents B, ou un parent B et un parent O, ne peuvent avoir d'enfant A, ni AB
    - Si l'un des parents est AB, l'enfant ne peut être O

  6. #5
    Yoyo

    Re : groupe sanguins et paternite

    Ce que tu dis ce sont les regles "classiques" de la génétique, qui sont valables dans 99%
    des cas. Maintenant comme dit plus haut, il existe des cas rares ou les regles ne sont pas respectées.

    En faisant une recherche sur ce forum, ou le forum santé, tu devrais trouver toutes les indications voulues.

    Comme dit plus haut, seul un test de paternité permettra de répondre a la question de maniere certaine. Une autre possibilité serait de poser la question a la mère de ton mari.

    Yoyo

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    camaron

    Re : groupe sanguins et paternite

    Quel sont tes raisons de cette interrogation Chrisdu33 ?

    Les reserves misent sur le besoin d'un test de paternité ou l'existence de recombinaison bien que possible sont moins probable qu'une paternité différente de celle connue aujourd'hui.

    Les erreurs de groupe sanguins existent aussi, surtout si il n'y a eu qu'une analyse.

    Mais faut pas être trop "jésuite". Un test de paternité qu'est ce que c'est d'autre qu'un test sur des éléments comme le groupe sanguin dont l'héritabilté sont bien connu. Le groupe sanguin a servi comme élément d'exclusion de paternité pendant des années en justice.

  9. Publicité
  10. #7
    camaron

    Re : groupe sanguins et paternite

    Citation Envoyé par aquilegia
    En effet, de la meme façon que des parents aux yeux bleux peuvent tout à fait avoir un enfant aux yeux marrons contrairement à ce que l'on pense ggénralement, il se passe parfois certaines subtilités (notamment dues à des recombinaisons génétiques) donnant à des enfants des phénotypes inattendus.
    Il faut donc etre extrèmement prudents.
    Certe mais la fixation de la couleur des yeux est un peu génétiquement un epu plus complexe que celle des groupes sanguins.
    Des anomalies doivent exister, mais je me contenterai de la prudence et non pas de l'extême prudence pour interpréter ce constat.

  11. #8
    chrisdu33

    Re : groupe sanguins et paternite

    Bonjour
    Ben merci de l'interet porté a ma question. Ben voila la raison essentielle de ma question c'est de permettre a mon mari de comprendre pourquoi, son pere, du jour au lendemain a refusé de le voir en pretextant apres 25 ans qu'il n'était pas son fils et par le fait n'a jamais voulu connaitre nos enfants. Aujourd'hui mon "beau pere" est decedé et mon mari se pose des questions. Ma belle mere n'ayant plus toute sa tete ne dira rien.Et bien d'autres faits permettent de douter.

  12. #9
    nayeki

    Re : groupe sanguins et paternite

    Citation Envoyé par aquilegia
    Bonjour.
    Apparemment, il y a un problème... mais celà ne peut pas à mon avis prouiver quoi que soit. En effet, de la meme façon que des parents aux yeux bleux peuvent tout à fait avoir un enfant aux yeux marrons contrairement à ce que l'on pense ggénralement, il se passe parfois certaines subtilités (notamment dues à des recombinaisons génétiques) donnant à des enfants des phénotypes inattendus.
    Il faut donc etre extrèmement prudents.
    En cas de doute, rien ne remplace donc le test de paternité....
    Hello,
    Je suis pas tout à fait d'accord...
    On est en présence d'un SEUL locus di-allélique, ce genre d'écart à loi mendélienne se retrouve lors de phénoype dûs à de multiple loci (comme la couleur des yeux, la taille etc) .

    Et si on y réfléchit bien, la recombinaison homologue dans notre cas n'explique pas ce genre de résultat...
    Chacun pense ce qu'il veut... moi, je veux ce que je pense.

  13. #10
    ggpessoa

    Re : groupe sanguins et paternite

    J'ai une autre hypothèse interessante. On ne peut pas exclure que ou le père ou la mère possèdait le gène du phénotype A mais que celui-ci soit résté silencieux ou sous exprimé (donc indétectable ou indetecté) pour diverses raisons (mutations, etc...)
    Transmis à l'enfant ce dernier peut très bien avoir recouvert son expression (réversion de la mutation, autres mutations neutralisant la première etc, ...)

    Bref dans tous les cas je pense qu'on ne peut pas conclure catégoriquement sur la parenté à partir uniquement des groupes ABO.

    NB : Pour rappel les individus O possèdent l'ag H (exception à part), les individus A possède une NAG transférase qui greffe un NAG à l'Ag H et les individus B possède une galactose transférase qui greffe un galactose à l'Ag H. Les individus AB possèdent les deux enzymes.

  14. #11
    camaron

    Re : groupe sanguins et paternite

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Bref dans tous les cas je pense qu'on ne peut pas conclure catégoriquement sur la parenté à partir uniquement des groupes ABO.
    Certe, mais celà a été considéré comme une vérité "scientifique" donc vraie à 100% du point de vue des juges pendant plusieurs décennies.

    Enfin je ne sais pas quel peut être le taux d'erreur d'exclusion de paternité du test par les Groupe ABO et Rhesus ? Probablement difficile à estimer ?

  15. #12
    Been

    Re : groupe sanguins et paternite

    Peut-être qu'il y a des exceptions mais normalement avec A et B, on est dans un cas de codominance et non de dominance incomplète. Si les parents étaient de phénotype B, ils étaient donc normalement de génotype B//B, ce qui amène pour le fils dans tous les cas un génotype B//B et donc un phénotype B.

    Dans l'hypothèse d'un des parents de génotype A//B avec un allèle A muté ce qui entraîne sa non expression et donc un phénotype B pour cet individu (est-ce possible ?). Le fils pourrait avoir un génotype A//B mais l'allèle A, descendant du père devrait être muté et ne pas s'exprimer non ?

    J'essaie de faire avancer la discussion mais il y a peut-être des erreurs...

  16. Publicité
  17. #13
    ggpessoa

    Re : groupe sanguins et paternite

    Certe, mais celà a été considéré comme une vérité "scientifique" donc vraie à 100% du point de vue des juges pendant plusieurs décennies.
    Je ne suis pas juriste ! Mais si cette vérité a été abandonnée au profit des tests de paternité actuels, il y a sans doute des raisons qui doivent répondre à ta question ci-dessous. Mais prennaient-ils en compte juste le groupe ABO ou un ensemble de groupes sanguins ? Car dans ce dernier cas les probabilités se multiplient et l'erreur devient infime.

    Enfin je ne sais pas quel peut être le taux d'erreur d'exclusion de paternité du test par les Groupe ABO et Rhesus ? Probablement difficile à estimer ?
    Je me garderai bien d'avancer un pourcentage.

    Si les parents étaient de phénotype B, ils étaient donc normalement de génotype B//B
    Non ils peuvent être B//O ou selon mon hypothèse B//A-non exprimé-

    est-ce possible ?
    Bien sûr, la question c'est surtout quelle probabilité ?

    Le fils pourrait avoir un génotype A//B mais l'allèle A, descendant du père devrait être muté et ne pas s'exprimer non ?
    Oui mais relit moi bien. Je parle d'une réversion de la mutation, ou d'une autre mutation qui neutraliserait la première ou tout autre phénomène qui rendrait de nouveau une expression détectable.

  18. #14
    chrisgir

    Re : groupe sanguins et paternite

    Je me souviens avoir fait un exercice de génétique quand j'étais en terminale où deux parents O avaient un enfant A (je crois bien). C'est peut-être pareil là?

  19. #15
    Been

    Re : groupe sanguins et paternite

    Désolé pour l'oubli du génotype O//B... Heureusement, pas de conséquence pour la suite du raisonnement.

    Donc ton hypothèse est une première mutation qui rend silencieux l'allèle A, chez le père ou un de ces ancètres puis une deuxièm mutation chez le fils qui le rend à nouveau opérationnel, c'est-à-dire une mutation "inverse".

    C'est bien sûr possible et donc c'est un cas à envisager mais la probabilité doit être extrêmement faible non ? Dans ce cas là, une substitution a peu de chance de rendre silencieux l'allèle. Il reste l'addition et la délétion mais alors la probabilité d'une mutation "inverse" de ces mutations doit être très très faible.

    Il serait intéressant d'avoir le génotype des parents du père pour le groupe sanguin, puis ceux de ces ancètres. Ainsi, la réponse ne serait plus une hypothèse.

  20. #16
    ggpessoa

    Re : groupe sanguins et paternite

    Dans ce cas là, une substitution a peu de chance de rendre silencieux l'allèle
    Si une substitution dans un des triplets qui codent pour un acide aminé du site catalytique de l'enzyme par exemple ou un acide aminé qui serait important dans la stabilisation de la structure 3D de la proteine.
    Le phénomène de réversion est rare mais il peut exister des phénomènes de neutralisation de la première mutation (par une seconde mutation en un autre point du locus)

  21. #17
    Been

    Re : groupe sanguins et paternite

    "Ce système permet de prévoir la descendance possible des couples lorsque le groupe des parents est connu. Par exemple, le mariage OO X OO ne peut donner que des enfants O, à l'exclusion de tout autre groupe. De même, une mère AB transmettant à ses enfants soit le gène A; soit le gène B, ne peut avoir d'enfant O, quel que soit le groupe du père.

    On conçoit donc qu'il soit possible d'exclure certaines paternités supposées sur le simple fait de l'incompatibilité génétique (V, ci-dessous). Il est intéressant de remarquer que HIRSZFELD, sur 26.957 enfants répartis dans 12.257 familles, et WIENER, sur 3.398 enfants répartis dans 1.590 familles, n'ont trouvé qu'un nombre infime d'exceptions à cette loi de transmission unifactorielle. Il semble avéré que les quelques exceptions signalées relevaient soit d'une erreur de technique, soit d'une fausse paternité."

    C'est un extrait du site : http://www.fondationlejeune.org/Cont...ame=fjl015.xml

    Donc pour Chrisgir, ça serait pas possible deux parents O avec un enfant A mais je me demande si je n'avais pas fait le même exercice...

    Pour la substitution, c'est vrai que je suis trop rapide et c'est une erreur...

  22. #18
    ggpessoa

    Re : groupe sanguins et paternite

    Bien sûr Been ces règles de la génétique sont bien connues et personne ne les remet en question, seulement ils arrivent dans de très rares cas qu'elles ne soient pas respectées. Il ne s'agit que de règles et il faut raisonner au niveau moléculaire pour comprendre dans quel cas elles ne sont pas respectées. Mais bien sûr il s'agit de cas extrêmement rare mais sur 5 Milliards d'individus ce sont des cas qui peuvent exister.

    Maintenant c'est sûr que dans le cadre d'un exercice de terminale S on ne va pas allez jusque là dans le raisonnement.

  23. Publicité
  24. #19
    Been

    Smile Re : groupe sanguins et paternite

    Donc pour en revenir à la première question (tout au début), la réponse est :normalement, ce n'est pas possible mais il y a une infime possibilité que cela le soit.

  25. #20
    camaron

    Re : groupe sanguins et paternite

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Je ne suis pas juriste ! Mais si cette vérité a été abandonnée au profit des tests de paternité actuels, il y a sans doute des raisons qui doivent répondre à ta question ci-dessous.
    La technique n'est pas abandonné, elle permet simplement d'exclure une paternité mais elle ne permet pas d'attribuer une paternité puisque le test est trés peu discriminant sur l'enfant à un groupe rendu possible par le génotype du père, le fait que celà soit possible laisse un grand nombre de père probable.

    En revanche les test de paternité actuel permettent d'attribuer une paternité avec un risque d'erreur faible. Voilà pourquoi on parle aujourd'hui plus des tests génétiques et ce n'est pas la fiabilté du test ABO qui est en cause mais sa précision.

  26. #21
    chrisdu33

    Re : groupe sanguins et paternite

    Je vous remercie pour toute ces reponses . Mais alors peut t'on toujours exclure une paternité juste grace au groupe sanguin ?

  27. #22
    camaron

    Re : groupe sanguins et paternite

    Comme on a un peu bavardé, mais que la question est pas tranchée.

    Je répond oui à ta question c'est la fiabilité de ce oui qui parait être notre sujet de discussion.

    Pour ma part sans aucun élément mesuré de référence, je pense que le "risque" statistique de la réponse est inférieur à 1%.

    C'est à dire, que dans moins de 1% des cas ou de parents avec un groupe ABO ne pouvant pas théoriquement donner un enfant du groupe constaté il s'agit quand même bien de leur enfant génétique.

    Dans les autres cas c'est la paternité supposé qui n'est pas bonne.

    Le pourcentage que je donne n'est qu'une impression mais je pense que dans tous les cas il y a plus de chance d'une paternité mal attribuée que d'une annomalie génétique.

    Enfin comme en médecine le patient se fout qu'il y ai plus de la moitié des gens traités comme lui qui s'en sorte. Ce qui l'interesse c'est ce qui le concerne ?

  28. #23
    Yoyo

    Re : groupe sanguins et paternite

    Citation Envoyé par chrisdu33
    Je vous remercie pour toute ces reponses . Mais alors peut t'on toujours exclure une paternité juste grace au groupe sanguin ?
    Disons que si les deux parents sont O et que l'enfant est A, B ou AB on peut en conclure qu'il a ete adopté

    YOyo

  29. #24
    coco

    Re : groupe sanguins et paternite

    Citation Envoyé par Yoyo
    Disons que si les deux parents sont O et que l'enfant est A, B ou AB on peut en conclure qu'il a ete adopté
    Non, moi je dirais on peut envisager fortement l'hypothèse qu'il a été adopté... mais cela n'est pas certain...
    mais je crois que ça a été dit...

  30. Publicité
  31. #25
    chrisdu33

    Re : groupe sanguins et paternite

    Ok merci
    Donc je resume son pere B+ sa mere B+ lui AB +. Adopté non parce que pour sa mere ya pas de doute, mais pour son pere moins de 1 % de chance qi'il le soit.

  32. #26
    ggpessoa

    Re : groupe sanguins et paternite

    Donc je resume son pere B+ sa mere B+ lui AB +. Adopté non parce que pour sa mere ya pas de doute, mais pour son pere moins de 1 % de chance qi'il le soit.
    Il existe biologiquement une explication pour qu'il soit le fils génétique de ses deux parents, mais personne ne sait ici quelle statistique cette possibilité représente (même si c'est forcément une statistique très faible ! et je suis d'accord avec camaron dans le sens qu'il y'a plus de chances que la paternité soit mal attribuée qu'il ne s'agisse d'une particularité génétique).

    Maintenant d'un point de vue éthique je pense que la question doit se régler au niveau "humain" plutôt qu'au niveau génétique.

  33. #27
    chrisgir

    Re : groupe sanguins et paternite

    Il faudrait connaître la fréquence d'apparition de la mutation responsable de l'anomalie et on pourrait calculer la proba.

  34. #28
    camaron

    Re : groupe sanguins et paternite

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Maintenant d'un point de vue éthique je pense que la question doit se régler au niveau "humain" plutôt qu'au niveau génétique.
    La dessus je suis bien d'accord sur cette réponse, par rapport à la question de départ.

    Qu'en penses tu Chrisd33 ?

  35. #29
    chrisdu33

    Re : groupe sanguins et paternite

    Bonsoir
    C'est la question genetique qui devait permettre de regler la question humaine en fait.
    Quand mon maris a eu a peut pres 25 ans son pere a decider de ne plus le voir car il a dit :"Ce n'est pas mon fils " ce qui nous a paru au depart incroyable est devenu une reelle interrogation lorsqu'on a decouvert le probleme du groupe sanguin .

  36. #30
    camaron

    Re : groupe sanguins et paternite

    Et la connaissance de cette hypothèse génétique permet elle de comprendre le lourd problème d'un père qui renie son fils aprés 25 ans . Que ce père qui a transmis toute son experience et toute son éducation à ce fils est il finalemnt un total etranger si les genes ne viennent pas de lui.

    Pour moi le débat est certe difficile mais une grande part de ce que l'on transmet n'est pas dans l'adn ?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [génétique] histoire de paternite! besoin d'aide
    Par fredled dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/07/2007, 13h48
  2. [génétique] excercice groupe sanguins
    Par maritza dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2006, 12h24
  3. [génétique] groupe sanguin et paternité
    Par Maya1976 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/10/2006, 20h25
  4. Réponses: 17
    Dernier message: 06/09/2005, 13h51