Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

métabolisme d'une plante



  1. #1
    johny005

    métabolisme d'une plante

    bonjours,
    voici la biosynthese d'un cation:


    si nous augmentons le CO2 ainsi qu'ajouter les acides aminés a l'arrosage est ce que la plante va fabriquer plus de se cation?

    je voudrais savoir si les plantes réagisse au d'acide aminé ajouté dans une solution nutritive(eau).
    augmente t-elle la synthese naturel?

    -----

    Dernière modification par LXR ; 22/08/2010 à 14h50. Motif: correction faute dans le titre

  2. Publicité
  3. #2
    johny005

    Re : méthabolisme d'une plante

    petit up.

    je voudrais savoir si les plantes assimile directement les acides aminés s'ils sont solubilisé dans de l'eau.
    le but est de savoir si on peut optimisé la production spécifique d'une plante afin qu'elles produisent un quantité supérieur.

  4. #3
    Guillaume69

    Re : méthabolisme d'une plante

    Si on ne prends en compte que les infos que tu as donné et que l'on admet que des équilibres chimiques sont atteints, alors on peut dire que l'ajout de produits (comme le CO2) limitera la quantité de produits obtenue ; que l'ajout de réactifs (acides aminés) l'augmentera.

    Mais rien ne te dis que des équilibres chimiques sont atteints. Comme il s'agit de métabolisme, ce serait d'ailleurs bien étonnant, on est plutôt sous contrôle cinétique.
    On ne te donne aucune information sur la vitesse des réactions.
    On ne te donne aucune information sur la régulation de ces réactions.

    Donc en fait, avec de telles données brutes, il est impossible de répondre.

  5. #4
    johny005

    Re : méthabolisme d'une plante

    si par exemple on ajouterait de la putrescine dans l'eau,
    la plante ne la biosynthétisera pas directement en cation voulu?

  6. #5
    johny005

    Re : méthabolisme d'une plante

    peut on faire entré dans le cycle un sel par exemple(Putrescine dihydrochloride) afin de faire économisé de l'énergie a la plante(L-Glutamine--->L-Ornithine).
    afin d'augmenter le rendement d'une plante a biosynthétiser une molécule?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Aqualung

    Re : méthabolisme d'une plante

    Citation Envoyé par johny005 Voir le message
    petit up.

    je voudrais savoir si les plantes assimile directement les acides aminés s'ils sont solubilisé dans de l'eau.
    le but est de savoir si on peut optimisé la production spécifique d'une plante afin qu'elles produisent un quantité supérieur.
    Tout dépend de l'acide aminé et de l'espèce de plante étudiée. Il existe des transporteurs d'acides aminés au niveau des racines, mais la plante reste globalement un organisme autotrophe, sont métabolisme risque de ne pas vraiment dépendre de ces transporteurs. Il faut se méfier également du fait que la plante sécrète énormément de protéases, hydrolases et enzymes divers au niveau des racines pour prévenir des agressions.

    Tu travaille en hydroponique ou en culture terreau? C'est un facteur à prendre en compte pour la méthode d'ajout des métabolites

  9. Publicité
  10. #7
    johny005

    Re : métabolisme d'une plante

    Merci Aqualung très bien expliquer,
    Citation Envoyé par aqualung
    Tu travaille en hydroponique ou en culture terreau? C'est un facteur à prendre en compte pour la méthode d'ajout des métabolites
    comme le terreau est moins éfficace que l'hydroponique,qui est moins éfficace que l'aéroponique.
    pour obtimisé l'aéroponique selon toi serrait mieu pour l'assimilation des acides aminés?
    si sa ne change rien l'hydroponique avec des hydrotons semble bien.
    le rendement oxygène/eau est optimisé.

    Citation Envoyé par aqualung
    Il existe des transporteurs d'acides aminés au niveau des racines, mais la plante reste globalement un organisme autotrophe, sont métabolisme risque de ne pas vraiment dépendre de ces transporteurs.
    Il faut se méfier également du fait que la plante sécrète énormément de protéases, hydrolases et enzymes divers au niveau des racines pour prévenir des agressions.
    les acides aminé en faulière elle sont asimilé?

    on peut injecter un soluté directement dans la plante pour évité les enzymes,cela agressera la plante?

    si on controle l'environement(temp/hymidité/nutriment/CO2/taille du plant...tous!)
    on peut forcé la plante à biosynthétisé un acide aminé en particulier?

    si pour un période de photosynthese répété(jours/nuits) on donne une quantité de nutriment calculer comme une personne au régime qui calcule c'est caloirie pour bruler c'est graisse.
    Citation Envoyé par wiki
    La vacuole représente entre 80 et 90% du volume cellulaire de la cellule végétale adulte
    Citation Envoyé par wiki
    Contenu vacuolaire;Les acides carboxyliques ,Les glucides ,Les acides aminés et les protéines ,Les pigments flavonoïdes ,Les alcaloïdes et les tannins
    peut on limité la biosynthese glucide/acide carboxylique/les protéines...afin d'augmenter la vacuole en concentration d'acide aminé
    Dernière modification par johny005 ; 24/08/2010 à 05h04.

  11. #8
    johny005

    Re : métabolisme d'une plante

    je viens de tombé sur un site web très intéressant.
    http://www.dutchmaster.com.au/?langu...foliar_feeding
    voici une bonne citation:
    POURQUOI EST-IL PRÉFÉRABLE D’UTILISER L’ALIMENTATION FOLIAIRE ?
    Si nous considérons une plante comme une ville industrielle, et bien les feuilles représentent les centres industriels de cette ville. Presque tous les éléments qu’une plante demande pour pousser et se développer sont fabriqués dans les feuilles. Les hormones, métabolites, protéïnes et acides aminés – la liste n’en finit plus et tous ces éléments sont fabriqués dans des cellules spécialisées contenues au sein des feuilles de la plante. La lumière naturelle du soleil est le catalyseur principal puisque tout commence par un quantum de lumière reçu du soleil ou de vos lampes. Les racines, elles aussi produisent des hormones mais c’est insignifiant en comparaison de ce qui est produit dans les feuilles. Si nous étudions une plante de cette façon, nous pouvons observer que la meilleure façon d’ augmenter la capacité de production de la plante, et par conséquent de notre récolte, c’est de viser les fabriques directement qui sont les feuilles. La vaporisation foliaire est le seul moyen pratique par lequel la plupart de ces petites usines au sein des feuilles peuvent être accélérées, et ce, grâce à 2 facteurs principaux ;

    1. La présence d’une structure racinaire, le Casparian Strip. Cette bande est localisée au sein de chaque racine et agit comme une barrière spécialisée qui bloque l’absorption de TOUS les éléments ou composants, à l’exception des sucres simples et de nutriments réguliers tels que l’azote, le potassium, etc. De nombreuses recherches qui ont été menées par Dutch Master à l’Université de la Colombie-Britannique ont prouvé que les plantes ne sont pas en mesure d’absorber des choses telles que les acides aminés, les glucides complexes, etc. efficacement par leurs racines. D’après ces recherches, les suppléments racinaires ou les stimulants de croissance ou de floraison, ne peuvent pas vraiment agir, à moins qu’ils ne soient alimentés par les feuilles, puisqu’en fait les plantes ne les absorbent jamais par les racines.

    2. Le système de la boucle de rétroaction négative. Même si des éléments sont absorbés par les racines, tels que les hormones, etc., cette boucle de rétroaction empêche pratiquement tous ces additifs d’agir. Ils le font en détectant les hormones de base etc., contenus dans ces additifs de performance et ils ralentissent ou empêchent intégralement la production interne de ces composés dans les plantes pour garder l’équilibre – c’est presque comme le véto d’une plante ! Cependant, l’alimentation foliaire, quand elle est utilisée en conjonction avec un agent de distribution tel que Gold Range SATURATOR, détruit ce système facilement en inondant temporairement mais soudainement le système de retroaction négative des plantes, en le submergeant et en permettant une augmentation temporaire de croissance et de développement. C’est en utilisant cette inondation systématique et périodique des systèmes métaboliques des plantes quand on utilise l’alimentation foliaire qu’on obtient cette récolte maximale !

  12. #9
    Aqualung

    Re : métabolisme d'une plante

    La vaporisation foliaire ça me semble bien faible pour passer la barrière de cire imperméable sur la surface de la feuille. A la rigueur l'injection de la solution par les stomates pourrait fonctionner (on infecte parfois les plantes avec des agrobacterium de cette manière)

    Sinon je pense que l'hydroponie serait nettement plus efficace (si tant est-ce qu'il y a assimilation des acides aminés par les racines, ce qui semble contredit par johny005). Néanmoins il existe des transporteurs racinaires d'acides aminés.

  13. #10
    johny005

    Exclamation Re : métabolisme d'une plante

    Citation Envoyé par aqualung
    La vaporisation foliaire ça me semble bien faible pour passer la barrière de cire imperméable sur la surface de la feuille.
    il existe des produits pour foliaire qui fond pénétrer la feuille.
    sa ne doit pas être donner par exemple.
    Sinon avant de faire la foliaire on pourrait peu être vaporisé une solution pour faire dissoudre la cire...la création de cire ne doit pas se faire en quelque minute?
    on utilise ensuite des nutriments en foliaire.

    sa peut fonctionner selon toi?

    Citation Envoyé par aqualung
    Sinon je pense que l'hydroponie serait nettement plus efficace (si tant est-ce qu'il y a assimilation des acides aminés par les racines, ce qui semble contredit par johny005). Néanmoins il existe des transporteurs racinaires d'acides aminés.
    selon l'étude sur le lien que j'ai posté, les acide aminés sont peu absorbé par les racine du fais que la molécule est trop grosse.
    de plus seulement environ 10% des nutriment sont absorbé par les racine, je crois que le reste est détruit par des enzymes mais je m'avance pas sur le sujet.
    par contre 90% des nutriment sont absorbé en foliaire!
    par intraveineuse direct je ne sais pas si on peut obtenir 100%.

    l'étude a utilisé des nutriment marqué au carbone 14(radioactif).

    je vous invites à le lire c'est très enrichissant.

  14. #11
    Aqualung

    Re : métabolisme d'une plante

    par intraveineuse, il te faudra travailler avec des plantes assez grandes (genre cucurbitacées) pas sur des arabidopsis mais je ne connais rien à cette méthode.

    Je n'ai aucune idée s'il existe des agents transfectant chez la plante, je pense que non car sinon l'utilité des protoplastes serait limitée

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Identification d'une plante
    Par franky830_1 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/05/2010, 20h54
  2. Reconnaissance d'une plante
    Par Begdem dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 9
    Dernier message: 05/05/2010, 08h21
  3. Identification d'une plante
    Par lilialina dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/01/2010, 21h41
  4. Identification d'une plante
    Par Westgirl dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/08/2009, 13h41
  5. Stigmate d'une plante
    Par nathanaurelie dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/08/2006, 11h02